s
19 708 Pages

diocèse de viviers
Dioecesis Vivariensis
Eglise latine
Cathédrale de Viviers - porche.jpg
suffragant dell ' Archidiocèse de Lyon
province ecclésiastique
Province Ecclésiastique du diocèse
situation géographique
diocèse géographique
évêque Jean-Louis Balsa
évêques émérites François Marie Joseph Pascal Louis Blondel
Les prêtres 142, dont 98 sont laïques et 44 réguliers
2,007 baptisé pour prêtre
religieux 85 hommes, 506 femmes
diacres 15 permanente
population 327072
baptisés 285.000 (87,1% du total)
surface 5556 km² en France
paroisses 24
érection IVe siècle
rite romain
cathédrale San Vincenzo
Santi clients Saint-Vincent de Saragosse
adresse Eb 1, 07220 Viviers-sur-Rhône, France
site Web catholique-ardeche.cef.fr
Les données de 'Annuaire Pontificale 2015 (ch · gc?)
Eglise catholique en France
Diocèse de Viviers
Statue du Sacré-Cœur à Viviers

la Diocèse de Viviers (en latin: Dioecesis Vivariensis) Est un siège de Eglise catholique suffragant de 'Archidiocèse de Lyon. en 2014 Il avait baptisé 285000 de 327,072 habitants. Elle est régie par évêque Jean-Louis Balsa.

territoire

la diocèse Elle correspond à département français dell 'Ardèche.

Un diocèse est la ville de viviers, où le Cathédrale Saint-Vincent. A Lablachère est le basilique Mineur de Notre-Dame de Bon Secours, alors que Lalouvesc il y a une autre église, celle de St. John Francesco Régis.

Le territoire couvre 5.556 kilomètres carrés et est divisé en trois zones pastorales (Aubenas et Bas-Vivarais; Boutières et Haut-Vivarais, et Vallée du Rhône). À partir de 2003 l'organisation territoriale a été complètement révisé et le nombre de paroisses, que 2000 est élevé à 368, il a été réduit à 24.

paroisses

Les 24 paroisses « nouvelles »:

  • Saint Andéol Ardèche
  • Charles de Foucauld
  • Saint François d'Ouvèze Payre
  • Saint Jean du Pays de Privas
  • Saint Michel du Rhône
  • Saint Pierre de Crussol
  • Saint Luc et des Coteaux de Tournon
  • Sainte Croix du Rhône
  • Saint Christophe lès Annonay
  • Sainte Claire d'Annonay Vocance
  • Saint François Régis
  • Saint Agrève en Vivarais
  • Saint Basile et Dunière Entre Doux
  • Notre-Dame-des Boutières
  • Sacré Coeur en Val d'Eyrieux
  • Notre Dame de la Montagne
  • Saint Roch en Pays de Vals
  • Bienheureuse Marie Rivier en Val d'Ardèche
  • Saint Benoît Aubenas
  • Sainte Marie de Berg et Coiron
  • Saint Joseph au Pays de Ligne
  • Sainte Thérèse des Cévennes
  • Saints Pierre et Paul de Païolive
  • Saint Martin du Sampzon

histoire

Selon la tradition, le territoire du département 'Ardèche il était évangélisé par un groupe de missionnaires, envoyé à Gaule de Polycarpe de Smyrne, parmi lesquels se distingue le sousdiacre sant'Andeolo, rappelé dans Vetus Romanum Martyrologium du 1er mai; missionnaires ont subi les martyre à l'époque de l'empereur Settimio Severo (fin II - début IIIe siècle).

Le diocèse a été érigé en IVe siècle. La première était la ville épiscopale de Alba Helviorum, correspondant à nos jours Alba-la-Romaine[1]. Les sources indiquent que le premier évêque Januarius. Lorsque les barbares ruinées de se concentrer Alba, les évêques ont déplacé leur siège dans la ville de Viviers, vraisemblablement dans la seconde moitié de Ve siècle. Le premier évêque documenté avec certitude est de San Venancio, qui a participé à la Concile d'Épaone en 517.

A l'origine, le diocèse était suffragant dell 'Archidiocèse d'Arles, tel que déterminé par une décrétale de papa Zosimo (417-418), Est confirmée par Leone Magno en 450. La situation est restée inchangée jusqu'à ce que la décision papa Callisto II dans la première moitié de 'XIIe siècle, celui affecté au siège de Viviers province ecclésiastique dell 'Archidiocèse de Vienne.

suite convenu avec bulle Ici Christi Domini de Le pape Pie VII 29 Novembre 1801 Le diocèse a été aboli et son territoire à celui de la fusion Diocèse de Mende.

en Juin 1817 entre Saint-Siège et le gouvernement français est entré dans une nouvelle convenu, dont il a été suivi le 27 Juillet la bulle commissâ divinitus, avec lequel le pape restaurait le siège de Viviers. Toutefois, étant donné que l'accord ne sont pas entrés en vigueur parce que non ratifié par le Parlement de Paris, cette décision n'a eu aucun effet.

Le 6 Octobre 1822 Le diocèse a finalement été restauré avec le taureau paternae charitatis le même pape Pie VII et depuis comprend alors presque tout le territoire de l'ancien diocèse de Viviers, ainsi que des parties de la Diocèse de Valence, de Vienne, de Le-Puy et Uzes et il est devenu suffragant dell 'Archidiocèse d'Avignon.

en 1901 dans la chapelle séminaire Viviers a été ordonné prêtre Charles de Foucauld, béatifié par Papa Benedetto XVI en 2005.

8 décembre 2002 Le diocèse est revenu à faire partie de province ecclésiastique Archidiocèse de Lyon.

évêques Cronotassi

Le plus ancien catalogue des évêques de Viviers est contenue dans un document de la moitié des Xe siècle, attribué à Vescovo Tommaso II et appelé par le nom de Charta Vetus. Le document est approuvé, même si les 18 évêques qui y figurent sont les quelques certificats de documents externes Charta.[2]

Évêques d'Alba Helviorum

  • Sant 'Ianuario †
  • San settimio †
  • San Maspiciano †
  • San Le Melanio † (mentionné dans 396 ?)[3]
  • Sant 'Ausone †

Évêques de Viviers

  • Promoto †[4]
  • Eulalio? †[5]
  • Luciano † (mentionné dans 487 ?)
  • San Valerio o Valeriano †
  • San Venanzio † (avant 517 - après la 535)
  • † rustique
  • Melanio II † (mentionné dans 549)
  • San Firmino †[6]
  • Sant 'Eucherio †
  • Sant 'Aulus ou Avolo †
  • Sant 'Eumachio †
  • San Longino †
  • John I †
  • Ardulfo †[7]
  • Sant 'Arconzio †
  • Eribaldo †[8]
  • Thomas I † (mentionné dans '815)
  • Teugrino † (mentionné dans '833)
  • Celso † (mentionné dans '849)
  • Bernoino † (environ 850/852 - A propos de décembre 873/874 décédé)
  • Eterio † (875 - après '879)
  • Rostagno I † (mentionné dans '892)
  • Richard †
  • Thomas II † (mentionné dans 950)
  • Rostagno II † (mentionné dans 965 environ)
  • Le Armanno † (mentionné dans 972 environ)
  • Peter † (avant 993 - après la 998)
  • Armanno II † (avant 1015 - après la 1032)
  • Gérard † (avant 1037 - après la 1070)
  • Jean II † (mentionné dans 1078)
  • Leodegar † (environ 1096 - après Février 1119)
  • Atton † (1 Octobre 1119 - après la 1120)
  • Pierre, O.S.B. † (environ 1125 - 1131 nommé archevêque de Lyon)
  • Josserand de Montaigu † (1133 - 1146)
  • Guillaume I † (1146 - après la 1154)
  • Raymond d'Uzès † (avant 1157 - 1170)
  • Robert de La Tour du Pin † (1 Novembre 1171 - avant 1173 nommé archevêque de Vienne)
  • Nicolas † (avant 1177 - janvier 1205 a démissionné)
  • Burnon † (1 Janvier 1207 - 1220)
  • Guillaume II † (mentionné dans 1220)
  • Bermond d'Anduze † (1222 - après Février 1242)
  • Arnaud de Vogue † (environ 1244 - après le 5 mai 1252)
  • Aimon de Genève † (1 Février 1255 - 1 Mars 1263 décédé)
  • Hugues de La Tour du Pin † (1263 - après la 1290 décédé)
  • Guillaume de Falguières, O.F.M. † (9 Juillet 1296 - ?)
  • Aldebert de Peyre † (1298 - 5 juillet 1306 décédé)
  • Louis de Poitiers † (27 Août 1306 - 13 février 1320[9] nommé évêque de Langres)
  • Guillaume de Flavacourt † (9 Juillet 1319 - 16 juillet 1322 nommé évêque de Carcassonne)
  • Pierre de Mortemart (Gauvain) † (16 Juillet 1322 - 7 octobre 1325 nommé évêque de Auxerre)
  • Pierre de Moussy † (7 Octobre 1325 - 16 août 1326 nommé évêque de Bayeux)
  • Aymar de La Voulte † (16 Août 1326 - 22 avril 1331 nommé évêque de Valence et Die)
  • Henri de Villars-Thoire † (24 Avril 1331 - 24 janvier 1337 nommé évêque de Valence et Die)
  • Aymar de La Voulte † (24 Janvier 1337 - 1365 décédé) (une deuxième fois)
  • Bertrand de Châteauneuf † (Septembre 5 1365 - 1373 ? décédé)
  • Pierre de Sortenac † (13 Octobre 1374 - 1375 a démissionné)
  • Bernard d'Aigrefeuille, O.Clun. † (4 Janvier 1376 - 1382 ? décédé)
  • Jean-Allarmet de Brogny † (11 Août 1382 - 12 juillet 1385 a démissionné)
  • Olivier de Poitiers † (16 Août 1385 - 29 janvier 1387 nommé évêque de Chalon)
  • Guillaume de Poitiers † (23 Décembre 1388 - 28 septembre 1406 décédé)
  • Jean de Linières † (19 Octobre 1406 - 1 septembre 1442 décédé)
  • Guillaume-Olivier de Poitiers † (27 Septembre 1442 - 16 août 1454 décédé)
  • Hélie de Pompadour † (29 Novembre 1454 - 1477 décédé)
  • Giuliano della Rovere, O.F.M. † (3 Décembre 1477 - 3 juillet 1478 nommé évêque de mende, puis élu pape sous le nom de Jules II)
  • Jean de Montchenu † (3 Juillet 1478 - 1497 décédé)
  • Claude de Tournon † (20 Septembre 1499 - 1523 a démissionné)
  • Charles de Tournon † (12 Juin, 1523 - 1550 ? décédé)
  • Simon de Maillé de Brézé † (1 Septembre 1550 - 25 juin 1554 nommé archevêque de Tours)
  • Giacomo Maria Sala † (12 Novembre 1554 - 1563 a démissionné)
  • Eucherio Sanvitale † (6 Septembre 1564 - 5 janvier 1571 décédé)
  • Pierre d'URRE † (27 Août 1571 - 1572 décédé)
  • Jean de l'Hôtel † (2 Septembre 1575 - 6 avril 1621 décédé)
  • Louis-François de La Baume de Suze † (6 Avril 1621 réussi - Septembre 5 1690 décédé)
  • Charles-Antoine de la Garde de Chambonas † (5 mai 1692 - 21 février 1713 décédé)
  • Martin de Ratabon † (18 Septembre 1713 - 17 avril 1723 a démissionné)
    • Étienne Joseph de La Fare † (1723 - 12 juin 1724 nommé évêque de Laon) (Bishop élu)
  • François-Renaud de Villeneuve † (12 Juin, 1724 - 16 septembre 1748 nommé évêque de Montpellier)
  • Joseph-Robin Morel de Mons † (16 Septembre 1748 - 29 mai 1778 a démissionné)
  • Charles de La Font de Savine † (1 Juin 1778 - 5 janvier 1815 décédé)[10]
    • aboli Bureau (1801-1822)
  • André Molin † (16 mai 1823 - 25 juillet 1825 décédé)
  • Abon-Pierre-François Bonnel de la Brageresse † (19 Décembre 1825 - 26 juin 1841 retiré)
  • Joseph Hippolyte Guibert, O.M.I. † (24 Janvier 1842 - 19 mars 1857 nommé archevêque de Tours)
  • Louis Delcusy † (19 Mars 1857 - 17 mai 1876 décédé)
  • Joseph-Michel-Frédéric Bonnet † (26 Juin 1876 - 21 mai 1923 décédé)
  • Etienne-Joseph Hurault † (20 Décembre 1923 - 23 décembre 1930 nommé évêque de Nancy)
  • Pierre-Marie Durieux † (5 Octobre 1931 - 1 février 1937 nommé archevêque de Chambéry)
  • Alfred † Couderc (26 Avril, 1937 - 14 décembre 1965 retiré)
  • Jean Hermil † (14 Décembre 1965 - 15 octobre 1992 retiré)
  • Jean Marie Louis Bonfils, S.M.A. (28 Novembre 1992 - 28 août 1998 nommé évêque de agréable)
  • François Marie Joseph Pascal Louis Blondel (15 Novembre 1999 - 22 mai 2015 retiré)
  • Jean-Louis Balsa, du 22 mai 2015

statistiques

Le diocèse à la fin de l'année 2014 sur une population de 327,072 personnes avaient baptisé 285000, égale 87,1% du total.

année population prêtres diacres religieux paroisses
baptisé total % nombre laïque régulier baptisé pour prêtre hommes femmes
1950 220000 248000 88,7 497 467 30 442 86 1600 372
1969 220000 257927 85,3 411 378 33 535 33 1.950 202
1980 230000 259000 88,8 296 296 777 33 1163 372
1990 245000 280000 87,5 307 239 68 798 3 104 820 376
1999 257000 285700 90,0 220 175 45 1168 7 94 797 368
2000 259000 288000 89,9 215 172 43 1.204 7 88 760 368
2001 261000 290,000 90,0 207 163 44 1.260 7 90 757 368
2002 257423 286023 90,0 199 152 47 1293 7 94 753 368
2003 250 000 286000 87,4 190 145 45 1315 7 90 708 48
2004 250 000 286000 87,4 177 135 42 1412 7 89 683 48
2005 251000 287100 87,4 173 133 40 1.450 7 91 672 24
2010 281220 316221 88,9 139 103 36 2023 15 65 569 24
2014 285000 327072 87,1 142 98 44 2,007 15 85 506 24

notes

  1. ^ Depuis le Moyen Age jusqu'à la 1904 la ville avait le nom du SAPL, qui a changé dans le courant en mémoire de civitas Roman.
  2. ^ Cette cronotassi suit celle proposée par Duchesne, qui doit obéir aux évêques de Charta, tandis que Gallia Christiana, bien que se référant à la même source, il propose un ordre différent. Le cronotassi Gams suit celle de Gallia Christiana à l'exception des premiers évêques.
  3. ^ Cet évêque est exclu de Gallia Christiana, parce qu'il a identifié avec le même nom de VIe siècle; La même source met en place le vescovi Eucherio, Firmino, Aulus et que Eumachio Charta mentionne plus tard. Même Rouchier prévoit un évêque, Aulus (appelé Avolo). Selon Duchesne, Melanio je pourrais être présent au conseil Melanio Nîmes en Octobre 396.
  4. ^ Ceci est reconnu par l'évêque Yves Duchesne et Esquieu (Le Saint-Vincent Cathédrale de Viviers, pp. 317-331, en Congrès archeologique de France. 150e session. Vallée du Rhône Moyenne. 1992, Société Française d'Archéologie, Paris 1995). Selon Duchesne, d'autres sources ont rejeté Promotus parce que le terme a été interprété comme un adjectif et non comme un nom propre.
  5. ^ Eulalio, absent Charta, Il est admis par Gallia Christiana et Rouchier, tandis que le Duchesne exclut définitivement le résultat de l'œuvre d'un faussaire connu, Polycarpe de la Rivière. Il a participé aux conseils nationaux 452-464; Cependant Gams n'insère pas de données par ordre chronologique.
  6. ^ en Charta Firmino précède Eucherio; dans la vie de sant'Aulo cependant, elle le suit. en Gallia Christiana et Gams, évêques Firmino, Eucherio, Aulus et Eumachio sont prévus après Maspiciano.
  7. ^ Ardulfo est le dernier évêque mentionné dans Charta Vetus.
  8. ^ Fourni par Rouchier et Gallia Christiana, mais absente chez Duchesne.
  9. ^ Alors Eubel (tome I, p 533..); Il indique la date des Gams 1319.
  10. ^ Il ne se résigne pas décidée par Le pape Pie VII avec Ici Christi Domini.

sources

Articles connexes

  • Cathédrale viviers

D'autres projets

autorités de contrôle VIAF: (FR259211486