s
19 708 Pages

conclave 1303
bureau vacante.svg
Papa Benedetto XI
Papa Benedetto XI
durée 22 octobre 1303
lieu Palais du Vatican
Les participants 18
bulletins de vote 1
doyen Giovanni Boccamazza
élu Benoît XI (Nicola Boccassini)
 

la conclave, 1303 Il a été appelé après la mort de papa Bonifacio VIII et il a eu lieu au Palais apostolique du Vatican. Il a pris fin avec l'élection de Nicola Boccassini, évêque de Ostia et Velletri, qui prit le nom de Benoît XI.

Cardinaux présents au conclave

Au conclave, ils ont assisté par tous les cardinaux éligibles:

  • Giovanni Boccamazza, Évêque de Frascati;
  • Nicola Boccasini, évêque d'Ostie et Velletri, élu pape;
  • Teodorico Ranieri, Évêque de Palestrina;
  • Leonardo Patrasso, Évêque d'Albano;
  • Pedro Rodríguez, Évêque de Sabina;
  • Giovanni Minio de Morrovalle, Évêque de Porto et Santa Rufina;
  • Jean Lemoine, Le cardinal de Ss Pierre et Marcellin.
  • Robert de Pontigny, Le cardinal de S. Pudenziana;
  • Cher Partino de Montefiore, . Le cardinal de Ss Martino ai Monti;
  • Matteo Orsini, Le cardinal de Santa Maria in Portico;
  • Napoleone Orsini, Le cardinal de S. Adriano;
  • Landolfo Brancaccio, Le cardinal de S. Angelo in Pescheria;
  • Guglielmo Longhi, Le cardinal de S. Nicola in Carcere Tulliano;
  • Francesco Napoleone Orsini, Cardinal de Sainte-Lucie dans Orthea (silice).
  • Giacomo Caetani Stefaneschi, Le cardinal de S. Giorgio in Velabro.
  • Francesco Caetani, Le cardinal de Santa Maria in Cosmedin.
  • Riccardo Petroni, Le cardinal de Saint-Eustache.
  • Luca Fieschi, Le cardinal de Santa Maria in Via Lata.

Deux autres cardinaux, Jacques et Pietro Colonna, Ils avaient été déposés par papa Bonifacio VIII et par conséquent, ils n'ont pas pris part au conclave

la conduite de conclave

Charles II de Naples, Roma qui contrôlaient militairement, il ferme les cardinaux électeurs en Basilique Saint Jean de Latran le lendemain des funérailles du pape Boniface VIII.[1] L'indignation et la capture de Boniface VIII par armée français et colonne famille Ils se sont assurés qu'aucun cardinal croyait hostile à l'élection d'un nouveau pape Philippe IV de France.[1]

Nicola Boccasini, Frère dominicain, Il a été élu à l'unanimité au premier tour et a choisi le nom Benoît XI.[2] Son choix de la numérotation indique qu'il considérait le 'Benoît X comme le pape légitime.[2]

Boccasini était si italienne, mais pas romain, et a donc été considéré comme neutre dans les conflits entre les familles romaines et rivalités internationales entre Charles II et Philippe IV.[2] Benoît XI a refusé de excommunier tant Philippe IV que la famille Colonna, mais en même temps, a refusé de revenir aux propriétés des colonnes qui avaient été confisqués par Boniface VIII.[2]

notes

  1. ^ à b Baumgartner, 2003, p. 47.
  2. ^ à b c Baumgartner, 2003, p. 48.

bibliographie

  • Baumgartner, Frederic J. 2003. Derrière les portes fermées: Une histoire des élections papales. Palgrave Macmillan. ISBN 0-312-29463-8.

liens externes

  • (FR) Salvador Miranda, Conclave 21-22 Octobre, 1303, sur fiu.edu - Les cardinaux de la sainte Eglise romaine, Florida International University.