s
19 708 Pages

Francisco de Sandoval Acacitzin (ou Acaxitli) (... - 1554) tlatquic teuctli était le tlatoani (Règle) de 'altepetl de Itzcahuacan, Tlalmanalco, Chalco, de 1521 jusqu'à sa mort en 1554[1]. Le nom change en fonction des sources et est parfois appelé Juan de Sandoval[2].

biographie

En venant de Tlalmanalco, Acacitzin reposé, ainsi que d'autres jeunes dirigeants autochtones, Hernán Cortés pendant 'siège de Tenochtitlan, l'obtention en tant que compensation à son annonce tlatquic teuhctli et le Tlalmanalco baptême Catholique, qui a obtenu son nom complet Francisco de Sandoval Acacitzin. Autre chef indigène qui a participé à l'action et a été baptisé, en obtenant le titre de teohua teuctli de Tlalmanalco[3], était Don Hernando de Guzmán Omacatzin. Les dirigeants précédents de Tlalmanalco, qui en 1519 avait essayé de maintenir de bonnes relations avec des cadeaux et offrant Cortés or, étaient morts en raison d'une épidémie qui a frappé la région[3].

Lors du soulèvement de chichimeca (1541) Acacitzin a combattu avec les hommes de Chalco et Xochimilco, sous la bannière du vice-roi espagnol Antonio de Mendoza. Il est connu pour avoir établi en nahuatl, une chronique de l'expédition militaire à Nueva Galicia. Le journal, écrit par son aide de Gabriel Castañeda[4], Il sera ensuite traduit en espagnol Un siècle plus tard (1641), l'interprète Real Audiencia Pedro Vazquez[5]. Au cours de l'expédition Acacitzin il est tombé gravement malade mais a survécu, alors que ses hommes se battaient pour la durée de l'opération militaire, contrairement à d'autres groupes d'indigènes qui avaient déserter abandonnés. La fidélité aux Espagnols garantie à Acacitzin et ses faveurs spéciales suivi de Mendoza[6].

notes

  1. ^ Schroeder (1991): p. 92; García Granados (1995): vol. 3, p. 7
  2. ^ Voir par exemple la voix seull'edizione de ligne 'Treccani ou sa voix la Diccionario de curiosidades históricas publié en 1899 Mexique
  3. ^ à b (FR) Susan Schroeder, Chimalpahin et les Royaumes de Chalco, University of Arizona Press, 1991, ISBN 9780816511822, Page 98
  4. ^ (FR) Miguel Leon-Portilla, Broken Spears 2007 édition révisée: Le compte aztèque de la conquête du Mexique, Beacon Press, 2006, ISBN 9780807055007, aperçu de la page sur Google books
  5. ^ (ES) Diccionario Geográfico, Histórico biographique y de los Estados Unidos Mexicanos, 1988 vol 1, voix Acazitli ó Acaxitli (D. Francisco de Sandoval)
  6. ^ (FR) Michel R. Oudijk, Conquistadors indiens: Alliés autochtones dans la conquête de l'Amérique centrale, University of Oklahoma Press, 2007, ISBN 9780806138541, 15 et suiv

bibliographie

  • Rafael García Granados, Acacitli 3937, Don Francisco de Sandoval, en Biográfico Diccionario de historia de antigua Méjico, vol. 3, Mexico, UNAM, 1995 [1952], pp. 7-9, ISBN 968-36-4291-8.
  • Susan Schroeder, Chimalpahin et les Royaumes de Chalco, Tucson, University of Arizona Press, 1991 ISBN 0-8165-1182-9.

liens externes

prédécesseur Tlatoani de Itzcahuacan successeur
Itzcahuatzin 1521-1554  ?