s
19 708 Pages

diocèse de arras
Dioecesis Atrebatensis
Eglise latine
Arras cathedral.jpg
suffragant dell ' Archidiocèse de Lille
Carte du diocèse
province ecclésiastique
Province Ecclésiastique du diocèse
situation géographique
diocèse géographique
évêque Jean-Paul Jaeger Maurice
Les prêtres 273 dont 230 laïque et 43 régulière
4168 baptisé pour prêtre
religieux 52 hommes, 248 femmes
diacres 43 permanente
population 1488951
baptisés 1.138.000 (76,4% du total)
surface 6678 km² en France
paroisses 94 (10 vicariats)
érection VIe siècle
rite romain
cathédrale Notre-Dame et St Védasto
adresse 4 Rue des Fours, P.Eb. 137, 62003 Arras Cedex, France
site Web catholique-arras.cef.fr
Les données de 'Annuaire Pontificale 2013 (ch · gc?)
Eglise catholique en France
Diocèse d'Arras
Cathédrale Notre-Dame Ancien des Miracles en Saint-Omer.
Diocèse d'Arras
l'ancien abbaye de San Vaast, fondé en septième siècle et reconstruit à partir de 1745, abrite aujourd'hui le Musée des Beaux-Arts de la ville.
Diocèse d'Arras
L'entrée de l'ancien palais épiscopal d'Arras, construit en 1770, il est maintenant le siège de la préfecture Calais.
Diocèse d'Arras
Jean-Paul Jaeger, évêque d'Arras actuel.

la diocèse d'Arras (en latin: Dioecesis Atrebatensis) Est un siège de Eglise catholique suffragant de 'Archidiocèse de Lille. en 2012 baptisé comptait 1.138.000 habitants de 1,488,951. Elle est régie par évêque Jean-Paul Jaeger Maurice.

territoire

Le diocèse comprend la département français la Calais.

Un diocèse est la ville de arras, où le Cathédrale Notre-Dame et Saint-Védasto. A Saint-Omer est l'ancienne cathédrale dédiée à la Sainte Vierge Marie et Sant'Audomaro.

Le territoire couvre 6.678 kilomètres carrés et est divisé en 94 paroisses, regroupées en 10 doyennés: Artois, Sept-Vallées -Ternois, Montreuil-Berck, Lens-Liévin, Hénin-Carvin, Béthune-Bruay, Pays de la Lys, Morinie du Boulonnais et du Calaisis.

histoire

Le diocèse d'Arras a été construit dans les temps anciens. La tradition reconnaît comme le premier évêque et fondateur Saint-Vaast (Gastone ou Védasto), dans la première moitié de VIe siècle.

Selon l'historien Louis Duchesne, selon une autre tradition attestée en XIIe siècle, le territoire du peuple Atrébates il serait évangélisé en Ve siècle Diogène, envoyé par le pape, il serait immédiatement martyre lors de l'invasion de vandales. Selon l'historien Breton, il est probable que le diocèse a déjà été créé à ce moment, peut-être à la fin de IVe siècle.[1] Plus tard, à cause de la destruction causée par le passage des peuples germaniques, la vie chrétienne a disparu et a été restauré par San Remigio de Reims, en envoyant l'évêque Saint-Vaast, le premier évêque avec lequel pour commencer les listes des évêques du Moyen Age.

Dès le début, Arras était suffragant dell 'Archidiocèse de Reims. Le deuxième successeur de saint Vaast, Vedulfo, propose son siège à Cambrai. Ce transfert a été reconnu par le roi des Francs Childebert II, quand il est venu à installer à Cambrai successeur Vedulfo, Saint-Gaugerico entre 584 et 590. A l'heure actuelle, la évêques de Cambrai En outre, ils gouverna la ville et le territoire d'Arras.

L'union avec Cambrai a duré jusqu'au 23 Mars 1094, lorsque les deux emplacements ont été séparés par bulle LIQUET sanctorum canonum de papa Urbano II.

Le 12 mai 1559 Il est devenu une partie de province ecclésiastique dell 'Archidiocèse de Cambrai.

en XVIIe siècle le diocèse a été divisé en deux archidiaconés, Artois et Ostrevent, et 24 doyennés.

en XVIIIe siècle les deux ont été reconstruits l'abbaye de San Védasto que la cathédrale, achevée en 1833.

suite convenu avec la bulle Ici Christi Domini de Le pape Pie VII 29 Novembre 1801 les limites du diocèse d'Arras ont été faites pour coïncider avec ceux du département Calais. Cela a entraîné le transfert d'une partie du territoire du diocèse de Cambrai, mais en même temps l'acquisition de secteurs importants d'autres diocèses voisins; acquis paroisses du diocèse de Cambrai, incorporé l'ensemble du territoire Diocèse de Boulogne et des parties de la Diocèse de Saint-Omer, de Amiens et Tournai.[2] En même temps, suffragant du diocèse est devenu 'Archidiocèse de Paris.

Le 1er Octobre, 1841 Il est revenu à suffragant de l'archidiocèse de Cambrai.

Le 23 Novembre 1853 l'évêque d'Arras a obtenu le droit d'ajouter à son titre comme les deux diocèse de Saint-réprimés Omer et Boulogne.

Le 30 Mars 2008 Il est devenu suffragant du nouveau métropolitain Lille.[3]

