s
19 708 Pages

Bataille de Muret
une partie de croisade des Albigeois
Bataille de Muret.jpg
Miniature représentant la bataille, prise de Grandes Chroniques de France.
date 12 septembre 1213
lieu Muret
résultat Vittoria Franco-Croisade
Combatants
France Ancien.png Armoiries Royaume de France
Cross-Pattee-alternate red.svg croisés
Armes de Aragon.png Couronne d'Aragon
Languedoc.png Armoiries Comté de Toulouse
Comminges.png Armoiries Comté Cominges
Blason du Comté de Foix.svg Comté de Foix
ArmoiriesTrencavel.svg Visconti de Carcasonne
Les commandants
Montfort.svg Armoiries seigneurs Simon de Montfort IV
Mathieu Ier de Blason Montmorency (1 160) .svg Bouchard de Marly
Guillaume Barres.png des Armoiries Guillaume des Barres
Armes de Aragon.png Pierre II d'Aragon †
Languedoc.png Armoiries Raymond VI de Toulouse
Blason du Comté de Foix.svg Raymond-Roger
efficace
900 cavaliers
700 infanterie
2200 coureurs
20000-40000 infanterie[1][2][3]
pertes
8 hommes[4] 10.000 hommes[5]
Les rumeurs de batailles sur Wikipédia

la bataille de Muret Ce fut la bataille décisive de la soi-disant croisade des Albigeois. Elle a eu lieu le 12 Septembre 1213 à Muret, recours occitan à une douzaine km de Toulouse.

la bataille

Le choc a vu prévaloir armé croisade de Philippe II de France dirigé par Simon de Montfort IV les forces de Couronne d'Aragon guidé par Pierre II d'Aragon et ses alliés (y compris Raymond VI de Toulouse, Raymond-Roger et Bernardo V de Cominges), en dépit de l'excès fort de la deuxième faction.

Simon de Montfort a été rencontré 800 hommes contre plus nombreuses forces de Pierre II (1500 hommes) sur Garonne, après avoir été libéré de la forteresse assiégée: Pierre II fut vaincu et a perdu sa vie.[6]

La bataille de Muret marque le déclin inexorable de l'hérésie CATHARE, l'arrêt définitif dans l'expansionnisme aragonais occitane et la première étape importante pour l'intégration future de la Comté de Toulouse, de Languedoc et d'autres régions voisines à Royaume de France (Deuxième moitié du XIII siècle).

notes

  1. ^ Les chiffres ne sont pas tout à fait clair.
  2. ^ (FR) La Bataille de Muret, Site officiel de la ville de Muret. 20 Novembre Récupéré, 2008.
  3. ^ (FRFR) Muret 1213, earlyBlazon.com. 20 Novembre Récupéré, 2008.
  4. ^ Paladilhe, Simon de Montfort et le drame cathare, pag. 227.
  5. ^ Pedro de Vaux-de-Cernay, dans historia Albigesis, Il montre entre 15.000 et 20.000 pertes, un chiffre probablement exagéré.
  6. ^ Bataille de Muret, Tuttostoria.net. 20 Novembre Récupéré, 2008.

bibliographie

  • (ES) Martin Alvira-Cabrer, El Jueves de Muret. 12 de Septiembre de 1213, Universitat de Barcelona, ​​Barcelona, ​​2002. ISBN 84-477-0796-2
  • (ES) Martin Alvira-Cabrer, Muret 1213. La Batalla décisive de la Cruzada contra los cátaros, Ariel, Barcelone, 2008. ISBN 978-84-344-5255-8
  • Anne Brenon, Les cathares, Ed. J. Grandcher, Paris, 1996, ISBN 2-07-053403-0
  • Domenico Dante, Le temps est arrêté. Une brève histoire des Cathares en Occident, Palomar, Bari 2009.
  • Marcel Auguste Dieulafoy, La Bataille de Muret, Paris, 1899
  • Paul Labal, Los cátaros, y herejía crise sociale, Barcelone, Editorial Crítica, 1988, ISBN 84-7423-234-1
  • Dominique Paladilhe, Simon de Montfort et le drame cathare, Paris, Ed. Perrin, 1998, ISBN 2-262-01291-1

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez