s
19 708 Pages

Frédéric III
Duc de la Lorraine (Lotharingie)
au bureau 1027 - 1033
prédécesseur Théodoric I
successeur le Gothelo
Comte de Bar
au bureau 1027 -
1033
prédécesseur Théodoric I
successeur Sofia
Nom complet Frédéric de Lorraine et de Bar
naissance 1017 sur
mort 22 mai 1033
enterrement abbaye Saint-Mihiel
père Federico II
mère Mathilde souabe
religion catholique

Frédéric III de Lotharingie ou Lorena ou bar (1017 à propos - 22 mai 1033) Ce fut le comte de Bar et le duc de Lotharingie, de 1027 sa mort.

origine

selon Documents et serveur à mémoire répandrai l'histoire du Territoire de Belfort (Non consulté) était le fils aîné de l'héritier Bar County et Duché de la Lorraine (Lotharingie), Federico II[1] et Mathilde souabe (Épouse de Frédéric II, selon la Alberti Miliolo notarii Regini Liber de temporibus, De Gestis comitisse Matildis suorumque antecessorum[2]) (988-1031), qui était la fille de Ermanno II, Duc de Souabe, et Gerberga de Bourgogne († 1018, comme il est confirmé par la Wiponis, Vie Chuonradi II Imperatoris[3]) Elle était la sœur Roi d'Allemagne de Conrad II, qui avait épousé sa sœur, Gisela souabe, comme il ressort de Chronicon Sancti Michaelis, monasterii à payer Virdunensi[4].
Frederick II de Lotharingie, selon la Laurentii Gesta Episcoporum Virdunensium Il était le fils aîné de Comte de Bar et alors Duc de la Lorraine (Lotharingie), Théodoric I[5] et la Bliesgau Richilde (épouse de Théodoric de 985[6], La fille du comte Folmar Luneville et Metz et Berta qu'ils ne connaissent pas le croissant[7].

biographie

Sa mère, Matilde, en 1 016, au moment du mariage avec son père Frédéric, elle était la veuve de Conrad I de Carinthie, comme il est confirmé par la Thietmari Merseburgensis évêques chronicon[8].

Selon le historique, Georges Poull, dans son livre La Maison et Ducal de Bar Souveraine (1994) (Non consulté), son père, Frédéric II, 1019, a été rejointe dans la régence du duché par son grand-père, Théodoric I[9], et c'est pourquoi il est considéré comme Duc de la Lorraine (Lotharingie) et Comte de Bar, bien que, toujours Poul demandes qui ne sont pas des titres officiellement investis[9].

A la mort de 'Empereur du Saint-Empire romain germanique, Henri II, en 1024, Théodoric I et Frédéric II avec ferveur opposé à l'élection en tant que roi d'Allemagne Conrad II[10], refusant de reconnaître, parce que l'antagoniste Conrad II le Salique pour son couronnement comme roi d'Allemagne avait été le frère de Frédéric III de la Carinthie Conrad II, fils du premier lit de sa mère, Mathilde souabe.

selon Laurentii Gesta Episcoporum Virdunensium son père, Frédéric II est mort avant son grand-père, Théodoric I[5]; selon Die älteren Urkunden des Klosters St. zu Verdun Vanne (Non consulté), Federico morì 18 mai 1026[1], tandis que son père, Théodoric, selon Obits Mémorables Tirés de nécrologes Luxembourgeois, et rémois messins (Non consulté), il est mort un an plus tard, le 11 Avril, 1027[6].
Pour les deux succédé par son fils et petit-fils, respectivement, Federico[6], Frédéric III, aux côtés de son grand-père, puis seul.
Par Frédéric III, il n'a pas beaucoup d'informations, de la manière suivante Chronicon Sancti Michaelis, monasterii à payer Virdunensi[11]; compte tenu de son âge plus petit, avait un régent que vous ne connaissez pas le nom, parce que sa mère, Matilde, après avoir été veuf pour la deuxième fois, a été mariée en troisième mariage avec le comte de Esico Ballenstedt, comme il est confirmé par 'chroniqueur Saxo[12].

Di Federico nous savons seulement qu'il est mort à un jeune âge[4], et il a été enterré dans l'abbaye de Saint-Mihiel, près de Verdun, tandis que ses deux jeunes sœurs, Sofia et Beatrice, Toujours selon le Chronicon Sancti Michaelis, monasterii à payer Virdunensi Ils ont été élevés par leur tante maternelle (Gisela souabe), Épouse de 'Empereur du Saint-Empire romain germanique, Conrad II[4], qu'il les avait adopté comme leurs propres filles[4].

Après la mort de Frédéric, selon Albrici Chronica Monachi Trium fontium la Bar County il est allé à sa sœur Sofia[13], tandis que, selon le Laurentii Gesta Episcoporum Virdunensium, la Duché de la Lorraine (Lotharingie) Il a été donné à le Gothelo[5], déjà Duc de Basse-Lorraine (Lotharingie).

descente

Di Federico ne connaît pas l'existence d'une femme ni des descendants[1][14]

notes

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • Austin Lane Poole, Allemagne: Henry I et Otto le Grand, dans « Histoire du monde médiéval », vol. IV, 1999, p. 84-111

Articles connexes

liens externes

prédécesseur Duke Upper Lotharingie successeur
Théodoric I 1027-1033
le Gothelo
prédécesseur Comte de Bar successeur
Théodoric I 1027-1033 Sofia
autorités de contrôle VIAF: (FR81212156 · GND: (DE136953301