s
19 708 Pages

en RPG donjons dragons, un Drider Il est une aberration qui était une fois drow (Elf foncé). Dans le jeu, Drider sont comme des créatures centaures, sauf que jusqu'à la taille, ils semblent drow en dessous de la taille, ils ont une énorme abdomen et les jambes d'un typique araignée. Leur habitat est le plus commun souterrain.

Historique de la publication

Le Drider a été introduit dans le jeu DD pour la première fois dans la première édition de Advanced Dungeons dragons. Dans cette édition du jeu, un Drider est un drow qui a subi une transformation de leur corps en raison dont elle maintenant, au lieu des jambes, le corps d'une araignée. Cette transformation est une forme de punition pour avoir offensé en quelque sorte la déesse Lolth ou ont échoué un des tests affectés par celui-ci. Comme cela est décrit, le Drider apparaît pour la première fois dans le module Reine des Fosses Démoniaques (1980)[1]. , Le Drider trouve ensuite dans Monster Manual II (1983)[2]. Dans un article de magazine dragon (N ° 129)[3], le Drider est décrit plus en détail.

en 2e édition de AJOUTER, le Drider apparaît pour la première fois Compendium Monstrueux Volume Two (1989)[4] sous « elfe, drow, » qui est ensuite placé dans le manuel Monster (1993 édition américaine, édition italienne 1993 et ​​1997)[5].

Le Drider retourne dans 3ème édition DD, en Manuel Monster (2000 édition américaine, 2001 édition italienne)[6]. responsable espèces sauvages (Édition américaine 2003, 2004 édition italienne)[7], le Drider n'est plus seulement un monstre, mais il devient course en effet, jouable par les joueurs. Dans la transition vers "Edition 3.5, Drider apparaît dans le "Monster" mise à jour manuelle (2003). le magazine dragon (N ° 312) a publié une nouvelle description de l'article Drider Ecologie du Drider[8].

la 4ème édition de DD propose enfin dans le Drider Manuel Monster (2008), dans des variantes Drider Seigneur des Fangs et Drider Weaver Ombre[9]. Contrairement à l'opinion dans les éditions précédentes du jeu et quelques-uns des romans situés dans les mondes de DD, la Manuel Monster Quatrième édition soutient que la transformation en Drider est un « cadeau » par Lolth.

écologie

en donjons dragons, seuls les prêtresses de haut niveau de Lolth qui jouissent de la faveur de la déesse sont en mesure d'accomplir le rituel qui vous permet de transformer un drow en Drider. La transformation est elle-même un événement très douloureux qui dure environ 12 heures. Une fois terminé, la créature est capable d'injecter du venin par morsure et son alimentation a complètement changé: pour survivre, un Drider besoin de boire le sang des êtres vivants. Un Drider conserve tous les sorts et les capacités magiques que possèdent peut-être plus tôt, ainsi que les souvenirs et les capacités cognitives (en termes de jeu, le drow garde son score d'intelligence et peut appartenir à tout classe le caractère). La mémoire de la vie antérieure d'une Drider de créature rend particulièrement cynique et fougueuse. Beaucoup sont Drider recherche effrénée de toute forme de magie qui peut les ramener à la forme précédente.

Dans les premières éditions de DD, un Drider n'a pas de sexe suite à la transformation physique soudaine mais il est capable de se reproduire. Edition 3.5, semble avoir une connotation de genre, ainsi que le maintien de certaines caractéristiques physiques précédemment marquaient, mais on ne sait pas si elle est capable de se reproduire ou non.

société

Dans le monde DD, le Drider ont des rôles différents au sein de la société drow. Les elfes noirs les craignent et les méprisent en même temps. Après la transformation, le Drider trouver refuge dans les terres sauvages autour d'une ville drow. Leur entreprise est composée de petites araignées, d'énormes et gigantesques. Le Drider parler commun, Elven et Profondeurs (dans les première et deuxième éditions du jeu, Drider a parlé drow). Les Drider sont presque toujours alignement chaotique mauvais.

Dans la 4ème édition du jeu, devenir Drider est un « cadeau », une vraie bénédiction par Lolth.

Dans les différents environnements

ambiance Eberron, Drider les créatures ne sont pas liés à la société drow. Depuis Vulkoor, les principaux dieux drows de Eberron, a une affinité avec les scorpions, le rôle joué par Drider idéalement dans d'autres environnements (en particulier dans Forgotten Realms) Les chutes sur scorrow, une course Taurique[10] moitié drow moitié scorpion. Le scorrow, mais ils ne sont pas des parias, mais au contraire, jouissent d'un grand prestige et drow a pris une éternité, contrairement à leurs homologues des Royaumes Oubliés) qui se trouvent en marge de la société drow, forme réelle communauté indépendante. Les scorrow sont également capables de se reproduire[11][12]. Le scorrow ont également remplacé une sorte de centaures comme scorpion déjà proposé dans une charge plus tôt[13].

Dans le jeu de rôle éclaireur, dans le défaut de réglage Golarion, le Drider n'a pas été puni / béni par les dieux mais sont le résultat d'une création par le drow en utilisant la procédure appelée « fleshcrafting »[14].

notes

  1. ^ (FR) David Sutherland III et Gary Gygax, Reine des Fosses Démoniaques, TSR, 1980, ISBN 0-935696-20-2.
  2. ^ (FR) Gary Gygax, Monster Manual II, TSR, 1983.
  3. ^ (FR) Ches Misso, Saisie du Web du Drider, en dragon, nº 129, TSR, Janvier 1988, p. pp. 30-31.
  4. ^ (FR) David Cook, et al, Compendium Monstrueux Volume Two, TSR, 1989.
  5. ^ Doug Stewart, et al., Manuel Monster, Parme, vingt-cinq Édition 1997.
  6. ^ Mount Cook, et al., Manuel Monster, Parme, vingt-cinq édition, 2001.
  7. ^ David Eckelberry, et al., espèces sauvages, Parme, vingt-cinq édition, 2004.
  8. ^ (FR) Paul Leach, Ecologie du Drider, en dragon, nº 312, Wizards of the Coast, octobre 2003, p. 76-80.
  9. ^ Mike Mearls, et al., Manuel Monster, Parme, vingt-cinq Édition 2008.
  10. ^ Dans DD, une « Taurique » race possède le corps d'un être vivant à partir de la taille et du corps d'un insecte ou un animal de la taille vers le bas (comme centaures) (FR) Modèle - Taurique Créature, realmshelps.net. Récupéré le 23 Avril, 2013.
  11. ^ (FR) Andy Collins, scorpions, wizards.com. Récupéré le 23 Avril, 2013.
  12. ^ (FR) Keith Baker, Secrets de Xen'drik, Wizards of the Coast, 2006 ISBN 0-7869-3916-8.
  13. ^ (FR) James Wyatt, Guide du joueur à Eberron, Wizards of the Coast, 2005 ISBN 0-7869-3912-5.
  14. ^ (FR) Où driders Come From?, en Blog Paizo, Septembre 2008. (déposé 24 février 2012).

liens externes