s
19 708 Pages

Shugoshin (Japonais pour « esprit gardien ») est une famille de protéines hautement conservée dans tous les organismes eucaryote. Les protéines Shugoshin ont d'abord été identifiées dans la levure de fission S.pombe par un groupe de l'Université de Tokyo recerca tête Watanabe Y. protéines Shugoshin Ils sont fortement impliqués dans les processus de ségrégation des chromosomes en cours d'exécution en tant que protecteurs de la dissociation des complexes cohesin centromérique de ADN.

Shugoshin en S.pombe

Chez la levure Shugoshin a été étudié au cours de la méiose. S.pombe Shugoshin exprime deux protéines, SGO1 et Sgo2 et SGO1 est exprimée de manière ubiquitaire dans le cycle méiose. Dans I prophase, SGO1 est recruté dans la région centromérique par l'interaction avec Bub1 (Une protéine de point de contrôle mitotique associé au kinétochore). Au cours de la métaphase I fractionner, qui est activé en réponse au signal à médiation par le système de point de contrôle mitotique, elle exploite la sous-unité de protolisi cohesin méiose Rec8 spécifique provoquant la dissociation des complexes de cohesin. Dans cette phase, l'activité de la place split est efficace que sur les bras des chromosomes en raison de la présence de Shugoshin dans les régions centromériques. Plus précisément SGO1 protège Rec8 dans les régions centromériques étant séparées de l'attaque, de cette manière la cohesin centromérique ne se dissocie pas et peut être retenu jusqu'à ce que la seconde division méiotique où il est nécessaire pour la séparation correcte des chromatides sœurs dans ascospores.

Shugoshin en H. sapiens

Chez les vertébrés Shugoshin a été étudié dans mitose en utilisant principalement la cellule HeLa. Chez l'homme, il y a deux protéines Shugoshin, hSgo1 et hSgo2, et les deux sont impliqués dans la ségrégation des chromosomes dans les processus de mitose. La fonction de ces protéines est exprimée dans la région centromérique chromosome où ils sont spécifiquement recrutés pour une interaction directe avec Bub1 (une protéine point de contrôle mitotique). Shugoshin à son tour, interagit avec la protéine phosphatase 2A que grâce à ses activités de sérine / thréonine activité de la phosphatase antagonise la phosphorylation réalisée par le type polo kinase les sous-unités de Plk1 SA2 (le principal effectrices de « voie prophase ») de cohesin. Ce mécanisme à médiation Shugoshin-empêche la dissociation des complexes cohésine des régions centromériques, et maintient ensuite la cohésion entre chromatides sœurs jusqu'à la métaphase où il est nécessaire pour contrebalancer la force générée par microtubules sur cinétochores.

liens externes