s
19 708 Pages

Hinn almáttki áss (le tout-puissant « dieu » cul) Il est dieux nordiques Inconnu cité dans une invocation islandais sur un diadème anneau. Cette prière est mentionnée en particulier dans Landnámabók (Hauksbók 268):

Hjálpi Mer SVA Freyr ok ok almáttki Njörðr Inn áss

peut Freyr et Njörðr et le Tout-Puissant aide-moi ás

Les théories

Il y a eu beaucoup d'hypothèses sur l'identité de cette divinité.

Thor

identification avec Thor Il est sans aucun doute le plus commun. L'adjectif « Tout-Puissant » se lie bien avec lui[1] et était une divinité importante au moment de la colonisation »Islande.

Ullr

L ' « almáttki áss » pourrait aussi être Ullr, comme dans 'atlakviða (30) Gudrun Il cite des prières Gunnar présenter sur le cycle de Ullr. Selon Rudolf Simek cette théorie serait en contradiction avec l'importance relative du culte de Ullr.[2]

Odin

L'expression peut se référer à Odin, car il était le dieu le plus important du panthéon nordique. Mais, outre le fait que son culte était peu répandue en Islande, son caractère imprévisible[3] Il semble entrer en conflit avec cette solution.[2]

Týr

Rudolf Simek spécule également que almáttki áss il pourrait être Týr.[2] Bien que ce Dieu était peu connu en Islande, le serment était légal, et Tyr était historiquement liée à la loi.

Christianisme

Enfin, étant donné que la prière a été diffusée par un auteur chrétien, l ' « almáttki áss » aurait eu un sens chrétien. John Lindow spécule alors que peut-être l'auteur » ... considéré comme le 'ass tout-puissant comme une noble anticipation païenne de la nouvelle religion qu'il allait venir ».[4] Régis Boyer partage cette hypothèse, soulignant que le terme almáttki Il ne se trouve pas dans un autre contexte païen.[5]

notes

  1. ^ « Il est le plus fort de tous les dieux et les hommes », selon Snorri Sturluson (Gylfaginning (21))
  2. ^ à b c Simek (1996).
  3. ^ en Havamal (110), Odin, par exemple, se vante d'avoir rompu un serment sur un anneau sacré
  4. ^ Lindow (2002).
  5. ^ Boyer (2000).

bibliographie