19 708 Pages

Ruggero Mortimer, comte de Mars II
Ruggero Mortimer

Ruggero Mortimer (1328 à propos - Rouvray, 2 février 1360) Était le quatrième baron de Wigmore, de 1342, le 2e comte de Mars[1] de 1355 et l'agent de l'invasion de l'armée britannique de France par 1359 jusqu'à sa mort.

origine

Il était le fils de Edmondo Mortimer, (1301-1331) Et Elizabeth de Badlesmere (1313-1356). Roger Mortimer (1287-1330), Il était son grand-père paternel.

biographie

À la naissance, Ruggero appartenait à la famille la plus puissante du royaume, son grand-père Ruggero Mortimer était l'homme le plus riche du royaume, était l'amant de la reine mère, Isabelle de France et surtout régnèrent sans partage l'Angleterre, au nom du roi Edward III. Mais, entre Octobre et Novembre de deux ans plus tard, en 1330, le grand-père a été arrêté, accusé de trahison et, avant d'être pendu, a été démis de toutes ses positions et les titres qui avaient, de sorte que le petit Roger et toute sa famille est venue dans une situation de détresse profonde.
L 'an plus tard Roger aussi devenu orphelin de son père, de sorte que ses perspectives pour l'avenir sont encore plus incertain. en 1342, Roger a été retourné dans le comté de Radnor (partie du comté Powys, en Pays de Galles) Et 1343, le comté, la famille d'origine, Wigmore, à la frontière avec au Pays de Galles dans 'Herefordshire.

Ruggero a participé à des campagnes militaires d'Edouard III en France et en Août 1346, Il a pris part à la Bataille de Crécy. Il a continué à se battre en France pour toute la 1347. De retour en Angleterre, il a été convoqué au parlement 1348, comme le baron.

Roger a été le premier à inclure dans 'Ordre de la Jarretière et, 1354, suite à la révision du jugement de condamnation pour trahison de son grand-père, il a été réinvesti dans le titre de comte Mars, devenant ainsi le deuxième chef d'accusation après son grand-père.
en 1355, Il a obtenu plusieurs autres honneurs, Segui Edoardo III dans l'expédition militaire contre la France.

A la mort de sa grand-mère, Giovanna, la baronne Geneville (1286-1356), Qui avait été l'épouse de Ruggero Mortimer, Roger a hérité[2] différents titres et territoires, le comté de restauration Mars, comme le temps de son grand-père.

Dans ces années, il a été nommé gouverneur de plusieurs châteaux dont celui de Douvres et Warden dans le sud-est de Montgomery, en Powys, de Bridgnorth en Shropshire et Corfe Dorset. en 1359, Roger était à nouveau à la suite d'Edouard III dans une nouvelle invasion de la France, connestabile, participant au siège de échoué Reims[3] et la conquête de Auxerre.

Ruggero morì soudainement en Février 1360, à Rouvray, près de Avallon, en Bourgogne, où l'armée anglaise avait placé son camp d'hiver.

Mariage et enfants



Blason de Ruggero Mortimer, comte de Mars II
Armes de la Chambre des Mortimer.svg

Roger a épousé Filippa Montacute, fille de William Montacute, 1er comte de Salisbury, par qui il a eu trois enfants[4]:

  • Roger Mortimer, qui est mort jeune;
  • Edmondo Mortimer, comte de Mars III (1352-1381);
  • Margery Mortimer, qui a épousé John Touchet, "Seigneur Audley."

honneurs

chevalier de Chevalier de la Jarretière
- 1348

notes

  1. ^ Le comté de Mars a été l'ensemble d'un certain nombre de territoires et comtés à la frontière entre l'Angleterre au Pays de Galles et qui avait été la marque définie au Pays de Galles (Mars du Pays de Galles).
  2. ^ La grand-mère de Roger, Joan, baronne Geneville (1286-1356), Dans 1330, comme tous les membres de la famille Roger Mortimer (1287-1330), Elle avait été privé de ses biens et ses titres, mais 1336, Il avait été gracié et avait repris possession de tous les biens et titres de sa famille, Geneville.
  3. ^ Le roi d'Angleterre, Edward III, il voulait conquérir Reims, d'être couronné roi de France.
  4. ^ (FR) http://fmg.ac/Projects/MedLands/ENGLISH%20NOBILITY%20MEDIEVAL2.htm#_Toc196023995

bibliographie

  • A. Coville, "la France. La guerre de Cent Ans (jusqu'à 1380)", chap. XVI, vol. VI (déclin de l'Empire et la papauté et le développement des États-nations) de l'Histoire du monde médiéval, 1999, pp. 608-641.
  • Hilda Johnstone, "Angleterre: Edward I et Edward II", chap. XVIII, vol. VI (Le déclin de l'Empire et la papauté et le développement des Etats nationaux) de l'histoire du monde médiéval, 1999, p. 673-717
  • Bernard L. Manning, "Angleterre: Edouard III et Richard II", chap. XIX, vol. VI (Le déclin de l'Empire et la papauté et le développement des Etats nationaux) de l'histoire du monde médiéval, 1999, p. 718-783

Articles connexes

  • Liste des monarques anglais
  • Liste des monarques britanniques
  • Liste des monarques français
  • Mortimer (famille)
  • Guerre de Cent Ans
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller