s
19 708 Pages

Comment lire redirigée
Ceratozamia chimalapensis
Image de Ceratozamia chimalapensis manquantes
état de conservation
Statut aucun NE.svg
Les espèces non évaluées
classification scientifique
domaine Eucaryotes
uni plantae
Superdivision spermatophyta
division Cycadophyta
classe Cycadopsida
ordre cycas
famille Zamiaceae
sexe Ceratozamia
espèce C. chimalapensis
nom binomial
Ceratozamia chimalapensis
Pérez-Farr. Vovides, 2008

Ceratozamia chimalapensis Pérez-Farr. Vovides, 2008 est un plante appartenant à famille tout Zamiaceae et diffuse dans l'état de Oaxaca, en Mexique.[1]

Le nom spécifique fait référence à la forêt Chimalapas.

description

Il est une plante de taille moyenne, tige 20-100 cm de long cylindriques, 18-33 cm de large et recouvert de cataphylle triangulaire.

Les feuilles pennées, jusqu'à 244 cm, sont composées de 29-68 paires de folioles en alternance dans la partie basale de la rachis et à l'opposé de la zone apicale. Ces jeunes hommes sont blancs et tomentose, tandis que les feuilles matures deviennent vert foncé et sans poils.

Il est une sorte dioïque, avec cônes érection masculine, traqué, jaune pâle, 28-33 cm de long et 3-5 cm de diamètre. Les cônes femelles ont une cylindrique, 35-40 cm de long, 7,3 à 10,6 cm de large et brun foncé. les deux microsporofilli que macrosporofilli sont insérées en spirale axe du cône et les sommets sont deux caractéristiques saillies cornées.

la semence sont ovoïdes, loin cm, 02/05 à 02/09 1,5-1,7 cm de large et de couleur beige à maturité. Ce sont des plantes diploïde avec 8 paires chromosomes.[1]

Distribution et habitat

Cette espèce est répandue dans la partie ouest de la Sierra Madre de Chiapas, en Mexique.

Il pousse dans les bois chênes sur les sols argileux et pauvres humus, à des altitudes comprises entre 270 et 1 000 m.[1]

taxonomie

Dans le passé, cette espèce a été confondue avec Ceratozamia matudae et Ceratozamia mirandae, mais il se distingue surtout pour moins de la longueur du pédicule des cônes mâles et la forme et la couleur de ce dernier.[1]

préservation

Les populations de C. chimalapensis trouvé dans la nature, ils sont menacés par des incendies, des fin des années 90, ont dévasté les forêts du Mexique. Ces incendies sont causés par des saisons particulièrement sèches en raison de la présence de El Niño. Une autre menace pour ces plantes est représentée par la déforestation pour convertir les terres en pâturages et des plantations café.[1]

notes

  1. ^ à b c et Andrew P. Vovides, Miguel A. Pérez-Farrera, Jorge Gonzàles-Astorga, Carlos Iglesias, Une nouvelle espèce de Ceratozamia (Zamiaceae) de Oaxaca, au Mexique avec des commentaires sur les habitats et les relations (PDF), Dans Journal botanique de la Linnean Society, vol. 157, 2008, pp. 169-175.

bibliographie

liens externes