s
19 708 Pages

Forêt de Dartmoor
Forêt de Dartmoor
Royal.Forests.1327.1336.selected.jpg
Carte des forêts royales britanniques entre 1327 et 1336: le Dartmoor est situé en bas à gauche, à Cornwall.
Type de zone Zone naturelle protégée
Classe. Internat. SIC
état Royaume-Uni Royaume-Uni
Division 1 Cornouailles
Division 2 Devon

la Forêt de Dartmoor Il est une ancienne forêt royale qui couvre une partie de Dartmoor, en Devon, Angleterre.

En forêt royale, il a servi de zone réservée pour la chasse du roi, et Guillaume le Conquérant Je l'ai acheté déjà au XIe siècle.[1] Jusqu'à 1204, la forêt entière Devon était propriété royale, mais il a été cette année-là que le roi John d'Angleterre Il a décidé de segmenter pour la première fois, disboscandola également dans de nombreuses régions.[2]

Cette déforestation a été confirmé par le roi Henri III en 1217,[3] et en 1239 il a accordé la forêt Darmoor (et Lydford) manoir à son frère, Richard, comte de Cornouailles. Depuis lors, vous ne pouvez techniquement plus parler de la forêt royale.[4] Dans cette même période, avec un document en date du 13 Juin, 1240, le roi a envoyé des communications au shérif du Devon et douze chevaliers du comté parce compissero un « perambulazione » ou un tour dans la forêt afin d'enregistrer correctement les frontières. Cette décision a été prise depuis que Richard était en conflit avec les quatre cavaliers qui peut aussi se vanter des droits des parties de la forêt. Cette "perambulazione" (connu sous le nom "Perambulazione 1240") a eu lieu du 24 Juillet 1240.[3]

Le fils de Richard, Edmund a hérité de la forêt quand son père est mort, mais il est mort en 1300 sans héritiers et la forêt est ensuite retourné la loi à la Couronne. ré Edward II Il garantit l'usufruit de la forêt à sa favori, Piers Gaveston, en 1308; la décapitation de Gaveston en 1312, il est revenu à nouveau à la Couronne.[5] Encore une fois en 1337 Edward III accordée à Edward, le Prince Noir quand il a été créé Duke of Cornwall,[3] et maintenant la forêt fait encore partie du patrimoine du duché de Cornouailles.[1]

Le « Perambulazioni »

Bien que le document original sur la « perambulazione 1240 » a été perdue, il y a plusieurs copies de l'époque contemporaine.[3] Une transcription moderne des lieux mentionnés est la suivante:[6][7]

1240 texte original (Certains noms alternatifs entre parenthèses) Nom moderne notes
... à hogam de Cossdonne Cosdon Une colline au nord de Dartmoor
et indépen linealiter usque ad parvam hogam Que vocatur parva Hundetorre, Hound Tor
et indépen linealiter usque ad Thurlestone, WATERN Tor
et indépen linealiter usque ad Wotesbrokelakesfote Que CADIT à Tyng, Hew Lac pied
et indépen linealiter usque ad Heigheston (Hengheston) Le Longstone sur pelle vers le bas A l'âge de pierre au bronze
et indépen linealiter usque ad Langestone (Yessetone) La Heath Stone
et inde linealiter usque pour mediam turbariam de Alberysheved (Aberesheved) Le marais à Metheral Brook
et sic dans longum Wallebroke Il semblerait l'erreur d'un écrivain[8]
et indépen linealiter usque ad Furnum regis Four King
et indépen linealiter usque ad Wallebrokeshede Le sommet de la Walla Brook
et sic dans longum Wallebroke usque cadit dans Dertam, Le Walla Brook et sa confluence avec la rivière Dart Est
et sic pour Dertam usque ad aliam Dertam, Dartmeet
et sic pour aliam Dertam ascendant usque Okebrokysfote, Vers West River Dart dans la direction de O Brook
et sic ascendant Okebroke usque ad le Dryeworke, O le ruisseau Dry Lac Une partie raide
ita et usque ascendant au gué Dryfeld, Le Chemin Sandy
et sic inde linealiter usque ad Battyshull (Cattyshill, Gnattishull) Hill Ryder
et indépen linealiter usque ad caput de Wester Wellabroke Le sommet de Weston Wella Brook
et sic pour Wester Wellabroke usque cadit dans Avenam, Vers Weston Wella Brook jusqu'à son confluent avec la rivière Avon
et indépen linealiter usque ad Ester Whyteburghe Est Whittabarrow Un grand cairn
et indépen linealiter usque ad le Redelake (Rodelake) Que CADIT dans Erme La confluence du lac Rouge et la rivière Erme
et indépen linealiter usque ad Grymsgrove Le chef de la rivière Erme
et indépen linealiter usque ad Elysburghe Eylesbarrow
et sic linealiter usque à crucem Sywardi Croix-des-Sœurs
et indépen usque ad Ysfother Sud Hessary Tor
et sic pour aliam Ysfother Nord Hessary Tor
et inde par mediam Mystor (Mistmore) Grand Tor Mis
usque ad Mewyburghe blanc Barrow
et indépen usque ad Lullingesfote (Hullingssete) Limsboro Cairn
et indépen usque ad Rakernesbrokysfote, Le confluent du ruisseau Rattle avec la rivière Tavy
et sic à Caput ejusdem aque Le long du ruisseau Rattle jusqu'à sa source
et deinde usque ad le Westsolle Stenga Tor
et indépen linealiter usque ad Ernestorre haute Willhays[9] Certaines sources rapportent que ce point est le Yes Tor
et indépen linealiter usque à vadum PROXIMUM dans la partie orientale chapelles Sancti Michaelis de Halgestoke Halstock Chapelle
et indépen linealiter même jusqu'à predictum hogam de Cossdonne dans la partie orientale Il revient à Cosdon

Probablement en 1608 il a été procédé à une nouvelle « perambulazione » dans la forêt qui a conduit à des changements dans les limites des forêts et a ajouté de nouveaux points de passage frontaliers à ceux qui existent déjà.[10] Cependant, les limites exactes de la forêt sont restés en litige jusqu'à la fin du XIXe siècle.[11]

notes

  1. ^ à b Tim Sandles, Le légendaire Forêt de Dartmoor, Legendary Dartmoor. Récupéré le 11 Septembre, 2011.
  2. ^ Brewer 2002, p.15
  3. ^ à b c Brewer 2002, p.16
  4. ^ Somers Cocks 1970, p.94
  5. ^ Milton 2006, p.8
  6. ^ Tim Sandles, Les Dartmoor déambulations, Legendary Dartmoor. Récupéré le 11 Septembre, 2011.
  7. ^ Brewer 2002, pp.20-41
  8. ^ Brewer 2002, p.26
  9. ^ Brewer 2002, p.39
  10. ^ Brewer 2002, p.18
  11. ^ Brewer carte 2002 sur p.21

D'autres projets

bibliographie

  • Dave Brewer, Dartmoor bornes frontières, Tiverton, Devon, Halsgrove, 2002 ISBN 1-84114-172-0.
  • Patricia Milton, La découverte de Dartmoor, région sauvage et Wondrous., Chichester, Phillimore, 2006 ISBN 1-86077-401-6.
  • John Somers Cocks, Saxon et début du Moyen Âge, Crispin dans Gill (eds), Dartmoor. Une nouvelle étude, Newton Abbot, David et Charles, 1970 ISBN 0-7153-5041-2.