s
19 708 Pages

Jean-Baptiste Nôtre / Ʒɑ ba'tist notʁ / (Toul, 4 septembre 1702 - Toul, 20 février 1807) Ce fut un compositeur et organiste français.

vie

Son père, Jacob Notter, originaire de Mels, près de Sargans en Suisse, marié à Toul en 1721 et se sont installés là, après avoir servi comme soldat dans le régiment Esly; Suisse est devenue la cathédrale, avec le nom francisé de Jacques Nôtre.

au départ autel la cathédrale, Jean-Baptiste Nôtre très probablement reçu ses premières leçons d'orgue par organistes et Noirel Martelet. En 1754, les canons ils ont reçu une bourse d'études pour former six mois Paris avec Guillaume-Antoine Calvière (1695-1755), l'un des organistes de chapelle royale et le propriétaire Notre Dame de Paris. A son retour, l'organiste nommé au Cathédrale de Toul, qui avait un magnifique instrument construit par Nicolas Dupont entre 1751 et 1755.

Il a été appelé à évaluer l'orgue de l'abbaye cistercienne de Notre-Dame Beaupré (1775), l'église abbatiale des Saints Pierre et Paul Neuwiller-lès-Saverne (1778), l'abbaye de Saint-Vincent-de Metz (1779) et Cathédrale de Nancy (1787, 1789).

En 1793, il a été chargé de faire l'estimation des corps de toutes les églises de Toul deviennent des actifs nationaux. Bien que la révolution suspendu pour un temps ses activités, il fut organiste de la cathédrale jusqu'à sa mort.

En 1757, il épousa Nancy Francoise Mangin, la fille d'un aubergiste, avec qui il a eu cinq enfants. Leur fille Marguerite Nôtre (1759-1837) fut organiste à St. James Parish Luneville.

son Livre d'orgue

Conservé à la Bibliothèque municipale Châlons-en-Champagne (Manuscrit 941), entre la musique de l'organiste Jean Baptiste Charbonnier (1764-1859) et intitulé Livres de piesses d'orgue par l'organiste de Toul, la collecte de pièces de Notre contient neuf suite huit courtes compositions, triées en fonction de la tons ecclésiastiques, et qui pourrait être les versets pour magnificat:

  • [Ton premier]: Plein jeux. tombe Fugue. Duo. Trio. Basse de trompette. Récit. Duo. Grand jeux. Grand jeux.
  • [Deuxième ton]: Plein Jeux. tombe Fugue. Duo. Trio. Cornet à pistons. Basse de trompette. Grand jeu. Récit de Cromhorne. Grand jeux.
  • [Ton troisième]: Plein jeux. tombe Fugue. Duo. Trio. Récit. Cornet à pistons. Trio. Grand jeux. Grand jeux.
  • [Ton Quatrième]: Plein jeux. tombe Fugue. Duo. Trio. Récit. Cornet à pistons. Duo. Grand jeux. Grand jeux.
  • [Ton Cinquième]: Plein Jeux. tombe Fugue. Duo. Récit. Clairinette. Basse de trompette. Trio. Grand jeux. Grand jeux.
  • [Ton sixième]: Plein jeux. tombe Fugue. Duo. Clairinette. Duo. Trio. Basse de trompette. Grand jeux. Grand jeux.
  • [Ton septième]: Plein Jeux. tombe Fugue. Duo. Récit. Trompette. Trio. Basse de trompette. Grand jeux. Grand jeux.
  • [Ton Huitième]: Plein jeux. tombe Fugue. Duo. Trio. Clairinette. Cornet à pistons. Récit. Grand jeux. Grand jeux.

Interférant dans la grande tradition française de livre d'orgue liturgique, collection Notre reflète bien l'évolution du goût dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, en particulier l'influence de la musique allemande pianoforteLes pièces sont en fait sans pédale obligé écrit et peuvent également être lus sur d'autres instruments à clavier.

bibliographie

  • Jean-Baptiste Nôtre, Livre d'orgue ..., édité par Jean-Luc Gester, introduction de Jean-Luc Gester et Damien Vaisse, Hombourg-Haut, Institut Théodore Gouvy, 2003
  • Gustave Clanché, La musique, le chœur, les bas-Chœur de la cathédrale de Toul (documents historiques), Toul, 1936.
  • Olivier DOUCHAIN, « Les organistes du Laïques de Toul aux Diocèse Siècles XVIIet et XVIIIet" Recherches sur la musique française classique, Volume 20, 1981, pages 77-181, Volume 21, 1983, p. 43-117 et Volume 22, 1984, p. 164-218.
  • Jean-Luc Gester, Damien Vaisse, « Jean-Baptiste Nôtre, de Toul organiste, fils et Livre d'orgue" touloises Études, nº 109, 2004, p. 29-39; Article réédité avec quelques ajouts dans La Tribune de l'orgue. Revue Suisse Romande, le volume 57/1, 2005, p. 10-23.

Discographie

  • Jean-Baptiste Nôtre, Le Livre d'Orgue, organe Pascal Vigneron Schwenkedel (1963) de Cathédrale de Toul orgue historique et Charles Cachet (1720) par Domgermain - Réf. Quantum QM 7064 (2012).

Articles connexes

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR15077177 · ISNI: (FR0000 0000 0470 4049 · BNF: (FRcb155034712 (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez