s
19 708 Pages

Commission biblique pontificale
Biblique pontificale Commissio
Emblème du Saint-Siège usual.svg
Objectifs: promouvoir l'étude biblique; contrer les vues erronées sur l'Ecriture; fournir des conseils au domaine de l'enseignement biblique
érigé 30 octobre 1902
président archevêque Luis Francisco Ladaria Ferrer, S.J.
secrétaire prêtre Pietro Bovati, S.J.
Emeriti cardinal William Joseph Levada,
cardinal Gerhard Ludwig Müller
(Présidents émérites)
cardinal Albert Vanhoye, S.J. (Secrétaire émérite)
siège Palais du Saint-Office, 00120 Cité du Vatican
site officiel www.vatican.va
données catholic-hierarchy.org
Saint-Siège · Eglise catholique
les dicastères de Curie romaine

la Commission biblique pontificale (Chanson thème PCB) Il est une organisation de Curie romaine 30 Octobre fondée 1902 avec la fonction de consultoria relative biblique, dans le Congrégation pour la Doctrine de la Foi (ex Saint-office), Dont le cardinal préfet est aussi le Président du Comité. Il basée à Cité du Vatican, dans le bâtiment Saint-Office.

histoire

la Commissio Pontificia de Re Biblica ( « Commission pontificale des choses bibliques ») a été créé le 30 Octobre, 1902 Léon XIII avec la Lettre apostolique Vigilantiae studiique.[1] La nouvelle commission avait une triple responsabilité:

  • promouvoir efficacement les catholiques le « __gVirt_NP_NN_NNPS<__ étude de la Bible »;
  • en désaccord avec les moyens scientifiques les « opinions erronées » sur le sujet de l'Écriture Sainte;
  • étude « questions débattues » et les problèmes émergents dans le domaine biblique, donner des conseils aux Magistère de l'Eglise.

Pie X, avec la Lettre apostolique Scripturae Sanctae 23 Février 1904,[2] accordé au Conseil le pouvoir de conférer licence académique et un doctorat en sciences bibliques degrees. À l'heure actuelle cette fonction académique est géré en collaboration avec la faculté de Institut pontifical biblique de Rome et de la Faculté des sciences bibliques et archéologie du Studium Biblicum Franciscanum Jérusalem (depuis 2001).

Léon XIII et Pie X le Conseil avait accordé des pouvoirs étendus en ce qui concerne les nouveaux enjeux et les conflits bibliques, en particulier liés aux théories moderniste. Depuis le 13 Février, 1905 jusqu'au 17 Novembre, 1921, la Commission a publié 14 décrets (ou décisions) et 2 déclarations sous forme de réponse aux questions ou des doutes proposés. Ces décrets sont rassemblés dans 'Enchiridion Biblicum. dessous Pie XI (Jusqu'au 30 Avril 1934), suivie par deux autres décrets, pour un total de 18 interventions.

Le 27 Juin, 1971, dans le cadre de la grande œuvre de la réforme post-conciliaire, Paul VI, avec Motu proprio soins Sedula (texte italien)[3] nouvelles règles établies pour l'organisation et le fonctionnement de la commission, qui a pris son nom actuel de « Commission biblique pontificale. » Le but était de rendre son activité plus fructueuse. A travers 15 articles courts est appelé la nouvelle structure: les membres ne sont plus cardinaux, assisté par consulteurs, mais en sciences bibliques enseignants de diverses écoles et nations, qui se distinguent par leur science, la prudence et le sentiment catholique en ce qui concerne le magistère de l'Eglise (art. 3).

A ce changement de structure, il est nécessairement compensée par une modification de la nature et les fonctions. Non plus composé de cardinaux, le modèle de congrégations romaines, la nouvelle commission est devenue un organe consultatif, au service de enseignement et reliée à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (Cf. art. 1), Dont le préfet est aussi le Président du Comité.

Activités et documents

Le nouveau comité a tenu sa première réunion plénière 1974, à laquelle ils ont été révisés pour les examens pour l'obtention de diplômes universitaires dans les études bibliques. A partir de cette date, la Commission se réunit en session plénière chaque année la deuxième semaine après Pâques, sur un sujet choisi précédemment par le cardinal président sur les conseils de diverses organisations, telles que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, la conférences épiscopales ou la commission elle-même.

Dans les années 1975-1976, les membres se sont penchés sur l'étude de la « condition de la femme dans la Bible » et, plus précisément, le rôle des femmes dans la société, selon l'Écriture Sainte.

En 1977-1978, il a abordé la question de l'utilisation des Saintes Ecritures théologie de la libération, puis la grande et brûlant d'actualité.

Réunion plénière sur le thème de 1979 était complet "inculturation dans l'Écriture Sainte. Les rapports ont été publiés dans un livre intitulé La foi et la culture à la lumière de la Bible (LDC, Turin 1981).

En 1980, il a été décidé de traiter une question très difficile et varié: une concernant la relation entre christologie et herméneutiques. L'étude a duré jusqu'à la session plénière de 1983 et a pris fin avec la promulgation du document De sacré Scriptura et christologia (Tr. Il. Bible et christologie).[4]

De 1985 à 1988, le Comité fit une pause pour étudier la relation complexe entre les Églises locales et l'universalité de l'unique peuple de Dieu, en faveur d'une approche biblique, ecclésiologique et œcuménique. 11 Avril, de 1988 a été promulgué un document de 20 pages intitulé L'unité et la diversité dans l'Eglise.[5]

En 1989, il a été abordé la question importante de la 'Interprétation de la Bible. Ils ont été présentés plusieurs rapports et a travaillé sur de nombreuses questions controversées qui pendant des années ont suscité de vives discussions dans les milieux scientifiques. Le travail a duré plusieurs années, et le 15 Avril, 1993 a été finalement promulgué le document L'interprétation de la Bible dans l'Église (texte italien)[6] avec une préface du cardinal président du PCB Joseph Ratzinger (texte italien).

De 1994 à 1996, le travail de la commission qu'ils fit une pause pour aborder le thème de « » universalisme du salut « par Christ et la diversité des religions.

Depuis 1997, a été entrepris une étude approfondie sur la relation entre l'ancien Testament et le nouveau Testament, entre les chrétiens et les juifs. Cette enquête a été achevée à la session plénière de 2000 et en Novembre 2001 a été publié en plusieurs langues un texte intitulé Le peuple juif et ses Saintes Écritures dans la Bible chrétienne (Prof. Wladimir Di Giorgio.texte italien ).[7]

D'autres documents de la Commission biblique pontificale:

  • A propos de citationes implicitas à S. Scriptura contentas, Sur les citations implicites contenues dans les Saintes Écritures (13 Février 1905) [37 CUL (1904-1905) 666]
  • De specietenus de hors de historicis, Narrations apparemment historique (23 juin 1905) [38 CUL (1905-1906) 124]
  • De Mosaic authentia Pentateuchi, authenticité mosaïque du Pentateuque (27 Juin, 1906) [39 CUL (1906) 377]
  • De quatrième evangelio, Auteur et de la vérité historique du quatrième évangile (29 mai 1907) [40 CUL (1907) 383]
  • De livres nature Isaiae et auctore, Indole et auteur du livre d'Isaïe (28 Juin 1908) [41 CUL (1908) 613]
  • De fonctionnaires d'organes Pontificiae Commissionis de roi biblique, L'organe officiel de la Commission biblique pontificale (15 Février 1909) [1 AAS (1909) 241]
  • De charactere Historico Trium priorum capitum Geneseos, Le caractère historique des trois premiers chapitres de la Genèse (30 Juin 1909) [AAS 1 (1909) 567-569]
  • De auctoribus et de tempore compositionis Psalmorum, Les auteurs et la composition du temps Psalms (1er mai 1910) [2 AAS (1910) 354]
  • De Coram Commission biblique pontificale subeundis, Examens pour les diplômes universitaires devant la Commission biblique pontificale (24 mai 1911) [3 AAS (1911) 47-50]
  • Quaestiones de evangelio secundum Matthaeum, L'Évangile selon Matthieu (19 Juin 1911) [3 AAS (1911) 294-296]
  • Quaestiones de evangeliis secundum Marcum et secundum Lucam, Sur les évangiles de Marc et Luc (26 Juin 1912) [4 AAS (1912) 463-465]
  • De s synoptica, Sur la question synoptiques (26 Juin 1912) [4 AAS (1912) 465]
  • Quaestiones de livre Actuum Apostolorum, Dans le livre des Actes (12 Juin 1913) [AAS 5 (1913) 291-292]
  • Quaestiones de epistolis pastoralibus Pauli apôtres, Sur les lettres pastorales de l'apôtre Paul (12 Juin, 1913) [AAS 5 (1913) 292-293]
  • De Épître aux Hebraeos, La lettre aux Hébreux (24 Juin 1914) [AAS 6 (1914) 417-418]
  • De parousie en epistolis Pauli Apostoli, La Parousie dans les lettres de saint Paul (18 Juin, 1915) [AAS 7 (1915) 357-358]
  • De additione variarum lectionum dans la version Vulgatae tam Veteris quam Novi Testamenti, Ajout de variations de leçons dans les éditions de la Vulgate (17 Novembre, 1921) [AAS 14 (1922) 27]
  • De faux duorum textuum biblicorum interpretatione, Sur la fausse interprétation des deux textes bibliques (1er juillet 1933) [AAS 25 (1933) 344]
  • Opus dont titulus "Die Einwanderung Israels dans Kanaan" reprobatur, Détermination de la peine opéra "Die Einwanderung Israels à Kanaan" (27 Février, 1934) [AAS 26 (1934) 130]
  • Sacrae Scripturae dans ecclesiis de De usu, Sur l'utilisation des versions des Saintes Ecritures dans les églises (30 Avril 1934) [AAS 35 (1943) 270]
  • De experimentis leur diplôme, Les examens de doctorat (16 juillet 1939) [AAS 31 (1939) 320]
  • Un pamphlet anonyme dénigrant (20 Août, 1941) [AAS 33 (1941) 465-472]
  • De experimentis à Prolytatum, Aux examens pour la licence (6 juillet 1942) [AAS 34 (1942) 232]
  • De Sacrae de Scripturae en langues vernaculas, Les versions de l'Ecriture Sainte dans les langues vivantes (22 août 1943) [AAS 35 (1943) 270]
  • De usu neuf supplémentaires Latin Psalterii horas canonicas, Le nouveau psautier latin en dehors des heures canoniques (22 Octobre 1947) [AAS 39 (1947) 508]
  • Des sources du Pentateuque et de l'historicité de 1-11 Genèse, Sur les sources du Pentateuque et la valeur historique de 1 à 11 Janvier (16 Janvier 1948) [AAS 40 (1948) 45-48]
  • De Scriptura docenda sacrée sic, Enseignements de l'Ecriture Sainte dans les séminaires et les collèges (13 mai 1950) [AAS 42 (1950) 495-505]
  • De livre "Die Psalmen" Bernardi Bonkamp, Dans le livre "Die Psalmen" Bernard Bonkamp (9 Juin, 1953) [AAS 45 (1953) 432]
  • De consociationibus biblicis et de conventibus eiusdem generis, conférences bibliques et bibliques Associations (15 Décembre, 1955) [AAS 48 (1956) 61-64]
  • De veritate Historica evangeliorum, La vérité historique des évangiles (21 Avril 1964) [AAS 56 (1964) 712-718]
  • Ratio periclitandae doctrinae à Academicos Gradus candidatorum, Plan d'examen des diplômes universitaires dans l'Écriture Sainte (7 Décembre, 1974) [AAS 67 (1975) 153-158]

Les membres actuels

  • Président: archevêque Luis Francisco Ladaria Ferrer, S.J. (Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi)
  • Secrétaire: Pietro Bovati, S.J.
  • Jean-Noël Aletti, S.J.
  • Olivier Artus
  • Miguel Antonio Barriola
  • Juan Miguel Díaz Rodelas
  • Christoph Dohmen
  • Denis Farkasfalvy, O.Cist.
  • Francolino Gonçalves, O.P.
  • Prospero Grech, O.S.A.
  • John Chijioke INous
  • Thomas Manjaly
  • Fearghus Ó Fearghail
  • Yeong-Sik Johan Pahk
  • Ney Brasil Pereira
  • Donald Senior, C.P.
  • Ramón Trevijano Etcheverria
  • Ugo Vanni, S.J.
  • Henryk Witczyk
  • Carlos Zesati Estrada, M.Sp.S.
  • Secrétaire technique: Don Alessandro Belano, F.D.P.

Cronotassi des présidents

  • Cardinale Mariano Rampolla (1902 - 16 décembre 1913 décédé)
  • Cardinale Willem Marinus van Rossum, C.SS.R. (13 Janvier, 1914 - 30 août 1932 décédé)
  • Cardinale Gaetano Bisleti (27 Octobre, 1932 - 30 août 1937 décédé)
  • Cardinale Eugène-Gabriel-Gervais-Laurent Tisserant (11 Juillet 1938 - 27 mars 1971 retiré)
  • Cardinale Franjo Šeper (1971 - 25 novembre 1981 retiré)
  • Cardinale Joseph Ratzinger (25 Novembre 1981 - 2 avril 2005 cessé[8])
  • Cardinale William Joseph Levada (13 mai 2005 - 2 juillet 2012 retiré)
  • Cardinale Gerhard Ludwig Müller (2 Juillet 2012 - 1 Juillet 2017 cessé)
  • archevêque Luis Francisco Ladaria Ferrer, S.J., à partir du 1er Juillet 2017

secrétaires Cronotassi

  • prêtre Giovanni Battista Frey, C.S.Sp. (1925 - 1939 a démissionné)
  • Presbitero Giacomo Maria voste, O.P. (1939 - 1949 a démissionné)
  • Priest Atanasio Miller, O.S.B. (1949 - 1962 a démissionné)
  • Prêtre Benjamin Wambacq (1962 - 1971 a démissionné)
  • évêque Albert Louis Descamps (1973 - 15 octobre 1980 décédé)
  • Prêtre Henri Cazelles, P.S.S. (1984 - 1989 a démissionné)
  • prêtre Albert Vanhoye, S.J. (1990 - 2001 retiré)
  • Presbitero Klemens Stock, S.J. (2001 - 5 novembre 2014 a démissionné)
  • Prêtre Pietro Bovati, S.J., du 12 Décembre 2014

Cronotassi sous-secrétaires

  • prêtre Arduino Kleinhans, O.F.M. (1949 - 1958 a démissionné)
  • Prêtre Benjamin Wambacq (1958 - 1962 a démissionné)
  • Prêtre Giorgio Castellino, S.D.B. (1964 - 1971 a démissionné)

notes

  1. ^ Acta Apostolicae Sedis 35 [1902-1903] 234-238.
  2. ^ Acta Apostolicae Sedis 36 [1903-1904] 530-532.
  3. ^ Acta Apostolicae Sedis 63 [1971] 665-669.
  4. ^ Libreria Editrice Vaticana, Cité du Vatican 1984.
  5. ^ Libreria Editrice Vaticana, Cité du Vatican 1988.
  6. ^ Libreria Editrice Vaticana, Cité du Vatican 1993.
  7. ^ Libreria Editrice Vaticana, Cité du Vatican 2001.
  8. ^ Cession a automatiquement cessé avec la mort de Jean-Paul II; le 19 Avril est élu pape sous le nom de Benedict XVI

D'autres projets

liens externes