s
19 708 Pages

la naturalisme Il est un mouvement littéraire qui se pose dans France dans la seconde moitié de 'huit cents comme une application directe de la pensée positiviste et qui vise à décrire la réalité psychologique et social avec les mêmes méthodes utilisées dans science naturelle.

Elle reflète l'influence de la littérature dans la diffusion générale de la pensée scientifique, qui fonde la connaissance sur l'observation, l'expérimentation et la vérification.
L'auteur tente d'exprimer la réalité aussi objectivement que possible impersonnelle, laissant les choses et les faits eux-mêmes racontés, la description de la tâche de signaler l'état de la situation sociale, mettant en évidence la détérioration et les injustices de la société. Les écrivains naturalistes abandonnent le choix narratif du narrateur omniscient, qui connaît tous les personnages et l'histoire à la troisième personne, commune dans le roman réaliste, le remplacer par un narrateur qui assiste aux événements décrits, comme ils se produisent.
Une Taine date de la classification des trois facteurs que l'écrivain de la nature doit considérer raconter une histoire et de représenter ses personnages: l'hérédité, l'environnement social et l'époque historique (déterminisme). Les deux principaux auteurs de naturalisme Émile Zola représentant dans ses œuvres le prolétariat industriel et Guy de Maupassant qui écrit des romans dont les protagonistes sont des agriculteurs, des employés modestes, et les femmes de confort militaires.

Les fondements théoriques du naturalisme

Naturalisme est opposé à 'idéologie le spiritualiste période romantique être fondée sur la prémisse déterministe qui étaient derrière la philosophie positiviste et l'attention des naturalistes a été mis sur cet aspect mécaniste la société qui surplombait l'homme dégradant et causer des dommages.

la critique et historique positiviste Hippolyte Taine Il est considéré comme le premier théoricien Naturalisme est pour l'utilisation du terme, qui par lui a été utilisé dans un sage dédié à Honoré de Balzac et publié dans le "Journal des Débats« L'année 1858, et pour avoir affirmé concept que même dans littérature il est possible de traiter réalité et par conséquent, la psychologie humain avec la même rigueur utilisée par méthode scientifique[1].

L'homme, Taine a fait valoir, est le résultat de trois éléments, "course, milieu, moment», Qui correspondent à hérédité, tous 'environnement social, actuellement historique que « Déterminer dans ses traits psychologiques et génèrent le comportement, de sorte que même la vertu et le vice ne sont pas que les corps composites, divisible, comme le sucre et le vitriol, en éléments simples qui les constituent »[2].

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac, précurseur du naturalisme français en 1842, déjà avant-propos son cycle narratif « La Comédie de humaine », dans l'établissement des normes de tendances futures réaliste, écrit que » ... le romancier doit être inspiré par la vie contemporaine, l'étude de l'homme qui apparaît dans la société et représentait la société capitaliste, avec un nouvel intérêt pour le facteur économique, qui a souligné l'importance prédominante dans les relations entre la les hommes, tenant même près dans le langage et le style à la réalité du monde représenté "[3]. Il ajoute donc Pazzaglia[4], « En continuant sur cette ligne et de l'application avec les idées positivistes, Naturalisme avait proposé une étude scientifique de la société et de la psychologie humaine, rejetant tout idéalisme et à étudier de préférence les classes inférieures, qui, pour leurs réactions psychologiques élémentaires, la plupart semblaient se prêter à une analyse scientifique objective ".

Gustave Flaubert

la écrivain que les naturalistes indiqueront comment leur enseignant Gustave Flaubert, auteur de madame Bovary (1857), Pour sa la théorie de l'impersonnalité qui fait largement appel "discours indirect libre».
Flaubert, avec son romans, Il avait marqué un tournant radical à la tradition réalisme romantique. en 1857, à propos de sa théorie de l'impersonnalité, il écrit: « L'artiste doit être dans son œuvre comme Dieu dans la création, invisible et toute-puissante, de sorte que vous vous sentez partout, mais ne voyez jamais. Et puis l'art doit élever au-dessus des sentiments personnels et la sensibilité nerveuse. il est maintenant temps de donner, au moyen d'une méthode implacable, la précision des sciences physiques ». Flaubert dans la littérature apporte le sarcasme couvrant toutes les structures traditionnelles de la société respectable et hypocrite.

Émile Zola

Sur la méthode de Flaubert rappelle l'école naturaliste Émile Zola que, comme il l'écrit de Sanctis[5], il est "L'artiste de cette école. Il est celui qui, tout en luttant contre toute tendance de l'art classique, et se présentant comme un innovateur, reprend les traditions, et ne pas détruire, mais accomplit les romans psychologiques et historiques en absorbant et réaliser encore plus dans son roman physiologique ... son roman par conséquent, une étude plus aiguë et l'homme le plus accompli, une base physiologique ».

Si le critique Traditionnelle, il a fait une distinction claire entre Zola romancier et Zola théoricien, Aujourd'hui, les chercheurs de réévaluant le travail critique et théorique de l'écrivain ont pu montrer que, entre la partie programmatique et artistique Il y a un lien fort.

en sage sur Le roman expérimental ( "Le roman expérimental« ) Qui contient les écrits théoriques de Zola publiés dans 1880 et qui est considéré comme le seul manifeste Naturalisme, il appelle le roman « Par conséquent, une évolution scientifique du siècle, elle est, en un mot, la littérature scientifique de notre époque, comme la littérature classique et romantique correspond à un âge de l'école et de la théologie » et il ajoute que « Le romancier se déplace à la recherche d'une vérité ... Il est indéniable que le roman naturaliste, que nous connaissons aujourd'hui, est une expérience réelle que le romancier fait l'homme, avec l'aide de l'observateur »[6]. Dans des essais de cette ouverture, nous trouvons le programme littéraire de l'écrivain qui, en bref, donne un ensemble de règles qui caractérisent un romancier: Le romancier doit prendre possession de la méthode expérimentale et doit l'appliquer aux phénomènes de la société, doit alors examiner attentivement la les personnages principaux des histoires et de les placer dans des contextes environnementaux spécifiques. Enfin, un romancier, doit respecter les canons de l'impersonnalité que dans les romans, les sentiments de l'écrivain ne devrait pas briller, il doit rester en dehors de l'histoire.

Les frères Goncourt

Parmi les exposants du naturalisme sont frères et sœurs réfléchies Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt auteurs du roman Les deux vies de Germinie Lacerteux publié en 1865 dont il a été inspiré par une histoire vécu et qui a été classé comme le premier exemple d'un novel-document et vrai roman. en avant-propos la première édition, les auteurs adressiez à un public habitué à des romans faux hypothétiques, écrire » ... c'est un vrai roman ... Et maintenant, ce livre est pure calomnie. Peu importe Aujourd'hui, le roman se creuse et élargit, et commence à être une grande forme sérieuse, passionnée, vivante, l'étude littéraire et la recherche sociale, maintenant il devient, par l'analyse et la recherche en psychologie, l'histoire morale contemporaine, maintenant que le roman a mener des études et des tâches imposées de la science, peuvent prétendre à la liberté et à l'indépendance. Ainsi, l Fouillez ' art et vérité, monstres de misères, comme imprimé dans la riche mémoire de Paris, faire voir la bonne société ... la souffrance humaine, présent et vivant"[7].

Le naturaliste poétique

la poétique la nature vient de la vision déterministe de la vie et de l'homme et roman Il n'y a rien de plus qu'une petite partie de la vie analysée par la méthode de les sciences naturelles que sociologique.

Les principes de la théorie de la roman expérimental ont toutefois été fixés par Émile Zola en deux points de base par laquelle l'auteur:

  • Il doit observer la réalité, et non inventer, puis jouer objectivement;
  • Vous devez utiliser une écriture qui se révèle être un document objectif dont l'auteur ne doit pas révéler toute intervention subjective.

Les thèmes du naturaliste narratif

Les thèmes préférés du récit étaient anti-naturalisteidéaliste et antiromantiques, de sorte que histoire Il a apporté avec lui une forte charge de plainte Sociale qui devait résulter de la description scientifique et objective des faits.

Parmi les thèmes principaux ont été ainsi:

  • la vie quotidienne avec sa banalité, sa mesquinerie et ses hypocrisies;
  • les passions morbides qui devaient point sur la limite de pathologie psychiatrique, comme folie et crime;
  • les conditions de vie des classes inférieures, en particulier les prolétariat urbain, avec sa misère (prostitution, alcoolisme, la délinquance juvénile) Pourrait donner un bon exemple de la pathologie sociale.

notes

  1. ^ retravaillant par: Verga et de réalisme. Experimentalism « formelle » et les critiques du progrès, par Guido Baldi, Pearson, turin, 1980, p. 22; L'universel, littérature, vol. I, p. 703; Histoire de la littérature italienne, Laterza, Rome-Bari, édité par Carlo Salinari et C. Ricci, vol. 3, 1989, p. 1090
  2. ^ Giuseppe Petronio, Recueil de l'histoire de la littérature italienne, Palumbo, Florence, 1968, p. 402
  3. ^ Littérature italienne, par Mario Pazzaglia, vol. 3 Zanichelli, Bologne, 1986, p. 706
  4. ^ op. cit., p. 706
  5. ^ Francesco De Sanctis, Etude sur Emilio Zola, en Essais critiques, édité par Luigi Russo, Laterza, Bari, p. 90
  6. ^ Émile Zola, Le roman expérimental, traduction de Ida Zaffagnini, pratiques, Salerno, 1980, pages 6-8
  7. ^ E. et J. Goucourt, Les deux vies de Germinia Lacerteux, préface la première édition, trans. en. de Oreste Del Buono, Rizzoli, Milan, 1957, pages 9-10, cité dans Le matériel et l'imaginaire, vol. 4, réalisé par Remo Ceserani et Lidia De Federicis, Loescher, Turin 1956

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4041365-2