s
19 708 Pages

Comment lire redirigée
dibbler
Planteur - Gould.jpg
état de conservation
Statut iucn3.1 EN it.svg
en cas de danger[1]
classification scientifique
domaine Eucaryotes
uni Animalia
phylum chordata
classe Mammalia
ordre dasyuromorphia
famille Dasyuridae
sous-famille dasyurinae
tribu parantechinus
sexe Parantechinus
Tate, 1947
espèce P. apicalis
nom binomial
dibbler
(gris, 1842)
Areal

dibbler area.png

la dibbler (dibbler gris, 1842), Également connu sous teinté souris marsupial, est un marsupial de famille de Dasiuridi[2]. Seules les espèces de genre Parantechinus Tate, 1947, Il est l'un des mammifères le plus rare dans le monde.

description

Le dibbler a une longueur tête-corps de 14 cm et un queue 8-11 cm; Il pèse 40-100 g. Comme les autres membres de la famille de Dasiuridi, il a un nez pointu distinctif, canins bien développé, 6-7 dents pointues et grandes pattes postérieures portant griffes forte. Le petit corps de muriforme est recouvert de couleur de fourrure gris-brun à longs poils, avec des caractéristiques de brizzolature blancs. La queue est poilue et effilée, et autour des yeux, il y a deux anneaux blancs caractéristiques. Les femelles, comme celles de la plupart des marsupiaux, portent petite poche jusqu'à ce qu'ils ne sont pas complètement développés[3].

biologie

Les dibbler sont principalement actifs à l'aube et au crépuscule. ils se nourrissent insectes sols et autres invertébrés, mais aussi capturer petits lézards, oiseaux et petit mammifères. ils sont carnivores bien adapté, muni de mâchoires robustes et de minuscules dents pointues; Ils sont aussi incroyablement agile et sont en mesure d'exécuter facilement dans les sous-bois les plus impénétrables. Ils sont non seulement équipés pour chasser sur les terres, mais sont aussi capables de courir les arbres et les rochers. Les pieds, très larges et équipées de griffes, ont des plis sur des tampons qui agissent comme des ventouses[3].

Les femmes ont un cycle oestral année, et ils copulent en Mars ou Avril. après une gestation de 44 jours, donner naissance à huit enfants. Ces derniers restent dans la poche de la mère pendant quelques semaines, jusqu'à ce qu'ils deviennent trop gros[3].

Distribution et habitat

Le plantoir est endémique dell 'Australie Asie du Sud. Dans la nature, il est seulement présent dans le parc national Fitzgerald River et sur les îles Boullanger et Whitlock, mais il a été réintroduite sur l'île de parcs nationaux et d'évacuation de Peniup et Stirling Range[1].

Il préfère les taches avec une épaisseur sous-bois et un sol sablonneux, dans lequel des trous et des cavités creuses, dans lequel repose pendant la journée[1].

taxonomie

Le plantoir est le seul membre de son genre, Parantechinus ( « [Animal] comme un antechino»)[4]. Le nom spécifique, apicalis, Cela signifie « pointu ». Dans le passé, dans ce genre, il a également été classé le sable de pseudantechino qui est actuellement en Pseudantechinus.

préservation

Le plantoir est l'un des mammifères les plus rares du monde. Fossiles datant de ces derniers temps indiquent que dans le passé son areal Il a poussé au nord Shark Bay, sur la côte centre-ouest de l'Australie occidentale, mais il n'a pas été capturé par 83 ans quand, en 1967, deux spécimens ont été capturés vivants extrémité sud-ouest de cet Etat. Malgré de nombreuses tentatives, jusqu'en 1984 il n'y avait que sept spécimens capturés, et deux autres ont été retrouvés morts. La destruction des habitats pour faire place à des terres agricoles était de loin responsable du déclin subi par l'espèce dans le passé, mais il a maintenant une réserve de 75 protège l'endroit où le plantoir a été redécouvert. En 1984, un autre spécimen a été trouvé mort dans Fitzgerald River National Park, le long de la côte sud de l'Australie occidentale, et 14 autres individus ont été capturés vivants avec des pièges dans le même parc ou dans ses environs. Pendant ce temps, en 1985, un grand nombre de spécimens a été découvert sur les îles Boullanger et Whitlock au large de la côte ouest. la UICN le classement des espèces dans la catégorie « en danger » (En voie de disparition)[1].

notes

  1. ^ à b c (FR) Lamoureux, J. Hilton-Taylor, C. (équipe mondiale des mammifères d'évaluation) 2008 dibbler, sur Liste rouge UICN des espèces menacées, Version 2017,1, UICN, 2017.
  2. ^ (FR) D.E. Wilson et D. M. Reeder, dibbler, en Espèces de mammifères du monde. Une référence taxonomique et géographique, 3e éd., Johns Hopkins University Press, 2005 ISBN 0-8018-8221-4.
  3. ^ à b c Marsupiaux Walker du Monde - Ronald M. Nowak
  4. ^ P.A. Woolley, Southern Dibbler, Ronald Strahan (éditeur) Les mammifères de l'Australie, Reed Books, 1995, pp. 72-73.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers dibbler
  • Il contribue à Wikispecies Wikispecies Il contient des informations sur dibbler

liens externes