s
19 708 Pages

Tables Turned sur le jardinier
L' src=
Tables Turned sur le jardinier
titre original Le arroseur arrosé
Pays de production France
année en 1895
durée 49 s (différentes versions)
caractéristiques B / N
film muet
sexe comédien
Réalisé par Louis Lumière
producteur Auguste et Louis Lumière
photographie Louis Lumière
interprètes et caractères

Tables Turned sur le jardinier (le jardinier, selon le titre sous lequel figurait dans la première projection publique, ou Le arroseur arrosé, titre par lequel il est connu) est un film de frères Auguste et Louis Lumière, entre dix films qui ont été présentés à la première représentation publique de cinéma du 28 Décembre en 1895 un Salon du Grand Café Indien de Boulevard des Capucins à Paris.

Historique et caractéristiques

La première projection a eu lieu au Grand Café sur Boulevard des Capucines à Paris. A cette occasion, il a ouvert la première projection publique d'une série de courts métrages (environ court-métrage à ce moment est faux, il n'a pas encore affirmé long métrage) Des frères Lumière. Parmi les dix courts métrages offerts Tables Turned sur le jardinier Il a figuré en tant que sixième.

Il est le premier films cinématographiques dans lequel il y a une non équivoque « mise en scène », avec beaucoup de texture simple, en fait les deux protagonistes, François Clerc et Benoît Duval Ce sont des employés de la Lumière et dans ce film interprètent les parties, afin que nous puissions les considérer comme les premiers acteurs de l'histoire du cinéma.

Il sort alors du régime de documentaire ou la récupération d'un événement en tant que ce sont les premières saillies des Frères Lumière ou Les travailleurs quittant l'usine Lumière (Sortie des ouvriers de l'usine Lumière) ou L'arrivée d'un train à la gare de La Ciotat (L'arrivée d'un train à la Gare de la Ciotat) Mais une représentation construite et non pas simplement « photographiées ». Il est aussi le premier comédie l'histoire du cinéma.

intrigue

Le film dure environ 49 secondes il y a plusieurs versions du même sujet, filmées à différents moments, avec de légères variations, et mis en Lyon. Un jardinier (François Clerc) arrose ses plantes dans un jardin, un gars vient de derrière (Benoit Duval) qui, sans être vu, avec un pied bloque le flux d'eau dans le canon. Dazed, le jardinier essaie de regarder dans le canon ce qui pourrait jamais arrêter l'afflux, au galopin printemps pied et « arrosage » le jardinier. Le garçon se enfuit immédiatement et est pris en chasse. Dans la version la plus ancienne, il est amené devant la caméra et Fessée, tournant autour de voir clairement l'action aux spectateurs; dans un immédiatement après l'arroseuse, il prend le garçon et coups de pied dans le pantalon printemps, puis, après avoir tourné la caméra, le même arrosage avec pompe à eau.

Terrain et hors du terrain

Il est l'un des premiers films à présenter un certain type de dialectique entre champ et hors du terrain, puisque le garçon tente d'échapper à l'extérieur du cadre tout en étant pris avant dall'innaffiatore. Le film présente donc ce qui peut être défini comme cadrage centrifuge.

critique

Georges Sadoul:

Le arroseur arrosé Il ne possède pas les qualités techniques de L'arrivée d'un train de, mais il a été le script pour en assurer le succès. [...] La réalisation technique est pas le meilleur: la photographie est fanée, le cadrage pauvre, extérieur trop plein de feuillage si confus. »

(Georges Sadoul, Histoire du cinéma mondial, pp. 32-33.)

Gianni Rondolino:

Le arroseur arrosé, qui a été considéré par certains historiens comme le premier film narratif, il est le premier travail de film réalisé avec l'intention clairement ludique, selon les motifs et le récit dramatique du sketch ou un dessin animé illustré (et en fait, nous avons, entre autres, une histoire sans mots illustrés par Hermann Vogel, publié par Quantin à Paris en 1887, que même dans le titre préfigure le film Lumière). »

(Gianni Rondolino, histoire du cinéma manuel, p. 16.)

bibliographie

  • Sandro Bernardi, Le cinéma d'aventure, Marsilio Editori, Venise, 2007. ISBN 978-88-317-9297-4
  • Gianni Rondolino, histoire du cinéma manuel, UTET, Torino 2010. ISBN 978-88-6008-299-2
  • Georges Sadoul, Histoire du cinéma mondial, Feltrinelli, Milan 1964.

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez