s
19 708 Pages

archidiocèse de Rouen
Archidioecesis Rothomagensis
Eglise latine
CathedralRouen.JPG
Carte du diocèse
province ecclésiastique
Province Ecclésiastique du diocèse
diocèses suffragants
Bayeux, Coutances, Evreux, Le Havre, Séez
archevêque métropolitain et primate Dominique Lebrun
archevêques émérites Jean-Charles Marie Descubes
Les prêtres 135 dont 107 laïque et 28 régulière
4829 baptisé pour prêtre
religieux 58 hommes, 160 femmes
diacres 19 permanent
population 868500
baptisés 652.000 (75,1% du total)
surface 4228 km² en France
paroisses 53 (7 vicariats)
érection IIIe siècle
rite romain
cathédrale Notre-Dame
adresse Eb 886, 2 rue des Bonnetiers, 76001 Rouen Cedex, France
site Web catholique-rouen.cef.fr
Les données de 'Annuaire Pontificale 2015 (ch · gc?)
Eglise catholique en France
Archidiocèse de Rouen
Carte du diocèse historique de Normandie avant révolution française.
Archidiocèse de Rouen
la Abbatiale de Sant'Audoeno (Saint-Ouen). Bien que gravement endommagé en 1562 au moment de guerres de religion, Il reste l'un des rares exemples d'églises françaises datant de la pleine XIVe siècle.
Archidiocèse de Rouen
l'abbaye Notre-Dame-du-Pré de Valmont, fondée par Nicolas d'Estouteville en 1169.
Archidiocèse de Rouen
séminaire Saint-Nicaise, établi en 1707 Mgr Jacques-Nicolas Colbert. Aujourd'hui, il abrite le collège Fontenelle.
Archidiocèse de Rouen
San Mellone, évêque de Rouen, dans l'église Saint-Gervais Rouen.
Archidiocèse de Rouen
Palais archiépiscopal de Rouen, le seul palais épiscopal de la France a quitté la propriété de l'église après 'Ancien régime jusqu'à aujourd'hui.
Archidiocèse de Rouen
la Château de Gaillon, qui était la résidence d'été des archevêques de Rouen révolution.
Archidiocèse de Rouen
La Trinité abbaye fécamp.
Archidiocèse de Rouen
Les vestiges de l'église abbatiale Saint-Pierre de Jumièges.

L 'Archidiocèse de Rouen (en latin: Archidioecesis Rothomagensis) Il est métropolitain de Eglise catholique. en 2014 Il avait baptisé 652000 de 868,500 habitants. Elle est régie par 'archevêque Dominique Lebrun.

territoire

L'archidiocèse comprend l 'arrondissement de Rouen et l 'Arrondissement de Dieppe, et 20 communes à Le Havre, appartenant à département français de Seine-Maritime et région de Normandie.

La résidence de l'archevêque est la ville de Rouen, où le cathédrale Notre-Dame.

Le territoire s'étend sur 4228 kilomètres carrés et est divisé en 53 paroisses, regroupées en 7 doyennés.

province ecclésiastique

la province ecclésiastique Rouen comprend les éléments suivants suffragant:

histoire

Le diocèse de Rouen a été construit en IIIe siècle. Les anciens catalogues épiscopales datant IX et Xe siècle et Liber eburneus[1] conservés dans la cathédrale de Rouen indiquent que premier évêque Saint Mellone, tandis que le Liber Niger la 1079 et tous les catalogues suivants, la Xe siècle Ils donnent comme premier évêque San Nicasio, qui vivrait avant Mellone.

évêques premiers historiquement documentés étaient: sant'Aviziano, qui a participé à la Conseil d'Arles la 314; Eusebio, dont le nom figure parmi ceux 346 Ils ont adhéré à l'arrêt Conseil de Sardica au nom de Saint-Athanase; entre IV et Ve siècle Saint Victricio, St. ami Paolino di Nola et St. Martino di Tours, qui est allé Angleterre pour apporter la foi catholique et a écrit le traité De laude sanctorum en faveur du culte de la reliques.

Rotomagus Ce fut la capitale de la province romaine de Lyonnaise seconde, comme en témoigne notitia Galliarum début de la Ve siècle.[2] Avec l'émergence de l'organisation ecclésiastique, Rotomagus est devenu non seulement le centre administratif de la région, métropolitain de province ecclésiastique, calquée sur les droits civils, qui comprenait diocèses suffragants de Avranches, Bayeux, Coutances, Evreux, Lisieux et Séez.

Dans la seconde moitié du VIe siècle était archevêque St. Praetextatus, qui il a été exilé par le roi Chilpéric en 577; récupéré dans le fauteuil de l'archevêque 584, mais dans 586 Il a été poignardé à l'autel sur les ordres de la reine Frédégonde.

A St. Romano, Archevêque de la première moitié de septième siècle, et saint très vénéré de la ville de Rouen, est liée à la légende Grand'Goule, monstrueux dragon que saint Romano serait défaite à Rouen. en Moyen âge cette légende a jailli du privilège de l'archevêque de mettre un prisonnier libre le jour des reliques de Saint procession romaine.

quelques pistes paganisme Ils étaient encore présents au cours de la sant de Épiscopat 'Audoeno (Saint-Ouen) Dans la seconde moitié du septième siècle. L'archevêque a été le fondateur de abbayes de Fontenelle, de Jumièges et fécamp. Il était un habile diplomate pour régler les différends entre Austrasie et Neustrie et au Moyen Age étaient célèbres miracles attribués à son intercession.

La première est documentée réception de pallium Grimone était l'archevêque, qui le reçut en 744 de papa Zaccaria à la demande de Saint-Boniface.

San Remigio, fils de Carlo Martello, Il a pris la présidence de Rouen après le milieu de 'huitième siècle en France et a été parmi les premiers à préconiser l'adoption de rite romain au lieu de rite gallicano.

Nell 'XIe siècle était archevêque Maurilio san, qui a combattu le 'hérésie de Berengario di Tours. Il est dans ce siècle qui a surgi à Rouen une compagnie d'hommes qui a honoré le 'Immaculée Conception.

en mai 1131 Le pape Innocent II Il a visité Rouen. Il restera le seul pape à visiter Normandie pour huit siècles et demi, jusqu'à ce que la pèlerinage de Pape Giovanni Paolo II à Lisieux, 2 juin 1980.

autour 1030, pendant l'Épiscopat de Roberto II, Il a commencé la reconstruction de l'ancienne cathédrale en style roman, reconstruit style gothique de XIIe siècle.

en XIII siècle l'archidiocèse a été gouvernée par Odo de Rigaud, homme d'Etat compétent, qui a accompagné Saint Louis IX un croisade en tunisia. Ce fut la même Odo Rigaud à visiter à plusieurs reprises tout au long de sa province ecclésiastique, recueillant les nouvelles dans l'un des premiers rapports d'une visite pastorale, la Regestum Visitationum archiepiscopi Rothomagensis.

entre 1330 et 1338 Il est assis sur la chaise de Rouen Pierre Roger, l'avenir Le pape Clément VI. Pendant près d'un siècle Rouen était la maison d'un cardinal et continuera d'être, mais avec quelques interruptions, jusqu'à ce que XX siècle.

Papa Gregorio XI en 1371 exempté le chapitre la cathédrale de la compétence temporelle et spirituelle de l'archevêque.

en 1486 La société Immaculée Conception est devenue un cercle littéraire. Chaque année, il a reçu un poème composé en l'honneur de l'Immaculée Conception. chaque chambre des poèmes qu'il devait commencer et se terminer dans la même direction (palinodie).

au cours de la guerres de religion la Huguenots conquis Rouen 16 Avril 1562 sant'Audoeno et dévasté l'église, faisant dans un feu de joie du feu de mobilier et de fixer le corps du saint et d'autres reliques en la possession de la basilique. La ville a été reconquise par les catholiques le 26 Octobre de cette année.

en 1729 Il a été adopté bréviaire Urbain Robinet, qui a opéré un sens de la révision gallicano liturgique. jusqu'à la révolution il y avait l'habitude de chanter dans le bureau par cœur et n'a pas été autorisé à apporter des livres en chœur.

Jusqu'à la fin de XVIIIe siècle, L'archidiocèse inclus 1388 paroisses, groupées en 6 archidiaconés (Rouen, Grand-Caux, Petit-Caux, Eu, Vexin Normand, Vexin français) et 28 doyennés. Sur le territoire de plus il y avait un grand nombre de abbayes (22 mâles et 13 femelles), auquel il faut ajouter 17 prieurés (12 hommes et 5 femmes) et 13 collégial.[3]

Après le début de la révolution Cardinal Dominique de La Rochefoucauld, archevêque de Rouen, a été contraint à l'exil le 10 Août 1792; il est mort en Muenster, en Westphalie, en 1800.

suite convenu avec bulle Ici Christi Domini de Le pape Pie VII 29 Novembre 1801 portions cédé du territoire de Diocèse de Versailles, de Evreux et Beauvais.

Avec l'épiscopat du cardinal Bonnechose (1858 - 1883) Il est retourné au rite romain.

Le 6 Juillet 1974 Il a vendu une autre partie du territoire pour la création de Diocèse de Le Havre.

Les archevêques de Rouen portant le titre archives de Normandie. Ce titre a des origines très anciennes. Les pontifes, l'archevêque de l'instance Lyon, d'abord ils ont rejeté les prétentions des archevêques de Rouen avec deux bulles papa Gregorio VII en 1070 et un autre papa Celestino II en 1144. Par la suite, cependant, papa Callisto III Il a reconnu le rang primatiale de Rouen avec deux bulles 1457 et 1458.

évêques Cronotassi

L'archidiocèse de Rouen conserve un grand nombre de catalogues épiscopales anciens à l'avant XIII siècle[4], qui peut être divisé en deux catégories: celles qui ne montrent que la liste des évêques et qui ne sont pas à l'arrière Xe siècle; et ceux qui portent la liste épiscopale Rouen ainsi que ceux de son diocèses suffragants, jusqu'à XIIe siècle.

  • San Nicasio? †
  • San mellone †
  • Sant 'Aviziano † (mentionné dans 314)
  • San Severo †
  • Eusebio † (mentionné dans 346)
  • Marcellino †
  • Peter †
  • San Victricio † (avant 390 à propos - après 404)
  • innocent †
  • Sant 'Evodius †[5]
  • Sylvester †
  • Malsone †
  • San Germano † (mentionné dans 461)
  • Crescenzio †
  • San Gothard (Gildaredus) † (mentionné dans 511)
  • San Flavio † (avant 538 - après la 541)
  • San Praetextatus † (avant 567 - 24 février ou 14 Avril 586 décédé)
  • Melanzio † (environ 586 - après la 601)
  • Idulfo † (mentionné dans 614)
  • San Romano †[6]
  • Sant 'Audoeno † (13 mai 641 consacrée - 24 Août 684 décédé)
  • Sant 'Ansberto † (684 - 9 février 692 ou 693 décédé)
  • Griffone † (mentionné dans 696/697)
  • Rolando (ou Radilando ou Railando) †
  • Sant 'Ugo I † (avant 723 - 8 avril 730 décédé)
  • Ratberto †
  • Grimone † (mentionné dans 744)
  • Ragenfredo † (mentionné dans 748)[7]
  • San Remigio † (avant 760 - après la 762)[8]
  • Meinhard † (avant 794 - après '802)
  • Williberto ou Gilberto † (mentionné dans '825)
  • Ragnoardo † (avant la fin de '828 - après '835)
  • Gombaldo, O.S.B. † (avant '842 - 5 janvier 849 décédé)
  • Paul † (Jan. 849 - après '856)
  • Wenilone † (1 Novembre 858 - après Novembre 869)
  • Adalard † (1 Août 871 - après Mars 872)
  • Riculfo †[9]
  • John † (du 1er mai 876 - après l'été 888)
  • Guittone † (1 Septembre 892 - après la 909)
  • Francone † (avant 912 - 919 décédé)
  • Gontardo † (919 - 942 décédé)
  • Hugh II, O.S.B. † (1 Décembre 942 - 10 novembre 989 décédé)
  • Roberto II † (1 Juin 990 - avant le 10 Avril 1037 décédé)
  • Mauger † (1037 - 1055 détrôné)
  • San Maurilio, O.S.B. † (1055 - 9 août 1067 décédé)
  • Jean de Avranches (ou Bayeux) † (Août 1069 - 9 septembre 1079 décédé)
  • Guillaume Bonne-† Âme (1079 - 9 février 1110 décédé)
  • Geoffrey le Breton † (1111 - 28 novembre 1128 décédé)
  • Hugues de Boves, O.S.B. † (1 Février 1130 - 11 novembre 1164 décédé)
  • Rotrou de Warwick (ou Beaumont-le-Roger) † (1165 - 26 novembre 1183 décédé)
  • Gautier de Coutances † (17 Décembre 1184 - 16 novembre 1207 décédé)
  • Robert † Poulain (23 Août 1208 - 4 mai 1221 ou 1222 décédé)
  • Thibaud d'Amiens † (4 Septembre 1222 - 25 septembre 1229 décédé)
  • Maurice † (le 20 Juillet 1231 - 10 janvier 1235 décédé)
  • par Peter Collemezzo † (4 Avril 1236 - 28 mai 1244 nommé évêque de Albano)
  • Eudes Clement † (30 Mars, 1245 - 5 mai 1247 décédé)
  • Eudes Rigaud, O.F.M. † (mars 1248 - 2 juillet 1275 décédé)
  • Guillaume de Flavacourt † (1276 - 6 avril 1306 décédé)
  • Bernard de Fargis † (4 Juin 1306 - 5 mai 1311 nommé archevêque de Narbonne)
  • Gilles Aycelin de Montaigut † (5 mai 1311 - 24 juin 1318 décédé)
  • Guillaume de Durfort † (Jan. 1319 - 24 novembre 1330 décédé)
  • Pierre Roger de Beaufort-Turenne, O.S.B. † (14 Décembre 1330 - 18 décembre 1338 résigné, puis élu pape avec le nom de Clément VI)
  • Aimery Guénaud † (15 Février 1339 - 17 janvier 1343 décédé)
  • Nicolas Roger, O.S.B. † (31 Janvier 1343 - 3 avril 1347 décédé)
  • Jean de Marigny † (14 mai 1347 - 27 décembre 1351 décédé)
  • Pierre de la Foret † (8 Février 1352 - 23 décembre 1356 a démissionné)
  • Guillaume de Flavacourt † (18 Janvier 1357 - 1 mai 1359 décédé)
  • Philippe d'Alençon † (3 Juillet 1359 - 27 août 1375 patriarche désigné de Jérusalem)
  • Pierre de la Montrésor, O.S.B.Clun. † (27 Août 1375 - 20 décembre 1375 a démissionné)
  • Guillaume de Lestrange † (22 Décembre 1375 - mars 1389 décédé)
  • Guillaume de Vienne, O.S.B. † (29 Mars 1389 - 18 février 1407 décédé)
    • † Jean d'Armagnac (26 Février 1407 - 22 septembre 1408 résigné) (élu évêque)
  • Louis d'Harcourt † (29 Juillet, 1409 - 19 novembre 1422 décédé)
  • Jean de la Rochetaillée † (26 Juillet 1423 - 24 mai 1426 nommé administrateur apostolique)
  • Hugues des Orges † (26 Janvier 1431 - 19 août 1436 décédé)
  • Louis du Luxembourg † (24 Octobre 1436 - 18 septembre 1443 décédé)
  • Raoul Roussel † (31 Janvier 1444 - 31 décembre 1452 décédé)
  • Guillaume d'Estouteville, O.S.B.Clun. † (20 Avril 1453 - 22 janvier 1483 décédé)
  • Robert de Croixmare † (14 Mars 1483 - 18 juillet 1493 décédé)
  • Georges Ier d'Amboise † (21 Avril 1494 - 25 mai 1510 décédé)
  • Georges II d'Amboise † (8 Août 1511 - 25 août 1550 décédé)
  • Charles de Bourbon-Vendôme † (Octobre 3 1550 - 9 mai 1590 décédé)
  • Charles II de Bourbon-Vendôme † (9 mai 1590 réussi - 30 Juillet 1594 décédé)
    • Vacant (1594-1597)
  • Charles III de Bourbon † (26 Mars 1597 - 1 Décembre 1 604 a démissionné)
  • François de Joyeuse † (1 Décembre 1 604 - 23 août 1615 décédé)
  • François de Harlay de Champvallon † (23 Août 1615 réussi - Peut 1651 a démissionné)
  • François de Harlay de Champvallon † (28 Octobre 1651 - 23 février 1671 nommé archevêque de Paris)
  • François de Rouxel de Médavy † (24 Août 1671 - 29 janvier 1691 décédé)
  • Jacques-Nicolas de Colbert † (29 Janvier 1691 réussi - 10 Décembre 1707 décédé)
  • Claude-Maur d'Aubigné † (27 Février 1708 - 22 avril 1719 décédé)
  • Armand Bazin de Besons † (18 Septembre 1719 - 8 octobre 1721 décédé)
    • Vacant (1721-1723)
  • Louis de La Vergne-Montenard de Tressan † (17 Octobre 1723 - 18 avril 1733 décédé)
  • Nicolas-Charles de Saulx-Tavannes † (18 Décembre 1733 - 10 mars 1759 décédé)
  • Dominique de La Rochefoucauld † (2 Juin 1759 - 22 septembre 1800 décédé)
    • Vacant (1800-1802)
  • Étienne Hubert de Cambacérès † (10 Avril 1802 - 25 octobre 1818 décédé)
  • François de Pierre de Bernis † (27 Septembre 1819 - 4 février 1823 décédé)
  • Gustave-Croÿ Maximilien-Juste-Solre † (17 Novembre 1823 - 1 Janvier 1844 décédé)
  • Louis-Marie de Bailleul-Edmont Blanquart † (17 Juin 1844 - 12 mars 1858 a démissionné)
  • Henri de Bonnechose † (18 Mars 1858 - 28 octobre 1883 décédé)
  • Léon-Benoit-Charles Thomas † (24 Mars 1884 - 9 mars 1894 décédé)
  • Guillaume-Marie-Romain SOURRIEU † (21 mai 1894 - 16 juin 1899 décédé)
  • Edmond-Frédéric Fuzet † (14 Décembre 1899 - 20 décembre 1915 décédé)
  • Louis-Ernest Dubois † (13 Mars 1916 - 13 septembre 1920 nommé archevêque de Paris)
  • Pierre-Florent-André du Bois de la Villerabel † (16 Décembre 1920 - 6 juillet 1936 a démissionné)
  • Pierre-André-Charles Petit de Julleville † (7 Août 1936 - 10 décembre 1947 décédé)
  • Joseph-Marie-Eugène Martin † (11 Octobre 1948 - 6 mai 1968 retiré)
  • André Pailler † (6 mai 1968 réussi - 6 mai 1981 a démissionné)
  • Joseph Marie Louis Duval † (6 mai 1981 réussi - Octobre 16 2003 retiré)
  • Jean-Charles Marie Descubes (25 Mars, 2004 - 10 juillet 2015 retiré)
  • Dominique Lebrun, du 10 Juillet 2015

statistiques

L'archidiocèse à la fin de l'année 2014 sur une population de 868,500 personnes avaient baptisé 652000, ce qui correspond à 75,1% du total.

année population prêtres diacres religieux paroisses
baptisé total % nombre laïque régulier baptisé pour prêtre hommes femmes
1950 870000 915000 95,1 810 740 70 1074 75 1.250 717
1969 1000000 1113977 89,8 655 575 80 1526 105 1.310 297
1980 700000 784199 89,3 406 304 102 1724 138 738 637
1990 696000 808000 86,1 311 231 80 2237 2 115 557 637
1999 680000 827360 82,2 246 174 72 2764 14 97 288 637
2000 680000 839949 81,0 230 167 63 2956 15 87 326 439
2001 680000 841287 80,8 234 168 66 2905 16 87 313 116
2002 680000 841287 80,8 230 166 64 2956 21 84 296 89
2003 680000 841287 80,8 222 163 59 3063 20 74 279 63
2004 680000 841287 80,8 211 155 56 3222 20 72 269 63
2010 688000 851000 80,8 173 125 48 3976 21 69 198 56
2014 652000 868500 75,1 135 107 28 4829 19 58 160 53

notes

  1. ^ Il contient un texte appelé Acta Archiepiscoporum Rothomagensium, écrit autour de 1070.
  2. ^ Monumenta Historica Germaniae, Chronica minora, I, p. 555.
  3. ^ La liste complète est en Fisquet, op. cit., pp. 5-9.
  4. ^ L'historien Eugène Sauvage a compté jusqu'à 29.
  5. ^ Certains manuscrits ont Evodius Sylvester avant, d'autres après Flavio. Certains auteurs récents (cfr. Gams) ont pris deux saints improbables homonymie.
  6. ^ Saint révéré à Rouen, dont vitae Cependant, ils sont la plupart du temps légendaire et aucune valeur historique (Duchesne).
  7. ^ selon Gesta dell 'Abbaye de Saint-Wandrille de Fontenelle, Il a occupé le siège de Rouen 15 ans avant d'être détrôné; Duchesne suppose 745-760.
  8. ^ La chronique de Fontenelle compte tenu de son arrivée au bureau à Rouen 755.
  9. ^ Gallia Christiana Il mentionne deux cartes de cet évêque, mais pas d'indications chronologiques précises: 16 Novembre et 7 Mars.

sources

Articles connexes

  • Notre Dame de Paris (Rouen)

D'autres projets

autorités de contrôle VIAF: (FR156674675 · LCCN: (FRn91126003 · BNF: (FRcb118691905 (Date)