s
19 708 Pages

diocèse de Saint-Omer
Dioecesis Audomarensis
Eglise latine
Saint-Omer - Cathédrale Notre-Dame 1.JPG
suffragant dell ' Archidiocèse de Cambrai
paroisses 106 (en 1769)
érection 12 mai 1559
La suppression 29 novembre 1801
combiné avec le territoire diocèse d'Arras et tout 'Archidiocèse de Cambrai
rite romain
cathédrale Bienheureux Vergine Maria et Sant'Audomaro
Les données de 'Annuaire Pontificale (ch)
Eglise catholique en France
Diocèse de Saint-Omer
Ancien Collège des jésuites, fondé en Saint-Omer en 1565 pour la formation en exil des séminaristes anglais, il est maintenant Lycée Ribot.
Diocèse de Saint-Omer
l'ancien séminaire Diocésaine, abrite aujourd'hui la détenue de Lycée Ribot.
Diocèse de Saint-Omer
Vestiges d' 'Abbaye de San Bertino à Saint-Omer, fondé en septième siècle de sant 'Audomaro.

la Diocèse de Saint-Omer (en latin: Dioecesis Audomarensis) Il est un siège de suppression Eglise catholique.

territoire

Le diocèse de Saint-Omer tendu dans le nord France, et composé du courant départements de Calais et Nord. Il était entre la Diocèse de Boulogne, de arras et Ypres.

Un Evêché était la ville de Saint-Omer, où il a servi cathédrale l'église de la Sainte Vierge Marie et Sant'Audomaro.

Le diocèse a récemment inclus plus de 100 paroisses, regroupées dans un arcipresbiterato (Saint-Omer) et 12 doyennés: Longuenesse, audruicq, Bourbourg, Watten, Bollezeele, hesdin[1], Aire, arques, Lillers, merville, Morbecque et Helfaut. Ceci est la division administrative du diocèse tel qu'il apparaît dans 1688 et restera inchangé jusqu'à la révolution française; Dans un premier temps, au moment de l'érection du diocèse, doyenné étaient seulement sept.[2]

histoire

Le diocèse a été érigé le 12 mai 1559, suite à la réorganisation des diocèses de Sud des Pays-Bas, avec bulle super Universas de Pape Paul IV, avec le territoire pris de la Diocèse de Thérouanne. Même temps a été fait suffragant dell 'Archidiocèse de Cambrai.

Le 11 Mars 1561, avec la bulle De ecclesiarum quo, Le pape Pie IV Il a défini les limites du nouveau diocèse, a créé la division en doyennés avec les paroisses respectives et a donné la dotation pour le maintien de l'évêque.

évêque d'abord, présenté par le roi et accepté par Saint-Siège, ce fut Guillaume de Poitiers, qui, cependant, a démissionné de son poste et n'a jamais été consacré évêque. Il a donc été nommé Gérard de Haméricourt, abbé de San Bertino, ancien abbaye bénédictin fondé en septième siècle Saint-Omer sant'Audomaro, Évêque de Thérouanne.

Il a été érigé en cathédrale un ancien église collégiale, dédié à sant'Audomaro, construit en formes gothique de XIII siècle.

Mgr Jacques Théodore de Brias, vers la fin de son mandat (1775), Établie le séminaire Diocésains suivant les règles et règlements établis par la Concile de Trente. Auparavant, il y avait eu des tentatives d'établir un collège pour la formation des prêtres, à côté d'un séminaire provincial Cambrai. Mais ces tentatives ont échoué à améliorer la formation intellectuelle et culturelle des prêtres de Saint-Omer. Le séminaire a également été organisé par Vescovo Louis-Alphonse de Valbelle tôt XVIIIe siècle; cet évêque ont aussi un certain nombre de synodes diocésain, réforme du chapitre de la cathédrale, la publication d'une nouvelle catéchisme Diocésains et la mise en place de retraites pour le clergé.

suite convenu avec la bulle Ici Christi Domini de Le pape Pie VII 29 Novembre 1801 Le diocèse a été aboli et son territoire a été incorporé dans celui de diocèse d'Arras et dell 'Archidiocèse de Cambrai.

Le 23 Novembre 1853 l'évêque d'Arras a obtenu le privilège d'ajouter à son titre à l'évêque Saint-Omer.

évêques Cronotassi

  • Guillaume de Poitiers † (? Démobilisé) (évêque élu)
  • Gérard de Haméricourt, O.S.B. † (31 Mars 1563 - 17 mars 1577 décédé)
  • Jean Six † (13 Février 1581 - 11 octobre 1586 décédé)
    • Jacques de Pamele † (1587 - 19 septembre 1587 décédé) (élu évêque)
  • Jean de Vernois, O.P. † (21 Juin 1591 - 6 janvier 1599 décédé)
  • Jacques Blaze, O.F.M. † (14 Mars 1601 - 21 mars 1618 décédé)
  • Paul Jacques Boudot † (14 Janvier 1619 - 8 février 1627 nommé évêque de arras)
  • Pierre Paunet, O.F.M. † (3 Avril 1628 - 31 mars 1631 décédé)
  • Christophe de Morlet † (5 Juillet 1632 - 25 décembre 1633 décédé)
  • Christophe de France † (12 Février 1635 - 10 octobre 1656[3] décédé)
    • Vacant (1656-1662)
  • Ladislas Jonnart † (31 Juillet 1662 - 15 juillet 1669 nommé archevêque de Cambrai)
    • Vacant (1669-1672)
  • Jacques Théodore de Brias † (8 Février 1672 - 17 juin 1675 nommé archevêque de Cambrai)
    • Vacant (1775-1693)
    • Jean Charles de Longueval † (mars 1676 - 10 novembre 1676 décédé) (élu évêque)[4]
    • Pierre Van Den Perre † (évêque élu)[5]
    • Armand-Anne-Tristan de La Baume de Suze † (Octobre 1677 - 1684 résigné) (élu évêque)[6]
  • Louis-Alphonse de Valbelle † (9 Novembre 1693[7] - 29 octobre 1708 décédé)
  • François-de Valbelle Tourves † (19 Février 1710 - 17 novembre 1727 décédé)
  • Joseph-Alphonse-de Valbelle Tourves † (17 Novembre 1727 réussi - 13 Juin 1754 décédé)
  • François-Joseph de Brunes de Monlouet † (16 Septembre 1754 - 23 août 1765 décédé)
  • Louis-François-Marc Hilaire-de Conzié † (14 Avril 1766 - 24 juillet 1769 a démissionné)
  • Joachim-François-de Mamert Conzié † (21 Août 1769 - 2 mars 1775 a démissionné)
  • Jean Auguste de Chastenet de Puységur † (29 mai 1775 - 18 juillet 1778 a démissionné)
  • Joseph-Marie-Alexis de Bruyère de Chalabre † (le 20 Juillet 1778 - 22 novembre 1796 décédé)
    • Vacant (1796-1801)
    • Bureau supprimé

notes

  1. ^ Le doyenné de était une enclave Hesdin dans Diocèse de Boulogne.
  2. ^ Bled, Les Evêques de Saint-Omer chute de la DEPUIS Thérouanne (1553-1619), documents pp. XX ff.
  3. ^ Alors Gams et Bled; Eubel met sa mort en Octobre 1659.
  4. ^ Il est mort avant de recevoir la confirmation de Rome.
  5. ^ nommé par Roi d'Espagne, Il a été rejeté par Roi de France, qui, en attendant, il était devenu seigneur de Saint-Omer. Sa nomination ne vint jamais Rome.
  6. ^ évêque de Tarbes, Il a été nommé par le roi français, mais il n'a jamais été confirmé par le Saint-Siège; Cependant, il a administré le diocèse comme vicaire général (cfr. Bled, vol. II, p. 341). en 1684 Il a été nommé par l'archevêque de roi de Auch, mais il a reçu la confirmation romaine seulement 1692 (Cfr. Bled, II, pp. 367-368).
  7. ^ Nommé par le roi français en Juin 1684, Il est confirmé par le Saint-Siège que dans 1693.

sources

D'autres projets