s
19 708 Pages

la démon par le doigt de fer (en Anglais fer-démon doigts)[1] ou de démon de consommation[2] Il est une figure de mythologie cherokee.

légende

Une version de la légende, la collecte en Caroline du Nord en 1892, il raconte l'existence d'un démon par l'apparence changeante qui a vécu dans un grotte et il dévorait les gens, en les tirant poumons et foie, gagner de la force des victimes et provoquant mort pour consommation.[1] Le démon a pris l'apparence d'une personne loin de la maison et était endormi l'un de ses membres de la famille, puis les organes risucchiarne à travers un trou percé avec un doigt de fer. Au réveil, la victime a montré les symptômes d'une maladie inconnue, Il dépérit et mourut loin inexorablement.[1][3]

On dit aussi qu'un jour les chefs Cherokee ont décidé de traquer le démon, le poursuivant dans sa retraite dans les montagnes. Mais les attaques avec les flèches étaient inutiles, parce que le démon consommé beaucoup de ses ennemis de plus en plus rinvigorendosi. Juste au moment où les plus braves guerriers étaient sur le point d'abandonner l'entreprise, un chant d'oiseau au coucher du soleil a suggéré ils ont frappé le doigt de fer, le seul point faible du monstre. Donc, il était, et le démon a perdu la force jusqu'à ce qu'il disparaisse. Après quelques années d'autres démons nés de nouveau, avec les mêmes habitudes macabres, mais ils n'avaient plus un doigt de fer.[2]

notes

  1. ^ à b c Guiley, p. 163
  2. ^ à b Terrell, p. 125-126
  3. ^ Barbieri

bibliographie

  • (FR) Michael E. Bell, Food for the Dead: Sur les traces des Vampires de la Nouvelle-Angleterre, New York, Carroll Graf, 2001.
  • (FR) Rosemary E. Guiley, L'Encyclopédie des vampires, loups-garous et autres monstres, 2005, p. 163. Récupéré 22 Avril, 2014.
  • (FR) James W. Terrell, Le démon de la consommation: Une légende de Cherokees en Caroline du Nord, en Journal of American Folklore, vol. 5, 1892, pp. 125-126.

Articles connexes

  • vampire
  • Windigo

liens externes