s
19 708 Pages

II spinetta Malaspina
Marquis de Fosdinovo, duc de Gravina in Puglia
au bureau 1393-1398
traitement Marchese
naissance Fosdinovo
mort Fosdinovo, 1398
enterrement Fosdinovo
dynastie Malaspina Crest (Spino Fiorito) .png Malaspina Verrucola et Fosdinovo
père Taulard Le Malaspina
mère Argentine Grimaldi
enfants Gabriele, Antonio Alberico
religion catholicisme
Malaspina
Marchesi di Fosdinovo
Blason de la Chambre des Malaspina (Spino Fiorito) .svg

Gabriele
Les enfants et petits-enfants
spinetta
enfants
le Jailbird
enfants
de Gabriel
II spinetta
enfants
Antonio Alberico
enfants
James I
enfants
Gabriel II
enfants
Lorenzo
enfants
taulard II
enfants
Giuseppe
enfants
Andrea
enfants
James II
enfants
Pasquale
Ippolito Malaspina
enfants
Carlo Francesco Agostino
enfants
Gabriele III
enfants
Carlo Emanuele

Spinetta Malaspina duc de Gravina in Puglia (Fosdinovo, ... - Fosdinovo, 1398) Ce fut un noble italien. fils de Taulard Le Malaspina, était le troisième Marquis de Fosdinovo.[1]

biographie

Spinetta Malaspina II était le fils de Marquis de Fosdinovo Taulard Le Malaspina (1355-1367), fils de Spinetta Malaspina, Seigneur des Fosdinovo (1340-1352). Quand son père est mort, lui et ses frères Gabriele et Leonardo Malaspina, ont été élevés de la mère Argentine Grimaldi, une veuve génoise Marquis noblewoman Morello Malaspina Giovagallo.[2][3] Au nom de ses enfants, il a intenté un procès devant l'Empereur Charles IV à des parents qui, en profitant de la mort Jailbird qu'ils avaient dépouillé sa famille des terres et des châteaux. L'empereur, le 18 Avril 1369, il a suivi l'appel de l'Argentine et a nommé trois médecins et un avocat de la Curie romaine, car il a résolu le litige. Retour en possession des territoires ancestraux, les fils Gabriel, et Leonardo Spinetta sont restés sous la tutelle de l'Argentine jusqu'à ce qu'ils atteignent un âge qui leur permettrait de gouverner. Parmi ceux-ci se distinguent en particulier et Leonardo Spinetta, qui a été adoubé à la succession de Antonio et II della Scala Bartolomeo un seigneurie de Vérone en 1375.[4] Les deux frères sont installés dans Vérone jusqu'à 1381, quand Antonio della Scala avait tué son frère Bartolomeo, puis charger les assassiner à plusieurs courtisans, y compris, bien sûr, les deux Malaspina. Spinetta, banni de Vérone avec son frère, devenu mercenaire combats sous différentes armées, y compris celle du duc Galeazzo Visconti Gian.[4] Depuis 1367, quant à lui, au moins formellement, il avait tenu le titre de Marquis de Fosdinovo le frère aîné Gabriele Malaspina, dont marquis Il est enveloppé dans le brouillard énigmatiquement. A sa mort, sans héritiers en 1390, il est retourné à Spinetta Fosdinovo pour veiller à ses intérêts et de définir avec son frère Leonardo la division de la succession, qui était également de retour pour inclure des domaines précédemment attribués à l'oncle de William, parce que la semence était déjà éteinte en 1374.[4][5] L'accord a été conclu en 1393, lorsque les autres enfants récidiviste ils ont divisé le territoire conquis par le grand-oncle.[6] A II Spinetta Malaspina, autrefois duc de Gravina in Puglia pour son service distingué au Anjou (Ainsi l'obtention de Carlo IIIl'investiture pour lui-même et ses héritiers, ce titre) du 25 Mars, 1385 et même nom de Spinetta le Grand (Le chiffre romain ne devrait pas être là, comme le premier spinetta Marquis n'a jamais été, mais a été placé comme une question de respect et de respect pour lui), il a continué Feudo di Fosdinovo (Y compris Fosdinovo, Marciaso, Tendola, Posterla, Colle, sous villa Bardine, San Terenzo, Giucano (Appelé ensuite Zuccano), Pompilio, Cecina, Castelnuovo, Vallecchia, Gorasco et d'autres villages mineurs) et donc le titre de Marquis de Fosdinovo, tandis que Leonardo Malaspina (1393-1403) est allé au château d'Eagle Feud (Gragnola), MARQUÉE Viano, Casola, Gassano, Tenerano, Islander, Monzone, Vinca, Equi, Ajola, Monte de « Bianchi, Ugliano, Montefiore, Argigliano, Codiponte Cassano, Cortila, Pelouse-Alebbio, Sercognano, Colognole, biens détenus dans Migliarina (district Gênes, diocèse Lunense), Ainsi que les actifs placés sur le territoire de Massa et montignoso.[4][5] Depuis, tire définitivement SPINETTA l'origine Maison de Fosdinovo, tandis que Leonardo commence la succession du marquis de Castel dell'Aquila.[4] La répartition entre les deux familles recompose la première fois dans la seconde moitié du XVe siècle, mais seulement brièvement.[7] Seulement en 1644, Gragnola restera longtemps sous la juridiction de Fosdinovo, pour y rester jusqu'à ce que les années 80 du XXe siècle.[6][7]

descente

Il a épousé Giovanna Gambacorti et sa seconde épouse, après Août 1390, Margaret Barbian de Cunio Conti, qui a gouverné le marquisat dans les premières années après la mort de son mari, le jeune âge des enfants. Il avait deux fils:

  • Gabriele Malaspina (...- 1405), mais est mort jeune, pendant la régence de la mère
  • Antonio Alberico I Malaspina (...- 9 Avril 1445), quatrième marquis de Fosdinovo (1398-1445) et Seigneur de Massa (1442-1445)[1]

notes

  1. ^ à b Voir les entrées: Marquis de Fosdinovo, Marchesi di Fosdinovo et Fosdinovo Histoire.
  2. ^ Massimo Dadà, Guide Fosdinovo, La Spezia, Depuis, 2010, p. 38.
  3. ^ Paola Cervia, Le Fosdinovo historique municipal Inventaire de la section avant l'unification (1615 - 1870), p. 3.
  4. ^ à b c et Paola Cervia, Le Fosdinovo historique municipal Inventaire de la section avant l'unification (1615 - 1870), p. 3.
  5. ^ à b Emanuele Repetti, Ancien Dictionnaire géographique physique de la Toscane, Florence, édition fac-similé Cassa di Firenze, 1972 épargne.
  6. ^ à b Massimo Dadà, Guide Fosdinovo, La Spezia, Depuis, 2010, p. 38.
  7. ^ à b Emanuele Repetti, Ancien Dictionnaire géographique physique de la Toscane, Florence, édition fac-similé Cassa di Firenze, 1972 épargne.

bibliographie

  • Franca Ragone, MALASPINA, Spinetta, en Dictionnaire biographique des Italiens, vol. 67, Rome, Encyclopédie italienne Institut, 2006. Récupéré le 16 Août, 2017.
prédécesseur Marquis de Fosdinovo successeur Malaspina Crest (Spino Fiorito) .png
Gabriele Malaspina 1393 - 1398 Antonio Alberico I Malaspina