évêques Cronotassi

  • Diogène? † (première moitié du Ve siècle)
  • San Védasto (vaast) † (première moitié de VIe siècle)
  • San Domenico †
  • San Vedulfo †
    • bureau joint Cambrai (VI siècle-1093)
  • Lambert † (19 Mars 1094 sacré[4] - 17 mai 1115 décédé)
  • Robert † (1115 - février 1131 décédé)
  • Alvise † (1131 - 1148 décédé)
  • Godescalc † (1150 - 1161 a démissionné)
  • André de Paris † (1161 - 1173 décédé)
    • Robert d'Aire † (1173 - 4 octobre 1174 décédé) (élu évêque)[5]
  • Fremold † (1174 - 1183 décédé)
  • Pierre I † (1184 - 1203 décédé)
  • Raoul de Neuville † (Octobre 1203 - 26 mars 1221 décédé)
  • Ponce † (1221 - septembre 1231 décédé)
  • Asson † (1231 - 27 mars 1245 décédé)
  • Fursy † (1245 - 1 Avril 1247 décédé)
  • Jacques de Dinant † (4 Octobre 1247 - 17 avril 1259 a démissionné)
  • Pierre de † Noyon (1259 - 5 septembre 1280 a démissionné)
  • Guillaume d'Isy † (15 Juin 1282 - 23 septembre 1293 décédé)
  • Jean Lemoine † (1293 - 18 septembre 1294 démissionnaire, est devenu Cardinal Prêtre de Santi Marcellino et Pietro)
  • Gerard † (28 Mars 1295 - après le 18 Février 1316 décédé)
  • Bernard † (24 Novembre 1316 - 1320 décédé)
  • Pierre de Chappes † (29 Novembre 1320 - 21 mai 1326 nommé évêque de Chartres)
  • Jean du Plessis-pâte † (21 mai 1326 - 23 décembre 1327 nommé évêque de Chartres)
  • Thierry de Hérisson † (27 Janvier 1328 - 1328 décédé)
  • Pierre Roger de Beaufort-Turenne, O.S.B. † (3 Décembre 1328 - 24 novembre 1329 nommé archevêque de Sens, puis élu pape avec le nom de Clément VI)
  • Andrea Ghilini † (18 Décembre 1329 - 12 septembre 1334 nommé évêque de Tournai)
  • Jean Mandevilain † (12 Septembre 1334 - 15 février 1339 nommé évêque de chalons)
  • Pierre Bertrand le Jeune † (15 Mars 1339 - 19 mai 1344 a démissionné)
  • Jean Galvan † (28 Février 1344 - 1348 décédé)
  • Aimery de Beaufort † (13 Juin, 1348 - 6 octobre 1361 décédé)
  • Gérard de Dainville † (17 Novembre 1361 - 11 octobre 1368 nommé évêque de Thérouanne)
  • Adhémar Robert † (11 Octobre 1368 - 6 juin 1371 nommé évêque de Thérouanne)
  • Hugues Faydit † (6 Juin 1371 - 1372 décédé)
  • Pierre Masuyer † (21 Juillet, 1374 - 1391 décédé)
    • Jean † (1391 - 1392 décédé) (élu évêque)
  • Jean † Canard (6 Septembre 1392 - 7 octobre 1407 décédé)
  • Martin Pore, O.P. † (Novembre 24 1407 - 6 septembre 1426 décédé)
  • Hugues de CAYEU † (16 Décembre 1426 - 13 janvier 1438 décédé)
  • Quentin Ménard † (1438 - 23 septembre 1439 nommé archevêque de Besançon)
  • Fortigario Plaisance † (23 Septembre 1439 - 21 février 1453 décédé)
  • Jaime de Portugal † (23 Mars, 1453 - 30 avril 1453 nommé archevêque de Lisbonne)
  • Jean Jouffroy, O.S.B.Clun. † (30 Avril 1453 - 10 décembre 1462 nommé archevêque de Albi)
  • Pierre de Ranchicourt † (17 Avril 1463 - 26 août 1499 décédé)
  • Antoine d'Albone, O.S.B. † (13 Janvier 1500 - 1501 a démissionné)
  • Nicolas Le Ruistre † (16 Février 1502 - 5 novembre 1509 décédé)
  • François de Melun † (15 Juillet 1510 - 26 novembre 1516 nommé évêque de Thérouanne)
  • Philippe de Luxembourg † (26 Novembre 1516 - 10 mars 1518 a démissionné)
    • Pietro Accolti d'Arezzo † (10 Mars 1518 - 10 avril 1523 résigné) (Administrateur apostolique)
  • Eustache de Croy † (8 Septembre 1523 - 3 octobre 1538 décédé)
  • Antoine Perrenot de Granvelle † (29 Novembre 1538 - 10 mars 1561 nommé archevêque de Malines)
  • François Richardot † (10 Mars 1561 - 26 juillet 1574 décédé)
  • Mathieu Moulart, O.S.B. † (24 mai 1577 - 11 juillet 1600 décédé)
  • Jean du Ploich † (10 Septembre 1601 - 1 Juillet 1602 décédé)
  • Jean Richardot † (30 Avril 1603 - 17 août 1609 nommé archevêque de Cambrai)
  • Hermann Ottemberg † (24e Novembre 1610 - 23 mai 1626 décédé)
  • Paul Boudot † (8 Février 1627 - 11 novembre 1635 décédé)
    • Nicolas Dufiff † (1636 - 21 octobre 1651 décédé) (élu évêque)
    • Jean-Pierre Camus † (1651 - 26 avril 1652 décédé) (élu évêque)
  • Étienne Moreau † (3 Septembre 1668[6] - 9 janvier 1670 décédé)
  • Guy de Sève de Rochechouart † (Juillet 28 1670 - 27 décembre 1724 décédé)
  • François de Baglion de la Salle † (16 Décembre 1726 - 14 mars 1752 décédé)
  • Jean de Bonneguise † (25 Septembre 1752 - 28 février 1769 décédé)
  • Louis-François-Marc Hilaire de Conzié † (21 Août 1769 - 17 décembre 1804 décédé)[7]
  • Hugues-Robert-Jean-Charles de la Tour d'Auvergne-Lauraquais † (6 mai 1802 - 20 juillet 1851 décédé)
  • Pierre-Louis Parisis † (Septembre 5 1851 - le 5 mars 1866 décédé)
  • Jean-Baptiste-Joseph Lequette † (22 Juin, 1866 - 13 juin 1882 décédé)
  • Guillaume-René Meignan † (25 Septembre 1882 - 24 mars 1884 nommé archevêque de Tours)
  • Joseph-Désiré Dennell † (13 Novembre 1884 - 28 octobre 1891 décédé)
  • Alfred-Casimir-Alexis Williez † (11 Juillet 1892 - 25 janvier 1911 décédé)
  • Emile-Louis-Cornil Lobbedey † (5 mai 1911 - 24 décembre 1916 décédé)
  • Eugène-Louis-Ernest Julien † (22 Mars 1917 - 14 mars 1930 décédé)
  • Henri-Edouard Dutoit † (23 Décembre 1930 - le 11 septembre 1945 a démissionné)
  • Jean-Victor Perrin † (3 Novembre 1945 - 26 novembre 1961 a démissionné)
  • Gérard-Maurice-Eugène Huyghe † (15 Décembre 1961 - 25 septembre 1984 retiré)
  • Henri-François-Marie-Pierre Derouet † (10 Octobre 1985 - 12 août 1998 retiré)
  • Jean-Paul Jaeger Maurice, du 12 Août 1998

statistiques

Le diocèse à la fin de l'année 2012 sur une population de 1,488,951 personnes avaient baptisé 1.138.000, ce qui correspond à 76,4% du total.

année population prêtres diacres religieux paroisses
baptisé total % nombre laïque régulier baptisé pour prêtre hommes femmes
1950  ? 1168545  ? 1226 1142 84  ? 125 1.900 831
1959 1142150 1276833 89,5 1247 1143 104 915 199 1693 1037
1970  ? 1397159  ? 904 859 45  ? 230 1407 1.020
1980 1204000 1421000 84,7 891 788 103 1351 148 1,202 1.025
1990 1195000 1425000 83,9 693 603 90 1724 7 127 912 1043
1999 1113000 1454000 76,5 487 425 62 2285 17 82 708 576
2000 1103000 1441568 76,5 491 430 61 2246 21 81 652 556
2001 1102000 1440382 76,5 491 432 59 2244 23 74 633 556
2002 1103000 1441568 76,5 447 387 60 2467 27 73 610 518
2003 1104000 1441568 76,6 420 368 52 2628 28 65 528 518
2004 1104000 1441568 76,6 403 346 57 2739 28 69 486 567
2006 1102567 1439697 76,6 370 319 51 2979 32 65 463 102
2012 1138000 1488951 76,4 273 230 43 4168 43 52 248 94[8]

notes

  1. ^ la civitas Atrebatum, en province romaine de Gaule Belgique seconde, Il est attesté par notitia Galliarum début de la Ve siècle. Voir. Monumenta Historica Germaniae, Chronica minora, I, p. 556.
  2. ^ carte sur le site du diocèse.
  3. ^ Annonce de l'élévation à une métropole du diocèse de Lille sur le site de Saint-Siège
  4. ^ Duchesne, op. cit., p. 27, note 1.
  5. ^ L'administration a rejoint dans les deux sièges d'Arras et Cambrai.
  6. ^ Nommé par le roi dès 1656, Il a été confirmé par Saint-Siège seulement 1668.
  7. ^ En violation des dispositions de la Le pape Pie VII contenues dans Ici Christi Domini, Monseigneur de Conzié ne se résigne pas, il a fui en Angleterre, où il mourut en 1804.
  8. ^ Ainsi, le site officiel du diocèse. Le chiffre de 832 rapporté par hiérarchie catholique Il est clairement une erreur typographique.

sources

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers diocèse d'Arras
autorités de contrôle VIAF: (FR267202098 · LCCN: (FRn83010678 · BNF: (FRcb12015107j (Date)