s
19 708 Pages

Claudio Ambrosini (Venise, 9 avril 1948) Il est compositeur et conducteur italien.

Il a étudié les langues étrangères et la littérature à 'Université de Milan, où il a obtenu son diplôme en 1972. Il a ensuite étudié la musique électronique sous la direction de Alvise Vidolin un conservatoire de Venise entre 1972 et 1975. Ces dernières années, il est devenu profondément impliqué en tant qu'artiste audio vidéo avec le Galleria del Cavallino, la production d'œuvres vidéo expérimentales d'un grand intérêt.[1]

Il a gagné en 1985 la Prix ​​de Rome et l'année suivante, il a représenté 'Italie tous 'Tribune internationale des compositeurs dell 'UNESCO. Il a reçu des commandes RAI, par WDR, le gouvernement français, la Teatro La Fenice de Venise et d'autres institutions. en 2007, à l'occasion du 51e Festival international de musique contemporaine, a remporté le Lion d'or cette musique.

à partir de 1976 travaillant à Centre for Computational sonologie de Padoue et 1979 il fonde 'Ex Novo Ensemble de Venise, qui est consacré à l'exécution de la musique contemporaine. en 1983 Il a fondé la Centre international de recherche instrumentale, dont il est encore actuellement directeur.

Vainqueur en 2011 du XXX Premio Abbiati, dans la section Nouvelles absolue, avec "The Killer di Parole".

œuvres principales

  • la courbe de la chanson, ledit Résumé pour guitare (1972)
  • Airs et Danses pour guitare (1976)
  • Trine pour flûte, hautbois et clarinette amplifié (1979)
  • icaros pour violon seulement (1981)
  • A titre d'un début archer Tabby (1981) à flûte (6 « )
  • Grande danse futuriste pour piano verticalement (1982)
  • Orfeo autre, opéra en 1 acte sur un texte de Charles Altilia (1984)
  • Double concerto grosso pour le grand orchestre (1987)
  • Le satellite météorologique et instrument bande magnétique (1989)
  • Canzoniere danse, ballet en deux actes avec le texte par Giorgio Baffo, Yves Bonnefoy et des sources anonymes (1991)
  • acrobate, texte par Edoardo Sanguineti, pour quatre voix mixtes (1997)
  • ostinato galopante pour orchestre (1997)
  • Pandora librante ballet des textes lucretius, Anonyme XIIIe siècle italien Cecco Angiolieri (1997)
  • Chaconne pour piano (1998)
  • Big Bang Circus (Petite histoire de l'Univers), Il fonctionne en deux étapes, livret et Sandro Cappelletto (2001-2002)
  • Pause irréel pour le grand orchestre (2004)
  • Le son et son double pour violoncelle seulement (2004)
  • Touching Orfeo (2009) http://www.youtube.com/watch?v=rlET42dbSzg
  • Le tueur de mots (2010) Ludodramma en deux actes, le sujet de Daniel Pennac et Claudio Ambrosini, livret et musique de Claudio Ambrosini (notes de programme pour la mise en place en 2010 au Teatro La Fenice à Venise)
  • Les sons Shortest classer mille dans le monde (2012) pour flûte (10 « )
  • Fonofania (2013) babillage pour choeur et orchestre, commandée par la biennale de Venise
  • Une autre pièce intolérable pour flûte (2016) (9 « )

notes

  1. ^ 1976 Appuyez sur papier 7'11 « et de Photographia 30 », 1977 lumière solfège 2'17 », 1979 Videosonata 8 ».

D'autres projets

autorités de contrôle VIAF: (FR58207732 · LCCN: (FRn89138016 · SBN: IT \ ICCU \ VEAV \ 056567 · ISNI: (FR0000 0000 7890 6751 · GND: (DE1042978557 · BNF: (FRcb139781730 (Date)