s
19 708 Pages

«Voleur du monde! »

(Exclamation typique de Nick Raider)
Nick Raider
bandes dessinées
Nick Raider logo.png
logo header
langue orig. italien
pays Italie
auteur Claudio Nizzi
textes Claudio Nizzi
dessins Giampiero Casertano
éditeur Sergio Bonelli Editore, Si les éditions
1ère édition Juin 1988 - Janvier 2005
périodicité mensuel
Albi 200 (Full)
sexe jaune

Nick Raider est un personnage de dessin animé créé par Claudio Nizzi[1] protagoniste de la série de bande dessinée du même nom police italien Il a publié 1988-2005 pour 200 numéros de Sergio Bonelli Editore[2][3] que, pour la première fois publié une série jaune[4].

Historique de la publication

Le premier jaune de la série Bonelli est conçu par genre inspiré scénariste Claudio Nizzi d'enquêtes criminelles tel que défini dans la série de nouvelles dell '87e District de Ed McBain. Avant d'aborder le personnage, il a écrit des scénarios pour Nizzi Tex, d'autres séries de bande dessinée par le même éditeur, une chose qui influe sur la caractérisation parce que, comme le Texas Ranger, Nick est un héros courageux, assez habile et chanceux d'être toujours en mesure de résoudre les cas de criminalité sont délégués. Graphiquement, le personnage a le visage d'un jeune homme Robert Mitchum toujours vêtu d'un trench sur ses épaules et le pistolet caché dans sa ceinture[4]. La bande dessinée a fait ses débuts en Juin 1988 publié par Daim Press (futur Sergio Bonelli Editore)[1][2]. La série a pris fin avec les publications du numéro 200 (janvier 2005)[2] en raison de la baisse des ventes observée au cours des dernières années[citation nécessaire]. En plus de la série régulière chaque année depuis 1989, ils ont été publiés dans le volumes spéciaux jusqu'à 1998[5]. De 1993 à 2004 Nick Raider a été le héros de la bande dessinée publiée dans le 'Almanach jaune, série annuelle ainsi qu'une nouvelle histoire ont publié des articles et des analyses sur le sujet du genre jaune et des événements sur le sujet qui ont eu lieu l'année précédente[3].

De nombreux auteurs ont pris tour à tour la réalisation des épisodes, y compris des écrivains tels que: Gianfranco Manfredi, Alfredo Nogara, Michele Medda, Gianluigi Gonano qui a signé avec le pseudonyme G. Anon, Piero Fissore, Stefano Piani et Tito Faraci, Gino D'Antonio. En tant que concepteurs: Aldo Capitanio, Gustavo Trigo, Marco Foderà, Bruno Ramella, Ivo Milazzo, Ferdinando Tacconi, Sergio Toppi, Frederic Volante, Mario Rossi (Maro « ), Renato Polese, Luigi Siniscalchi et Iginio Straffi. Les couvertures ont été faites par Giampiero Casertano 1-43, de Bruno Ramella 44 à 99 et Corrado Mastantuono de # 100 à 200, la dernière de la série Bonelli.

Peu de temps après la fin de la série a été réédité par Edizioni Si précédé d'un volume spécial avec deux histoires écrites par Ferdinando Tacconi et dessinée par Marco Foderà[citation nécessaire]. En Décembre 2006, la FI a publié le premier épisode d'une nouvelle mini-série de quatre numéros écrits par Claudio Nizzi. Dans les volumes, il est présenté aussi quelques histoires de fiction liés à la bande dessinée et enrichi avec des illustrations de divers artistes. Cette mini-série est la première production interne née à l'éditeur. La série est fermée 2008 Après 38 numéros.

La série originale de Bonelli a été réédité par la maison d'édition en Finlande Mysteeri Kunstannus[6].

intrigue

Nick Raider est un enquêteur dans l'homicide de New-York qui, flanqué par le camarade Marvin Brown, enquête sur les crimes sanglants commis dans la « grosse pomme ». son mentor, ainsi que le patron direct est le lieutenant Arthur Rayan, qui tente sans succès de contrôler les impulsions de détective et surtout le défend souvent bureaucratie et l'ostracisme de son patron, capitaine Vance, qui a appelé Nick "Ciaocara« En raison de sa relation avec sa femme soumise. Il y a des antagonistes récurrents si le monde souterrain de New York représentait dall'obesa patron Louise Clementi et l'organisation criminelle connue sous le nom Black Cross qui traite de l'assistance aux criminels rendant évadés[4][7].

Biographie de caractère

Nick Raider
nom orig. Nick Raider
langue orig. italien
auteur Claudio Nizzi
dessins Giampiero Casertano
Les éditeurs
  • Sergio Bonelli Editore
  • Si les éditions
app 1er. juin 1988
app 1er. en Nick Raider n. 1 La victime sans nom
sexe mâle
compétence aiguë détective, se débrouille bien avec ses poings si nécessaire.

Francesca (grand-mère)
John Raider (père)
Liza (Mère)

Jenny (soeur)

Le protagoniste est un détective de la police New-York des origines italien. Son nom de famille d'origine est Raidero[4]; les grands-parents sont venus en Amérique en 1928 par un pays Apennin toscan et leur nom a été changé à l'erreur immigration Raider. Comme un enfant, Nick avait une bonne image et aimer son père John, lui aussi policier, aussi longtemps que vous ne seriez pas fissurée à l'adolescence où les relations avec lui auraient pris un pli conflictuel en raison de la crise conjugale et la santé la mère dont le père est susceptible d'être Nick. A la fin d'une autre combat et perdu toute confiance dans le jeune père Nick décide de quitter et se dirigea vers la maison après la mort de son père. La mère est maintenant traitée dans une clinique pour les malades mentaux et à la lumière des expériences ultérieures Nick comprend mieux la figure de père récupérer vieille affection pour lui et a décidé de se joindre à la force de police pour rendre hommage à sa mémoire[7].

En plus de son père, Nick aura comme point de référence le lieutenant Rayan, vieil ami de la famille. Pendant la guerre du Vietnam, il est enrôlé dans la police militaire. De retour chez Nick a commencé sa carrière comme officier de patrouille dans le Bronx sous l'œil vigilant d'un autre mentor, Abraham Reginald King a dit Blackbear[7].

acteurs de support[4][7][8]

  • Marvin Brown: Compagnon de travail habituel de l'acteur inspiré du héros Eddie Murphy.
  • Jimmy Garnet: Détective timide et maladroit spécialisée dans la recherche informatique.
  • lieutenant Arthur Rayan: Nick supérieur hiérarchique direct, l'a pris sous son aile.
  • Le capitaine Philip Vance: commandant de la brigade des homicides et sous le pouce de sa femme, rails souvent contre Nick et Marvin lorsqu'un suspect ou suspects est une personne célèbre ou puissant, peur de représailles.
  • Violet McGraw: petite amie journaliste de Nick Raider.
  • Abraham "Abe" King: Rugueux flic noir et ancien Raider partenaire de patrouille au moment de sa création en police.
  • Alfie: informateur personnel Nick souffre de nanisme qui passe ses journées à jouer au poker dans un bar.
  • Le sergent Ward: de l'agent de service de standard téléphonique qui passe tout son temps à raconter des blagues qui ne sont pas drôles.
  • Dr Bloom: coroner avec un sens de l'humour très attaché aux « corps morts ».
  • Le lieutenant Bowman: tête de légal.
  • Mary Ford: Détective Nick qui a parfois les romances.

notes

  1. ^ à b Nick Raider, sur www.guidafumettoitaliano.com. Récupéré le 6 Février, 2017.
  2. ^ à b c Nick Raider (testé), sur www.guidafumettoitaliano.com. Récupéré le 6 Février, 2017.
  3. ^ à b FFF - têtes, NICK RAIDER, sur www.lfb.it. Récupéré le 6 Février, 2017.
  4. ^ à b c et Nick Raider, sur www.ubcfumetti.com. Récupéré le 6 Février, 2017.
  5. ^ spécial, sur www.guidafumettoitaliano.com. Récupéré le 6 Février, 2017.
  6. ^ Nick Raider, la bande dessinée italienne déplacé en Finlande, en Comicsblog.it. Récupéré le 6 Février, 2017.
  7. ^ à b c FAQ Nick Raider, sur www.ubcfumetti.com. Récupéré le 6 Février, 2017.
  8. ^ . . .la fin d'une longue au revoir. . ., sur www.ubcfumetti.com. Récupéré le 6 Février, 2017.

Articles connexes

  • Albi Nick Raider
  • Albi série Nick Raider off

liens externes