s
19 708 Pages

diocèse de Lisieux
Dioecesis Lexoviensis
Eglise latine
Lisieux, Cathédrale Saint-Pierre01.jpg
suffragant dell ' Archidiocèse de Rouen
paroisses 487 (en 1789)
érection VIe siècle
La suppression 29 novembre 1801
Construit sur le territoire Diocèse de Bayeux (portions mineures à diocèse d'Evreux et Séez)
rite romain
cathédrale San Pietro
Les données de 'Annuaire Pontificale (ch)
 
Diocèse de Lisieux
Carte du diocèse historique de Normandie avant révolution française.
Diocèse de Lisieux
Ancien palais épiscopal Lisieux.
Diocèse de Lisieux
la Basilique de Sainte Thérèse de Lisieux di, construit à partir de 1929 et consacrée le 11 Juillet 1954. Il est le deuxième plus important lieu de pèlerinage France, après la Basilique de Lourdes.
Diocèse de Lisieux
Le côté nord-est de l'ancienne cathédrale Saint-Pierre.
Diocèse de Lisieux
Le palais construit 1769 par le doyen chapitre Cathédrale Jean-Baptiste-René Le Bas de Fresne comme résidence privée.
Diocèse de Lisieux
la église Saint-Jacques de Lisieux.

la Diocèse de Lisieux (en latin: Dioecesis Lexoviensis) Il est un siège de suppression Eglise catholique.

territoire

Le diocèse compris la partie centrale de la Normandie. Il est délimité au nord par la mer et par 'Archidiocèse de Rouen, à l'est par diocèse d'Evreux, au sud de la Séez et à l'ouest de Séez et encore Diocèse de Bayeux.

Un Evêché était la ville de Lisieux, où il a servi cathédrale la Eglise Saint-Pierre.

Le territoire diocésain inclus 478 paroisses, y compris 11 de la zone Lisieux. Les paroisses ont été regroupées en 4 archidiaconés (Lieuvin, Pont-Audemer, Auge et Gacé) Et 14 doyennés. Au diocèse aussi ils appartenaient à deux enclaves: Celle de Saint-Cande archidiocèse de Rouen composé de 5 paroisses; et celle de Nonant dans le diocèse de Bayeux composé de 4 paroisses.[1]

histoire

Incertain sont les origines du diocèse de Lisieux. Le premier évêque historiquement documenté est Teodobaldo, il a vécu dans la première moitié de VIe siècle, qui a participé à trois conseils célèbre dans Orléans en 538, en 541 et 549. Le cronotassi du premier millénaire est encore très incomplète.

Noviomagus Lexoviorum, capitale des anciens Celtes Lexovii, était civitas de province romaine de Lyonnaise seconde, comme en témoigne notitia Galliarum début de la Ve siècle.[2] Du point de vue religieux, comme le civil, Lisieux dépendait province ecclésiastique dell 'Archidiocèse de Rouen, métropolitain Provincial.

On ne sait rien cathédrale primitive de Lisieux. Nell 'XIe siècle Herbert vescovi († 1050) Et Hugues d'Eu († 1077) À sa reconstruction Précédée style roman; était probablement à cette occasion qui ont été découverts des vestiges de santi Ursino, Patrick et Berthevin (Cando), un rituel la 1661 Elle a reconnu que les premiers évêques de Lisieux. La nouvelle cathédrale a été détruite par un incendie en 1136 et reconstruit en style gothique entre 1160 et 1230.

Parmi les évêques de Lisieux comprennent: Freculfo (neuvième siècle), Élève de l'école du palais fondé par Carlo Magno; Arnoul (démission en 1181), Qu'il a commencé la construction de la cathédrale et important auteur ecclésiastique; Nicole Oresme († 1382), Philosophe, mathématicien et tuteur Charles V; Pierre Cauchon († 1442), Dont le nom est lié au procès de Jeanne d'Arc; Léonor de Goyon I Matignon († 1677), Qui a établi la séminaire Diocésaine.

suite convenu avec bulle Ici Christi Domini de Le pape Pie VII 29 Novembre 1801 le diocèse a été supprimé. La plus grande partie de son territoire, y compris la ville épiscopale, a été construit en Diocèse de Bayeux, tandis que des parties mineures ont été agrégées à diocèse d'Evreux et Séez.

Le 12 Juin, 1854[3] aux évêques de Bayeux, il a été autorisé à porter le titre des évêques de Lisieux.

évêques Cronotassi

Les catalogues épiscopales de Lisieux, datant de XII et XIII siècle, Ils sont parmi les plus incomplets et maigres, y compris celles des province ecclésiastique de Rouen.[4] Une particularité qui les distingue des autres catalogues pour la même période, est l'absence de santi vescovi.

  • Teodobaldo † (avant 538 - après la 549)
  • Edibio † (mentionné dans 557/573)[5]
  • Eterio † (mentionné dans 584)
  • Chamnegisilo ou Launomundo † (mentionné dans 614)[6]
  • Launobaldo † (mentionné dans 650)
  • Inco † (mentionné dans 660)
  • Leodeboldo † (mentionné dans 662 ou 663)[7]
  • Freculfo, O.S.B. † (avant '825 - après '851)
  • Airardo † (1 Avril 853 - après '876)
    • vacant
  • Roger † (avant 990 - 19 octobre 1022 décédé)
  • Robert † (avant 1025 - 1026 nommé évêque de Coutances)
  • Herbert † (1026 - 1049 ou 1050 décédé)
  • Hugues d'Eu † (1 Octobre 1050 - 17 juillet 1077 décédé)
  • Gilbert Maminot † (1077 - août 1101 décédé)
  • † foucher (Juin 1102 consacrée - le 29 Janvier 1103 décédé)
    • Vacant (1103-1107)[8]
  • Jean † (1107 - 28 mai 1141 décédé)
  • Arnoul † (1141 - juin 1181 a démissionné)
  • Raoul de Varneville † (1182 - 10 septembre 1192 décédé)
  • Guillaume de Rupière † (1192 ou 1193 - 19 octobre 1201 décédé)
  • Jourdain Du Hommet † (10 Janvier 1202 - après Juin 1218 décédé)
  • Guillaume Du Pont-de-† Arche (1218 - 16 mars 1250 a démissionné)
  • Foulques de Astin † (26 juin 1250 - 29 avril 1267 décédé)
  • Du Guy Merle † (21 Août 1267 - 25 avril 1285 décédé)
  • Guillaume d'Asnières † (1285 - 25 août 1298 décédé)
  • Jean de Samois, O.F.M. † (3 Février 1299 - 4 décembre 1302 décédé)
  • Guy de Harcourt † (27 Février 1303 - 24 avril 1336 décédé)
  • Guillaume de Charmont † (8 Décembre 1336 - 2 octobre 1349 décédé)
  • Guillaume Guitart † (4 Novembre 1349 - après le 12 Juin 1358 décédé)
  • Jean de Dormans † (19 Novembre 1358 - 12 juillet 1359 nommé évêque de Beauvais)
  • Adhémar Robert † (12 Juillet 1359 - 11 octobre 1368 nommé évêque de arras)
  • Alphonse Chevrier † (11 Octobre 1368 - 26 juillet 1377 décédé)
  • Nicole Oresme † (3 Août 1377 - 11 juillet 1382 décédé)
  • Guillaume d'Estouteville † (11 Août 1382 - 10 janvier 1415 décédé)
  • Pierre Fresnel † (28 Janvier 1415 - 12 juin 1418 décédé)
  • Mathieu Du Boscq † (1418 - Après le 23 Septembre 1418 décédé)
    • Branda † (29 Juin 1420 - 12 avril 1424 résigné) (Administrateur apostolique)
  • Zanone Castiglioni † (12 Avril 1424 - 29 janvier 1432 nommé évêque de Bayeux)
  • Pierre Cauchon de Somièvre † (29 Janvier 1432 - 18 décembre 1442 décédé)
  • Pasquier de Vaux † (28 Janvier 1443 - 10 juillet 1447 décédé)
  • Thomas Basin † (11 Octobre 1447 - 1474 a démissionné)[9]
  • Antoine Raguier † (27 mai 1474 - 10 juin 1482 décédé)
  • Étienne de Carrouges Blosset † (12 Juillet, 1482 - 13 juin 1505 décédé)
  • Jean Le Veneur † (27 Juin 1505 - après le 4 Août 1 539 a démissionné)
  • Jacques d'Annebault † (18 Août 1 539 - 7 juin 1558 décédé)
  • Jean Hennuyer † (26 Avril, 1560 - 12 mars 1578 décédé)
  • Jean de Vassé † (4 Novembre 1579 - 16 mars 1583 décédé)
  • Anne d'Escars de Givry, O.S.B. † (1 Octobre 1584 - 1598 a démissionné)
  • François Rouxel de Médavy † (17 Mars 1599 - 8 août 1617 décédé)
  • Guillaume du Vair † (23 Octobre 1617 - 3 août 1621 décédé)
  • Guillaume Aleaume † (14 Mars, 1622 - 27 ou 29 Août 1634 décédé)
  • Philippe Cospéan † (28 Janvier 1636 - 8 mai 1646 décédé)
  • Léonor de Goyon I † Matignon (4 mai 1648 - 1675 a démissionné)
  • Léonor de Goyon II † Matignon (27 mai 1675 - 14 juillet 1714 décédé)
  • Ignace-Henri de Brancas † (19 Novembre 1714 - 1 Avril 1760 décédé)
  • Jacques-Marie de Caritat de Condorcet † (16 Février 1761 - 21 septembre 1783 décédé)
  • Jules Basile-de Ferron Le Ferronays † (15 Décembre 1783 - 15 mai 1799 décédé)
    • Vacant (1799-1801)
    • Bureau supprimé

notes

  1. ^ Louis Du Bois, Histoire de Lisieux (villas, et arrondissement diocèse), Lisieux, 1846, tome 1, pp. 351 et suivantes.
  2. ^ Monumenta Historica Germaniae, Chronica minora, I, p. 555. Au cours de la période de la fin impériale civitates Ils ont été systématiquement identifiées et nommées avec le nom de votre peuple à la maison: civitas Lexoviorum d'où le nom actuel de Lisieux.
  3. ^ Annuaire Pontifical 2015, p. 91.
  4. ^ Duchesne, op. cit., p. 235.
  5. ^ Un évêque de ce nom a participé au Conseil de Paris, célèbre en un an quelque part entre 557 et 573. Il n'est pas indiqué le siège d'appartenance, mais un prêtre avec ce nom remplacé l'évêque au Conseil de Teodobaldo Orléans la 541; selon Duchesne est présumable que Edibius les deux ont réussi Teodobaldo sur le siège de Lisieux.
  6. ^ Au conseil de Paris ces deux évêques ont signé, comme l'ancien episcopus ex civitate Lexovia et le second comme episcopus ex civitate Lexovias. Selon Duchesne, ou est-ce une erreur dans le manuscrit ou une division temporaire du diocèse.
  7. ^ Cet évêque est rapporté par Gallia Christiana: Il a signé le privilège accordé par l'évêque de Amiens le monastère de Corbie; Duchesne a noté, cependant, que le privilège en question n'est pas indiqué le siège d'appartenance de l'évêque.
  8. ^ Au cours de cette période, il y a eu la tentative de l'évêque de Durham Renouf Flambard, fui 'Angleterre, de prendre possession du diocèse de confier à ses enfants. Voir. Fisquet, op. cit., pp. 237-238.
  9. ^ Le 27 mai 1474, il fut nommé évêque titulaire de Césarée en Palestine.

sources

Articles connexes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez