s
19 708 Pages

culturisme
Un culturiste avant l'heure: Eugen Sandow, photographié en 1894

la musculation ou culture physique (en Anglais musculation, « Bâtiment corps), Est une discipline qui grâce à la formation de poids et les surcharges (la formation de résistance) Et la puissance spécifique se présente comme l'ultime changement de la composition corporelle, puis avec l'augmentation de la masse musculaire et réduire la graisse corporelle, où les objectifs sont d'ordre esthétique plutôt que compétitif.

Dans cette discipline, si elle est comprise à un niveau élevé, il est tout simplement « aller à gym« Pour cultiver le bien-être et la santé physique, et même en compétition pour soulever plus de poids que dans les disciplines de poids de levage et dynamophilie: Le goût esthétique des culturistes et les amateurs de la discipline qui les pousse à former pour augmenter autant que possible la masse musculaire et la définition (tout en maintenant l'harmonie et en conformité avec les proportions de normes de culturisme).

A proprement parler, la masse maigre ne peut pas être converti en graisse en aucune façon. Même si l'athlète est légèrement obèses ou en surpoids, cette approche ne fournit pas un régime initial pour perdre la graisse du corps avec une réduction de calories.
Au lieu de cela, l'intention de manger plus (et certains aliments) ainsi que la formation physique pour « faire masse » (augmenter les muscles), puis une phase de définition suivante: ce n'est pas seulement d'augmenter le nombre de calories, mais l'alimentation organisé de nombreux petits repas et des aliments qui favorisent la production d'hormones et l'accumulation de protéines dans les muscles.

Cela ne signifie pas que les exercices et les avantages de la formation avec des poids, très intense, ne peut pas être aussi bénéfique:

  • pour le bien-être général. Même en l'absence d'autres activités sportives ou de travail « lourd », les muscles forts est bénéfique parce que: la masse maigre en général soutient la circulation du sang à travers le corps et une augmentation de la température moyenne qui indique un bien-être général, augmentant à la fois vos besoins en calories (si un gramme de graisse contient 9 kcal deux fois plus de protéines et d'hydrates de carbone, un kg de muscle nécessite 2 fois les calories d'un poids égal de la masse grasse) est le métabolisme de base (si je mange plus J'ai plus d'énergie à dépenser sur les mouvements à la place d'accumuler la graisse rapidement), par une contraction complète du diaphragme permet aux muscles abdominaux une inhalation maximale / exhalation et oxygénation complète des tissus et le cerveau, les muscles des jambes supporte le poids du corps
  • pour la préparation à d'autres sports où à la fois la formation de la force nécessaire (la force et la vitesse du mouvement). A peine un coureur ou un athlète que j'aime la boxe va kg de masse corporelle maigre et la définition d'un culturiste, car inévitablement les activités sont différentes: pour ces sports ont besoin d'un programme de formation spécifique visant à prévenir la masse musculaire crée une rigidité en mouvements et une perte de performance. Le programme de formation est non seulement fonction de l'âge, le sexe, le poids, mais aussi des sports d'activité.

Histoire de musculation

Sandow en 1894

Le culturisme a commencé à prendre les connotations actuelles (non seulement des manifestations cirque force brute, mais aussi esthétique du corps et des muscles) à partir de la fin de XIXe siècle en Europe. L'un des pionniers était l'athlète d'origine prussien Eugen Sandow (Né en 1867) qui est devenu célèbre pour des manifestations qui voyagent en France, Royaume-Uni et aux États-Unis[1]. D'autres pionniers de la musculation étaient français Georges Hébert, George Hackenschmidt, Edmond Desbonnet et Earle Liederman (auteur des premiers traités sur le sujet dans les années 20[2]). Ces athlètes expérimentent sur eux-mêmes de nouvelles techniques de formation, lorsque les connaissances médicales et des sports sur le sujet n'a pas été patrimoine de beaucoup. L'évolution du sport nécessaire expériences continues et observations.

Parmi ces expérimentateurs sont Arcoria, créateur d'un des premiers systèmes de formation avancés et mentor Arnold Schwarzenegger. Depuis les années quarante les premières associations sont nés Fédération internationale des culturisme aptitude (IFBB[3]), Fondée en 1946 et Ben Joe Weider et Association nationale amateur culturistes (NABBA Il a fondé en 1956 au Royaume-Uni, répartis maintenant au niveau international[4][5]).

en soixante-dix Schwarzenegger, ainsi que d'autres athlètes comme Larry Scott, Sergio Oliva et Franco Columbu (Les premiers gagnants Mister Olympia) Marcarono le passage de la musculation de sous-culture dans le sport internationalement reconnu et apprécié et pratiqué par le public. Un film documentaire qui a contribué à ce processus a été Pumping Iron 1977. A cette époque, il y avait un grand abus stéroïdes anabolisants et d'autres substances dopage (Ainsi que dans d'autres sports). Après les premières lois restreignant le dopage a été combattu avec une grande difficulté. En 1990, il a été créé la Fédération mondiale de culturisme, qui a effectué des contrôles stricts dopage.

la IFBB Il ne tolère (et ne tolère pas aujourd'hui) l'utilisation de substances dopantes et teste en fait ses athlètes dans les compétitions internationales dopage de procédures de contrôle de l'IFBB coordonné par Wada.

Il y avait quelques controverses, notamment économiques, entre l'IFBB et la WBF, mais celui-ci a été forcé de dissoudre qu'au bout de deux ans.

Depuis 2010 développe un mouvement des athlètes qui pratiquent le soi-disant culturisme naturel, dans lequel ils ne prennent pas de substances dopantes et sont effectués les contrôles antidopage rigoureux et réguliers, avec les associations et les fédérations relatives[6][7][8][9][10][11][12]

Physiologie et métabolisme

culturisme
Un joueur féminin derrière

la muscles striés sont formés par deux types de fibres: la fibres blanches ou rapide (type appelé IIB, à contraction rapide, puissant mais peu résistant, qui a impliqué plus dans le type d'efforts anaérobie) Et fibres rouges ou la lentille (appelé type I, lente contraction, mais durable underpowered, en particulier exploité dans les efforts aérobique). A ces fibres est ajouté à l'existence des fibres intermédiaires (dit de type IIA), qui ont des caractéristiques précisément intermédiaires entre les deux types de fibres rapportées. En bref résumé des deux types de fibres, ils peuvent croître en taille, mais avec des mécanismes différents. Les fibres blanches peuvent se développer à travers hypertrophie (Augmentation de la taille avec une accumulation de glycogène). Les fibres rouges (qui sont plus petites) ne peut augmenter de l'hypertrophie. L'un des objectifs de la musculation est d'obtenir en temps la plus grande masse musculaire que possible. On a vu que les exercices avec ce sport de surcharge déterminent les effets en particulier sur les fibres intermédiaires (type IIA). Nous savons que les types de fibres qui sont plus ipertrofizzabili sont de type IIA et fibres IIB. Il semble que, selon le type de formation effectuée, il peut y avoir des effets différents dans l'hypertrophie. En fait, un grand nombre de répétitions avec des charges faibles et courtes recouvrements (entraînement aussi appelé « pompage ») conduisent principalement à une augmentation des substrats énergétiques au sein fibrocells (augmentation de la concentration des granules de glycogène et lipides, on parle d'une hypertrophie sarcoplasma) tandis que la formation avec des charges lourdes (plus spécifiques à la force) ci-dessus entraînerait une augmentation de la quantité de protéines contractiles (quelque chose myofibrillaire hypertrophie). Il est pas encore certain que la surcharge de formation peut conduire à une augmentation du nombre de cellules de fibres (hyperplasie musculaire). Les individus les plus talentueux pour la musculation (et autres sports de caractère anaérobie et des efforts explosifs) sont probablement ceux qui ont génétiquement une prévalence de type II que le type I.

culturisme
Le bodybuilder posing Philip Ricardo

Le stimulus auquel ils sont soumis lors de levage de charges les muscles provoque une réponse de l'organisme, qui au moyen d'une adaptation anabolisant et les tissus régénère les réserves de glycogène (hypertrophie), compensation (ou récupérer) ou supercompensando (c.-à récupérer et ajouter quoi que ce soit) au montant dépensé pendant la formation.

La force est proportionnelle à la taille du muscle (en particulier sa section transversale), cependant, d'autres facteurs affectent le poids qu'un muscle peut soulever, tel que le nombre de fibres qui sont incapables de se contracter de manière coordonnée (qui dépend de la système nerveux), Les facteurs morphologiques (forme et la longueur des os et des tendons). Ainsi, vous pouvez aussi avoir une masse musculaire considérable sans force particulièrement élevée: en tout cas, sans augmenter la force (et donc le poids des charges levées) le constructeur ne parvient pas à progresser en stimulant la surcompensation, et aussi ces facteurs secondaires doivent être cultivées pour obtenir de bons résultats.

La récupération et de repos après la formation sont la scène réelle où les muscles (mais aussi tissu conjonctif et tendons) augmentent, et a lieu dans les heures et les jours qui ont suivi la formation. A ce stade, il est nécessaire que le corps peut se reposer et disponible tous les nutriments nécessaires à ceci: si, dans l'intervalle, il y a de nouveaux stimuli (une autre séance d'entraînement trop près, ou trop peu de repos et sommeil) ou de l'absence des substances nécessaires (nourriture pauvre ou incorrect), il est susceptible de mettre l'accent sur le corps.

La gamme de réponses d'adaptation organiques déclenché par le stimulus d'entraînement est vaste, allant d'un effet nul ou minimum (un effort très fade) jusqu'à ce que catabolisme muscle (si le stress est trop intense, comme est commun au cours d'une marathon). Dans ce dernier cas, le corps est obligé d'utiliser leurs propres ressources, y compris les muscles, comme une source de revenus, avec des résultats négatifs pour la croissance musculaire et à long terme aussi pour la santé physique.

puissance

avertissement
Les informations ne sont pas des conseils médicaux et ne peut pas être précis. Le contenu est uniquement à des fins d'illustration et non un substitut à un avis médical: lire les avertissements.

Pour soutenir la phase anabolique, dans les programmes d'exercice, ils sont associés à une alimentation adéquate. Pour les athlètes qui pratiquent le culturisme à des fins de concurrence ou dans le but d'une croissance musculaire importante, ils ont besoin d'un surplus de nourriture calorique en plus à la normale besoins énergétiques (généralement entre 500 et 1000 calories). La puissance d'un constructeur de corps peut être divisé en plusieurs repas (jusqu'à 7) réparties sur la journée.

Pour ce sont associées surcompression, selon la phases de formation, des phases d'alimentation contenant calorique et des exercices d'aérobie pour contrôler (et réduire la concurrence dans la vue) la graisse corporelle.

Les hydrates de carbone

culturisme
Kenyatta Wilson et Sandi Griffin attribués à un concours de culturisme États-Unis Forces armées à Wiesbaden, en Allemagne, 2009

la hydrates de carbone, aussi connu comme les glucides, les glucides, les sucres ou les hydrates de carbone, ils fournissent la plupart de l'énergie et alimentent les réserves de glycogène, mais lorsqu'ils sont pris en grandes quantités ou par étapes contre-indications, ils peuvent facilement conduire à l'accumulation de graisse dans le tissu adipeux et d'autres sites de stockage (graisse intramusculaire, les organes internes). Culturistes, en tant que praticiens de nombreux autres sports, préfèrent faible teneur en glucides index glycémique, en particulier les aliments riches en amidon cru et riches en fibres, qui sont digérés plus lentement et, bien que toujours avec modération, ne modifie pas radicalement les niveaux de insuline. La composition chimique des différents sucres, cependant, ne peut pas toujours déterminer l'assimilation rapide ou lente: par exemple que le fructose ou le galactose, bien que oses, un index glycémique très faible (environ 20 fructose), tandis que l'amidon, alors que étant un polysaccharide, par certains procédés tels que le raffinage ou la cuisson, vous pouvez atteindre des niveaux de glucose sanguin très élevé (même plus de 90), et non pas un peu plus proche des valeurs de glucose ou d'autres mono- ou disaccharides. En effet, l'amidon non cuit est indigeste, mais, selon le temps de cuisson, atteint facilement un index glycémique très élevé, mais il est une macromolécule composée de longues chaînes de glucose, qui, dans ce processus, sont de plus en fait plus facile à digérer. Les aliments riches en glucides à haute valeur glycémique, ont tendance à stimuler la production d'insuline plus rapidement, ce qui peut pousser votre corps - une fois restauré les réserves de sucre dans le sang, dans le foie et les muscles sous forme de glycogène - accumuler les sucre sous forme de graisse. Cependant dépend aussi de la quantité de glucides qui sont introduits: un aliment d'index glycémique élevé, en cas d'ingestion en petites quantités, il stimulera l'insuline moins un aliment à faible indice glycémique en grandes quantités. Ce chiffre est calculé à l'aide du paramètre de charge glycémique, qui prend en compte la quantité de glucides d'un aliment et son indice glycémique. Dans le cas d'entraînements ciblés pour l'hypertrophie musculaire dans lequel le système anaérobie est activée à l'acide lactique, comme dans le culturisme, à la fin de la formation peuvent être loués sucres simples ayant un indice glycémique élevé, tels que le glucose, comme en l'insuline de phase provoquée par pic glycémique, a tendance à transmettre le sucre en grande partie aux cellules musculaires (ainsi que d'autres nutriments tels que des acides aminés et des lipides), et nettement moins dans les graisses.

protéine

la protéine et leurs constituants (le les acides aminés), Ce sont les principaux composants des tissus et des fibres musculaires (environ 18% du poids corporel): leur fonction est donc en matière plastique et ensuite seulement l'énergie. Notre corps est incapable de se synthétiser seulement une partie des acides aminés, tandis qu'environ la moitié (acides aminés essentiels) doivent être pris avec des aliments (aliments riches en protéines typiques: le lait, les œufs, la viande, le poisson, sans exclure la protéine origine végétale). Une fois que vous l'digéré se trouvent dans le sang sous forme d'acides aminés. En général, la quantité quotidienne recommandée de protéines dans le culturisme est entre 1,8 et 2,2 grammes par poids net masse corporelle maigre, car il est la masse maigre du corps qui se nourrit, non la graisse du corps, cependant, d'autres sources peuvent recommander des doses plus faibles ou plus. Sont considérablement augmenté les doses avec le assuzione de certaines hormones anabolisantes exogènes.

culturisme
Une boisson multi-protéines

Dans des conditions normales, un sportif de 80 kg avec 12% de graisse a une masse corporelle maigre d'environ 70,5 livres, et peut consommer environ 155 g de protéines tout au long de la journée.
En général, les sources préférées de protéines sont les viandes maigres (comme le poulet), le poisson, les œufs et le lait, mais il y a aussi des cas de culturistes Lacto-ovo-végétariens, qui ils réussissent même sans viande pour répondre aux besoins en protéines (un exemple est le champion italien Piero Venturato[13]).
Il est cependant conseillé de ne pas dépasser dans la prise aliments riches en protéines (à moins que vous n'avez pas des ambitions concurrentielles et est sous surveillance médicale), compte tenu de la preuve que plus les doses recommandées peuvent créer la fatigue chronique, les allergies alimentaires, les problèmes digestifs, troubles rénaux, des problèmes articulaires et donc, paradoxalement, aussi tendance à perdre du poids et de la force[14].

En tant que sources de protéines directs ou indirects peuvent aussi être utilisés suppléments alimentaires tels que de la poudre de protéine (obtenue à partir de petit-lait, les œufs, la viande, le soja, le blé) ou les acides à chaîne ramifiée d'acides, qui ont un effet tampon sur la dégradation musculaire à des fins énergétiques, en comme ils couvrent essentiellement une fonction de glucogenetica.

Grassi

La consommation de graisses apporte de nombreux avantages aux athlètes. Un gramme de graisse fournit environ 9 calories et produire de l'énergie pour le corps. Les graisses stimulent également les niveaux d'hormones et les fonctions neurologiques. Ils sont divisés en: saturés, insaturés et poly-insaturés. Parmi les effets négatifs sont les graisses saturées, sont en fait liés à divers problèmes cardio-vasculaires et l'augmentation du cholestérol. Les acides gras insaturés et poly-insaturés au lieu sont extrêmement positifs, parce que dans le sport réduire le catabolisme musculaire et d'améliorer la sécrétion de l'hormone de croissance (GH). Tout cela se traduit par une amélioration de la masse musculaire que la performance physique. Un autre avantage de la graisse est également liée à la santé.[citation nécessaire]

Vitamines et minéraux

Les vitamines et les minéraux (qui représentent 4% du poids corporel) sont essentiels pour un bon métabolisme et de la reconstruction cellulaire. Ils sont généralement recrutés, s'il est jugé nécessaire d'intégrer le pouvoir, après la formation. Principes de base sont les vitamines B et vitamine C, mais considèrent que tous les groupes de vitamines interagissent les uns avec les autres et avec les minéraux, il est généralement recommandé de prendre des suppléments de multivitamines (sauf peut-être la vitamine K et D) et multiminéraux.

  • la vitamine A connu sous le nom de rétinol, il est utilisé par le corps pour maintenir le cycle de vue, la croissance, les processus de reproduction, le développement de os et une bonne fonction immunitaire. La vitamine A agit en synergie avec la zinc et des vitamines K et E.
  • la vitamine C (Acide ascorbique) est une vitamine nécessaire pour ceux qui exercent une activité physique intense, ou pour ceux qui suivent la régimes, En fait, il a été montré qu'une personne ayant une formation intense, lourde peut avoir une légère carence en vitamine C. Il a des propriétés antioxydant, fonction de synthèse collagène, renforce le système immunitaire, il réduit les niveaux de cortisol, combats les radicaux libres, Il permet une bonne absorption du fer par rapport au niveau de l'intestin (FeIII à FeII).
  • la vitamine D Elle est associée à la croissance et le renforcement des os; notre corps avec l'exposition à la lumière du soleil, est capable de produire seule la vitamine D.
  • la vitamine E Il est nécessaire de maintenir l'intégrité des membranes cellule le corps et est un antioxydant puissant.
  • la vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6, B12) aident à synthétiser la majeure partie de la protéine et les acides aminés; La vitamine B12 (cobalamine) augmente les niveaux d'énergie et améliore la performance physique. Le manque de vitamine B12 peut causer anémie.
  • la vitamine K Il joue un rôle important dans la coagulation du sang et en partie contribue à renforcer la matrice osseuse et se trouve principalement dans les légumes verts à feuilles.

la minéraux sont les principaux éléments de la enzymes et la fonction cellulaire. Placez dans le corps, une action de l'équilibre hydrique et un rôle important en ce qui concerne le mouvement des influx nerveux.

  • la football: Est-ce, en pourcentage, le plus présent dans le corps de minerai; Il est en os et les dents. Il remplit de nombreuses fonctions, y compris: la coagulation sanguine, la transmission de l'influx nerveux, la contraction musculaire.
  • la magnésiumIl est utilisé dans des centaines de réactions enzymatiques, y compris: glycolyse, la cycle de Krebs, le phosphate de créatine de processus, sur les acides aminés et la synthèse des protéines.
  • la fer: Microminerale élément vital, essentiel de 'hémoglobine et myoglobine, qui porte à travers sang, l 'oxygène à toutes les cellules du corps, « ajout » de retour (L 'le dioxyde de carbone être expulsé une fois arrivé à la poumons).
  • la potassium Il est un minéral qui joue un rôle important dans la fonction contractile du muscles lisse, cardiaque et squelettique. Il joue un rôle sur l'excitabilité du tissu nerveux et joue un rôle important dans le maintien de l'équilibre des électrolytes et pH. sodium-potassium équilibre dans le corps, améliore le transport à travers les membranes cellulaires favorise ainsi et améliore les fonctions du corps humain.
  • la zinc Il est présent dans tous les organes et tissus du corps humain. Il est un élément de métallo et donne une intégrité structurelle protéine. Influencer de nombreux processus fondamentaux de la vie, par exemple: l'expression des gènes, la réplication cellulaire, la stabilisation des membranes et joue un rôle structurel dans la hormones comment insuline, testostérone, L'hormone de croissance et de l'oestrogène. Diverses études ont montré que la carence en zinc peut réduire le système immunitaire.
  • la sodium L'eau est un minéral essentiel dans l'équilibre du corps humain. Grâce à la soi-disant « pompe » sodium-potassium, Le sodium facilite le transport actif à travers les membranes cellulaires. Normalement, le corps humain a besoin d'environ 500 mg de sodium par jour, par conséquent, être maintenu sous contrôle consommation excessive de sodium, ce qui peut provoquer une rétention hydrique.
  • la phosphore: Joue un rôle très important dans le métabolisme énergétique des nutriments, ce qui contribue au taux métabolique et le transport d'énergie dans les muscles comme 'ATP.

suppléments alimentaires

Il y a beaucoup sur le marché compléments alimentaires, mais seulement certaines d'entre elles peuvent être une certaine efficacité. Bien sûr, il est nécessaire de doser judicieusement embauché quantitative, parce que leur excès peut être nocif (et provoquer un tel hyperazotémie et des problèmes rénaux)

Le monohydrate de créatine
la créatine Il est un tripeptide normalement synthétisée par l'organisme, qui joue un rôle dans le cycle ATP-ADP. Cette substance stimule l'hypertrophie des fibres musculaires (jusqu'à un plus haut 35%) et améliore la résistance et la vitesse.
poudres de protéines et « BCAA »
Dans les heures qui suivent la séance d'entraînement du corps est capable de capturer le plus efficacement possible les substances dont il a besoin. Un apport de poudre de protéines (généralement obtenu à partir de lactosérum), ou ce qu'on appelle les acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA) (à savoir leucine, isoleucine et valine) A des effets positifs sur l'efficacité de la synthèse des protéines et Ein peut réduire les douleurs musculaires (courbatures) après une séance d'entraînement épuisante et charges sovramassimali. Ces suppléments de protéines peuvent également aider à contrôler la quantité de graisses animales dans l'alimentation.

méthodes Workout

Au fil du temps ont été mis au point et testé de nombreuses méthodes de formation, mais en tout cas motivation, la discipline et la persévérance sont nécessaires pour appliquer suffisamment longtemps dans l'exercice programmé, une alimentation saine et à répondre aux besoins de la récupération et le sommeil. En plus de l'augmentation des force et la masse musculaire, il est également nécessaire de réduire le pourcentage de graisse corporelle afin de rendre le corps « défini » et faisceaux musculaires clairement visibles. Pour y parvenir, il est essentiel à la formation des surcharges. Cette formation se fait aujourd'hui, principalement, comme cela est arrivé dans le passé, avec haltères courtes et longues, avec divers exercices de type à effectuer sur bancs ou debout, peut stimuler la « croissance » des différents groupes musculaires. En particulier, des exercices d'haltères ont été réalisées et sont encore, dans le rack de puissance pour accroître la sécurité ou pour effectuer des répétitions partielles. Pendant des dizaines d'années, il y a eu la propagation de la salle de gym « machines ». Celles-ci ont rapidement répandu dans les gymnases, dans certains cas, représentent un avantage dans la possibilité de forcer les muscles dans toute l'amplitude de mouvement, sans « points morts » (comme la première série de machines Nautilus), dans l'autre constituant un moyen plus facile et nécessitant moins d'apprentissage de la technique appropriée pour effectuer les exercices par rapport au guidon et à la bascule. Ceux-ci sont fondamentales et efficaces dans le but de renforcement musculaire car ils permettent d'impliquer un plus grand nombre de muscles et de les stimuler davantage, appelant à l'exécution des exercices correspondant à ces machines une plus grande utilisation des muscles « stabilisateurs ».

En ce qui concerne l'évolution des méthodes de formation, au premier semestre XX siècle beaucoup de bodybuilders utilisés pour former des « corps entier » ou une formation où la même session en utilisant des exercices conçus pour impliquer tous les principaux groupes musculaires du corps, qui se sont tenues en moyenne trois fois par semaine avec différents formats d'intensité (par exemple la lumière / moyen / lourd). A la fin des années soixante-dix et au début des années quatre-vingt, avec les victoires à M. Olympia de Arnold Schwarzenegger, « Sponsorisés » par les frères Weider, le culturisme est devenu un sport très populaire, avec un véritable boom dans les gymnases et d'entraînement avec des poids dans les pays occidentaux. A cette époque, il y avait un écart de formation « systèmes Weider », qui se composent de fractionnement appelé formation "Routine de Split"(Seul entraîneur dans chaque session certains groupes musculaires), en utilisant allenanti des volumes élevés et plus d'exercices (à la fois multi-joint que l'isolement) pour chaque groupe musculaire.

Plus tard, il y avait un écart, au cours des années quatre-vingt et nonante, les systèmes "lourds», Développé et mis en pratique avant que l'échantillon Mike Mentzer puis par 6 fois M. Olympia Dorian Yates. L ' « heavy duty » en général se compose de type « split » entraînements de routine caractérisés par une très forte intensité (échec concentrique[15]) Avec un volume de formation réduite. Dans la pratique, elle conduit à l'épuisement musculaire complet par 1-2 séries au maximum pour chaque groupe musculaire, faire en sorte que la dernière répétition est vraiment ce que le muscle est capable d'effectuer: si les fibres de constriction musculaires à travailler à leur maximum[16]. Dans les années 90, dans le sillage Heavy Duty, ils se sont propagées à d'autres méthodes de formation de défaillance concentrique et de volume limité.

Aujourd'hui, la séance d'entraînement de culturiste typique est généralement à l'échec et l'inspiration weideriana, bien que certains athlètes utilisent également d'autres programmes de formation, dérivées des formats adoptés par des États-Unis contemporains préparatoires ou même d'autres types de formation. Considérez que la séance d'entraînement non concentrique est seulement l'un des moyens disponibles pour le carrossier d'entraînement, porte un grand stress du système nerveux, et il existe d'autres méthodes pour obtenir des résultats comparables ou meilleurs[17]. les techniques formation qui sont destinés à stimuler un groupe musculaire donné d'une manière très élevée (également appelé les techniques d'intensité) sont différentes, les plus célèbres et importants sont: la technique des représentants forcés, les représentants négatifs, pauses, surensemble (Sur le même groupe musculaire ou le muscle antagoniste), le système pyramidale pyramidale et inverse (avec laquelle vous augmentez le poids en diminuant progressivement les répétitions et vice-versa), et le « stripping » (à partir d'un nombre prédéterminé de répétitions, sont effectuées sans repos d'autres séries en réduisant progressivement le poids jusqu'à ce que vous obtenez toujours « l'épuisement » ou « échec musculaire ». Certes, ce n'est pas des techniques de l'athlète débutant et sont insérés dans la formation sous forme de « cycles », qui durent normalement trois à cinq semaines, suivi de phase presque obligatoire de « décharge », afin de donner à tous 'corps comment récupérer de la formation dure.

Ces derniers temps, il a toujours été plus d'une entrée de la science dans le domaine de la formation, grâce aux nombreuses études sur les mécanismes de l'hypertrophie musculaire. Pourtant, cependant, l'approche de la formation dans la construction du corps, dans la plupart des cas, il reste beaucoup à « empirique », lié à une école ou un autre.

dopage

Au cours des années soixante-dix il y avait un grand abus stéroïdes anabolisants: stéroïdes Au départ ne sont pas des substances interdites et leur utilisation ont eu lieu à la lumière du soleil. Et garder à l'esprit que sans dopage et pratiquement impossible pour les niveaux de portée de la physiologie humaine de l'hypertrophie musculaire (volume et masse), comme celles qui sont typiques des culturistes. En dépit de la diffusion des règles restrictives dopage Il est, dans les cercles de culturisme de compétition (sauf que, au moins théoriquement, en culturisme naturel), Toléré sinon encouragé. Face à des avantages parfois doute, il y a une vaste littérature qui prouve l'extrême nocivité: il est donc substances pour la plupart illégaux ou autorisés uniquement à des fins thérapeutiques.

Parmi les stéroïdes anabolisants les plus utilisés dans le culturisme il y a:

stéroïdes anabolisants

ils sont stéroïdes avec similaire à l'action de la testostérone (stimulation du métabolisme des protéines avec une résistance accrue et la masse musculaire et une diminution de la masse grasse). Pour obtenir une action de dopage prendre des doses beaucoup plus élevées (jusqu'à 200 mg par jour) par rapport à ceux proposés pour un usage thérapeutique. Ils sont embauchés en moyenne dans les cycles de six / huit / dix / douze semaines avec différentes façons. Il y a des inconvénients sérieux: un comportement agressif, inhibant la synthèse de testostérone et de l'hormone féminine accrue estradiol, ce qui peut conduire à des troubles métaboliques graves et l'infertilité masculine. Chez les femmes il y a un effet de masculinisation avec des irrégularités menstruelles, réduction mammaire, l'acné et l'augmentation de la croissance des cheveux. En général, il est prouvé une fréquence accrue de infarctus infarctus et coup et divers types de cancer chez les personnes qui ont pris des stéroïdes anabolisants.

L'hormone de croissance

la somatotropine (ou L'hormone de croissance, GH) est une hormone qui stimule la croissance des tissus et est responsable de la croissance des organismes, en intervenant dans la synthèse des protéines, le métabolisme des glucides (comme antinsulinico) Et dans le métabolisme des graisses. Il est beaucoup plus cher stéroïdes anabolisants pour ce que vous utilisez parfois que extraite du cheval. La dose thérapeutique GH est de 0,01 à 0,06 g / kg, mais il y a des cas d'athlètes qui ont emprunté vingt fois plus élevé montant. Effets secondaires: oedème, paresthésie, arthralgie, myalgie, hypertension intracrânienne, maux de tête, perte de poids, la diarrhée avec la constipation, l'atrophie gonadique, pancréatite aiguë et peut-être le diabète, la leucémie et l'acromégalie. Il peut également accélérer la croissance des tumeurs existantes.

En outre de quelques années, la recherche se concentre sur un médicament qui peut inhiber l'effet de myostatine, l 'enzyme qui semble limiter la croissance musculaire dans les êtres vivants.

L'insuline. Assunta à petites doses.

Compétitions

culturisme
Eugen Sandow (1867-1925)

La première compétition de culturisme a été organisé par Eugen Sandow14 Septembre 1901 Il a tenu le « Grand concours » à Royal Albert Hall Londres. Les juges ont été Sandow, Sir Charles Lawes, et Sir Arthur Conan Doyle. L'événement a été un succès et a remporté un prix d'un grand trophée, une statue en bronze représentant le Sandow lui-même sculpté par Frederick Pomeroy.

Aujourd'hui, dans les compétitions les juges doivent évaluer les athlètes en fonction des paramètres spécifiques tels que la croissance des muscles, la symétrie, la proportion, le pourcentage de matières grasses et des couches de capacité. actuellement Mister Olympia Il est le plus important événement de musculation professionnel international, et le trophée de statuette représente encore Sandow. Parmi les différentes courses sont également un concours amateur appelé Championnats du monde amateurs de culturisme et les compétitions féminines (le plus connu est Mme Olympia). La fédération qui organise les courses est le IFBB.

En Italie, par le prof. Giuseppe Trombetta, célèbre carrossier, a été fondée en 1982 NBBUI (Union Natural BodyBuilder de l'Italie), sous les auspices duquel ont eu lieu Championnats naturels italiens et d'autres événements internationaux.

Le IFBB International a été fondée en 1946 par les frères Weider et apporté à l'Italie au début des années soixante-dix par Franco Fassi, d'abord avec les initiales plus tard FIACF comme IFBB italienne. Depuis 2003, le président national de la IFBB Mondello en Italie Betto.

Liste des compétitions masculines
culturisme
Photo de groupe représentant des culturistes Russes, prises 1912 par Karl Bulla
  • M. Olympia
  • Arnold Classic
  • Ironman Pro Invitational
  • Olympia maîtres
  • New York, Championnat Pro
  • Nuit des Champions
Liste des compétitions féminines
  • Fitness Olympia
  • Fitness international
  • Mme Olympia
  • Mme internationale
  • Figure Olympia
  • Figure internationale
  • bikini internationale
  • physique international
  • Jan Tana classique

notes

bibliographie

  • Bruno Davide Bordoni, Le livre complet de la construction du corps, De Vecchi, 2006, ISBN 88-412-2081-3
  • (FR) Peter Sisco, Encyclopédie ultime culturisme Ironman, McGraw-Hill Companies en 1999, ISBN 0-8092-2811-4
    • Pete Sisco, La musculation Ironman encyclopédie - Volume 1, Sandro Ciccarelli Publisher, 1999-2000, ISBN 88-87197-35-0
    • Pete Sisco, L'encyclopédie musculation Ironman - Volume 2, Sandro Ciccarelli Press, 2001, ISBN 88-87197-36-9
    • Pete Sisco, L'encyclopédie musculation Ironman - Volume 3, Sandro Ciccarelli Press, 2001, ISBN 88-87197-37-7
    • Pete Sisco, L'encyclopédie musculation Ironman - Volume 4, Sandro Ciccarelli Press, 2002, ISBN 88-87197-38-5
  • (FR) Gerard Thorne, Phil Embleton, John Butler, Encyclopédie de culturisme. The Ultimate A-Z livre sur Muscle Building!, MuscleMag International 2006, ISBN 1-55210-001-4

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations sur musculation
  • Il contribue à Wiktionary Wiktionnaire Dictionnaire contient le lemme "musculation»
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers sur musculation

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4069572-4