s
19 708 Pages

Gaspare Spontini
Portrait de Gaspare Spontini

Gaspare Luigi Pacifico Spontini (maiolati, 14 novembre 1774 - maiolati, 24 janvier 1851) Ce fut un compositeur italien, membre de la classicisme.

D'origine modeste, il a été envoyé par ses parents à son oncle de poursuivre une carrière dans l'église, bien que les désirs et les inclinations du garçon faisaient face à la musique. Il a commencé ses premières études musicales Jesi; en Janvier 1793 est accueilli dans Conservatoire de la Pietà dei Turchini de Naples où il a étudié, entre autres, Nicola Sala, et bientôt il a commencé à composer.

La période française

en 1803 Il a déménagé à FranceCe fut le début d'une carrière de grand succès. Il a composé des œuvres qui deviendront célèbres: le Milton en 1804, la Vestal en 1807, Fernando Cortez en 1809 et l 'Olympie en 1819, qui projettera les plus grands honneurs à la cour napoléon d'abord et Louis XVIII puis. Surtout triomphante était l'hôte de « The Vestal » tragédie lyrique néo-classique exemplaire, digne de représenter toute une époque, répétée 200 fois. Dans cette période, il a été lancé en Franc-maçonnerie en loggia "L'Age d'Or" de Paris[1].

La période allemande

appelés à Berlin la cour de Frédéric-Guillaume III de Prusse, en 1820 Il a été chargé de premier Kapellmeister (courant Staatskapelle de Berlin) A côté du général Surintendance de la musique (en cours Staatsoper Unter den Linden), Avec le titre Général Musik Direktor. Déshonoré, la mort de Federico Guglielmo III, 1840 Spontini a été accusé et reconnu coupable de trahison; volonté Dresde de lui payer Allemagne nouveaux honneurs. La même année Spontini a reçu le titre de comte du pape de Saint-André, après une période de Angleterre où il a été reçu avec grand honneur par Queen Victoria.

La retraite à Maiolati

Gaspare Spontini
Spontini avec sa femme Celeste Erard

Après un nouveau passage Paris et alors Cologne, Il a pris sa retraite à maiolati en 1850 où il mourut l'année suivante, le 24 Janvier. En son honneur, Maiolati ajouté à son nom les mots « Spontini ».

Peu connu est malheureusement le profil de philanthrope Spontini de cette période: en fait don de tous ses biens à la réalisation des organismes de bienfaisance importants, y compris la maison de soins infirmiers pour les personnes âgées, la Chambre des Maidens, le prêteur sur gages pour les pauvres de Jesi et Maiolati.

De plus, en hommage à sa femme, Celeste Erard, Spontini attribuerait une grande partie de ses biens immobiliers à la création d'un jardin (la Parco Colle Celeste) Pour la promenade publique.

Spontini également mis à la musique brochures de Giuseppe Maria Foppa.

considérations sur l'artiste

Spontini est avec Luigi Cherubini le plus important de la période de l'opéra italien entre l'exposant Domenico Cimarosa et Giovanni Paisiello sur un côté et Gioachino Rossini, Vincenzo Bellini, et Gaetano Donizetti autres. Au début des travaux, écrits en italien, il se conformait au style opératique napolitain[2] et ne montrait aucun signe d'originalité. Cependant, une fois à Paris, Spontini est entré en contact avec un environnement musical plus moderne et consciente, et surtout connaissait la réforme de Gluck, qui a été profondément influencé[2]: Au cours de cette période, il a écrit ses œuvres les plus importantes (La Vestal, Fernando Cortez, Olimpie)[2], qui montrent une puissante source d'inspiration dramatique, l'esprit préromantique, combiné avec une grande clarté et la solidité de la structure typiquement néo-classique[3]; puis l'adhésion plus grande de la musique aux valeurs dramatiques et psychologiques du texte, un aspect qui reconnaît la noblesse des mélodies expressives. Il a aussi, de façon similaire à Cherubini, très a supervisé l'instrumentation de leurs œuvres, ce qui est donc très bien, mais très puissant[4]. En fin de compte, Spontini était le plus grand représentant musical de ce moment d'exaltation héroïque qui reliait Rome antique aux souvenirs des entreprises Napoleone Bonaparte[5]. Son style et ses innovations musicales et dramatiques ont grandement influencé les écrivains ultérieurs, tels que Rossini, Weber et Wagner et les auteurs de grand opéra français Meyerbeer et auber[6].

curiosité

D'un grand intérêt les nouvelles qui est publié à la page 15 du volume Elisa Morelli « La Chambre Vocal de Gaspare Spontini - Catalogue thématique » et. LIM-2013 où il a été signalé la présence à un collectionneur privé, le manuscrit autographe d'une scène d'opéra, tiré de « Andromaque » par Gaspare Spontini « Dans la presse a été donnée à moi, par un collectionneur privé, copie e d'un orchestre manuscrit autographe: Andromaque / Scène et air / Chers âmes innocentes fils / de / Gaspare Spontini / 1796 (52 pp. oblong, Paris, Coll. Priveé). Tout en donnant les nouvelles de cette découverte importante, je compte approfondir l'étude de ce document ".

Dans la ville de Mentana, Province de Rome, il est nommé une rue.

Dans la ville d'Ascoli Piceno et le prestigieux Institut historique de la musique de la ville, il porte le nom du compositeur de Maiolati.

honneurs

commandant de' src= Commandeur de l'Ordre de Louis de Hesse (Grand-Duché de Hesse)
Chevalier de classe III' src= Chevalier de l'Ordre de classe III Red Eagle (Prusse)
officier de' src= Officier de l'Ordre de la Légion d'Honneur (France)
officier de' src= Officiel Ordre de Léopold (Belgique)
chevalier de' src= Chevalier de l'Ordre du mérite de la Couronne de Bavière (Bavière)
chevalier de' src= Chevalier de l'Ordre de Saint Gregorio Magno (États pontificaux)
Chevalier de l'Ordre royal de François Ier (Royaume des Deux Siciles) - par ruban uniforme ordinaire Chevalier de l'Ordre royal de François Ier (Royaume des Deux-Siciles)
chevalier de' src= Chevalier de l'Ordre Pour le Mérite (classe de la paix)
- 1842

compositions

travaux

titre sexe actes librettiste première Théâtre de la ville
Puntigli Li femmes Puntigli Farsetta pour la musique 2 actes inconnu inconnu 1796-03-00 carnaval 1796 Rome, Pallacorda Florence
Adelina Senese ou est Amour sécrété dramma giocoso 2 actes Bertati Giovanni Bertati, de son livret La princesse d'Amalfi pour Joseph Weigl 10/10/1797 10 octobre 1797 Venise, Teatro San Samuele
faux Le peintre faux inconnu ? inconnu inconnu 1797-00-00 1797/1798; 1800 Rome (?);
Palerme, Teatro Santa Cecilia
héroïsme L'héroïsme ridicule comédie pour la musique 1 enregistrement Piccinni D. Piccinni 1798-03-00 carnaval 1798 Naples, nouveau Théâtre
Theseus Theseus reconnu drame musical 2 actes Giotti Cosimo Giotti 22/05/1798 22 maggio1798 Florence, théâtre Intrepid
faux Le philosophe faux musique de comédie 2 actes Piccinni D. Piccinni 01/07/1799 1er Juillet 1799 Naples, Teatro Nuovo
vol L'évasion masqué musique de comédie 2 actes Palomba Giuseppe Palomba 1800-03-00 carnaval 1800 Naples, Teatro Nuovo
diamants Les photos parlent mélodrame comique inconnu inconnu inconnu 1800-05-00 1800 Palerme, Teatro Santa Cecilia
Élysée Le Elysian déçu mélodrame comique 2 actes Monti M. Monti 28/08/1800 28 août 1800 Palerme, Teatro Santa Cecilia
amoureux Les amateurs dans le procès, ou est jaloux gras drame musical 2 actes Bertati Giovanni Bertati 11/03/1801 3 novembre1801 Rome, Teatro Valle
métamorphose La métamorphose de Pasquale, ou les deux tout est illusion dans le monde comédie ludique pour la musique 1 enregistrement Foppa Giuseppe Foppa 1802-03-00 carnaval 1802 Venise, Teatro San Moise
menue La petite maison Opéra Comique 3 actes Dieulafoy Joseph Marie Armand Michel Dieulafoy et N. Gersin 12/05/1804 12 maggio1804 Paris, Opéra-Comique, Salle Feydeau
Milton fait historique 1 enregistrement Jouy Joseph Étienne-Victor de Jouy et Joseph Marie Armand Michel Dieulafoy 27/11/1804 27 novembre1804 Paris, Opéra Comique, Salle Favart
Julie, ou Le pot de fleurs en prose, Comédie de chants Mêlée 1 enregistrement Jars Antoine Gabriel Jars 12/03/1805 12 mars 1805 Paris, Opéra Comique, Salle Favart
vestale la Vestal tragédie lyrique 3 actes Jouy Joseph Étienne-Victor de Jouy, de inédits monuments anciens (1767) de Johann Joachim Winckelmann 15/12/1807 15 décembre 1807 (en français);
26 décembre 1824 (en italien)
Paris, Opéra (Français);
Milan, Teatro alla Scala (Italien)
Fernando Cortez La conquête de ous Mexique
(Troisième version: Fernand Cortez oder Die Eroberung von Mexiko)
Opéra 3 actes Jouy Victor Joseph Etienne de Jouy et Joseph-Alphonse d'Esmenard, Alexis Piron;
deuxième version: révisée par Victor Joseph Etienne de Jouy;
troisième version: révisée par Emmanuel Théaulon, traduit par J. C. May;
quatrième version: révisée par Karl von Lichtenstein Août
28/11/1809 28 novembre1809;
seconde version: 28 maggio1817;
troisième version 6 Avril, 1824
quatrième version 26 Février, 1832
Paris, Opéra (Première et seconde version);
Berlin, Königliches Opernhaus (troisième et quatrième version)
Pelage, ou Le roi et la paix Opéra 2 actes Jouy Victor Joseph Etienne de Jouy 23/08/1814 23 août 1814 Paris, Opéra
Dieux Les Rivaux Dieux, Les ous de Cythère fêtes
(Avec Rudolphe Kreutzer, Louis-Luc Loiseau de Persius et Henri Montan Berton)
opéra-ballet 1 enregistrement Dieulafoy Joseph Marie Armand Michel Dieulafoy et Charles Brifaut 21/06/1816 21 juin 1816 Paris, Opéra
olympie;
deuxième version, en allemand, comme Olympie;
troisième version, encore une fois en français, olimpie
tragédie lyrique 3 actes Dieulafoy Joseph Marie Armand Michel Dieulafoy et Charles Brifaut de Voltaire;
deuxième version traduite et révisée par E. T. A. Hoffmann
22/12/1819 22 décembre 1819;
seconde version: 14 maggio1821;
troisième version 28 Février, 1826
Paris, Opéra (premier et troisième version);
Berlin, Königliches Opernhaus (deuxième version)
Nurmahal, oder das von Rosenfest Caschmir Lyrisches Drame mit Ballet 2 actes Herklots Carl Alexander Herklots, de Lalla Rookh de Thomas Moore 27/05/1822 27 maggio1822 Berlin, Opernhaus Königliches
Alcidor Zauberoper mit Ballet 3 actes Lambert Marie-Emmanuel-Guillaume de Théaulon Lambert et C. Nutty, par Rochon de Chabannes;
traduction allemande de Carl Alexander Herklots
23/05/1825 23 maggio1825 (pour célébrer le mariage de Frédéric d'Orange-Nassau et Louise de Prusse 21 maggio1825) Berlin, Opernhaus Königliches
Agnes von Hohenstaufen Lyrisches Drama 3 actes[7] Raupach Ernst Raupach (première et deuxième version);
revue par Karl von Lichtenstein Août et compositeur (troisième version)
28/05/1827 28 maggio1827 (première version, comprenant seulement le premier acte);
12 juin 1829 (seconde version en 3 actes);
6 Décembre 1837 (troisième version en 3 actes)
Berlin, Königliches Opernhaus (toutes les versions)

Une autre musique pour le théâtre

  • La course haute, sung, texte de Luigi Balocchi, Paris, L'Imperatrice (Salle Louvois), le 8 Février, 1806
  • Tout le monde un délit, vaudeville, Malmaison, 17 mars 1806
  • lalla Rukh, Festspiel, texte par S. H. Spicker, par Thomas Moore, Berlin, Palais Royal, le 27 mai 1822
  • Ici, il vit ici spiro beau que je l'aime, air forcé avec clarinette
  • Ecoute-moi, mon père aimait, scène et aria
  • Si ne pleure pas malheureux, air ( L'île inhabitée de Pietro Metastasio)
  • images désastreuses, en duo (pour L'île inhabitée Pietro Metastasio)
  • Parlez-moi de mon Eurilla, en duo (comme Parlez-en à mon Lisetta, en La métamorphose Pasquale)
  • grand Bacchanale pour orchestre (pour la représentation à Paris Les Danaïdes de Antonio Salieri)

Arias et duos

  • Conseil à Nice, brise, texte de Giovanni Battista Bordese (Paris, vers 1804)
  • Douces sensations, et mélancoliques douleureuses (Paris, vers 1804):
    • la Toi Dont l'amour
    • II Les grâces, la beauté
    • III Vous de la rien
    • IV Ou divines mélodies Viens
    • V Fortunes Jours
    • VI L'DEPUIS instant affreux
  • 3 Romance (Paris, vers 1804):
    • la Chant du troubadour
    • II Etre aimé
    • III Les regrets
  • 3 romances (Paris, vers 1805):
    • la Le Songe du Prisonnier
    • II Le premier jour
    • III romance
  • 3 duos italiens (Paris, vers 1806):
    • la Deux bell'alme amoureux
    • II Nymphes, bien que Hanker Vivar heureux
    • III Oh mon Dieu, ne soyez pas en colère
  • Les Adieux d'un jeune Croisi (Paris, vers 1806)
  • Les riens d'amour (Paris, vers 1806)
  • Flambeau d'amour (Paris, vers 1811)
  • 3 Nocturnes, textes de Pietro Metastasio, pour deux voix (Paris, vers 1811, comme réimprimés 3 nocturni, Berlin, 1836):
    • la Parmi toutes les douleurs
    • II Naissance d'un enfant, oui l'accouchement
    • III Juste pour que je veux dire
  • La Valentine nouvelle: positions élégiaques sur la mort de ... Monseigneur le duc de Berry (Paris, 1820)
  • Tout Deuil: Romance sur la mort du duc de Berry (Paris, 1820)
  • Stances sur la mort de S.A.R. Mons. Le duc de Berry, Désaugiers texte (Paris, 1820)
  • Les Pleurs de Béarnais: roman sur la mort du duc de Berry, texte Delagarde (Paris, 1820)
  • Mignon de Lied, texte Goethe (Berlin, peut-être 1830)
  • 4 romances (Berlin, vers 1831):
    • la La petite sorcière, Chansonette, texte Ambroise Bétourné
    • II L'gondolier Heureux, barcarola
    • III le reviendra
    • IV Salut, vertes campagnes, nuit
  • Zephir und die Träume (Berlin)
  • 6 oeuvres nouvelles (Paris, peut-être 1839):
    • la Il Faut Mourir
    • II Le départ
    • III Le Rêve d'Orient, Texte de Léon Escudier
    • IV Mignon, par E. Deschamps, de Goethe
    • V Les regrets
    • VI Arietta
  • L'adieu (Paris, 1840)
  • Cela ne m'a pas dit une jours, texte par Pietro Metastasio, brise; Es blühte ein Blümchen, texte J.F.L. Duncker, roman (en Original Album neuer-Compositionen für Gesang und Plan Berlin, vers 1840)
  • Lebewohl de Spontini une seine Freunde à Berlin, texte Spontini (Berlin, 1842)
  • Un Quinze ans, texte Gayrard (Berlin, vers 1840-1850)
  • Le Orphelin du malheur (Berlin, vers 1840-1850)
  • Eh bien, je me souviens, texte de Métastase (en Les cantilènes: album de chant)
  • la Charité (Paris, vers 1855)
  • le inconstance
  • Le retour
  • Canzonetta Taranto, pour soprano et basse continue (Paris, vers 1795)
  • La Peche de L'ambres: chant de l'Est Prussia, duo (Paris, 1832)
  • Mais au bord Dernière complaint de mon TOMBEAU (Paris, 1838)

musique chorale

  • Leta et de bonne voix réelle, Motet plein, pour deux sopranos, ténor, quatre voix et orchestre, environ 1794-1795
  • Preussischer Volksgesang (Borussia), texte J.F.L. Duncker, pour chœur et orchestre, (Berlin, 1818; arrangiamenro pour orchestre Sieges- und Grosser Festmarsch)
  • Gebet, Duo und Hymnus, Cantate pour voix solistes, six voix et orchestre (composé à l'occasion de la visite du tsar à Berlin, 1826)
  • den König Gott, sung, le texte Herklotz, Halle, 12 septembre 1829
  • An den Frieden, pour ténor, voix et orchestre, 1831
  • Les Cimbres, chant de guerre, pour deux ténors, baryton et piano
  • Tag den Begrüsst, Célébration de l'hymne, 1840
  • Salvum Domine fac regem nostrum, pour voix solistes, chœur, orgue, violoncelles et contrebasses (composé pour le couronnement de Federico Guglielmo IV, 1840)
  • Domine Jesu Christe, offertoire, pour les voix masculines, double chœur et orgue (Paris, 1854)
  • Domine Jesu, pour chœur et orgue

musique instrumentale

  • nuit, pour orchestre, Naples, 1795
  • Danse martiale, pour orchestre militaire:
    • la Evolutions militaire
    • II Prélude à la bataille et à la victoire sur le champ de Mars
  • Geschwindmarsch, pour la bande militaire (en Sammlung von Marschen de für Musik zum Gebrauch der bestimmten Königlichen armée prussienne)
  • 4 Fackeltänze, pour orchestre, pour les mariages de la Prusse royale (1822, 1823, 1825, 1829, également en disposition piano)
  • Les charmes d'une fête, pour piano divertissement

notes

  1. ^ V. Gnocchini, franc-maçonnerie Italie, Mimesis-Erasmus, Milan-Rome, 2005, p.259.
  2. ^ à b c Sapere.it, Spontini, Gaspare Luigi Pacìfico - Sapere.it, sur www.sapere.it. Consulté le 14 Février, 2017.
  3. ^ AA VV, Rizzoli-Encyclopédie Larousse Multimédia: Voix "Spontini (Gaspar)" et "Vestal (La)", Rizzoli, 2001.
  4. ^ AA VV, Rizzoli-Encyclopédie Larousse Multimédia: voix "Spontini (Gaspar)" et "Vestal (La)", Rizzoli, 2001.
  5. ^ Spontini, Gaspare Luigi Pacifico Encyclopédie Treccani, sur www.treccani.it. Consulté le 14 Février, 2017.
  6. ^ AA VV, Le Garzantine: Musique. article "Spontini, Gaspare", Milano, Garzanti Books S.p.A. 2005.
  7. ^ initialement conçu en 2 actes

bibliographie

  • Anselm Gerhard: "Spontini, Gaspare" dans The New Grove Dictionary of Opera, Stanley Sadie (rédacteur en chef), Londres, 1992 ISBN 0-333-73432-7
  • Gaspare Spontini: "Méthode de chant", éd. Elisa Morelli, Casa Ricordi, Milan 2012.
  • Gaspare Spontini « de chambre Arie pour voix moyenne et piano ou harpe / arias chambre pour voix moyenne et piano ou harpe », éd. Elisa Morelli, Casa Ricordi, Milano 2015.
  • Elisa Morelli: Bibliothèque "La Chambre Vocal de Gaspare Spontini" italienne Musique (LIM) Lucca, 2013. ISBN 978-88-7096-718-0

Discographie

- Gaspare Spontini "Le travail de la voix par chambre pleine" Tactus TC 771960 (5CD)

Articles connexes

  • Fondazione Pergolesi Spontini
  • école de musique napolitaine
  • Musée "Gaspare Spontini" maison musée Spontini
  • Théâtre Gaspare Spontini dedicatogli de théâtre

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Gaspare Spontini

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR27253271 · LCCN: (FRn81119292 · ISNI: (FR0000 0001 0856 1791 · GND: (DE118616374 · BNF: (FRcb138999819 (Date) · LCRE: cnp01260607