s
19 708 Pages

Mina Nº 7
Mina Mina # 7 1964.jpg
artiste Mina
art album collection
publication 5 octobre 1964
durée 39:35
disques 1
traces 16
sexe populaire
pop
musique pop
étiquette Italdisc LPMH 187
inscription mono
formats LP
Mina - Histoire
précédent album
Mina
(1964)
suivant
studio One
(1965)

Mina Nº 7 Il est une collection de la chanteuse italienne Mina, publié sur LP dall 'étiquette Italdisc octobre 1964.[1][2]

histoire

Italdisc cette deuxième collection publique (la première est 20 coups de Mina) Lorsque Mina est passé la Ri-Fi et, sans tenir compte du fait que ce dernier label a été publié en mai même année l'album eponym Mina, le titre Mina Nº 7, le comptage transmet progressivement par ordre chronologique pour soutenir la carrière de cet artiste depuis le début.

Une confusion supplémentaire est ajoutée par la site officiel le chanteur, en fait, comme il est indiqué dans la discographie, ont été supprimées (en 2012) toutes les collections publiées 1970-2009, alors que ceux à 1967 (et en particulier celles dell'Italdisc), ainsi que tous les Extended Play (Publié au début sixties), Ont été inclus parmi l'album.[1]

le disque

Au-delà du sous-titre 16 Réussites, Il contient deux chansons sur les albums jamais publiés; tous deux publiés quatre mois avant la seule Rhapsodies (Rhapsody) / tabac Amour.

le maître Tony De Vita Mina et son orchestre accompagnent chaque chanson.

La photo sur la couverture est la même déjà utilisé pour l'album café Moliendo (1962).

L'ordre « physique » des chansons sur les deux côtés du lecteur est:
A côté: Rhapsodies, vous savez, regardez-moi, Fly volez de moi, Sciummo, Just Let Me Cry, Ollalla Gigi, Stranger Boy
B-side: Piano, le ballon, Dindi, Renato, 'Na sérums' e maggio, tabac amour, pas au Québec que no, Chihuahua.[2]
Dans la section « Tracks » est suivi la séquence suivante sur la couverture de l'album et sur le site officiel,[1] qui diffère peu de la précédente.

Toutes les chansons sont interprétées en italien, à l'exception Que non, que no!, dont le texte existe en espagnol.

traces

L'année spécifiée est à l'album de publication appartenant (qui cache le lien).
l'édition musicale Ducal.

A côté
  1. Rapsodie (rhapsodie) - 02h21 (Texte: Alberto Testa - Musique: Werner Scharfenberger) - Non publié d'albums
  2. Oui, je sais (heißer sable) - 03h02 (Texte: Mogol, Alberto Testa - Musique: Werner Sharfenberger) - 1963
  3. Ils me regardent - 02h44 (Texte: Leo Chiosso "Roxy Bob" - Musique: Umberto Prous) - 1963
  4. Fly fly par moi - 02h18 (Texte: Alberto Testa - Musique: Vittorio Buffoli) - 1962
  5. Sciummo - 02h45 (Texte: Lucillo - Musique: Carlo Concina) - 1962
  6. Ollallà, Gigi - 02h14 (Texte: Vito Pallavicini - Musique: Vittorio Buffoli) - 1963
  7. Je ne vais pas pleurer (Just Let Me Cry) - 02h18 (Texte: Roxy Bob - Musique: Ben Raleigh) - 1963
  8. Boy Stranger - 03h01 (Texte: Leo Chiosso - Musique: Umberto Prous) - 1963
Side B
  1. le ballon - 02h07 (Texte: Roxy Bob - Musique: Umberto Prous) - 1962
  2. dindi - 02h21 (Texte: Giorgio Calabrese « Excentrique » - Musique: Antônio Carlos Jobim) - 1963
  3. Renato (Renata) - 02h10 (Texte: Alberto Testa - Musique: Alberto Cortez) - 1962
  4. Chihuahua - 02h10 (Texte: Giorgio Calabrese - Musique: Antonia Bertocchi, Mansueto De Ponti) - 1962
  5. 'Na sérums' e maggio - 03h17 (Texte: Gigi Pisano - Musique: Giuseppe Cioffi) - 1961
  6. L'amour du tabac - 01h57 (Texte: Vito Pallavicini - Musique: Vittorio Buffoli) - Non publié d'albums
  7. Que non, que no! - 01h47 (Texte: Tullio Romano - Musique: Peter 'Pierino' Codevilla) - 1963
  8. piano - 03h03 (Texte: Giorgio Calabrese - Musique: Tony De Vita) - 1961

notes

  1. ^ à b c Les albums Discographie, Mina Mazzini, Site officiel. Récupéré 10 Décembre, 2016.
  2. ^ à b Mina Nº 7, en Discographie nationale de la chanson italienne, ICBSA. Récupéré 10 Décembre, 2016.

liens externes