s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Cornaredo (désambiguïsation).
Cornaredo
commun
Cornaredo - Crest Cornaredo - Drapeau
Cornaredo - Voir
L'église paroissiale de Cornaredo
localisation
état Italie Italie
région Région-Lombardia-Stemma.svg Lombardie
ville souterraine Province de Milan-Stemma.png Milan
administration
maire Yuri Santagostino (PD) De 25/05/2014
territoire
Les coordonnées 45 ° 30 'N 9 ° 02'E/45,5 ° N ° E 9,03333345,5; 9.033333(Cornaredo)Les coordonnées: 45 ° 30 'N 9 ° 02'E/45,5 ° N ° E 9,03333345,5; 9.033333(Cornaredo)
altitude 145 m s.l.m.
surface 11.07 km²
population 20546[1]
densité 1 856,01 ab./km²
fractions Cross Cascina, Tours Cascina, Favaglie San Rocco, Saint-Peter Olmo
communes voisines bareggio, cusago, Pregnana Milanese, Rho, Settimo Milanese
autres informations
Cod. Postal 20010
préfixe 02
temps UTC + 1
code ISTAT 015087
Cod. Cadastral D018
Targa MI
Cl. tremblement de terre zone 4 (Très faible sismicité)
gentilé cornaredesi
patron Santi Jacques et Filippo
Jour de fête Premier dimanche de Septembre
cartographie
Carte de localisation: Italie
Cornaredo
Cornaredo
Cornaredo - Carte
Positionner la municipalité de Cornaredo dans la ville métropolitaine de Milan
site web d'entreprise

Cornaredo (Cornaree en dialecte milanais[2]) Il est commune italienne de 20546 habitants de la ville de métro de Milan, en Lombardie.

étymologie

Le nom Cornaredo a des revendications anciennes dues probablement au IXe siècle. Sur ce nom, cependant, il est différentes théories se sont développées:

  • Dans l'ancienne église de la fraction Saint-Peter Olmo Il était une fresque San Pietro avec le réseau dont la diction latine Sanctus Petrus Réseau cum qui a donné lieu aux deux villages voisins de Saint-Pierre et Cornaredo. Le nom Cornaredo serait spécifiquement être attribué au terme « cum net » dans le dialecte local est traduit par « cun le ret » dont le Cornaredo moderne.[3]
  • Dérivation de « Cornarjetum » (Cornioleto), à savoir les terres cultivées avec des arbustes cornouiller qui poussent à savoir en particulier dans les clairières boisées: ces arbustes vous obtenez un bois très dur adapté pour le travail au tour.
  • Issu d'une légende populaire ancienne qui était autrefois présent dans Cornaredo un abattoir qui a fourni la viande à Milan: le bétail vivant sont venus dans le pays et ont été abattus et envoyés à Milan, qui contrôlait le nombre exact d'animaux abattus en comptant cornes d'animaux qui ont été retournés. Dans le retour latine est indiqué par les cornes Cornua refaire.[4]

Dans les documents anciens de la ville est indiquée par différentes dictions: Corneletium, Cornalete, Cornalede, Cornioletum, Cornarjetum, Cornalietum, Cornaleto, Cornalede et Cornaro.

histoire

La partie la plus ancienne de la ville de Cornaredo est la fraction de Saint-Peter Olmo, situé le long de l'ancienne route à Vercellas. La région, depuis Moyen âge, était riche en ressources agricoles considérables: dans les cultures céréalières, les pâturages, les vignes et plusieurs élevages de porcs et les plantations de mûriers pour SilkWorm. Vers la fin de 'huit cents, l'économie a pris un virage qui a considérablement changé son apparence. Le premier week-end de Septembre est synonyme de fête dans le pays, en mémoire de la consécration de l'église paroissiale, dédiée aux saints Philippe et Jacques.

la fondation

Cornaredo est un pays au cœur de la Lombardie qui a été à l'origine habitée par deux communautés distinctes: la ville Cornaredo et le hameau de Saint-Peter Olmo, à la fois entouré de plusieurs fermes. L'histoire des deux communautés a toujours été très différent des points de vue de la culture, la société et en ce qui concerne la culture des champs. L'existence Cornaredo est certain d'être pré894, depuis cette date est ramené un parchemin qui autorise la ville Cornalede. L'ancienne église de Cornaredo, dédiée à S. Ambrogio, avait été élevée au rang de paroisse XIII siècle, tandis que le temple dédié à Saint-Pierre, a été utilisé depuis 1100 à la communauté de culte Chanoines Réguliers de S. Agostino, qui est resté à Saint-Peter Olmo, jusqu'à la fin de XVe siècle.

Le duché de Milan

Dans cette période, Cornaredo a vu un certain nombre de changements de familles locales, comme toutes les personnes impliquées dans la bataille pour la suprématie à Milan. la della Torre et Visconti Ils sont confisqués mutuellement leurs terres cornaredesi, suit de très près ce qui est arrivé aux deux maisons dans les événements liés à Milan Signoria. Dans cette période, nous avons des exemples de l'expulsion des familles du territoire cornaredese qui dégrossi avec le Torriani et non pour Visconti: le cas de Zavattaris, à laquelle il a été dit de ne pas mettre le pied à Cornaredo. En revanche, la Maison pro-Visconti Balbi, Ses fortunes de la municipalité. Les Balbi étaient titulaires d'une prestation sous le titre de Saint-Apollinaire, mis en place dans leur église de Santa Maria (aujourd'hui Saint-Apollinaire), dans lequel un membre de la famille, Federico Balbi, a laissé un souvenir, puisque son nom apparaît sur la cloche de l'église en tant que principal[5]. Dans le village de Saint-Pierre, ils possédaient un moulin et près Favaglie San Rocco fait construire une résidence où recevoir des invités. Peu de temps lointain possédait un autre bâtiment, que de XVIe siècle, Il est devenu un siège de la station de changement de cheval, utilisé pour échanger des envois. Ce poste est que l'ancienne route route Novariensis, que les anciens Romains avaient construit pour relier la Vercellina Porta Milan Novara, Vercelli et Aoste.

Visconti famille possédait aussi un château à Cornaredo, qui servait d'abri temporaire de cornaredesi pendant les raids de bandes barbares, que neuvième siècle apporté dans le désarroi vallée du Pô. Le château a été donné (1399) Par Visconti Luchino au Novello Certosa di Garegnano, de contribuer aux coûts des tâches du bâtiment du monastère milanais. Pendant ce temps, sur la scène cornaredese, il regarda le Dugnani, qui Cinquecento, Ils semblaient être les grands propriétaires terriens, surpassant même le presbytère de Saint-Pierre. Pour quelques siècles Dugnani étaient antagonistes Serbelloni, inseritasi familiale dans les événements cornaredesi à la suite du mariage entre Giovanni Serbelloni et Balbi Ottavia. Ils sont des blagues mémorables qui ont été apportées aux dépendances paysannes des deux maisons, labourer les chemins d'accès à la terre ou scavale à creuser le sol planté. en 1672 Gerolamo Dugnani a acheté le fief de Cornaredo que les dirigeants espagnols avaient vendu. Avec le titre de compter, le Dugnani avait également acquis le droit d'administrer la justice sur le territoire cornaredese. Pour effectuer ces tâches, il avait embauché deux bon, l'un d'eux un coup de feu à une nuit comte agriculteur Serbelloni. Heureusement que Ambrose n'a pas été équipé d'un bon coup et a raté la cible, blessant un bœuf qui était proche de l'agriculteur. Ces blagues ne prit fin qu'en 1740 grâce à l'intervention de Maria Teresa d'Autriche, qui a commandé un marquis pour rétablir une amitié entre les deux parties.

Pour leur part, la Serbelloni Ils ont joué dans de nombreuses batailles, se distinguant aussi dans la célèbre Bataille de Lépante (1571) Où Gabriele Serbelloni il a obtenu le titre de vainqueur de Selim II. A cette occasion, il se trouvait dans le commandement de la flotte navale mis à disposition par Le pape Pie IV, son cousin.

La fermeture de la canonique

A la fin de XVe siècle, Saint-Peter Olmo, l'Augustin canonique avait fermé ses portes. La crise professionnelle qui a balayé l'ordre, n'a pas épargné les 'abbaye, qui se trouva sans canonique. la Saint-Siège Il a décidé de transformer le siège de prévôt en recommandant Abbey, dont l 'abbé Il n'a pas été un chef spirituel, mais grand-prêtre qui a bénéficié des rentes que les terres produites. Pendant trois siècles sur de nombreux témoins abbés jusqu'à Joseph II confisqué tous les biens de l'abbaye a félicité, en 1788. Sur scène sampietrina est allé à la maison si la villa, la noble famille de Desio. Au début, la Gavazzi Ils ont installé le premier usine et a publié un projet de construction massive qui a construit de nouvelles maisons, suite à l'augmentation de la population qui a été enregistrée.

La montée des ponts de la famille

Pendant son séjour à Saint-Peter Olmo changeait beaucoup, Cornaredo encore la situation des rapports de discorde entre Serbelloni et Dugnani, celui-ci un peu au large pour perdre le titre noble après l'arrivée en Italie Napoleone Bonaparte. Pour un renouvellement, Cornaredo devra attendre l'arrivée d'Andrea Ponti, un aliment de base industrielle de Gallarate. en 1861, Giuseppe Serbelloni Sfondrati Andrea Ponti avait fait avec un prêt d'environ un million de lires. A sa mort (1866), La comtesse Maria Crivelli Serbelloni, ne pas avoir d'argent pour compenser les ponts, il était d'accord, lui faire accepter un certain nombre de maisons et de terres que son mari avait quitté son, égal au montant convenu. Grâce à cet accord, Andrea Ponti se trouva propriétaire de la moitié de la commune. Merci à l'avènement des ponts, de nombreux efforts ont été dirigés vers les secteurs agricole et social, comme il a introduit des méthodes novatrices pour ce temps, soulager beaucoup des travaux des agriculteurs. Il est également engagé en activant écoles et jardins d'enfants. A sa mort en (1888), Le conseil municipal a consacré une session extraordinaire pour elogiarne la figure du bienfaiteur. Le père, a repris bientôt Ettore Ponti, qui a continué les travaux de son père, fondateur du Cornaredo famille Agricola, une association avec un certain nombre d'objectifs, y compris une coopérative de consommateurs, une aide mutuelle, un four social, une laiterie sociale et bien plus encore. Il a ensuite été élu député parlement et 1905 un 1909 il a été nommé Maire de Milan. Ettore Ponti, est décédé subitement en 1919 et sa femme a quitté les agriculteurs cornaredesi tout droit sur les maisons et les terres qu'ils travaillaient dans quelques années, disparu les grands domaines, qui a été remplacé par les petits exploitants. Même à Saint-Peter Olmo, il y avait plusieurs initiatives de Ponti, dont le plus important était la de la jambe LEGN, une ligne de tram qui reliait Milan magenta et Castano Primo.

L'histoire de l'emblème

Cornaredo
Le blason de Cornaredo

Crest d'azzurro terrasse vert au blanc par les sabots de bœuf d'argent devant un orme au naturel, avec une tête d'image chargée rouge de Saint-Pierre d'robe azzurro, a estimé que cet emblème est pas reconnu ou documenté mais il est un blason parlant est entré dans la coutume locale "

(rapport historique accompagnant la description de l'emblème)

Ce document souligne que l'emblème n'a aucune justification historique, crête parler. Qui a conçu en 1882, Je voulais représenter 'Pietro Apostolo et l 'ulmus A propos de Saint-Peter Olmo, et un bœuf pour le capital Cornaredo, car il y avait plusieurs fermes de bétail dans la région (non sans oublier que la racine du nom était « corna- », pas immédiatement imputable au fait que les « cornes « Je suis également présent sur cornacee, famille de plantes à laquelle les cornouiller).

Le champ de tulipes

mardi 28 mars 2017 a été inauguré le champ méga tulipe situé entre la Via della Repubblica et Via l'asile: c'est un domaine de deux hectares où les jeunes agriculteurs néerlandais Edwin Koeman et a planté 185 espèces de Nitsuhe tulipes. La zone a été divisée en deux zones: un champ central avec 230 mille ampoules mixtes (par exemple le domaine de la récolte) et un jardin d'exposition avec 50 ampoules de toutes les variétés dans l'ordre alphabétique avec les directions pour trouver les variétés individuelles dans le domaine de la récolte . Il est célèbre pour être le premier jardin terrain pick-up d 'Italie, où les visiteurs peuvent choisir une fleur et prendre la maison.

Evènements et manifestations

  • fête patronale de CornaredoIl tombe sur le premier lundi deseptembre et comprend une série d'événements, qui se déroulent sur une période de temps allant de la semaine avant le festival la semaine suivante, et que près d'un feu d'artifice qui attire chaque année des milliers de personnes des régions avoisinantes. Au cours de la période du festival, stationné dans les manèges du parc. Dans les jours les plus chauds du festival, ils sont des événements ouverts avec spectacle de cabaret, l'association Amis de la cour la maison à certains support culinaire, non sans une dose de musique et des spectacles de cabaret soir en dialecte milanais. Entre samedi et dimanche se déroule dans le gymnase du lycée, le modèle d'exposition et des modèles de trains; tandis que le point culminant des célébrations est représenté par la célébration de la messe dominicale, en mémoire de la consécration de l'église paroissiale. La bénédiction et de consécration de l'église sont la raison pour laquelle la juste Cornaredo se tient le premier dimanche de Septembre, comme Cardinal Ferrari, qui a consacré l'église en Novembre 1906, Il a ordonné que la fête de la ville a été célébrée le premier dimanche de Septembre; tradition qui semble encore à ce jour, à l'époque beaucoup plus anciens. Le lundi matin, le festival a lieu la foire agrozootecnica traditionnelle, appelant à partir d'endroits différents, certains éleveurs qui exposent les animaux de diverses sortes. Pendant ce temps dans les rues du pays aura lieu deux processions: Dimanche soir est portée en procession Saint-sacrement, tandis que lundi soir la statue de 'immaculé, parcourt le pays apportant sa bénédiction. Non moins important est la célébration en commémoration des fidèles défunts, qui aura lieu le lundi matin et est célébrée par tous les prêtres indigènes du pays. La tradition populaire veut que tous les lundis soir de la fête, le temps sera pluvieux jusqu'à la sortie de la Vierge de l'église; la tempête cesse lorsque le chariot traverse la porte et revient à libérer sa colère que lorsque la Vierge retourne à l'église
  • Festival de Saint-Pierre (automne Sanpietrino)Il célèbre le premier dimanche de octobre et il étend tout au long du mois
  • Rendez-vous avec l'APCEIl est un jour qui a les objectifs suivants[6]
    • promouvoir paix, la justice, le respect de droits de l'homme
    • promouvoir une ambiance conviviale,interculturel L'accueil par les gens, les langues, les cultures, les identités et les histoires
    • sensibiliser Cornaredo et non seulement sur la question de paix comme objectivement, en donnant la parole à la diversité des idées
    • saisir les besoins et les demandes des citoyens, la clarté et un maximum d'informations
    • amener les jeunes à paix offrant également la possibilité culturelle et de loisirs
  • autour Memorial Day: Il est une série d'initiatives par l'Office de la culture pour la commémoration Memorial Day
  • 25 avril anniversaire de la libération: Il est une série de rencontres avec des témoins pour marquer l'anniversaire de libération dell 'Italie de fascisme
  • festivals d'été: Il est une série de soirées et des fêtes festivals culinaires et associations organisé chaque année par mai à août les parties au centre sportif municipal Sandro Pertini

édifices religieux

L'église paroissiale de Cornaredo

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: L'église paroissiale de Cornaredo.
Cornaredo
L 'autel la paroisse, a appris comment faire la fête Noël

La principale église paroissiale du village est dédié aux Saints-Apôtres Jacques et Philippe. La fondation de l'église remonte probablement à l'époque médiévale, car il est déjà listé dans Liber Sanctorum Notitiae Mediolanensis de Goffredo de Bussero tel que soumis au Pieve di Nerviano, Mais en passant 1602 à celle de la Rho.

De plus amples informations sur la structure venir nous d'un visite pastorale le cardinal Giuseppe Pozzobonelli la 1755, qui rappelle que, à la même église se trouvaient même trois confréries différentes, l'un dédié au Saint-Sacrement, l'un dans le Très Saint Rosaire et l'autre à la Sainte-Croix. Le nombre de paroissiens (et donc de la population du pays) était à l'époque sur 1400. Toujours dans le même rapport, mentions de propriété de l'église totalisant 242.15 perchoirs.

L'église a été complètement reconstruite au milieu du XIXe siècle, et est resté inchangé au fil du temps dans les formes qui peuvent encore être admirés: la façade se distingue par une petite colonnade, avec un fronton élevé et élégant, surmontée de statues d'anges .

la beffroi l'église possède 5 cloches, lancé par fonderie Barigozzi de Milan en 1901. Les bronzes sont montés dans le son classique des cloches de Ambrosiano système et sont chantés dans Si2 Maggiore.

cloche fusion Année Remarque nominale dédicace diamètre
mineur de Bell (I) 1901 F # 3 San Filippo 988 mm
deuxième cloche (II) 1933 (refonte) MI3 San Giacomo 1105 mm
troisième cloche (III) 1901 Re # 3 San Carlo Borromeo 1181 mm
quatrième cloche (IV) 1901 Do # 3 Sant'Ambrogio 1334 mm
campanone (V) 1957 (refonte) Si2 immaculé 1498 mm

église Saint-Apollinaire

Cornaredo
L'église de Saint-Apollinaire et la Colonne San Carlo

Construit à l'époque médiévale (XIe siècle), La petite église de Saint-Apollinaire est situé sur la place principale, en face de l'église paroissiale des Saints Jacques et Philippe. La structure, simple et à deux versants, présente avec des fenêtres en briques et lumière finis en cuite apparentes.

L'intérieur de l'église a un style simple, il suffit de la roman. Les murs de l'église alternent les anciennes représentations de saints datant du 1300, le mur blanc, qui selon toute vraisemblance, a été peint ces dernières années, couvrant le reste des fresques qui ornent l'église.

L'église a toujours fait l'objet de litiges, dont le premier concerne son nom et son dévouement, comme les archevêques appelé Oratoire Immaculée la visite, et depuis les temps anciens où l'église était un avantage lié à la basilique de Sant « Ambrogio à Milan, il y avait une statue de Saint-Apollinaire qui a donné à l'église son nom. Des chroniques plus anciennes, il semble que dans le pays il y avait une chapelle dédiée à Santa Maria, en face de l'ancienne église paroissiale de Sant'Ambrogio. Le fait est que, dans l'église, en effet, il y a deux statues de Saint-Apollinaire, est la statue de Notre-Dame de Lourdes, pour lequel il a construit une petite grotte dans la structure romane.

Sur la lunette au-dessus de la porte d'entrée, il y a deux représentations des vieilles églises paroissiales de Cornaredo. L'abbaye de San Pietro est sous des formes telles et telles à celles en cours, alors qu'il est intéressant d'observer comment l'ancienne église paroissiale démolie au cours de la 1800, présenté une tour cylindrique élégante, un peu comme la Ciribiciaccola Abbaye de Clairvaux.

La tour de la cloche, comporte une cloche forgée par Antonio Busca et daté 1559.

cloche fusion Année Remarque nominale dédicace diamètre
Campana dynamique 1559 FA5 Saint-Apollinaire 309 mm

La cloche est montée dans l'élan et encore les sons manuellement, à l'aide d'une corde qui descend à droite dans l'église.

église Sainte-Croix

Cornaredo
L'église dédiée à la Sainte-Croix, dans le hameau Cascina Croce

La structure de l'église est très simple avec une nef. Il est au cœur de Cascina village Croce, dont les habitants voulaient à tout prix d'avoir leur propre église. Par conséquent, en 1933, ils ont complété les a officiellement été béni et ouvert « belle église » pour adorer un an plus tard, en 1934.

Au départ, l'église avait une cloche d'origine inconnue, coulé en 1605. À la fin des années soixante, il a été décidé d'ajouter un autre à la tour du clocher.

cloche fusion Année Remarque nominale dédicace diamètre
mineur de Bell (I) Unknown (ajouter) D5 Saint Giovanni Paolo II 286 mm
plus Campana (II) 1605 Si4 Sainte-Croix 389 mm

Dans les années nonante, les cloches ont été fixées à la paroi et à leur place a été monté un dispositif qui simule le bruit de la sonnerie; les deux cloches étaient là pendant près de deux décennies, jusqu'à ce que l'église a été entièrement restauré en 2011. A cette occasion, les cloches ont été retirées du clocher, bénie solennellement le jour de la fête du village (qui tombe le premier dimanche de Septembre) par le pasteur Mgr Fabio Turba et de mettre à leur place, où ils sont revenus à jouer le 25 Septembre, le jour de la fête de Cascina Croce.

Les cloches, sonnant un petit roi et est le plus grand, sont montés dans le système sonore dans l'élan et ils sont complètement manuel, ou être utilisés uniquement par la corde classique, qui déplace la cloche si tiré.

A l'intérieur de l'église, il est conservé une relique avec un morceau de Sainte-Croix de Christ.

Chapelle de Notre-Dame Immaculée

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Saint-Peter Olmo.

Cette petite chapelle publique a été construit par le travail de la famille comme sa chapelle privée au milieu du XVIIIe siècle. Date gittante leur position sur la route, mais, bientôt la chapelle a également été ouverte à l'usage du public. La structure de la chapelle est assez simple, avec un toit à deux versants, une porte d'entrée bas, surmonté d'un volet que peut-être une fois accueilli l'image de dévotion qui a aujourd'hui décoré de fresques disparu avec l'usure du temps.

L'église paroissiale de San Pietro

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Saint-Peter Olmo.

La plus ancienne de l'existence de l'église remonte à 1169, lorsque le pape Alexandre III mentionne dans sa note adressée au prévôt de Nerviano, selon lequel la priorité établie de la zone Nervianese église aussi la paroisse de San Pietro et Cornaredo tous Olmo. La structure semble toutefois revenir à des temps plus tôt et le culte ricondurrebbe Lombard aussi la dévotion à Saint-Pierre, en particulier vénéré par les barbares lombards. L'église a cessé d'être considéré comme l'église paroissiale depuis 1989, mais continue d'être la principale église filiale de Cornaredo et la première église de Saint-Peter Olmo.

Abbatiale de Saint-Peter Olmo

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Saint-Peter Olmo.
Cornaredo
Abbatiale de Saint-Peter Olmo

L'église de Saint-Peter Olmo (appelé « GESA vegia » pour le distinguer du bâtiment de culte construit dans les périodes ultérieures à Cornaredo), a des origines anciennes. Il remonte probablement à l'abbaye de Lombard et la structure est probablement venue entre les neuvième et onzième siècles. Le décor a un style roman, tandis que la façade de l'église a été entièrement reconstruit à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

Eglise de San Rocco

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Saint-Peter Olmo.

La petite église de San Rocco est situé à côté de l'ancienne ferme Favaglie San Rocco. Construit dans la seconde moitié du XVe siècle, la chapelle se présente des formes simples, avec un toit à double pente, équipé d'une petite cloche rebroussement Cuivré, dans les fresques représentant une très dégradé crucifixion, divers saints et d'un intérêt particulier est la trinité représenté par trois caractères identiques.

Évangélique Chiesa Cristiana

Le chiesa évangélique Cristiana, est un « unique » dans la région et est une structure religieuse consacrée à la religion vaudoises. La petite structure de l'église est à pignon, avec une seule allée et a été construit en 1997 accepter les exigences de la communauté religieuse de la région, qui avait déjà leur propre lieu de culte plus proche de Eglise de San Giovanni in Conca de Milan, En outre, il note que « l'Église de Saint-Jean des Vaudois ».

Les villas et les palais

Villa Gavazzi Balossi Restelli

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Saint-Peter Olmo.

Construit en 1830 par la famille Gavazzi, la villa était en fait une sorte de précédent de l'immeuble qui avait les 1 737 fonctions Hostaria (qui était précisément « Hostaria del Cervo »), ou à un poste, car il a été placé le long de la soi-disant poste via Vercellina qui reliait précisément Milan avec Vercelli, à travers les villes de Milan Ouest.

Villa Busca Dubini

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: San_Pietro_all'Olmo § Villa_Busca_Dubini.

La première usine de la villa a été construite au XVIe siècle sur une portion de terre alors appelé Pasque (pâturage) de bien commun à la ville de Bareggio. Passé appartenant à la famille Busca, en 1756 il a été reconstruit et agrandi à sa forme actuelle, ils ont simple et élégant, caractérisé par une façade linéaire et une cour d'entrée aux côtés de grille est encore possible de voir un Santella du XVIIIe siècle d'un goût exquis, bien compléter la place en face, sur laquelle donne également Villa Gavazzi Baolssi.

Villa Grandazzi Zoya

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Saint-Peter Olmo.

La villa a été le siège d'un collège jésuite pendant quelques décennies, jusqu'en 1737, quand il a été vendu à la famille Grandazzi qui est mort dans la ligne masculine, vendue à la famille Zoya, les propriétaires actuels du bâtiment.

Villa Villa Balossi

Utilisé comme residenta d'abord en tant que moines augustins, la première usine du XIIIe siècle a été reconstruit au XVe siècle par la même communauté. il a été utilisé depuis le début du XVIe siècle sporadiquement par divers commendataires abbés, prélats qui se sont succédés les prévôts augustins après la fermeture du Vicariat local. supprimé en 1788, tous les actifs de l'ancienne abbaye ont été vendus aux enchères et a félicité 1797 Ils ont été achetés par la famille Villa de Desio. Au cours du XIXe siècle, la Villa a transformé le complexe en une véritable maison de campagne. Actuellement, la villa appartient à une branche collatérale de la famille Balossi.

Palazzo Dugnani

Cornaredo
Palazzo Dugnani

La première usine a été modifiée au XVIIe siècle, quand Gerolamo Dugnani est devenu comte de Cornaredo (titre manqué par sa famille arrive napoléon en Italie). famille Dugnani est mort avec le dernier descendant de sa femme, Rosa Domitilla (appelée « Nicolina », 1862-1945), le bâtiment est devenu un temps partagé privé. Il se caractérise encore par la plante du XVIIe siècle, de facture simple, complétée par une tour de guet.

Palais Municipal

Cornaredo
Palais Municipal de Cornaredo

Des traces de fresques trouvées à l'intérieur de la structure, l'édifice municipal stable est daté du XVe siècle, et en tout cas est considéré comme « noble maison » qu'à partir du XVIIe siècle. Derniers propriétaires de la villa étaient les ponts qui, 1920, Ils formalisées la vente de l'immeuble à la commune et 1929 les dirigeants communautaires ont établi des bureaux, qui avaient été placés dans des endroits inappropriés.

Maison ancienne paroisse

construit en 1851, de fournir un hébergement confortable au nouveau curé construit 1843, l'ancienne maison paroissiale est un beau bâtiment du milieu du XIXe siècle, qui a une façade simple, introduite par une porte surmontée d'un balcon de projection, le tout agrémenté par des fenêtres régulières. La villa est actuellement dell'ACLI, une partie des bureaux municipaux et la bibliothèque.

Entrepôts Serbelloni

Utilisé par la famille Serbelloni comme une grange et le stockage, et la maison des caves et un pressoir, la structure centrale du pays a été construit sous forme splendide, à la suite d'un projet proposé par le célèbre architecte Leopold Pollack opérant dans Milan, qu'il a terminé le travail dans le 1806.

Palazzo della Filanda

Bâtiment historique de l'usine de filature dans le pays, est maintenant utilisé comme un cinéma, une bibliothèque et des bureaux, ainsi que des appartements privés dans les étages supérieurs

districts

via Mattei

Il est un quartier de condominiums coupé en deux de la Via Enrico Mattei. Toute la zone est entourée d'un ressort de bague verte, ce qui assure un amortissement du son, et est situé au milieu d'une branche du parc de la ville.

Cascina Croce

Zone résidentielle se compose principalement de villas et d'appartements.

via Brera

Il est le chemin qui offre les plus hauts bâtiments du village, construit dans les années 50.

Via Roma Via chartreux

Ce sont les tribunaux de district, anciennes fermes restaurées et mises à tous les appartements.

économie

La municipalité de Cornaredo dispose actuellement d'une production, caractérisé par:

  • génie mécanique
  • industrie textile
  • cartonnés de l'industrie
  • industrie alimentaire
  • chimiques et matières plastiques

Infrastructures et transports

Cornaredo est desservi par les lignes de bus exploitées par ATM, Autoguidovie et Movibus.

entre 1879 et 1957 Il était également un arrêt pour la Tramway Milan Magenta également connu sous le surnom Gambadelegn.

administration

période Les citoyens d'abord partie Télécharger notes
26 avril 1945 13 avril 1946 Benvenuto Gussoni PCI (Membre du CLN) maire
14 avril 1946 1951 Luigi Rampoldi DC maire
1951 1956 Luigi Tavecchia DC maire
1956 1960 Luigi Tavecchia DC maire
1960 1965 Mario Camillo Rizzi DC maire
1965 1970 Gino Togliardi DC maire
1970 1975 Vittorio Maccagno PSI maire
1975 1980 Eros Placchi PCI maire
1980 1985 Eros Placchi PCI maire
1985 1990 Claudio Massarotto PSI maire
1990 1994 Mario BARLOCCHI PDS maire
1994 1999 Claudio Croci PPI maire
1999 2004 Claudio Croci PPI maire
2004 2009 Pompilio Crivellone PD maire
2009 2014 Luciano Bassani Ligue du Nord maire
2018 régnant Yuri Santagostino PD maire

jumelage

Personnes liées à Cornaredo

  • Mario Piccinocchi (21 Février 1995) Joueur de football
  • Roberto Colacone (19 Avril 1974) Joueur de football
  • Antonio Fossati (Le 22 mai 1920) Joueur de football
  • Fabrizio Lai (14 Février 1978), De cycliste
  • Alessandro Pistone (27 Juillet 1975) Joueur de football
  • Ettore Ponti (26 Janvier, 1855 - 2 octobre 1919), Sénateur du Royaume d'Italie
  • Davide Oldani (1 Octobre 1967), Personnalité Chef et TV
  • Federica Fracassi (20 Juin 1971), le théâtre et l'actrice le film

société

Démographie

recensement de la population[7]

Cornaredo

notes

  1. ^ {{Informations générales}}
  2. ^ AA. VV., Dictionnaire des noms de lieux. Histoire et signification des noms géographiques italiens, Milano, Garzanti, 1996, p. 230.
  3. ^ p. Giuseppe Fossati c.r.s., Sancti Petri Ulmum, Sampeder Alulma, Saint-Peter Olmo, pro manoscripto, Saint-Peter Olmo, 2000
  4. ^ R.Amilcarella, p ..
  5. ^ La cloche a été coulée par Antonio Busca Milan en 1559
  6. ^ événements
  7. ^ I.Stat Statistiques - ISTAT;  Récupéré le 28/12/2012.

bibliographie

  • Romolo Amilcarella, Cornaredo - Saint-Peter Olmo. Du début à la présente, Boffalora Sopra Ticino: Imprimer Graphique, SBN IT \ ICCU \ LO1 \ 1417399.
  • p. Giuseppe Fossati c.r.s., Sancti Petri Ulmum, Sampeder Alulma, Saint-Peter Olmo, pro manoscripto, Saint-Peter Olmo, 2000
  • G. Tavecchia, C. Sommaruga, Mais où vivez-vous, monsieur?, Publié à l'occasion du centenaire de la dédicace de l'église, 2006

D'autres projets

liens externes