s
19 708 Pages

Marcello Dell'Utri
Marcello Dell' src=

Le sénateur de la République italienne
corps législatif XIII; XIV; XV; XVI
groupe
parlementaire
Forza Italie (2001-2008), Peuple de la liberté (2008-2013)
coalition CDL (2001, 2006), PDL-Ligue du Nord-MPA
district Lombardie
missions parlementaires
XVI Législature:
  • Membre puis président de la Commission pour la bibliothèque et les archives historiques;
  • Membre du Comité permanent du VIIème (éducation publique, le patrimoine culturel);
  • XIIIª Membre du Comité permanent (Territoire, Environnement, Patrimoine de l'environnement);
  • Membre suppléant de la délégation italienne à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe;
  • Membre suppléant de la délégation italienne à l'Assemblée parlementaire de l'Union de l'Europe occidentale.
site web d'entreprise

Adjoint de la République italienne
corps législatif XIII
groupe
parlementaire
Forza Italie (1996-2001)
district Lombardie 3
missions parlementaires
  • Partie XIII du Comité permanent (Agriculture)
site web d'entreprise

député européen
corps législatif V
groupe
parlementaire
Groupe du Parti populaire européen (1999-2004)
district île italienne

données générales
Parti politique Forza Italie (1994-2009), PDL (2009-2013)
qualifications diplôme en jurisprudence
profession Chef d'entreprise

Marcello Dell'Utri (Palerme, le 11 septembre 1941) Il est chef d'entreprise et ancien politique italien, déjà sénateur[1] pour Peuple de la liberté et avant Forza Italie, qu'il a fondé avec Silvio Berlusconi dont il était un proche collaborateur depuis la soixante-dix en Publitalia'80 et Fininvest; Il a été condamné à sept ans de prison pour collusion avec la mafia, Il est reconnu avoir été médiateur entre Cosa Nostra et Silvio Berlusconi[2].

index

biographie

Études et directeur sportif des activités bancaires à Rome à Palerme

réalisé l'éducation classique à Palerme, accompli par 1961 à Milan études universitaires et est diplômé en droit de la 'Université d'État, où il a rencontré Silvio Berlusconi. en 1964, à l'âge de 23 ans, elle a travaillé comme secrétaire pour Berlusconi, qui parraine le Torrescalla, petite équipe de football dont l'entraîneur de Dell'Utri.

Par la suite (1965) Propose de Rome, où il dirige pendant quelques années, le Gruppo Sportivo ELIS dans le quartier Tiburtino - Casal Burnt, au Centre international pour les jeunes travailleurs, géré par 'Opus Dei. À l'époque (1967) À Palerme, où il travaille à nouveau comme directeur sportif à l'Athletic Club Bacigalupo; Au cours de cette expérience, par son aveu explicite, il sait Vittorio Mangano et Gaetano Cinà, appartenant à la mafia Cosa Nostra.

Au bout de trois ans (1970) Commence à travailler pour la Caisse d'épargne des provinces en Sicile Catane et l'année suivante (1971) Est transféré à la branche Belmonte Mezzagno. Au bout de deux ans (1973) Est promu à la direction générale du Sicilcassa à Palerme, service de crédit agricole.

A Edilnord Berlusconi à Milan, secrétaire personnel

L'année suivante (1974) Retour à Milan pour travailler au 'Edilnord à la demande de Silvio Berlusconi, pour lequel il est également le poste de secrétaire; suivant notamment la rénovation de villa à Arcore après Berlusconi a acheté à un prix spécial de Marchesina Annamaria Casati Stampa (Dont Cesare Previti Il était le tuteur légal)[3].

Le 7 Juillet, il apporte la villa à Arcore Vittorio Mangano que, selon la Cour de Palermo[4], Il est engagé par Berlusconi comme un « responsable » pour empêcher la famille de l'entrepreneur ont été victimes de enlèvement (Et non pas comme « marié », comme indiqué). Mangano est un jeune mafia, qui est devenu plus tard une figure de proue du clan de Porta Nuova à Palerme, et pendant ce temps a déjà contre lui trois arrestations et un certain nombre de plaintes et de condamnations, ainsi qu'un avertissement datant de 1967 comme « personne dangereuse ».

Après l'arrestation de Mangano à la fois Berlusconi et Dell'Utri, ils ont déclaré à la police qu'ils ne connaissaient pas ses activités criminelles, mais la Cour de Palerme dit Dell'Utri connaissait le « délinquant épaisseur » Mangano, et en effet, il aurait choisi pour cette « qualité » (dans la tâche occulte de la « protection » du personnel Silvio Berlusconi et sa famille à la suite de menaces de mort explicites de ces reçus s'il n'a pas donné suite aux demandes de la mafia).[4] Le 24 Octobre 1976 Dell'Utri est situé avec Vittorio Mangano et d'autres truands à la fête d'anniversaire du patron Catane Antonino Calderone, le restaurant "collines Le Pistoia" à Milan.[5]

A INIM Bresciano et construction

en 1977 démet Edilnord et il est engagé pour Inim Filippo Alberto Rapisarda, qui Mafia avec des figures de premier plan tels les relations Ciancimino, Francesco Paolo Alamia et Cuntrera-Caruana. Dans un rapport de 1981 de la société Criminalpol Inim est définie, en collaboration avec la société sœur Raca, « société commerciale dirigée par la mafia que la Mafia utilisé pour blanchir de l'argent de produits illicites ».[6] Dell'Utri devient alors directeur général de la construction Bresciano, qui, après quelques années va sur faillite frauduleuse. Le 19 Avril de cette année à Londres, où elle assiste au mariage de Girolamo Maria Fauci, plus communément appelé Jimmy Fauci, chef de la mafia qui dirige le trafic international de drogue entre l'Italie, la Grande-Bretagne et au Canada.

Carrière Publitalia et Fininvest

en 1982 Il commence en tant que leader dans son activité Publitalia'80, la société de publicité Fininvest fondé en 1979 de Silvio Berlusconi, dont il est devenu président et chef de la direction. Un an plus tard (1983), Dans le cadre d'une campagne-éclair d'arrestations à Milan contre la mafia de casino, il se trouve dans la résidence du patron Catania Mafia Gaetano Corallo.[5] en 1984 Il est promu chef de la direction du groupe Fininvest. en 1990 a été fondé par sa proposition, la Silvio Berlusconi Editore, dont il a personnellement suivi la production jusqu'à 1993.[7]

en 1992 (Janvier-Février) Vincenzo Garraffa, ancien sénateur de Parti républicain italien et Président de basket-ball Forets, reçoit une visite du patron Trapani Vincenzo Virga (Puis un fugitif et reconnu coupable d'assassiner en prison aujourd'hui): «J'ai envoyé Dell'Utri, » il dit le patron est venu chercher une réclamation présumée en noir exigée par Dell'Utri. L'incident, rapporté par Garraffa, il a été établi par la Cour de Milan, qui, en mai 2004 et condamné Dell'Utri Virga à deux ans pour tentative d'extorsion dans le premier degré, et 2007 La condamnation a été confirmée en appel.

Fondation de l'Italie et de la Force carrière politique

en 1993 Il a fondé Forza Italie avec Silvio Berlusconi, laissant le poste de président de Publitalia'80. en 1995 Il a été arrêté à Turin soupçonné d'avoir pollué la preuve dans l'enquête sur les fonds noirs de Publitalia'80. En 1996, le député local, depuis 1999, le Parlement européen et élections générales de 2001, il a été élu sénateur de la République.

en Janvier 1996, alors qu'il est reconnu à Turin pour fausses factures et fraude fiscale et enquête à Palerme mafia, Dell'Utri devient membre de Forza Italie au Parlement[8].

Au cours des cinq années de la Chambre, il a présenté deux LDD: Une réforme de la législation sur l'industrie des produits laitiers, et les changements en matière de protection des enfants victimes d'abus ou de violence[8]. en 1999 Il négocie une peine de deux ans et trois mois de prison pour les crimes la fraude fiscale et de fausses factures.

En 1999, il a été élu député de Forza Italie[9]. En cinq ans, il était co-signataire de trois projets de résolution[10] et 9 questions parlementaires[11], dont une seule en tant que premier signataire[12]

en 2001 Il est élu Sénateur de la République 1 dans le collège de Milan[13]. En tant que sénateur, il a servi, entre autres, le poste de Président de la Commission de la Bibliothèque du Sénat. Il a été reconduit dans ses fonctions en 2006[14]. En 2007, il était le sénateur le plus absent: 673 absences de 1637 (41,1%). en 2008 Il a été à nouveau nommé au Sénat, et a été élu PDL[15] bien que dans l'intervalle, il avait été condamné en première instance pour collusion avec le type mafieux.

En dix ans d'activité parlementaire au Sénat, n'a jamais présenté une facture en tant que premier signataire[16][17][18]. Le 10 Février, 2010 Dell'Utri a accordé une interview à Beatrice Borromeo, pour le Quotidien, qui prétend utiliser la politique pour se défendre de ses problèmes juridiques. Il rappelle en outre qu'il démissionnerait même pas suite à une condamnation en appel[19][20].

« Je suis une auto-défense politique. Pour la politique me ne donne pas une putain. Je me défends avec la politique, ils sont obligés. J'ai couru en 1996 pour me protéger. En fait, peu de temps après avoir reçu le mandat d'arrêt [...] Je me défends aussi [du Parlement], mais je ne suis pas stupide. Ceux qui me arrêter. "

Le retrait de la scène politique

Le 19 Janvier 2013, après le procureur général de Palerme a pris sept ans de prison pour Dell'Utri, un sénateur dans une interview accordée à Beatrice Borromeo de le Quotidien Etats se retirer de la scène politique avant de nouvelles élections en Février, malgré des négociations difficiles avec Silvio Berlusconi ainsi que le signal envoyé par la presse pour son ricandidabilità. En fait, si elle a été reconnue coupable de Mafia à Palerme, le « bouclier » du Parlement ne signifie toutefois pas éviter la prison.[21]

Le 9 Juillet, 2015 a été révoqué pour la vie, ainsi que neuf autres anciens députés et huit anciens sénateurs.

Latitanza, arrestation et la capture

Le 11 Avril, 2014 la Cour d'appel Palermo dit Marcello Dell'Utri prendre la fuite.[22] Dell'Utri avait déjà de la brille par seconde moitié mois conformément aux déclarations de Mars Direction antimafia enquête de Palerme, qui avait été délégué notification dell 'garde de commande en prison contre le même émis par troisième section pénale la Cour d'appel de Palerme.[23]

Ayant pris note du lam Il est prolongé par la police italien un mandat d'arrêt international à la 'Interpol et par la coordination des services Direction antimafia enquête, Il est situé sur le territoire libanais en croisant les informations pertinentes pour enregistrements téléphoniques[24] et les résultats d'une carte de crédit en sa possession utilisés pour les paiements, puis détenus dans un hôtel Beyrouth, en Liban, 12 avril 2014.[25] L'opération a été menée par localement 'intelligence libanais Dell'Utri qui se sont arrêtés à l'intérieur du Phoenicia Intercontinental. Selon les informations publiées par le Direction antimafia enquête de Palerme, Dell'Utri avait quitté l'Italie à se faire ne pas être trouvé « Depuis la seconde moitié de Mars '[26] et le 24 Mars 2014, il a entrepris un vol avec destination Beyrouth en Liban en transit à partir de France. Au moment où il était en possession de deux passeports dont l'un diplomate (Périmé) et un montant d'argent égal à 30 000 euros dans 50 notes.[24][27]

L'extradition vers l'Italie

Suite à l'activation de la capture, il a été placé à la procédure extradition qui prévoit le transfert de condamné.[28] Le 9 mai, 2014 la Cour de cassation, au bout de quatre heures de délibération, il a confirmé un bis jugement dernier appel[29]. Suite à la décision de la Cour suprême, la procureur général Il a notifié l'ordre de détention dans l'exécution de la peine pour les infractions reprochées au fugitif qui complète la documentation transmise à 'autorité judiciaire Liban dans le but de 'extradition le prisonnier en Italie.[30][31] Le 24 mai 2014 le président libanais Michel Suleiman, le dernier jour de son mandat, la signature de l'extradition vers l'Italie[32] Marcello Dell'Utri. 13 Juin 2014, ne sera extradé vers l'Italie et traduit à la prison à Parme[33]. Le 8 mai 2016 est accueilli sa demande de transfert à la prison Rebibbia.[34]

activités culturelles et de l'édition

Il est président de la Fondation de la Bibliothèque du Sénat et par la Fondation Le Cercle du bon gouvernement. Il est le fondateur du Cercle de Milan à partir de laquelle Dell'Utri accueille de nombreuses conventions culturelles. en 2001 Il est membre du comité scientifique qui organise la septième édition de "Book City« Enquête nationale des éditeurs, à Campi Salentina (Lecce). en 2002 il a fondé la culture hebdomadaire le dimanche, directeur Angelo Crespi, dont il est encore l'éditeur. Le 8 Février, 2007 la Maire de Milan, Mme Letizia Moratti Il l'a nommé directeur artistique du prestigieux Teatro Lirico.

Le 10 Septembre 2007, il a rejoint le conseil d'administration du groupe d'édition E Polis, qui publie 15 presse tous les jours en Italie et est devenu président de l'agence de publicité, appelé spa Publiepolis. en Février 2008 Après cinq mois, sa démission[35] irrévocablement des deux bureaux. en Février 2010 Dell'Utri prétend avoir lu un chapitre disparu huile, roman dernier et inachevé Pier Paolo Pasolini, volé après la mort du poète, annonçant l'exposition XXI d'exposition des livres anciens de Milan. Le chapitre n'a jamais été présenté à l'exposition[36].

procédures judiciaires

Marcello Dell'Utri
Marcello Dell'Utri

Sur les 11 cas 2 fois a été acquitté en cassation (tentative d'extorsion et de dénonciation calomnieuse aggravée), 1 fois a négocié (fausses factures et fraude fiscale); puis il a subi une dernière peine de sept ans de prison (collusion avec la mafia), Et 1 dernière phrase huit mois (violations de permis de construire), en plus des trois cas où mis en accusation (La négociation entre l'Etat et la mafia, P3 et détournement de fonds), une condamnation en première instance à 4 ans de prison (fraude fiscale), et à 2 autres enquêtes sont toujours en cours (extorsion de fonds, recel de biens volés).

collusion avec la mafia

Les enquêtes commencent à Dell'Utri 1994, l'entrée de l'année en politique, avec les premières révélations qui se jettent dans la question 6031/94 du Procureur Palerme.

Première année: neuf ans de prison (2004)

Le 2 Janvier, 1996 est mis en accusation; Octobre de cette année, le juge d'instruction Palerme les actes d'accusation et le procès a commencé le 5 Novembre 1997. Le 11 Décembre 2004, la Cour de Palerme condamne Marcello Dell'Utri à neuf ans emprisonnement sur les frais de collusion avec la mafia. Le sénateur est également condamné à deux ans probation, En outre interdiction perpétuelle des fonctions publiques et le paiement des dommages et intérêts (pour un total de 70 000 euro) Pour les plaignants, la commun et Province de Palerme[37][38].

Dans le texte qui justifie la phrase[30][38] Il se lit comme suit:

« La pluralité de clients, établie par Dell'Utri, pour la pertinence de cause à effet explicite, a constitué un béton, volontaire, éclairé, contribution spécifique et précieuse au maintien, la consolidation et le renforcement de Cosa Nostra, qui était, entre « autre la possibilité offerte, toujours avec la médiation de Dell'Utri, d'entrer en contact avec des domaines importants de l'économie et de la finance, ainsi agevolandola dans la poursuite de ses fins illégales, que ce soit seulement économique et politique. »

En outre:[38][39]

« Il est prouvé que Dell'Utri avait promis la mafia des avantages distincts dans le domaine politique et, à l'inverse, il existe des preuves que la mafia, en cours d'exécution de cette promesse, il est de plus en plus orienté de voter pour Forza Italie dans le premier concours électoral utile et, encore plus tard, il a été engagé à soutenir électoralement l'accusé lors de sa nomination Parlement européen dans les fichiers du même parti, et a eu de gros problèmes à résoudre avec la loi parce qu'il a été discuté dans cette affaire criminelle. »

Appels: 7 ans d'emprisonnement (2010)

Le processus du second degré a eu lieu à la Cour d'appel de Palerme. Le 16 Avril 2010, le procureur général de Palerme Nino Gatto a demandé la peine à 11 ans de prison pour Dell'Utri.[40][41] Compte tenu du processus, il a prétendu être la politique saisies et faire juste parlementaire pour se défendre des processus, et être prêt à laisser la commission parlementaire si les allégations tombent[42][43]. La décision était attendue le 25 Juin[44] mais il est arrivé le 29 Juin le cinquième jour de la délibération[45][46].

la Cour d'appel Palerme, présidé par Claudio Dalley, condamné à sept ans de prison l'accusé[45][46] pour collusion avec la mafia pour les faits historiques jusqu'à 1992. La Cour d'appel, cette décision, a jugé que Dell'Utri a maintenu des relations étroites avec les vieilles organisations de la mafia Stefano Bontade, toto Riina et Bernardo Provenzano jusqu'à ce que la saison des massacres de Falcone et Borsellino[45][47] agissant comme intermédiaire entre les organisations criminelles et Silvio Berlusconi[47].

Une histoire qui déterminer la culpabilité de l'accusé serait la médiation pour prendre le patron Palerme Vittorio Mangano comme marié dans la villa à Arcore Silvio Berlusconi; Mangano assurerait une protection contre l'escalade des enlèvements à Milan[45][47]. Marcello Dell'Utri aurait, jusqu'en 1980, négocié à Milan par l'investissement Stefano Bontade, qui avait besoin de blanchir de l'argent, le fruit du trafic de drogue, dans les entreprises de l'Italie du Nord[45]. Le tribunal a acquitté Dell'Utri pour les infractions présumées suivantes à 1992 parce que « le crime n'existe pas »[46] passible d'une peine de prison de 9 à 7 ans.[48] Le 4 Janvier 2011, le procureur général de Palerme Antonino Gatto a déposé un recours devant la Cour suprême au sujet de l'acquittement des événements après 1992[49].

Annulation de report de cassation (2012)

Le 9 Mars 2012, la Cinquième Division criminelle de Cour de cassation Il a annulé par report Je lance un appel de jugement, permettant ainsi l'application de la défense contre la peine à sept ans.[50][51] La Cour suprême a également déclaré irrecevable le recours par lequel le mandataire Général Palerme a exigé une charge de peine pour le sénateur PDL argumentant que l'infraction se poursuit après 1992.[52] Le 24 Avril, la Cour suprême a déposé Motifs de la décision d'annulation de l'audience d'appel. En eux, la cinquième section criminelle de la Cour suprême dirigée par Aldo Grassi écrit que « fournir des preuves prouvé » que Marcello Dell'Utri « a tenu un comportement d'association mafieuse renforcement jusqu'à une certaine date, encourageant les paiements à Cosa nostra des montants non causés par Fininvest.

Cependant, il faut prouver les accusations de collusion pour la période où le sénateur de Forza Italie Fininvest a quitté pour aller travailler pour Filippo Alberto Rapisarda, entre 1977 et 1982 ».[53] Sur ce point, les états de jugement en particulier que « les juges d'appel n'a pas pris en compte ou autrement ont pas justifié les motifs sur lesquels une première phase de cessation [d'inconduite] ne peut pas être dépistés au cours de la période 1978-1982 Dell'Utri qui laissé par l'entreprise en faveur duquel avait été conclu l'alliance de la mafia ".

La Cour suprême a écrit que la juridiction de renvoi devra « réexaminer et de motiver la collusion contesté à la fois objectivement et subjectivement configurable contre Dell'Utri, même en l'absence de l'accusé de Fininvest et associés d'affaires. » le vide argumentatif, « il dit encore, » se traduit par une insuffisance des motifs apparents que la défense, puis soutenu par le procureur général de l'audience, dénoncée justifiée: un vide qui doit être rempli, où les éléments nécessaires, spécifiques indications de ce qui était le comportement de la période, par Dell'Utri, ne pas être en mesure de donner des présomptions d'entrée en fonction de la bonté de l'amitié avec Berlusconi: seuls rapports ne prouvent pas l'intrusion persistante des affaires Dell'Utri pénétrant à la vie personnelle de l'entrepreneur dont il est parti, puisque ce ne sont même pas orthographié la raison et les modalités de la concurrence dans les paiements que l'on dit encore eu lieu, matériellement, par conséquent, également par des tiers, depuis 1978 « (p. 118).[53]

Les motifs sont également cités l'extorsion alléguée de Dell'Utri dénoncé par l'entrepreneur Vincent Trapani Garraffa sur le parrainage de Publitalia à son équipe de basket-ball. Une histoire pas encore pris fin après une procédure judiciaire tortueuse, et ne peut donc pas être utilisé comme preuve au procès. Mais, selon la Cour suprême les juges, il compte comme « l'indicateur de relations qui Dell'Utri », encore au début des années nonante, « avait avec les personnages de la mafia de calibre à résoudre, avec ou sans initiatives d'intimidation, concernent des actifs. »[53]

La Cour suprême a examiné pleinement confirmé la réunion en 1974 entre Berlusconi, Dell'Utri et les patrons de la mafia Francesco Di Carlo, Stefano Bontate et Mimmo Teresi, dit entre autres par le même Di Carlo, la justice associé. Dans l'un des bureaux du futur premier ministre, dans le trou Bonaparte à Milan, il a fait la « décision contextuelle de suivre l'arrivée de Vittorio Mangano chez Berlusconi dans l'exécution de l'accord » sur la protection Arcore. Les tribunaux inférieurs ont trouvé une « réponse précise dans un autre collaborateur, déclarations de Galliano, qui avait déclaré avoir appris les détails de cette réunion et son but, fourni par Cinà lors d'un déjeuner avec d'autres membres de la mafia en 1986 ».[53] La cinquième section criminelle écrit que « les motifs de l'appel a bénéficié correctement convergé déclarations de plusieurs employés dans diverses capacités gravitant sur ou dans l'association mafieuse Cosa Nostra - dont Di Carlo, Galliano et Cocuzza- soigneusement et convenablement analysés du point dell'attendebilità de vue subjectif ".[53]

Entièrement également trouvé « le thème du recrutement -pour par Dell'Utri- Mangano Arcore comme des intérêts convergents du résultat Berlusconi et Cosa Nostra » et « la question de la gratuité ne protège pas de l'accord, en échange de où de grosses sommes par Berlusconi en faveur de l'association mafieuse qui avait pris en charge l'exécution de cet accord, ayant également placé étaient payés en tant que garant du résultat ».[53] Dans les 146 pages de motifs, la Cour suprême parle « sans possibilité d'alternatives de nature protectrice et collaborative de l'accord conclu par Berlusconi à la mafia par la Dell'Utri, de cette hypothèse, était la grâce d'architecte engagement spécifique prodigué par Cinà ».[53]

Confirmation en appel: sept ans de prison (2013)

Suite à l'appel de renvoi organisé par la Cour suprême, le 18 Janvier 2013 le procureur général de Palerme exige sept ans de prison pour Dell'Utri. Selon la Cour suprême, qui a annulé la décision précédente en appel et renvoyé à la cour, les relations Dell'Utri sont testées par la Cosa nostra 1974 jusqu'à 1977, Toutefois, selon les relations pg qu'ils ne seraient jamais interrompu.[54] Le 25 Mars, la Cour d'appel a confirmé la demande de la poursuite, ce qui confirme la peine d'emprisonnement de sept ans.[2] La Cour a également condamné l'ancien sénateur de payer les frais d'avocat des plaignants qui avaient fait contre lui, la municipalité avec 7800 euros et 3500 euros avec la province de Palerme.[55]

La confirmation définitive de la Cour suprême: sept ans de prison (2014)

Le 9 mai, 2014, après une longue audience (d'une durée de 14h00 jusqu'au soir), et après quatre heures de délibération, la Chambre criminelle de la Première Cour de cassation Il a rejeté l'appel des avocats de Dell'Utri, confirmant ainsi définitivement la peine imposée 25 Mars, 2013 après la Cour d'appel de Palerme. Suite à la décision de la Cour suprême, le Bureau du Procureur général à la Cour d'appel de Palerme a émis un mandat d'arrêt contre Dell'Utri, qui doit rejoindre les autres documents envoyés au gouvernement libanais en vue de l'extradition[30][31]. Après une période d'inaction est arrêté en Beyrouth le 12 Avril et le 13 Juin, il est extradé et amené à la prison parme.

La négociation Mafia-État (2012-)

enquêtes

Il a été suspect dans l'enquête sur les négociations entre l'Etat et la mafia.[56] Le 14 Juin, 2012 le procureur à Palerme fermé l'enquête sur l'affaire.[57]

pour un essai (2012-2013)

Le 24 Juillet 2012 le procureur de Palerme demande l'acte d'accusation de 12 personnes, dont Marcello Dell'Utri, accusé de violence ou de menaces pour le corps politique de l'Etat (art. 338 du Code de procédure pénale.).[58][59] Le 10 Janvier 2013 la demande est alors acceptée.[60]

Extorqués Silvio Berlusconi (2012-)

En ce qui concerne les négociations Etat-Mafia, les procureurs pensent que Dell'Utri, au fil des ans, aurait pu extorqué de l'argent de Silvio Berlusconi pour obtenir son silence au sujet de la prétendue relation de cela avec les représentants de Cosa Nostra.[61] Le 18 Juillet 2012 Il est ensuite entré dans le dossier du procureur de la République de Palerme pour une extorsion de fonds présumée contre Silvio Berlusconi.[61][62] À la demande de Niccolò Ghedini (Avocat de Silvio Berlusconi), le bureau du procureur général Cour suprême avec un avis favorable de l'ADN National Anti-Mafia et lutte contre le terrorisme transférer les enregistrements de la DDA District Direction antimafia Palerme à DDA District Direction antimafia Milan. L'enquête sera suivie par le procureur Ilda Boccassini.[63]

fausses factures et fraude fiscale: accord de plaidoyer de deux ans et trois mois de prison (1999)

en 1999 il négocia peine de deux ans et trois mois de prison pour fausses factures et la fraude fiscale dans la gestion des Publitalia'80 à turin[64][65].

jugement de tentative d'extorsion annulée par la Cour suprême (1992-2012)

Il a été condamné en première instance à Milan à deux ans de prison pour avoir tenté extorsion au détriment de Vincenzo Garraffa (entrepreneur Trapani), Avec la complicité du patron Vincenzo Virga (Trapani aussi). L'ancien président de Exercices de basket-ball Vincenzo Garraffa avait obtenu Messina Beer (Heineken) Le parrainage de 1,5 milliards de livres, mais - soi-disant - membres Publitalia (La société qui Dell'Utri était chef de la direction), ils avaient alors demandé la rétrogradation « noir » de la moitié de l'argent, « pour créer des fonds noirs ». La phrase indique que le refus de Garraffa, Dell'Utri aurait menacé les premiers mots ( « Je vous suggère de réfléchir à nouveau, nous avons des hommes et des équipements qui peuvent vous convaincre de changer d'avis »), avec la visite du patron Virga hôpital pour parler la dette[66].

Le 15 mai 2007 troisième cour d'appel de Milan confirme la peine de deux ans.[67].

« (...). Il est significatif que Dell'Utri, plutôt que de traiter avec abstenir la mafia (comme la prise de décision indépendante par le propriétaire et son niveau culturel pourrait lui permettre toujours l'hypothèse nell'indimostrata qu'il était Berlusconi lui-même de demander), a choisi, en toute connaissance de toutes les conséquences possibles, servir de médiateur entre les intérêts des Cosa Nostra et les intérêts commerciaux de Berlusconi (Une industrie, comme nous l'avons vu, prêts à payer juste pour se sentir à l'aise) »

Le 10 Avril 2008 PG de la Cour suprême a demandé l'annulation, par renvoi, la peine de deux ans imposée à la Marcello Dell'Utri parlementaire, croyant « inutilisable » certaines déclarations de la Cour accusatorie.La de cassation, chambre criminelle II, a accordé la demande, l'annulation de la peine appel en se référant à une autre section[68]. Le 14 Avril, 2009 Les juges de la Cour d'appel quatrième de Milan ont déclassé l'infraction de menace d'une tentative d'extorsion de (la soi-disant « retrait volontaire » -Article 56 paragraphe 3 du Code pénal) et ont ainsi déclaré « ne pas procéder » contre Dell'Utri et même le patron de la mafia Vincenzo Virga, la loi prosciogliendoli de prescription pour le crime.[66][69] Contre l'arrêt annulant le délai de prescription invoquions plus tard, en plus du procureur général de Milan et Vincenzo Garraffa, le même Marcello Dell'Utri, motivé par le désir d'obtenir un acquittement sur le fond.

Le 28 mai, 2010 la Cour suprême a annulé la décision en appel, en reconnaissant que des conclusions contradictoires de la Cour d'appel de Milan, parce que les menaces auxquelles sont confrontées toutes les décisions antérieures confirment une tentative d'extorsion de fonds qui ne peut pas échouer à cause d'un retrait ultérieur de ceux qui les ont fait. La Cour suprême a reporté le procès devant la Cour d'appel de Milan[70]. Le 20 mai 2011 les juges de la Cour d'appel de Milan relaxés Marcello Dell'Utri l'accusation de tentative d'extorsion par les buts de la mafia comme « manque de preuves ».[71][72] Le 20 Juin, 2012 Deuxième Chambre criminelle de la Cour suprême a rejeté l'appel des procureurs de Milan contre l'acquittement émis le 20 mai 2011. Il devient alors l'acquittement de Dell'Utri définitive de l'accusation de tentative d'extorsion contre l'entrepreneur Vincenzo Garraffa.[73]

Incitation à la calomnie aggravée: Absolution a confirmé à la Cour suprême (1999-2012)

défendeur Palerme pour incitation à la calomnie AGGRAVÉS de regret. Selon l'acte d'accusation Dell'Utri aurait organisé un complot avec de faux repentir pour discréditer le vrai repenti qui l'a accusé et d'autres accusés. Pour cette charge, la Gip Palerme a ordonné l'arrestation de Dell'Utri en 1999, mais le parlement Il l'arrêta[74]. Par la suite, la Cour de Palerme, Section V, Dell'Utri a acquitté « pour ne pas avoir commis le crime » en vertu de l'article. 530, deuxième alinéa du Code de procédure pénale.

Le 31 Mars 2011 la première partie de la cour d'appel de Palerme a confirmé l'acquittement pour le sénateur PDL Marcello Dell'Utri accusé d'incitation à la diffamation aggravée. Le procureur général avait demandé six ans.[75] Le 16 mai, 2012 la Cour suprême a confirmé l'acquittement de Senatore Marcello Dell'Utri l'accusation d'incitation à la calomnie contre trois transfuges de la mafia. Il a donc rejeté le procureur général à Palerme.[76]

Enquête P3: mis en accusation (2010-)

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: P3 (enquête).

Marcello Dell'Utri a été rejoint par un avis en Juillet 2010, lors des enquêtes menées par des magistrats romains autour entremêlement cachée entre haute personnalité de l'Etat et d'autres personnes qui leur sont raccordées qui répondraient selon le procureur dans une « nouvelle P2». Ce « logement privé » serait « constituée et détenue par Flavio Carboni, par Arcangelo Martino et Pasquale Lombardi« Selon celui rapporté dans 18 Juin l'année dernière la police Rome, et il jouerait « systématiquement planifié et activités intenses, réservées et une ingérence indue sur l'exercice des fonctions des organes constitutionnels, les administrations publiques, afin d'obtenir des avantages économiques ou autres. »[77] L'organisation, appelée « maçonnique » par les procureurs à Rome, aurait échoué, selon la police, en particulier afin d'influencer la décision de consulter au sujet de la décision sur la constitutionnalité de la « loi d'immunité ».

Cette opération aurait été prévu et discuté lors d'un dîner tenu au domicile du coordonnateur PDL Denis Verdini et qu'ils feraient partie de Dell'Utri, Flavio Carboni, Arcangelo Raffaele Martino et Lombardi et des hauts fonctionnaires de l'Etat.[78], pour soutenir la réadmission de la liste civile régionale « pour la Lombardie » (qui a soutenu le candidat de centre-droit pour élections régionales de 2010 et le courant gouverneur de la région de Lombardie Roberto Formigoni) Et, enfin, pour avoir encouragé le Président à nommer le Cour d'appel Milan le procureur Alfonso Marra (puis, en effet, nommé à ce poste.

27 Juillet, 2010 Dell'Utri, appelé à Rome comme étudié la P3, fait usage du droit de garder le silence; raisons de son choix en se souvenant que, après avoir été interrogé pendant 17 heures à la suite de l'enquête pour Mafia lui reprochait à Palerme, il a été mis en examen.[79][80] Le 7 Août 2011 Les procureurs de Rome sur la P3 d'enquête ferme l'enquête.[81] Le 3 Janvier 2012 Les procureurs ont demandé à Rome le procès de 20 personnes. Parmi les destinataires de la demande du procureur a ajouté Giancarlo Capaldo et remplaçant Rodolfo Sabelli, le coordinateur du PDL Denis Verdini et le sénateur Marcello Dell'Utri.[82] Le 5 Novembre, 2014 Ils sont mis en examen Verdini Cosentino et Dell'Utri, mais la position est toujours sculpté.[83]

Le 28 mai 2015 Dell'Utri a été mis en examen pour violation de la loi Anselmi sur les sociétés secrètes.[84]

du système solaire Enquête: archivé (2012-2014)

Dell'Utri est sous enquête par le procureur à Florence pour la corruption. Les Florentins h spéculent que pour obtenir le feu vert des autorités (pour la construction d'un système solaire) a été appelé à l'intervention de Dell'Utri avec le paiement d'un pot de vin.[85] L'enquête est menée par ERO. Le Premier ministre a demandé à Florence et le juge a accordé le dépôt parce que le crime n'existe pas. De même, il a été déposé la position de Marino Massimo De Caro qui, selon la première accusation, il a payé le pot de vin au nom Dell'Utri oligarque russe Victor Vekselberg.

Non autorisé: dernière phrase à 8 mois (2013-2015)

Pour avoir construit une maison d'arbre avec trois étages dans sa villa Je serai de retour sur lac de Côme puis vendu à Berlusconi, il a été inculpé d'illégale et la défiguration de la beauté locale. L'histoire remonte à 2009 lorsque, suite à une dénonciation anonyme, la ville fait les contrôles, il découvre la maison et a ordonné sa démolition. Pour l'acte d'accusation sont permis illégaux accordés par le surintendant et la ville de Torno. en Mars 2013 Il est condamné à neuf mois (prison avec sursis) et de payer une amende de 10.500 euros. Le 28 Janvier 2014 en appel obtenir un rabais d'un mois.[86]

Le 21 mai 2015 la Cour suprême rejette le recours et confirme Dell'Utri condamné à huit mois de prison pour la construction d'abus.[87]

Soustraction (2013-)

Le 29 Janvier 2013 Dell'Utri est sous enquête pour détournement de fonds par les procureurs à Naples pour détournement de fonds dans le cadre du vol d'environ 1 500 livres de la bibliothèque Girolami. Selon les allégations Dell'Utri aurait pris les œuvres littéraires inestimables bibliothèque avec l'aide de Massimo Marino de Caro Directeur.[88]

Le 1er Mars 2016 les subventions du Sénat (avec 164 oui, 79 non et 5 se sont abstenus) l'utilisation des écoutes téléphoniques qui impliquent Dell'Utri dans l'affaire.[89]

Le 26 Septembre 2016 le procureur demande au procès Dell'Utri pour détournement de fonds.[90]

16 Novembre, 2016 Dell'Utri est mis en examen.[91]

Il a accusé de recel de biens volés et l'exportation illégale à l'étranger des œuvres d'art (2015-)

Le 30 Mars 2015 la protection de la police du cœur du patrimoine culturel Monza séquestrer 20.000 livres anciens dans la bibliothèque de Via Senato et Via Piranesi dépôt OpenCare de 3000 dont ferait partie de la collection privée de Dell'Utri, qui est sous enquête par les procureurs de Milan pour recel de biens volés et l'exportation illégale à l'étranger des œuvres d'art.[92][93]

La fraude fiscale et la faillite (2015-)

Le 17 Octobre 2015 Dell'Utri est sous enquête par les procureurs de Milan pour fraude fiscale. L'histoire porte sur une fraude présumée dans la vente d'espace publicitaire par Publitalia'80 (Dont Dell'Utri a été président) et Sipra par une société étrangère, avec un mécanisme qui aurait pris à l'IRS au moins 62 millions d'euros entre 2003 et 2012.[94]

Le 15 Février 2016, le procureur a demandé au procès Dell'Utri pour des accusations de fraude fiscale et banqueroute frauduleuse.[95]

Le 6 Juin, 2016 demande Dell'Utri à traiter par procédure sommaire, demande reçue par GUP le 28 Juin 2016.[96][97].

