s
19 708 Pages

1leftarrow blue.svgArticle détaillé: Vénitien.

dialecte occidental de Venise ou Vérone
parlée Italie
parlée Province de Vérone
taxonomie
phylogénie Indo
italiche
romances
Italo-Ouest
Ouest
Galloiberiche
Galloromanze
Galloitaliche
Vénétie
dialecte occidental de Venise

la dialecte occidental de Venise ou Veronese Il est un complexe dialectique de Vénitien.

Le groupe est répandu dans province de Vérone dans la zone délimitée par Garda, de mincio dall 'Adige et Po; Il y a donc des zones d'interférence spéciales avec Brescia et mantouane.

Du point de vue historique, la Verona a fait un substrat Gallo-italique sur lequel il est imposé par la suite le vénitien.

Diffusion et variantes

Sur le territoire de province de Vérone le dialecte présente diverses nuances lexicales et phonétiques d'une région à l'autre. Nous pouvons résumer ce schéma variantes dialectales:

  • Vérone pur évidemment parlé dans la ville de Vérone; Il étend jusqu'à environ Sona (Ouest) et caldiero (A l'est). Aller au nord, il a parlé Illasi, tregnago, Badia Calavena;
  • le soi-disant Parlade lac avec des influences du Trentin, parlé par environ Torri del Benaco à Malcesine;
  • la Parlade lac avec des influences de Brescia, parlé par environ Garda à Peschiera;
  • de Vérone Baldo et Vallagarina, parlé par Brentino Belluno à Caprino Veronese;
  • valpolicellese, parlée dans la région Valpolicella, soit environ negrar;
  • Lessinia, parlé par Sant'Anna d'Alfaedo à Vestenanova;
  • Vérone est, ou autour de la zone San Bonifacio, Cologna Veneta et Val d'Alpone avec des influences fortes de Vicenza, Padoue, ou dans certains pays;
  • villafranchese, parlé dans la région de Villafranca;
  • influences Vérone et Mantoue, parlé par environ valeggio à Gazzo Veronese;
  • Basse Vérone, parlé par Nogara (influences Mantova) à Villa d'Adige (influences Rodigini).

Dans certains dialectes des provinces Vicenza et Padoue, parlé dans les municipalités voisines avec celles des Vérone, qui lonigo ou Montagnana, Ils peuvent être tracés des liens étroits avec Vérone. La même chose se produit par exemple dans le Bas-Mantovana en commun Villimpenta ou Castel d'Ario, dans le Haut-Mantovano Ponti sul Mincio et monzambano ou supérieur Rodigino, principalement dans Villa d'Adige et Badia Polesine, où le discours ne diffère pas trop de celle de Vérone.

traits

phonétique

la foni Veronese ne sont pas trop différentes de celles vénitien parce que les caractéristiques des consonnes interdentaires vénitien central (/θ/ Et /ð/) Sont tout à fait rare et limitée à seulement quelques variétés rustiques. Certaines zones ont tendance à remplacer le son / s / a consonne sifflante semblable à / ts /.

Il est perdu diphtongaison résultant de latin et, pour lequel « est » est traduit par vén (vien Vénitien), « miel » avec Mél (Miel Vénitien) et ainsi de suite.

Le interne / kl / groupe a évolué en // Et puis dans / i /: il n'y a donc spèio ou, dans certains domaines, Speo ( "Miroir"). A Vérone Ville, cependant, le résultat est tout à fait semblable à celle de Venise avec le phono //: specio.

La préservation des consonnes

La consonne /v/ Elle est très faible dans la position intérieure (PEAR "Pepper", de Venise Pevare; CESP "Rain", de Venise pluie) Et les variantes rustiques aussi au début du mot (Oltá « Une fois », de Venise la voûte).

Contrairement à beaucoup d'autres dialecte vénitien consonne /l/ Elle est maintenue.

voyelles de conservation et suffixes

Les voyelles finales ont tendance à tomber, mais avec différentes que le mode Belluno-Feltre. En conséquence, le suffixe latin -ARIUS et -Éole Ils sont respectivement -ar (Scarpar « Cordonnier » mulinàr "Miller") et -Öl (parol « Chaudron » Fiol "Fils"). En outre, le correspondant du vénitien -REI et central -Iero il est -ér: Mester « Profession », par opposition à MESTIER et nécessaire.

morphologie

Surtout dans les dialectes rustiques, il est très répandu la métaplasme pour amener tous les hommes dans / ou / et des femmes dans / a /: Dolso ( "Sweet"), verdo ( "Vert"), zóino et Zoina ( "Young"), féara ( "Fever"), Parento et parenta ( "Relative").

la latin -ATI (participe passé masculin pluriel) -produit: donc Malè ( "Malade"), Ande ( "Gauche"); en outre, prè ( « Champs ») et cugné ( "In-lois").

parmi les pronoms ressortir la qui est aussi le simple hommes (te donne « Je vais faire du mal »), ainsi que la question nous "Chi" (Il ELO? « Qui est? »), À ne pas confondre avec qui « Ici. »

En ce qui concerne la conjugaison interrogative, le Veronese présente un schéma propre. Ils citent en particulier:

  • Sonti?, gónti? et en sommeil? ( "Je (me)?", "Je (me)?" Et "je dors (moi)?")
  • situ? ou site? ( "Es-tu (vous)?")
  • ELO? ( « Il (lui)?)
  • Entendez-vous? ( "Nous (nous)?")
  • Ou?, Gaius?, Andeo? et Dormio? ( "Vous (vous)?", "Vous (vous)?", "Go (vous)?" Et "le sommeil (vous)?")
  • Ei? ou Eli ( "Je (les)?")

Rappelez-vous, à titre d'exemple, la formule Foetus sait? ( « Que faites-vous? » Ou « comment vas-tu? »).

lexique

del lexique il convient de noter quelques particularités: arfiar "Breathe" riolar "Whistle" ( "de subiar" de Venise), Butel « Jeune homme » avec Butin et buteleto « Enfant » (de Venise POUTINE et puteo "Enfant"), guasso « Parrain » (terme Trentin D'origine allemande), dessedàrse "Réveillez-vous" (cfr. L 'italien réveil) pessatà « Bande de roulement » reguso « Foin de deuxième coupe, » spiansar "Spray" tortor « Entonnoir » (de trasiectōrium) sdinsala "Mosquito".

Exemple de poésie Veronese

L'une des plus grandes figures littéraires du dialecte de Vérone est peut-être considéré comme Berto Barbarani. Ci-dessous un exemple de la poésie littéraire à Vérone Qua où Adese:

(VEC)

« Ici, où le Adese, Sensa fermarse
ruptures dans les ponts savent canson,
Stao atento aux versets que pol negarse,
Je les tire à terre, avec moi ... Baston

Li tegno à Suto, les Meto chaud
le renvegna parquet, que Ciapa FIA
Je les envoie à marcher sur Montebaldo
qui les rend dignes d'être CITA.

Lorsque Je rapide, libari et prêt,
ridoti utiliser de la Rason,
moi que j'aime regarder des ponts,
Je casserai la Adese du canson me ...

Chanter les moulins, chantant la CIESE,
co-moi la sincérité habituelle,
le chant me fait le pays
de tout à fait sympathique que pas si vous le savez ...

Si la vie de moi tous les jours
Ciara va, chantant aussi bien:
si la fortune me fait les cornes
màstego amère par tuto une journée;

Frame rate l'influence acquise me de « na Ostaria,
Je démens Rabia a acquis une influence dans le vin ...
Retour mélancolique Alegra,
caval du mato de mon destin! »

(IT)

« Ici, où l'Adige, sans arrêter
Il brise les ponts dans sa chanson
Je suis attentif aux moyens qui peuvent se noient
Je les prends au rivage avec mon personnel ...

Je les garde à sec, les mettre dans la chaleur
venez donc à leurs sens, ils prennent une grande respiration,
Je les envoie à marcher sur le Monte Baldo
ce qui les rend dignes de cette ville.

Quand ils sont rapides, libres et prêts
utilisation réduite de la raison
Moi qui aime je regarde le paysage des ponts
nell'Adige je casse ma chanson ...

moulins Canto, églises chantant,
avec ma sincérité toujours,
les femmes de la main de mon pays
si bien que vous ne connaissez pas ...

Si tous les jours de ma vie
Il laisse une vision claire, lisse, chantant comme ceci:
si la fortune me fait les cornes
Je me ronge toute la journée;

Je me cache dans la taverne
noyer la rage dans le vin ...
La mélancolie joyeuse dos
Cavallo pazzo de ma destinée! »

(Berto Barbarani, Ici, où le Adese)

bibliographie

  • Alberto Zamboni, Les caractéristiques essentielles du dialecte vénitien, Manlio dans Cortelazzo (ed) Guide du dialecte vénitien, Padoue, CLEUP, 1979, p. 19, 39-41.
  • Barbarani Berto: New Verona songbook, Verona 1914
  • Buriana Ampelio, Puliero Roberto: Noantri, Verona 1995
  • L'Arena:Veronese-Italien Dictionnaire, Vérone 2004
  • Giuseppe Vaccari: Vérone Dictionnaire sanguinetto et le Sud-Ouest, Athena Graphics 2010

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dialecte occidental de Venise

liens externes

(VEC) Situé dans le dialecte de Vérone et Berto Musée Barbarani