s
19 708 Pages

Matilde di Boulogne
Mathilde de Boulogne.jpg
consort de la Reine d'Angleterre
au bureau 22 décembre 1135 -
7 avril 1141
couronnement 22 mars 1136
prédécesseur Adeliza di Lovanio
successeur Geoffrey Plantagenet (Disputed)
consort de la Reine d'Angleterre
au bureau 1 Novembre 1141 -
3 mai 1152
prédécesseur Geoffrey Plantagenet (Disputed)
successeur Aliénor d'Aquitaine
Comtesse de Boulogne
au bureau 1125 -
3 mai 1152
prédécesseur Eustace III
successeur Eustace IV
naissance Boulogne, 1105 sur
mort Hedingham Castle, 3 mai 1152
Lieu d'inhumation abbaye Faversham, Kent
Maison Royale Comtes de Boulogne
père Eustace III
mère Marie d'Ecosse
épouse Stephen I de l'Angleterre
enfants Baldwin
Eustachius
William
Mathilde et
Marie

Matilde Boulogne, en français Mathilde de Boulogne (Boulogne sur Mer, 1103 à propos - Colchester, 3 mai 1152) de 1125 était la comtesse de Boulogne, jusqu'à la mort et consort comtesse Mortain jusqu'à 1135, et aussi sa femme la duchesse de Normandie de 1135 un 1144 et reine consort d'Angleterre de 1135 sa mort.

origine

Selon le Genealogical Comitum Buloniensium Elle était la seule fille de Comte de Boulogne, Eustace III et sa femme, Marie d'Ecosse[1], qui, selon la Monaco et reporter Anglais, Orderico Vitale, Elle était la sœur de Roi d'Ecosse, Edgardo de l'Ecosse et sa fille Roi d'Ecosse, Malcolm III et sa seconde épouse, Marguerite de Wessex[2] (Hongrie, 1 045 - le 16 Novembre 1093), Qui, selon le Les chroniques de Florence de Worcester avec deux continuations Elle était la fille du prince Edoardo (Fils de Roi d'Angleterre, Edmund II[3], qui, selon Orderico Vitale, il est descendu de Alfredo il Grande puis par le premier roi d'Angleterre, Egbert de Wessex[4]) Et Agata[3], que, selon la Les chroniques de Florence de Worcester avec deux continuations Il était le petit-fils de 'Empereur du Saint-Empire romain germanique, Henri II (fille du frère de l'empereur Henri)[3], alors que, selon la Albrici Chronica Monachi Trium fontium Elle était la sœur de la reine de Hongrie (Agatham reines Hunorem sororem)[5], tandis que Orderico Vitale était la fille de Roi de Hongrie[6]; Margaret était la sœur de Edgardo Atheling[3], dernier descendant de Maison de Wessex[7] et prétendant à la couronne d'Angleterre.
Eustache III, toujours selon le Genealogical Comitum Buloniensium Il était le fils aîné de Comte de Boulogne, Eustace II et sa femme, Ida de Lorraine[1] (1046 - 1113), Qui, selon la 'Vie antérieure de Ida B. Boloniensis Comitissae Elle était la fille de Godfrey III de Lorraine, ladite barbu, Duc de Lorraine et sa femme Doda[8]. Toujours selon Genealogical Comitum Buloniensium, Mathilde était le neveu (son père étaient frères) des deux premiers roi de Jérusalem, Goffredo di Buglione et Baudouin Ier de Jérusalem[1], comme le confirme Guglielmo di Tiro, l 'archevêque ville tournage, aujourd'hui Liban, dans son Historia rerum in partibus transmarinis gestarum[9].

biographie

Quand Matilde était petit son père, Eustace III, qui avait déjà rejoint la Duc de Normandie, Robert II Short, pendant la tentative d'invasion de Normandie par le Roi d'Angleterre, frère de Robert II, William Rufus[10] puis ensemble, ils ont participé à la première croisade[11], Robert II encore appuyé contre son autre frère, Enrico Beauclerc, qui avait affecté la couronne d'Angleterre,[12], sans être submergé par la défaite de Roberto.

A la mort de son oncle, Baldwin, roi de Jérusalem, en 1118, ce trône a été offert à son père, mais Eustace III a refusé[13].

en 1125, Matilde a épousé le comte de Mortain, Stephen de Blois (environ 1096 - 1154), Qui, selon Orderico Vitale, il était le troisième fils du fils Comte de Blois, de Chartres, de Châteaudun, de Tours, de Provins, de Sancerre, de Meaux et Troyes, Stephen II, et Adela de Normandie[6] (Ca. 1062 - 1137) Qui, à la fois selon Orderico Vitale, à la fois le Monaco et reporter normand Guillaume de Jumièges, auteur de son Scriptores Historiae Normannorum Antiqui, les deux reporter et Monaco bénédictin dell 'Abbaye de Malmesbury, en Wiltshire (Wessex) Guglielmo di Malmesbury et les deux reporter et Monaco bénédictin Anglais, Matthew Paris, Elle était la fille de Duc de Normandie et Roi d'Angleterre, Guillaume le Conquérant, et Mathilde de Flandre[14][15][16][17] (1032 - 1083); Le frère de Stephen, Thibault IV le Grand, avait réunifié la comté de Blois avec Comté de Champagne, tandis que le jeune frère de Stephen, Henri de Blois était Monaco Cluny et il deviendrait abbé de Glastonbury, tout 1126, évêque de Winchester, en 1129, et légat du pape pour l'Angleterre 1138.
Après le mariage de la fille unique, Mathilde, Eustace III, dans cette même année, il abdique en faveur de Mathilde et est devenu Monaco à Rumilly, tel que confirmé par le document n ° 3984 Rapports des Chartes de l'Abbaye de Cluny, Tome V (Eustachius vient Boloniensis olim, Nunc autem, plaçant Deo, monachus Cluniacensis)[18], Matilde donc en plus du comté de Boulogne a hérité des terres anglaises de son père, dans 'Essex, Matilde qui a gouverné avec son mari, Stephen jusqu'à 1151, quand il abdique en faveur de son second fils (le premier-né, Baldwin (1126 - † 1135), Ainsi qu'il ressort du document n ° 508 Regesta Regum anglo-Normannorum, Vol III, en 1139, il était déjà mort[19]) Eustachius.

en 1127 le roi Henri Ier d'Angleterre, qui était à la fois son oncle (l'épouse de Henry, Matilde di Scozia, était la sœur de la mère de Matilde, Marie d'Ecosse) que son mari Stefano (sa mère, Adela de Normandie était la sœur d'Henri I) a appelé un conseil qui a réuni tous les importants laïcs nobles et du clergé, y compris son frère, David I de l'Ecosse, son neveu, Etienne de Blois (Matthieu Paris dit que Stephen était le premier à prêter serment[20]) Et son premier fils illégitime, Robert de Gloucester; tous ont prêté serment qu'ils accepteraient comme reine, sa fille, Matilde[21].

Après la mort du roi d'Angleterre, Henri I Beauclerc, Journée de Stephen Noël la 1135, Il a été couronné roi dans 'Westminster Abbey[22], la prise de possession du trône dont il était l'héritier de son cousin Matilde, que l'impératrice et à laquelle il avait prêté serment d'allégeance[23]. Même Matilde di Boulogne a été couronné reine consort d'Angleterre dans l'abbaye de Westminster le 22 Mars 1136[24].

Elle a donc ouvert en Angleterre une période de guerres et de conflits connue sous le nom « »Anarchy (ou guerre civile) Anglais« (1135-1154).
Matilde di Boulogne a pris une part active dans la guerre civile, qui a touché l'ensemble du règne de Stephen: diriger en personne, 1138, le siège du château Douvres qui était entre les mains des partisans de son cousin Matilde et, puis, il a mené des négociations avec son oncle, Roi d'Ecosse, David I, qui a conduit au traité de paix Durham 9 avril 1139[25]. Lorsque, en 1141,après la Bataille de Lincoln, février 1141, où son mari Stephen a été capturé par l'ennemi, son mari Stephen était prisonnier à Bristol[26], Matilde di Boulogne, ainsi que le commandant des troupes flamandes, Guillaume d'Ypres, dans le sud-est du royaume, ils avaient rassemblé des troupes fidèles au roi Stephen[27] et ils se sont précipités à l'aide de Les Londoniens sierano qui se retourne contre l'impératrice Mathilde[28], empêchant le Couronnement du rival, l 'impératrice Mathilde, puis aidé la ville de Winchester[29], assiégée par l'impératrice[30], après l'évêque de la ville, le frère Henri de Blois Il avait appoggiatosuo nouveau mari Stephen; Puis, en Septembre, faisant prisonnier Robert de Gloucester[31], qui il a été emprisonné pendant deux mois dans le château Rochester. Le dernier incident a renversé les fortunes de la guerre: en fait, l'impératrice Mathilde a accepté de libérer Stefano (publié le 1er Novembre[32]) En échange de la libération du demi-frère, Robert de Caen, comte de Gloucester[33]. Enfin, après la libération, son mari, Stephen est revenu à Londres et le jour de Noël 1141, Il a de nouveau été couronné roi dans la cathédrale de Canterbury; selon le Gesta Stephani regis Anglorum et ducis Normannorum il y avait une cérémonie de remerciement pour la libération du roi[34].

Matilde di Boulogne
Mastio la Hedingham Castle.

au début 1140, Matilde di Boulogne avait été le mariage de combiner son fils, héritier de Stephen, Eustachius et soeur de Roi de France, Louis VII, Constance, fille de Louis VI de la France, établissant ainsi une alliance avec le royaume de France[35], tel que confirmé par Matthew Paris[36], et, en Février, il était présent au mariage, tenue à Paris[37].

Matilde di Boulogne il se retira en se consacrant à la famille; selon le Travaux historiques de Gervase de Canterbury, Vol., la reine vivait dans Canterbury[38]. en 1151, Matilde di Boulogne a abdiqué en faveur de son fils aîné, Eustachius.

Matilde di Boulogne est mort en château Hedingham[39], près de Colchester (Essex), Comme Matthew Paris écrit dans l'année 1151[39], tandis que Robert de Torigni, dans l'année 1152[40], comme Gervase de Canterbury[41] et il a été enterré dans l'abbaye Cluny de Faversham[39](Kent), Construit par elle, quelques années avant[41], et où bientôt il fut rejoint par son fils, Eustace et son mari Stefano.

enfants

Matilde Stefano lui a donné cinq enfants:

  • Baldwin (1126 - † 1135), Ainsi qu'il ressort du document n ° 508 Regesta Regum anglo-Normannorum, Vol III[19];
  • Eustachius[19] (C. 1130-1153), Comte de Mortain et Comte de Boulogne;
  • William[42] (C. 1137-1159) Comte de Boulogne et Comte de Surrey;
  • Matilde (1133 - † après 1137), Ainsi qu'il ressort du document n ° 509 Regesta Regum anglo-Normannorum, Vol III[19];
  • Marie[43] (1131-1182), Religieuse (Abbess[43]), Puis comtesse de Boulogne, forcé de se marier Matthieu de Lorraine († 1173).

ascendance

Matilde di Boulogne père:
Eustace III
Grand-père paternels:
Eustace II
grand-père paternel:
Eustace I
grand-père paternel:
Baudouin II, comte de Boulogne
la grand-mère paternelle:
Adelina des Pays-Bas
père Grand-mère:
Mathilde de Boulogne
grand-père paternel:
Lambert, Le Comte de Louvain
la grand-mère paternelle:
Gerberga de Lorraine
grand-mère paternelle:
Ida de Lorraine
grand-père paternel:
Geoffrey le Barbu
grand-père paternel:
Gothelo de Lorraine
la grand-mère paternelle:
Barbe de LEBARTEN (très incertain)
père Grand-mère:
Doda
grand-père paternel:
?
la grand-mère paternelle:
?
mère:
Marie d'Ecosse
Grand-père maternel:
Malcolm III d'Écosse
Grand-père maternel:
Duncan I de l'Ecosse
grand-père maternel:
Crinan de Dunkeld
maternelle grand-mère:
Bethóc
Maternelle Grand-Mère:
Suthen
grand-père maternel:
?
maternelle grand-mère:
?
grand-mère maternelle:
Margherita di Scozia
Grand-père maternel:
Edward l'Exil
grand-père maternel:
Edmund Ironside
maternelle grand-mère:
Ealdgyth
Maternelle Grand-Mère:
Agata Kiev
grand-père maternel:
controversé
maternelle grand-mère:
controversé

notes

  1. ^ à b c (LA) Monumenta Historica germanique, tomus IX, Genealogical Comitum Buloniensium page 301
  2. ^ (LA) Ordericus Vitalis, Histoire Ecclésiastique, vol.III, Liber VIII, pp. 397-400
  3. ^ à b c (FR) Les chroniques de Florence de Worcester avec deux continuations, année 1017, page 133
  4. ^ (LA) Histoire Ecclésiastique, vol.unicum, III pars, Liber X, colonne 754
  5. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus XXIII, Albrici Chronica Monachi Trium fontium, année 1100, à la page 814
  6. ^ à b (LA) Ordericus Vitalis, Histoire Ecclésiastique, vol.II, Liber V, par. XI, p. 393
  7. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 66
  8. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XIV, Vie antérieure de Ida B. Boloniensis Comitissae la page 113
  9. ^ (LA) Historia rerum in partibus transmarinis gestarum, liber primus, chapitre XVII
  10. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 63
  11. ^ (LA) ALBERT D'AIX, HISTORIA HIEROSOLYMITANAE expeditionis, Liber II, XXI caput
  12. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 68
  13. ^ (LA) ALBERT D'AIX, HISTORIA HIEROSOLYMITANAE expeditionis, Liber XII, caput XXVIII
  14. ^ (LA) Histoire Ecclésiastique, vol. II, III liber, ch. VI, pp. 92 et 93
  15. ^ (LA) Scriptores Historiae Normannorum Antiqui, Liber VIII, Sec. XXXIV, p. 310
  16. ^ (FR) Chronique des rois d'Angleterre: De la première période au Règne des enfants du roi William, p. 307
  17. ^ (LA) Matthæi Parisiensis, moines Sancti Albani, Historia Anglorum, vol. I, 1086 ans, Page 31
  18. ^ (LA) Rapports des Chartes de l'Abbaye de Cluny, Tome V, Doc. 3984, p. 340 et 341
  19. ^ à b c (LA) #ES Regesta Regum anglo-Normannorum, vol III, doc. 508, la page 190
  20. ^ (LA) Matthæi Parisiensis, moines Sancti Albani, Historia Anglorum, vol. II, page 153
  21. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 80
  22. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 82
  23. ^ (LA) Chronique de Robert de Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, vol. I, page 185
  24. ^ (LA) #ES Les travaux historiques de Gervase de Canterbury, vol. I, p 96
  25. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 86
  26. ^ (LA) #ES Matthæi Parisiensis, moines Sancti Albani, Historia Anglorum, vol. II, page 173
  27. ^ (LA) #ES de Robert de Chronique Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, vol. I, page 223
  28. ^ (LA) #ES Travaux historiques de Gervase de Canterbury, Vol. I, page 120
  29. ^ (LA) Florentia Wigornensis Monachi Chronicon, tomus II, pages 134 et 135
  30. ^ (LA) Florentia Wigornensis Monachi Chronicon, tomus II, page 133
  31. ^ (LA) #ES de Robert de Chronique Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, vol. I, page 224
  32. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 89
  33. ^ (LA) #ES Travaux historiques de Gervase de Canterbury, Vol. I, page 122
  34. ^ (LA) #ES Gesta Stephani regis Anglorum et ducis Normannorum page 86
  35. ^ William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI, p. 87
  36. ^ (LA) Matthæi Parisiensis, moines Sancti Albani, Historia Anglorum, vol. II, page 170
  37. ^ (LA) #ES Les travaux historiques de Gervase de Canterbury, Vol. I, page 112
  38. ^ (LA) #ES Travaux historiques de Gervase de Canterbury, Vol. I, page 139
  39. ^ à b c (LA) Matthæi Parisiensis, moines Sancti Albani, Historia Anglorum, vol. II, page 188
  40. ^ (LA) #ES de Robert de Chronique Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, vol. I, page 263
  41. ^ à b (LA) #ES Les travaux historiques de Gervase de Canterbury, Vol. I, page 151
  42. ^ (LA) #ES Matthæi Parisiensis, moines Sancti Albani, Historia Anglorum, vol. II, page 214
  43. ^ à b (LA) #ES Matthæi Parisiensis, moines Sancti Albani, Historia Anglorum, vol. II, page 216

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • William John Corbett, "l'Angleterre, 1087-1154", chap. II, vol. VI (Le déclin de l'Empire et la papauté et le développement des Etats nationaux) de l'histoire du monde médiéval, 1999, p. 56-98.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

prédécesseur Reine consort d'Angleterre successeur
Adeliza di Lovanio 22 décembre, 1135-7 Avril, 1141 Geoffrey Plantagenet (Disputed)
prédécesseur Reine consort d'Angleterre successeur
Geoffrey Plantagenet (Disputed) 1er Novembre 1141 - 3 mai 1152 Aliénor d'Aquitaine
prédécesseur consort duchesse de Normandie successeur
Adeliza di Lovanio 22 décembre, 1135-1144 l'impératrice Mathilde
prédécesseur Comtesse de Boulogne successeur
Eustace III 1125 - 3 mai 1152 Eustace IV
autorités de contrôle VIAF: (FR31955134 · LCCN: (FRnr2005025905