Le 5 Octobre 2016 le procureur a demandé la condamnation de Dell'Utri à 5 ans d'emprisonnement.[98]

Le 28 Novembre 2016 GUP la Cour de Milan a condamné M. Dell'Utri à 4 ans de prison pour fraude fiscale. Dell'Utri a cependant été acquitté de la faillite frauduleuse, alors que les crimes commis avant 2008 sont déclarés prescrits.[99]

Les différends

Sur Vittorio Mangano

Quelques jours les élections de 2008, dans une interview accordée à Klaus Davi, stipule que Vittorio Mangano Il était "un héros à sa façon« Parce que, at-il dit, alors qu'il était en prison (de 1995 un 2000 - année de la mort - pour de multiples crimes[100]) A refusé de faire des déclarations contre lui et Silvio Berlusconi en échange de la libération même dans les derniers mois de la vie, quand il était malade en phase terminale d'un cancer[101]. Dell'Utri a confirmé ses paroles lors de la conférence de presse à la suite de sa condamnation pour complicité avec la mafia 29 Juin 2010 par l'ajout "Mangano reste mon héros: Je ne sais pas si je me suis retrouvé à sa place en prison, je ne pouvais pas résister sans donner de noms»[102].

Ayant à l'esprit la déclaration Ezio Cartotto, collaborateur Dell'Utri, qui a dit devant les juges de Caltanissetta et Palerme, se référant au sénateur sicilien: « Parfois, il porter plainte contre Berlusconi, et m'a dit: » Silvio ne comprend pas cela ne devrait pas me remercier, parce que si j'ouvre la bouche, je ... " »[103][104][105][106], Ces mots ont été interprétés par certains journalistes critiques, y compris Marco Travaglio, comme une sorte de menace pour Berlusconi pour l'exhorter à trouver des solutions législatives avant la décision Cour suprême.[107]

Mussolini et le fascisme

Au fil des ans, il n'a jamais caché ses sympathies pour régime la période fasciste et début mai 2009, dans une interview avec le journaliste Klaus Davi, Il a déclaré:

« Mussolini a perdu la guerre parce qu'il était trop bon. Il n'a pas été un dictateur impitoyable et sanguinaire comme Staline pourrait être.[108] »

Il a également déclaré son intention de lancer un examen des livres d'histoire « , encore influencé aujourd'hui par la rhétorique de résistance»[109].

Les journaux intimes secrets présumés de Mussolini

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Mussolini diaries § Faux 2007.

11 Février, 2007 Dell'Utri annonce qu'il a reçu des enfants d'un défunt partisan (qui refuse de révéler le nom)[110] cinq soupçonnaient agendas manuscrits Benito Mussolini, notes contenant de la 1935 un 1939. Certains historiens tels que Francesco Perfetti Au départ, ils prouvent possibilistes, d'autres comme Giovanni Sabbatucci, Valerio Castronovo, Emilio Gentile, Luciano Canfora et Denis Mack Smith Ils s'expriment à ce sujet avec beaucoup de scepticisme. Quelques jours plus tard L'Espresso Il annonce qu'une étude dément l'authenticité des irréfutablement les journaux, qui dans tous les cas ont déjà été exposés comme faux par temps de Londres en 1980 et Sotheby en années nonante.

En effet, après plusieurs mois d'études approfondies menées par l'un des historiens les plus influents fascisme, Emilio Gentile, et le président des graphologues italiens, Roberto Travaglini, il y a une constatation d'écarts historiques macroscopiques et une écriture non traçables à Mussolini. En 2011, l'historien et expert sur les documents d'archives, Mimmo Franzinelli Bollati Basic Books a publié le livre Autopsie d'un faux: les journaux de Mussolini et la manipulation de l'histoire[111], mettre en évidence les plus nombreuses incohérences, anachronismes et erreurs qui caractérisent le contenu et démontre l'invraisemblance complète.

Filmographie

  • 1992, réalisé par Giuseppe Gagliardi - TV avec Fabrizio Contri dans les chaussures de Marcello Dell'Utri (2015)
  • Belluscone - Une histoire de la Sicile, réalisé par Franco Maresco - dans le rôle de lui-même (2014)

notes

  1. ^ La page Marcello Dell'Utri sur le site du Sénat
  2. ^ à b Dell'Utri, Mafia: condamné à sept ans, en la République, 25 mars 2013. Récupéré le 25 Mars, 2013.
  3. ^ The Big Swindle, 1998.
  4. ^ à b Arrêt de la Cour de Palerme (PDF), Narcomafie, 11 Décembre 2004, p. 1761-1762. Récupéré le 3 Décembre, 2008 (Déposé par 'URL d'origine 28 septembre 2007).
  5. ^ à b Marco Travaglio, L'ami d'amis, en zam.it. Récupéré 19 Février, 2010.
  6. ^ Travail et Veltri 2001, pp. 56-57
  7. ^ Silvio Berlusconi Editore (1990 -), lombardiabeniculturali.it. Récupéré le 21 Juin, 2013.
  8. ^ à b feuille de Camera.it, XIII législative
  9. ^ feuille Parlement européen
  10. ^ propositions de résolution du Parlement européen signé par Marcello Dell'Utri
  11. ^ questions parlementaires le Parlement européen signé par Marcello Dell'Utri
  12. ^ QUESTION ÉCRITE posée par Marcello Dell'Utri (PPE-DE) à la Commission, Objet: Utilisation des structures pour informer les citoyens, 1 Octobre 1999
  13. ^ feuille de Senato.it, XIV législatif
  14. ^ feuille de Senato.it, XV législature
  15. ^ feuille de Senato.it, XVI législature
  16. ^ Initiative législative, XVI législature
  17. ^ Initiative législative, XV législature
  18. ^ Initiative législative, XVI législature
  19. ^ Beatrice Borromeo, Marcello Dell'Utri: Je sénateur, de ne pas aller en prison, en le Quotidien, 10 février 2010. Récupéré 29 Juin, 2010.
  20. ^ Le devoir du verbe, Barbara Spinelli, La Stampa, le 18 Avril 2010.
  21. ^ Les élections, la renonciation Dell'Utri à appliquer: « L'immunité? Maintenant, je ne suis pas besoin de plus " ilfattoquotidiano.it 20 Janvier 2013
  22. ^ La Stampa - "Stop pour Dell'Utri", mais il est fugitif
  23. ^ Mafia: Dia, Dell'Utri intraçable depuis le milieu de Mars, en ansa, 11 avril 2014.
  24. ^ à b Au Liban Jaune est un billet d'avion de retour à Paris - la Repubblica.it
  25. ^ Francesco Viviano et Alessandra Ziniti, Mafia, la fin de la course pour Dell'Utri arrêté dans un hôtel de luxe à Beyrouth, en Repubblica.it, 12 avril 2014. Récupéré 12 Avril, 2014.
  26. ^ Dell'Utri, Dia: "depuis la mi-intraçable Mars", en Giornale di Sicilia, 11 avril 2014. (Déposé par 'URL d'origine 13 avril 2014).
  27. ^ Dell'Utri, la Cour suprême vers le report - CHRONIQUE
  28. ^ L'extradition Liban-Italie régie par une convention ratifiée en 1974 - Il Sole 24 ORE
  29. ^ Dell'Utri, la Cour suprême a confirmé la condamnation à sept ans, en la République, 9 mai 2014. Récupéré le 9 mai 2014.
  30. ^ à b c Dell'Utri, la Cour suprême confirme la peine à sept ans Ansa.it, 9 mai 2014
  31. ^ à b Dell'Utri, dernière phrase de sept ans. La Cour suprême a confirmé la sentence Le Stampa.it, le 9 mai 2014
  32. ^ Marcello Dell'Utri: Le président libanais Suleiman signant l'extradition - le texte - Le Quotidien
  33. ^ Francesco Viviano, Dell'Utri a atterri à Fiumicino. Purger sa peine en prison à Parme, en la République, 13 juin 2014. Récupéré le 26 mai 2016.
  34. ^ Dell'Utri transféré à la prison Rebibbia, en ansa, 8 mai 2016. Récupéré le 26 mai 2016.
  35. ^ Quo Media, a démissionné comme E Polis
  36. ^ Maria Elena Tanca, Milan: l'exposition de l'ancien livre ouvert sans Pasolini est mort, en newnotizie.it, 12 Mars de 2010. Consulté le 14 Juin, 2010.
  37. ^ Texte intégral du jugement (P 1763).
  38. ^ à b c Editeur en ligne, Mafia: processus Marcello Dell'Utri, le cinquième jour de la délibération, en Tiscali, 28 juin 2010. Récupéré 29 Juin, 2010.
  39. ^ Texte intégral du jugement (P 1555).
  40. ^ Mafia, a demandé 11 ans à Dell'Utri, en ANSA, 16 avril 2010. Récupéré 29 Juin, 2010.
  41. ^ Mafia: PG demande 11 ans pour Dell'Utri, en AGI, 16 avril 2010. Récupéré 29 Juin, 2010.
  42. ^ Dell'Utri, a demandé 11 ans de prison - Dell'Utri, Mafia, condamnation - liberoquotidiano.it
  43. ^ Salvo Palazzolo, « Dell'Utri par la mafia » Le procureur demande 11 ans de prison, en la République, 16 avril 2010. Consulté le 14 Juin, 2010.
  44. ^ Mafia: procès Dell'Utri, le jugement pourrait 25 Juin, en Adnkronos, 21 mai 2010. Consulté le 14 Juin, 2010.
  45. ^ à b c et Salvo Palazzolo, Mafia, Dell'Utri condamné à sept ans a reconnu ses relations avec Cosa Nostra, en la République, 29 juin 2010. Récupéré 29 Juin, 2010.
  46. ^ à b c Editeur en ligne, Mafia, sept ans Dell'Utri, en Corriere della Sera, 29 juin 2010. Récupéré 29 Juin, 2010.
  47. ^ à b c Editeur en ligne, Le médiateur de Dell'Utri juges entre chefs mafieux et Berlusconi ", en Corriere della Sera, 19 novembre 2010. Récupéré 19 Novembre, 2010.
  48. ^ Mafia, sept ans Dell'Utri. Le sénateur: « Le jugement de Pilate », en Corriere della Sera, 29 juin 2010. Récupéré 29 Juin, 2010.
  49. ^ Mafia: procès Dell'Utri, Pg Palermo recours à la Cour suprême, en la République, 4 janvier 2011. Récupéré le 16 Janvier, 2011.
  50. ^ Le processus Dell'Utri doit être refaite à neuf., en Corriere della Sera, 10 mars 2012. Extrait le 15 Mars, 2012 (Déposé par 'URL d'origine pré 01/01/2016).
  51. ^ Cour suprême annule l'appel, « A répéter le processus Dell'Utri », en la République, 9 mars 2012. 9 Mars Récupéré, 2012.
  52. ^ Il a gagné Dell'Utri, le processus doit être refaite à neuf, en le Journal, 9 mars 2012. 9 Mars Récupéré, 2012.
  53. ^ à b c et fa g L'arrêt de la Cour suprême dans l'affaire Dell'Utri: un premier guide de lecture, Droit pénal contemporain, 7 mai 2012. Récupéré le 11 Septembre, 2012.
  54. ^ Mafia, la pg de Palerme: « Sept ans pour Marcello Dell'Utri » ilfattoquotidiano.it 18 Janvier 2013
  55. ^ Editeur en ligne, Mafia, Dell'Utri condamné en appel ancien sénateur: « roman policier Inventé », en Corriere della Sera. Récupéré 12 Avril, 2014.
  56. ^ enquête négociation Etat-mafia Dell'Utri, en Corriere della Sera, 24 novembre 2011. Récupéré 18 Juillet, 2012.
  57. ^ négociation Etat-Mafia, de clore l'enquête. douze suspects, en Sky TG24, 14 juin 2012. Récupéré le 11 Avril, 2014.
  58. ^ négociation Etat-Mafia, mis en examen 12 suspects - IlGiornale.it
  59. ^ La négociation Etat-mafia / De politiciens au patron. C'est qui le 12 objet d'une enquête par les procureurs à Palerme. CARTE - Affaritaliani.it
  60. ^ Les demandes de Dell'Utri, Mannino, Mancino, en Corriere della Sera, 11 janvier 2013, p. 2.
  61. ^ à b Dell'Utri sous enquête pour extorsion de fonds contre Berlusconi, Sky TG 24, 18 juillet 2012. Récupéré 18 Juillet, 2012.
  62. ^ Dell'Utri sous enquête, les procureurs de faire chanter Berlusconi, en unité, 18 juillet 2012. Récupéré 18 Juillet, 2012.
  63. ^ Dell'Utri et Berlusconi alléguaient l'extorsion de fonds, la Cour suprême a décidé: « Milan compétent».
  64. ^ Berlusconi acquitté de bonnes affaires Dell'Utri, en la République, 28 octobre 1999. Récupéré le 30 Novembre, 2009.
  65. ^ Le silence est la mafia - Marco Travaglio l'unité, 17 mai 2007
  66. ^ à b Dell « Dell'Utri, prescription: "Le jugement de Pilate", en Corriere della Sera, 15 avril 2009, p. 4. Récupéré 18 Octobre, 2009 (Déposé par 'URL d'origine pré 01/01/2016).
  67. ^ Confirmé en appel la peine Dell'Utri pour une tentative d'extorsion sur Reuters.en - 15 mai 2007
  68. ^ Dell'Utri, un processus à refaire
  69. ^ http://www.ilmessaggero.it/articolo.php?id=54456sez=HOME_INITALIA Le Messager, le 14 Avril, 2009
  70. ^ Dell'Utri toujours en procès sur le basket-ball de la matière Trapani, en Il Sole 24 Ore, 28 mai 2010. Récupéré 12 Juin, 2010.
  71. ^ GRR - GR1 21/05/2011 08:00
  72. ^ Mafia, pour Dell'Utri absoudre. Après 12 ans - Intérieur - ilGiornale.it
  73. ^ Garraffa cas, a confirmé l'acquittement pour le sénateur Marcello Dell'Utri - Le Quotidien
  74. ^ Doc. IV, n. 18-A demande l'hon. téléphone Giovanni Meloni interception Dell'Utri, le 6 Avril, 1999
  75. ^ dénonciation calomnieuse aggravée, acquitté Dell'Utri (également) en appel. La pg: "Dans la Cour suprême" - Corriere del Mezzogiorno
  76. ^ Calomnie, la Cour suprême absout Dell'Utri - Chronique - Tgcom24
  77. ^ Francesco Viviano, Ainsi, le « gang » a essayé accrochage sur Letta Tous les hommes de l'opération Insider, la République, le 13 Juillet, 2010
  78. ^ Le juge d'instruction: « Carboni a tenté d'influencer le Conseil de la décision de Alfano, en Corriere della Sera, 8 juillet 2010. 9 Juillet Récupéré, 2010.
  79. ^ P3, Dell'Utri ne répond pas à heures: «J'ai appris » enquête Caliendo, mais Berlusconi: « Je fais confiance » - Intérieur - ilGiornale.it
  80. ^ Les changements de scène avant Dell'Utri h, en le Quotidien, 27 juillet 2010. Récupéré 29 Juillet, 2010.
  81. ^ Loggia P3, fermé les liens d'enquête aussi avec le cas Pape - Le Messager
  82. ^ P3: les procureurs de Rome ont demandé l'acte d'accusation à Dell'Utri, Verdini et Carboni - BBC
  83. ^ P3, Verdini à un procès, l'homme des réformes sur les accusations de corruption
  84. ^ P3, Marcello Dell'Utri mis en examen: "Secret Association pour influencer l'état", sur le Quotidien, 28 mai 2015. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  85. ^ Bribes derrière les livres anciens. Marcello Dell'Utri objet d'une enquête - Le Quotidien
  86. ^ Tree House pour observer les oiseaux. Dell'Utri condamné à huit mois lastampa.it, le 28 Janvier 2014
  87. ^ Marcello Dell'Utri, la maison de l'arbre est un abus confirmed condamné à huit mois, sur le Quotidien, 21 mai 2015. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  88. ^ Bibliothèque Girolamini, Dell'Utri sous enquête à Naples pour complicité de détournement de fonds, sur le Quotidien, 29 janvier 2013. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  89. ^ Le vol de livres à Girolamini, le Sénat donne son feu vert à l'utilisation des écoutes téléphoniques entre Dell'Utri et De Caro, en Repubblica.it, 1er Mars ici 2016. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  90. ^ Girolamini, a demandé procès Dell'Utri - Chronique, en ANSA.it, 26 septembre 2016. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  91. ^ Girolamini Bibliothèque: Dell'Utri mis en examen, en Repubblica.it, 16 novembre 2016. 9 Décembre Récupéré, 2016.
  92. ^ Saisi de livres anciens mln euros à Marcello Dell'Utri
  93. ^ Dell'Utri, a saisi 20 mille livres anciens: « Ils avaient disparu des bibliothèques publiques »
  94. ^ Marcello Dell'Utri a demandé à nouveau: « La fraude fiscale dans la vente de publicités télévisées », sur le Quotidien, 17 octobre 2015. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  95. ^ Marcello Dell'Utri, a demandé procès pour fraude de 43 millions pour la vente de publicités à la télévision, sur le Quotidien, 15 février 2016. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  96. ^ 43 millions de fraude fiscale, Dell'Utri demande processus abrégé. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  97. ^ La fraude fiscale de 43 millions, le juge de l'enquête préliminaire: « Oui aux déclarations de Dell'Utri », en PalermoToday. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  98. ^ Cinq ans pour se demande Marcello Dell'Utri pour fraude fiscale, en Daily Courier, 31 octobre 2016. Récupéré le 31 Octobre, 2016.
  99. ^ Marcello Dell'Utri, une nouvelle phrase: quatre ans pour fraude à la TVA 43 millions, sur le Quotidien, 28 novembre 2016. 9 Décembre Récupéré, 2016.
  100. ^ Il est mort Vittorio Mangano ancien marié Berlusconi, en la République, 23 juillet 2000. Récupéré 18 Octobre, 2009.
  101. ^ Berlusconi: "pour Appraisals h" Dell'Utri: "Mangano un héros", en la République, 8 avril 2008. Récupéré 18 Octobre, 2009.
  102. ^ Berlusconi, qui ne parle pas dans la salle d'audience. Dell'Utri: « Je lui est moi qui dit de me taire », David Milosa, Le Quotidien, le 29 Juin, 2010
  103. ^ Travail et Veltri 2001
  104. ^ Arrêt de la Cour de Rome ordinaire qui disculpe Marco Travaglio, Daniele Luttazzi et Carlo Freccero de fausses accusations et de calomnies que soutenue pendant 'Entretien avec Marco Travaglio sur Satyricon.
  105. ^ Dell'Utri était liée à Ciancimino, la République, 9 octobre 1997, la page 19.
  106. ^ conseiller politique de l'ancien Berlusconi: « Dell'Utri était proche de Ciancimino », Le Corriere della Sera, 9 octobre 1997, page 14.
  107. ^ héros Mangano, super-héros Dell'Utri ", Marco Travaglio, de bouche à oreille, le 5 Juillet, 2010
  108. ^ Entretien avec le sénateur Marcello Dell'Utri Klaus Condicio 4 Mai 2009
  109. ^ Maria Antonietta Calabrò, « Résistance, si nous gagnons revoir les livres d'histoire », en Corriere della Sera, 9 avril 2008, p. 5. Récupéré 18 Octobre, 2009 (Déposé par 'URL d'origine pré 01/01/2016).
  110. ^ Mimmo Franzinelli Selon le chercheur, la personne qui a tenu un journal était Aldo usine, Domodossola commerçant et fils d'un partisan; cfr. Le jaune des « Diaries » de Mussolini a révélé le nom du propriétaire, A. Carioti-E. Mannucci, Corriere della Sera, le 21 Avril, 2011
  111. ^ Mimmo Franzinelli, Autopsie d'un faux: les journaux de Mussolini et la manipulation de l'histoire, Turin, Bollati Basic Books, 2011. ISBN 978-88-339-2243-0

bibliographie

  • Marco Travaglio et Elio Veltri, L'odeur de l'argent - Origines et mystères de la fortune de Silvio Berlusconi, Progress Publishers, 2001 ISBN 88-359-5007-4.
  • Simone Falanca. Alpha et Beta. Qu'est-ce que Berlusconi et Dell'Utri a la saison de 1992-93 bombes?. FRILLI Brothers Publishers, 2003. ISBN 88-87923-99-X.
  • Marco Travaglio; Peter Gomez. L'ami d'amis. Pourquoi Marcello Dell'Utri a été condamné à neuf ans en première instance pour collusion avec la mafia. L'acte d'accusation de la PM et la mémoire de la défense, BUR Rizzoli Bibliothèque universelle, 2005. ISBN 88-17-00707-2.
  • Saverio Lodato; Marco Travaglio. Incorruptibles. Parce que la mafia au pouvoir. Des processus Andreotti, Dell'Utri C. à la normalisation. La vérité cachée sur les complices de Cosa Nostra dans la politique et l'État. L'introduction de Paolo Sylos Labini, p. 296-309. BUR Rizzoli Bibliothèque universelle, 2005. ISBN 88-17-00537-1.
  • Nicola Andrucci. État une mauvaise. Le processus de Marcello Dell'Utri pour collusion avec la mafia. Son amitié et d'affaires avec Silvio Berlusconi. Une histoire qui a commencé dans les années 70 et venir à nos jours. 2007 licence Creative-communes. Internet téléchargement gratuit. Télécharger ici:
  • The Big Swindle, Previti, Berlusconi et l'héritage Casati Stampa, Kaos, 1998 ISBN 88-7953-070-4.

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR89741829 · LCCN: (FRn2005035972 · ISNI: (FR0000 0001 2321 2522 · GND: (DE1014998441

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez