19 708 Pages



Hoël III
Hoel de Nantes.png
Duke soupirant la Grande-Bretagne
au bureau 1148 - 1156[1]
prédécesseur Conan III
successeur Conan IV
autres titres compter Nantes
mort 1156
père Conan III
mère Matilde FitzRoy

Hoël, Nantes ou Bretagne (; A français Hoël III de Bretagne; ... - 1156), Il a été un noble français Breton, qui était comte de Nantes et Duke soupirant la Grande-Bretagne, de 1148 sa mort.

origine

Hoel, selon la Chronicon Britannicum Alterum, Elle était la fille de Duc de Bretagne, Comte de Rennes et Comte de Nantes, Conan III[2] et sa femme (comme l'a confirmé la Monaco et reporter Anglais, Orderico Vitale[3]) Matilde FitzRoy († après 1128), La fille illégitime de Roi d'Angleterre et Duc de Normandie, Henri I Beauclerc, et un amant que vous ne savez pas ni le nom ni l'ascendant[4].
Conan III de la Grande-Bretagne, en fonction de la chronicon Briocense, et comme confirmé par le 'archevêque, William, ville tournage, aujourd'hui Liban, dans son Historia rerum in partibus transmarinis gestarum, Il était le fils aîné de Duc de Bretagne, Comte de Cornwall, Comte de Rennes et Comte de Nantes, Alano IV Fergent et Ermengarde d'Anjou[5][6], que, comme l'a confirmé l'archevêque, Guglielmo di Tiro et également en conformité avec la Albrici Chronica Monachi Trium fontium (Sans rendez-vous, mais cite comme comtesse de Rennes), était la fille de Comte d'Anjou et comte de Tours, Foulques IV le chasseur[6][7] et, comme le confirme le Chronica de Gestis Consulum Andegavorum, d'Anjou Chroniques, sa première épouse Hildegarde de Beaugency[8] († 1070), Fille du maître de Beaugency, Lancelot II[8], l'un des vassaux les plus fidèles de son oncle, Geoffrey II "Hammer".

biographie

Sa sœur, Berta, selon Généalogie Comitum Richemundiæ poste conquestum Angliae, vers la 1137, Elle avait été mariée au premier Comte de Richmond (Toujours selon le Généalogie Comitum Richemundiæ poste conquestum Angliae la Roi d'Angleterre, Stephen de Blois Il avait reconnu à Alano dit le Black III le titre du comte[9]) Alano dit le Black III[10], que, selon la Généalogie Comitum Richemundiæ poste conquestum Angliae, Il était le fils du troisième Comte de Penthièvre et le troisième lord (maître) de Richmond, Stephen I[10].

Hoel est cité pour la première fois dans un document, de date incertaine, la Rapports D'Inédites Actes des Princes et ducs de Bretagne, où son père, Conan III, confirme les droits du monastère de Saint-Martin de Vertou Hoel et contresigner[11].

Sa sœur, Bertha est devenue veuve en 1146, à la fois comme le confirme la chronicon Britannicum[12], que le Ex Chronico Ruyensis Cœnobii, rapporte la mort de Alano le souvenir comme comte de Richmond (Alanus Niger Comes Richmundiae, moritur)[13]; et enfin aussi Ex Chronico Kemperlegiensis, rappelle Alan, comte de Richmond, comme le mari de Berta, en tant que fils du duc (de la Grande-Bretagne, Conan III (Alanus Niger, vient Richmundiae, CONANI Ducis gener)[14].
Berta est ensuite retourné en Grande-Bretagne et, 1148, selon le Chronicon Britannicum Alterum Il a épousé, en second mariage, avec le comte de Porhoët, Oddone II[2].

En cette année (1148), Son père, Conan III, selon la Chronicon Ruyense Cœnobii, Elle est morte le 17 Septembre[15].
selon Orderico Vitale, Conan III, avant sa mort, il a dû nier publiquement son seul fils légitime, Hoel[16]; aussi Chronicon Britannicum Alterum, Rappelez-vous que Conan a nié leur fils et à la suite de ce qui a commencé une période de conflit entre Hoel et son frère, Oddone II et soeur, Berta, qui a gouverné le duché[2], au nom du fils et Berta Alan de Richmond, Conan, encore mineur.
Le fils de Berta, Conan IV, duc était le propriétaire, mais il a été exclu du duché, en fait Oddone, comme vous pouvez le voir sur les documents Memoires pour servir à de l'histoire ecclésiastique Preuves civile et de Bretagne, Tome I, Il se signé Oddone duc de Bretagne (Eudo Dei gratia Dux Britanniae)[17].

Hoel, tout en se considérant le duc de Bretagne, avait le seul contrôle du comté Nantes et, dans les documents lui-même signé avec le titre de duc de Bretagne; En fait, dans le document n ° XLVII, en date du 1153, la Rapports D'Inédites Actes des Princes et ducs de Bretagne, Hoel, duc de Bretagne et fils de Conan III (Hoellus Permissio de, Britanniae Dux, CONANI comitis filius), Avec la permission de sa sœur, Berta (Sorore mea Berta Comitissa hoc donum concédant) A fait un don de terre à un monastère[18], et, 1154, Il a tenté une attaque surprise[19].

Toujours selon le Chronicum Britannicum Alterum, en 1156, les citoyens de Nantes, après la mort de Hoel, le comté a offert de Comte du Maine et d 'Anjou VI Geoffrey d'Anjou, frère Roi d'Angleterre et Duc de Normandie, Henri II[20]. La mort de Hoel, en 1156, Il est également confirmé par le chronicon Briocense[21].
la mort de Hoel, selon la Chronicon Britannicum Alterum, Il est venu vers la fin de cette année, comme Hoel a été enterré début Janvier 1157[22], VI et Geoffrey d'Anjou, est devenu comte de Nantes[22].

descente

De Hoel ne sait ni aucune femme ou amoureux ou même les descendants[23][24].

notes

  1. ^ Contrairement à sa sœur, Berta, Duchesse Régent de la Grande-Bretagne, au nom de son fils, Conan IV
  2. ^ à b c (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII, ancien britannique Chronico Alter, année MCXLVIII la page 560
  3. ^ (LA) Ordericus Vitalis, Histoire Ecclésiastique, vol. II, ch. IV, par. XVII, la page 292
  4. ^ (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse Breton - CONAN de Bretagne
  5. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII Ex Chronico Briocensi, page 566, par. C
  6. ^ à b (LA) Historia Rerum in partibus transmarinis gestarum, liber XIV, l'habitant
  7. ^ (LA) #ES Monumenta Historica Germaniae, Scriptores, tomus XXIII, Albrici Chronica Monachi Trium fontium. année 1095, à la page 803
  8. ^ à b (LA) Chronica de Gesta Consulum Andegavorum, d'Anjou Chroniques, à la page 140
  9. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII, après Généalogie Comitum Richemundiæ conquestum Angliae, page 568
  10. ^ à b (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII, après Généalogie Comitum Richemundiæ conquestum Angliae, page 568, note g
  11. ^ (LA) Rapports d'actes et des Ducs inédites Princes de Bretagne, Doc. XLI, p 85
  12. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII, ancien britannique Chronico, année MCXLVI, page 558
  13. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII Ex Chronico Ruyensis Cœnobii, année MCXLVI, la page 564
  14. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII Ex Chronico Kemperlegiensis, année MCXLVI, à la page 562
  15. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII Ex Chronico Ruyensis Cœnobii année MCXLVIII 564 Page
  16. ^ (LA) Ordericus Vitalis, Histoire Ecclésiastique, vol. II, ch. IV, par. XVII, la page 292, note 1
  17. ^ (LA) Memoires pour servir à de l'histoire ecclésiastique Preuves civile et de Bretagne, Tome I, colonne 624
  18. ^ (LA) Rapports d'actes et des Ducs inédites Princes de Bretagne, Doc. XLVII, p 98 et 99
  19. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII, ancien britannique Chronico Alter, année MCLIV la page 560
  20. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII, ancien britannique Chronico Alter, année MCLVI la page 560
  21. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII Ex Chronico Briocensi année MCLVI page 568
  22. ^ à b (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII, ancien britannique Chronico Alter, année MCLVII la page 560
  23. ^ (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse Breton - Hoel de Bretagne
  24. ^ (FR) #ES Généalogie: Noblesse de la Grande-Bretagne -Hoël VI

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • Louis Halphen, "France XIe siècle", chap. XXIV, vol. II (L'expansion islamique et la naissance de l'Europe féodale) de l'Histoire du monde médiéval, 1999, pp. 770-806.
  • William John Corbett, « L'évolution du duché de Normandie et la conquête normande de l'Angleterre », chap. I, vol. VI (déclin de l'Empire et la papauté et le développement des États-nations) de l'Histoire du monde médiéval, 1999, pp. 5-55.
  • William John Corbett, "Angleterre 1087 - 1154", chap. II, vol. VI (déclin de l'Empire et la papauté et le développement des États-nations) de l'Histoire du monde médiéval, 1999, pp. 56-98.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

prédécesseur Duke soupirant la Grande-Bretagne successeur
Conan III 1148 - 1156
Contrairement à sa sœur, Berta, Duchesse Régent de la Grande-Bretagne, au nom de son fils, Conan IV
Conan IV
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller