s
19 708 Pages

Esteban Salas (La Havane, 25 décembre 1725 - Santiago de Cuba, 14 juillet 1803) Ce fut un compositeur et prêtre cubain.

biographie

Dans la plus grande paroisse de sa ville natale, il a étudié plainsong, violon, organe, contrepoint et la composition. Il entra Séminaire Saint-Charles à l'âge de quinze ans. Il a complété sa formation en étudiant philosophie, théologie et droit canon. Le 8 Février, 1 764 il a déménagé à Santiago de Cuba, comme cela avait été nommé choirmaster provisoire de la cathédrale par l'évêque Francisco Agustín Morell de Santa Cruz. Il a été ordonné prêtre en 1790.

Au cours de ses 39 années en affaires à Santiago de Cuba, il se distingue dans la composition, en particulier musique sacrée, écrit pour certaines compositions les paroles.

Ils lui sont dédiés à la conservatoire Santiago de Cuba et le Festival international de musique chorale, qui a lieu tous les deux ans. La Havane a lieu chaque année, le Festival de musique ancienne Esteban Salas.

travaux

Parmi ses œuvres, issues de l'école napolitaine, il y a:[1]

  • 7 récolte
  • 17 Salve Regina et motets, psaumes, hymnes:
    • Tota Pulcra
    • Christus factus est (hymne)
    • Passio Domini Nostri Jesu Christi secundum Joannem
    • Venez adoremus
    • Deus in adjutorium
    • Pueri Hebraeorum
    • Gloria, laus et honneur
    • Domino Ingrédient
    • Officium Sanctae Hebdomadae, 1765
    • Popule meus (3 voix et continuo)
    • Mihi Domine Parcé
    • ¡Oh niño soberano!
    • requiem
    • Que la mélodie de dulce (Cantate à trois voix, violons et basse)
    • Escuchen et heureux (chanté par quatre voix, violon, trompette et basse)
    • Salve Regina in C minor
  • villancicos:
    • Un nuevo musiquito, 4 voix, solistes et violon
    • Pues ya logra, 3 voix et violons
    • Un mercantil navire, 3 voix et violons
    • Cándido Corderito, 2 voix et violons
    • Il est le ver en el Oriente, 4 voix, seul et violons
    • Que niño beau bronzage, 2 voix et violons
    • Los Bronces si estremezcan
    • Toquen Fuego bientôt, 4 voix, violons et solistai
    • Claras Luces
    • Venez todo el mundo, 4 voix et violons (1793)

Fortuna

Sa musique a été réalisée jusqu'à la fin de XIXe siècle. Après une brève période, il a été redécouvert par l'écrivain et musicologue Alejo Carpentier. à la fin de XX siècle et au début XXI Son travail a fait l'objet d'études musicologiques, y compris celles faites par Miriam Escudero, et des gravures, comme celles de la chorale Exaudi de Cuba et l'ensemble Ars Longa de la Havane.

notes

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR51885132 · LCCN: (FRn87921329 · ISNI: (FR0000 0000 8130 7346 · GND: (DE135018285 · BNF: (FRcb13995864n (Date) · LCRE: cnp01199513