s
19 708 Pages

Le Fantôme de l'Opéra
Titre italien Le Fantôme de l'Opéra
langue originale Anglais
état grande-Bretagne
année 1986
sexe musical
Réalisé par Harold prince-
sujet Andrew Lloyd Webber, Richard Stilgoe et Charles Hart
scénario Glenn Slater et Charles Hart
production Cameron Mackintosh
musique Andrew Lloyd Webber
textes Charles Hart et Richard Stilgoe
chorégraphie Gillian Lynne
scénographie Maria Björnson
costumes Maria Björnson
Les personnages et les acteurs
  • Fantôme de l'Opéra
  • Christine Daaé
  • Raoul de Chagny
  • Carlotta Giudicelli
  • Ubaldo Pleure
  • Monsieur Richard Firmin
  • Monsieur Gilles André
  • Mme Giry
  • Meg Giry
  • Joseph Buquet
  • Monsieur Reyer
  • Monsieur Levèfre
  • commissaire-priseur
principaux prix
Liste des prix et récompenses de Le Fantôme de l'Opéra
(FR)

« Ouvrez votre esprit,
laissez vos fantasmes se détendre
Ce qui dans cette obscurité
vous savez que vous ne pouvez pas combattre:
l'obscurité de
la musique de la nuit "

(IT)

« Ouvrez votre esprit,
laissez vos fantasmes lieu
dans cette obscurité
vous savez que vous ne pouvez pas combattre
obscurité
la musique de la nuit "

(Phantom, Acte I, scène V)

Le Fantôme de l'Opéra est un musical écrit par Andrew Lloyd Webber (Musique et brochure), Charles Hart (paroles) et Richard Stilgoe (livret et textes supplémentaires). L'histoire, vaguement basé sur tous 'roman du même nom de Gaston Leroux, Il raconte l'amour désespéré d'un génie musical visage défiguré qui vit dans le sous-sol de 'Paris Opéra pour les jeunes soprano Christine Daaé, romantiquement lié à la visconte Raoul de Chagny.

La mise en scène originale de 1986, encore utilisé dans presque toutes les représentations théâtrales, il a été réalisé par Harold prince-, avec chorégraphiques de Gillian Lynne, éclairage par Andrew Bridge scénographie et le décor de Maria Bjornson. Les droits du spectacle sont le Really Useful Group et l'un des producteurs Cameron Mackintosh et Andrew Lloyd Webber.

intrigue

Le terrain, indiqué ci-dessous est divisée en fonction de la structure du brochure D'origine (les titres en gras représentent les séquences musicales présentes dans la version originale de l'enregistrement).

(Vendu! ... avec un peu d'éclairage, messieurs? / Vendu! ... avec un peu de lumière, messieurs?)

Opéra de Paris, 1911. Lors d'une vente aux enchères de vieux accessoires de théâtre maintenant abandonné, ancien vicomte Raoul de Chagny acheter un carillon représentant un costume de singe persan les cymbales sonores. Immédiatement après avoir été vendu aux enchères un lustre antique brisé, restauré et modifié pour l'éclairage électrique. Le commissaire-priseur demande si quelqu'un se souvient de l'étrange affaire du Fantôme de l'Opéra, et supposé être capable d'effrayer le mystérieux fantôme grâce à un éclairage moderne.

ouverture

Tout comme il dit ces paroles, les lumières de lustre émettant un flash, et l'air de 'ouverture il plane dans l'air tout en restant suspendu au-dessus de la tête des spectateurs dans les rangs et, dans son sillage, le théâtre renouvelle et retrouve l'éclat du passé.

acte I

Opéra. 1881.

la scène (Ce trophée ... parfois, vous pensez à moi! / Ce trophée ... parfois, tu penses de moi!)

La preuve de la 'Hannibal de Chalumeau[1] Ils sont animés par les caprices constants de diva Carlotta Giudicelli (scène concerté: Hannibal) Et puis interrompu par l'arrivée de Monsieur Firmin et Monsieur André, les deux nouveaux entrepreneurs (anciens commerçants de résidus métalliques) de l'Opéra Populaire. Alors que Carlotta, à la demande des deux imprésarios, effectue dans un 'air, Il se produit encore une autre « accident »: un morceau de scénographie les chutes sur lui, l'obligeant à quitter le spectacle, laissant les nouveaux administrateurs du théâtre sans protagoniste. Les deux hommes d'affaires reçoivent alors une lettre mystérieuse est fantôme bienvenue dans « son » théâtre, en leur expliquant comment ils doivent diriger et lui demande salaire. Toutefois, la sous-estimer, deux, préoccupé par l'abandon du protagoniste et l'éventualité d'avoir à rembourser les billets, ainsi que la réaction possible de leur patron (vicomte Raoul de Chagny). Pour cette raison Mme Giry, directeur chœur, suggère et obtenir, malgré les préoccupations des deux imprésarios, à auditionner Christine Daaé, une ballerine, Il dit que ce dernier avait un excellent professeur de chant, bien que son nom est inconnu. Alors que Christine mentionne l'air craintivement Pensez à moi/ Pensez à moi, la scène se transforme en évidence le passage au réel spectacle, qui marque le triomphe de la jeune chanteuse. De son temps, Raoul, sur l'entendant chanter, il reconnaît comme un ami de la petite enfance.

scène II (Oui, vous avez bien fait ... Un foulard rouge, le grenier, Little Lotte / Oui, vous avez bien fait ... un foulard rouge, le grenier, Little Lotte)

Alors que les danseurs écoutent les signes de Mme Giry, une voix de l'obscurité exprime son consentement à société. Christine est absent dans le groupe, suivi de Meg, fille de Mme Giry, qui demande (duo: Ange de la Musique / Ange de la musique) Ami ce que son secret et qui a enseigné le chant. Christine dit que son père, un célèbre violoniste, avait promis avant sa mort lui enverrais l'Ange de la musique pour la protéger et est tellement convaincu qu'il était présent ange lui a appris à chanter comme ils peuvent souvent entendre sa voix.

scène III (Un tour de force ... Christine, Angel! / Un tour de force ... Christine, ange!)

Après avoir traversé les deux imprésarios, Raoul atteint Christine dans sa dressing, rappelant les temps heureux de l'enfance que nous avions ensemble et l'invitant à aller dîner avec lui (récitatif: Petit Lotte ... / Little Lotte ...), Même si elle refuse en expliquant que son ange est très stricte et n'approuverait pas; Raoul lui dit encore, sans entendre, de se préparer. Dès que le jeune homme quitte la scène, la voix du fantôme fait irruption dans la salle sévèrement réprimander Christine (duo: Le Miroir - Ange de la Musique / Le miroir - Ange de la musique), Qui présente ses excuses à l'Ange de la musique pour sa faiblesse et lui demande de révéler son visage. Le Fantôme lui dit de regarder dans le miroir, où il apparaît maintenant sa figure. Raoul tente d'entrer dans la salle tandis que sa voix attire Christine vers vous: le miroir ouvre un passage vers un tunnel secret. Lorsque Raoul entre dans la pièce, Christine a disparu.

scène IV (Dans le sommeil, il a chanté ... chante pour moi! / Dans le chant du sommeil ... chanter pour moi!)

Christine Phantom conduite par un couloir qui illumine comme par magie (duo: Le Fantôme de l'Opéra/ Le Fantôme de l'Opéra). Entrant « au lac souterrain » les deux voiles sur un bateau se déplaçant dans le sous-sol du théâtre et des chandeliers magiques se dégagent de la lumière ambiante.

scène V (Nocturne aiguise ... aidez-moi à faire la musique du temps la nuit / Night aiguise ... me aide à faire la musique de la nuit)

Une fois à cacher la Phantom, Christine ces enchantements avec son art musical (air: La musique de la nuit/ La musique de la nuit), L'invitant à laisser aller et la remise à la « musique de la nuit », jusqu'à ce que le jeune homme, submergé par l'émotion à la vue d'un mannequin mécanique avec son image dans une robe de mariée, elle défaille dans ses bras.[2]

scène VI (Je me souviens ... vais vous manquer / vous me rappeler ...)

Christine se réveille et, encore confus, il commence à se souvenir de l'étrange voyage dans le métro (Arioso: Je me souviens ... / Je me souviens ...). Immédiatement, il se rend compte de la présence du Saint, penché sur une intention lutrin sombre pour composer. Elle est allée à lui, vaincu par la curiosité lui arrache la masque de son visage. Dans un accès de rage, le fantôme jette les jeunes, en colère et bouleversé parce que son visage était découvert défiguré (Arioso: Stranger Than You Dreamed / Plus étrange que vous avez rêvé). Lentement, sa colère dans le désespoir, alors que l'horreur initiale du jeune prend la compassion, l'invitant à restaurer avec amour le masque. Tout à coup, l'Esprit trouve sa sévérité et de la fierté, ordonnant Christine de revenir au théâtre parce que sûrement tout le monde doit rechercher.

scène VII (Comme parchemin jaune ... la chaleur de ses yeux / parchemin jaune ... la chaleur de ses yeux)

Dans l'obscurité de cinquième le théâtre, l'ancien pilote Joseph Buquet Il aime effrayer les danseurs avec des contes macabres à propos de Ghost (récitatif Magical Lasso / magic Lasso), Mais il a été immédiatement réprimandé par Mme Giry, qui avertit que trop plaisanter sur le sujet peut être dangereux.

scène VIII (Mystère après gala ... Une fois plus! / Mystère après gala ... Encore une fois!)

Dans son bureau, Firmin se plaint des bizarreries du monde du théâtre, soucieux de l'évasion de Carlotta, la disparition de Christine et la mystérieuse lettre qu'il vient de recevoir de la Phantom. En succession rapide, entrez André, Raoul et Carlotta, accusant l'autre d'être les auteurs des lettres menaçantes que tout le monde a reçu (scène et concertée: Notes / Les notes).

Mme Giry annonce le retour de Christine et apporte une nouvelle lettre du Phantom, qui commande de confier à son protégé le rôle principal dans le travail le Mute.[3] Carlotta accuse Raoul voulait profiter de son amant et menace de quitter définitivement le théâtre. André et Firmin tentent de la convaincre de rester (joint: Primadonna), Lui offrant le rôle vedette dans le nouveau spectacle et de travailler avec toutes les demandes. Raoul quant à lui, est préoccupé par Christine et Mme Giry en vaines tentatives pour pousser les entrepreneurs à ne pas opposer à la volonté du fantôme.

scène IX (Gentleman, si vous ... tout simplement un accident! / Seigneur, si ... juste un accident!)

Nous regardons l'opéra le Mute de Albrizio. Carlotta joue le rôle de titre, alors que Christine est groom Mute (scène et aria: Serafimo, votre déguisement ... Pauvre fou, il me fait rire! / Serafimo, votre déguisement ... Pauvre fou, il me fait rire!). Le spectacle est interrompu par le fantôme, annonçant une catastrophe imminente parce dell'affronto immédiatement.

Carlotta continue à chanter, mais se met soudain à croasser comme un crapaud et court dans les coulisses tandis que les deux imprésarios annoncent au public que le spectacle se poursuivra et la partie de la comtesse sera joué par Christine Daaé. Alors que l'ombre sinistre du fantôme apparaît à plusieurs reprises dans les ailes, le ballet effectue une intermezzo dansée, interrompue par l'apparition soudaine au milieu de étape, le corps inanimé Joseph Buquet, pendu par le fantôme. Christine prend la fuite sur le toit puis de Raoul, tandis que Firmin annonce la pause du spectacle.

scène X (Pourquoi avez-vous nous brought ici? ... Go! / Pourquoi avez-vous amené ici? ... Go!)

Sur le toit du théâtre, après une introduction instrumentale, Christine apparaît, suivie par Raoul (duo: Pourquoi Avez-vous apporté-nous ici? / Pourquoi avez-vous amené ici?), Qui cherche à revenir en arrière, en lui disant qu'aucun fantôme existe. Christine dit qu'elle était dans la clandestinité et je l'ai vu dans le visage (air: Raoul, j'y suis allé / Raoul, j'y suis allé). Raoul tente de la réconforter, en déclarant son amour, la jeune fille dit à un mouvement alternatif (duo: Tout ce que je vous demande / Tout ce que je vous demande). Lorsque les deux quittent la scène, le fantôme apparaît qu'il a entendu chaque mot, jure de se venger (air: Tout ce que je vous demande (Reprise) / Tout ce que je vous demande (Reprise)). Sur un geste de la Phantom, le lustre tombe sur la scène.

acte II

Au même endroit, six mois plus tard.

entracte L'orchestre résume les principaux thèmes musicaux réalisés dans le premier acte.

la scène (M'sieur Firmin? ... Vous chantera pour moi! / Monsieur Firmin? ... Vous chanterez pour moi!)

Firmin et André, visiblement nerveux, l'annonce d'un bal masqué pour célébrer la nouvelle année. en foyer le théâtre de défilés une galerie de masques très élaborés (Chorus: mascarade/ mascarade), Christine et Raoul sont engagés, mais la jeune fille a peur, et voudrait garder secret le syndicat. A la hauteur de la balle, une figure masquée par écarlate allégorie La mort apparaît en haut de l'escalier en laissant tomber le silence de toutes les personnes présentes. Reconnaissez-vous la voix du fantôme, annonçant l'accomplissement de son nouvel opéra, Don Juan Triumphant/ Don Giovanni Triumphant,[4] dans laquelle Christine protagoniste obligatoirement (récitatif: Pourquoi donc silencieux/ Pourquoi donc silencieux). Puis, menaçant catastrophe majeure si ses ordres ne sont pas exécutées, il disparaît dans une flamme de flammes.

scène II (Mme Giry! ... Madame Giry!)

Parmi les scènes, force Raoul une difficulté Mme Giry de révéler ce qu'il sait au sujet de la Phantom. Selon la femme, il était un génie et l'homme déformé est venu il y a des années avec une ville cirque, fuyant en suivi d'un état de semi-confinement qui a été forcé et de refuge dans le sous-sol du théâtre.

scène III (Ridicule! ... la catastrophe sera le vôtre! / Ridicule! ... la catastrophe sera le vôtre!)

Les hommes d'affaires sont outrés par les revendications de la Phantom, mais a décidé de mettre en scène le spectacle, impliquant Pleure, Christine et Carlotta une réticence (et scène concertée: Notes II / Les notes II); Pendant ce temps, Raul conçoit un plan pour le capturer (récitatif: Nous avons tous été aveugles / Nous étions tous aveugles): Quand la scène Don Juan Triumphant / Don Giovanni Triumphant et le fantôme sera présenté, il sera arrêté par gendarmes. Christine Les merveilles désespérées ce qui devrait être fait, si vous trahissez son mentor agissant comme un leurre, ou le laisser continuer à tuer Raoul tente de la réconforter et la pousse à suivre son plan (récitatif et aria: Raoul Je suis effrayé ... Twisted Every Way / Raoul, j'ai peur ... Twisted tous les sens).

scène IV (Masquer votre épée maintenant ... son père lui a promis / cacher votre épée maintenant ... Son père a promis)

Reyer et le casting essayer le nouveau opéra, se heurtant avec suintement, qui a des difficultés considérables dans l'exécution de son air (scène et concertée: Cachez votre épée ... / cacher votre épée ...) Et Carlotta, qui continue de critiquer le score. Christine s'isole du reste du groupe, tandis que les voix et les paysages fading autour de ses changements (air: Dans le sommeil, il me chantait / Dans le sommeil, il me chantait).

scène V (Vous avez été une fois ... laissez ce soit la guerre que vous deux! / Tu as été une fois ... laissez ce soit la guerre à la fois!)

Christine est maintenant dans un endroit sombre cimetière, en face de la grande tombe de son père, le jeune homme met un élégie funèbre mélancolie (air: Souhaitant d'une certaine façon ici Encore une fois / Je vous souhaite étaient en quelque sorte ici encore). De la tombe, répond à la voix de la Phantom Christine (duo - trio: Errant enfant ... / enfant Wandering ...), Qui dirige, presque hypnotisé, vers elle. Raoul entre la scène et parvient à conserver la jeune fille. En plus de mausolée apparaît le fantôme, Raoul que les défis et le pousse à se battre contre lui (récitatif: Bravo, monsieur! / Bravo, Monsieur!). Cependant, ceux-ci, est enlevé à Christine.

scène VI (Vous comprenez vos instructions? ... Ouvrons mon opéra! / Comprendre vos instructions? ... Que mon opéra commence!)

la Don Juan Triumphant / Don Giovanni Triumphant Il se prépare à être mis en scène. Raoul a organisé le piège de la Phantom, alors que celui-ci prépare son discours.

scène VII (Ici, le père ... ou nous serons trop tard / Ici, le père ... ou il sera trop tard)

Le spectacle est sur scène et le protagoniste Don Juan (Weep) prépare un masque pour séduire Aminta (choeur, récitatif, air: Don Juan Triumphant / Don Giovanni Triumphant). Après l'arrivée de Aminta, joué par Christine, est l'apparition sur la scène du fantôme, qui a remplacé Cry dans le rôle de Don Juan déguisé. Don Juan séduit Aminta dans un duo passionné où la fiction et la réalité de la scène se chevauchent de façon continue (duo: Le point de non-retour / Le point de non-retour). L'approche Phantom Christine déclarant leur amour et de donner son anneau, mais elle arrache son masque révélant son visage déformé.

Le théâtre est tombé dans une panique et la Phantom kidnappe Christine pour l'emmener dans son refuge. Quand il a découvert cadavre de Ubaldo Pleure, la foule se précipite à la poursuite de l'Esprit dans le sous-sol pour faire la justice. Mme Giry appelle Raoul et le guide vers le passage secret de la Phantom.

scène VIII (Vers le bas une fois de plus ... Il est là, le Fantôme de l'Opéra / Encore une fois ... Il est là, le Fantôme de l'Opéra)

Le Fantôme traîne Christine dans le sous-sol, désespéré et furieux (air et choeur: Plus bas Une fois / Encore une fois/ Track Down Ce Meurtrier / Traquer cette meurtrière). Pendant ce temps, Raoul et Mme Giry courent dans le tunnel secret.

scène IX (Avez-vous vous-même repu ... c'est fini maintenant, la musique de la nuit / Vous vous êtes gorgé ... c'est fini maintenant, la musique de la nuit)

Le Fantôme de l'Opéra (comédie musicale 1986)
Phantom représenté par l'acteur de la scène Hugh Panaro.

Dans sa tanière, le fantôme a contraint Christine à porter la robe de mariée de son mannequin (Arioso: Avez-vous vous-même repu / Vous avez Gorgé vous/ Ce visage / Ce visage ). Raoul arrive, mais il est fait prisonnier par le Fantôme « Punta Lasso » (Arioso: Attendez ... / ... Attendez / Monsieur, je vous souhaite la bienvenue / Monsieur, je vous donne la bienvenue), Qui met Christine face à un choix: laisser Raoul et épargner sa vie, ou de renoncer à l'amour le fantôme causant ainsi la mort de sa bien-aimée (trio: Les larmes que je pourrais avoir versé ... / Les larmes que je aurais pu payer ... ). Christine approche de la Phantom, déclarant leur amour (créature des ténèbres ... Pitoyable / créature des ténèbres ... Pitoyable) Et en l'embrassant. La libre Phantom Raoul ainsi, mais a gagné l'amour entre deux jeunes, libres Christine, laissant son évasion avec l'homme qu'elle aime comme la foule, cherche à se venger, il est maintenant proche de sa cachette (récitatif et choeur: Prenez-la, oubliez-moi / Emmenez-moi oublier / Track Down Ce Meurtrier / Traquer cette meurtrière); Christine retourne une dernière fois par la Phantom, la restauration avec amour son anneau avant de fuir avec Raoul. Seul et désespéré, le fantôme donne le dernier adieu à Christine et abandonne sur son trône cachant avec son manteau.

La foule, dirigée par Meg, pénètre par effraction dans la caverne souterraine, mais le fantôme a disparu. Comme il est le seul, abandonné, masque blanc qui cachait son visage.

caractères

  • Fantôme de l'Opéra (Fantôme): ténor (baryton). brillant musicien visage défiguré qui vit dans le sous-sol de l'Opéra Populaire Paris, qui se profile avec sa présence menaçante sur les artistes et les techniques du théâtre, en faisant semblant d'imposer ses idées artistiques et de recevoir une rente auprès d'hommes d'affaires. Il tombe amoureux jeune Christine, faisant son élève. Selon les rapports de Mme Giry ans plus tôt il était venu Paris avec un groupe de cirque, fuyant et se réfugier dans le théâtre. La texture du caractère est essentiellement celle d'un ténor dramatique (bien que plusieurs interprètes, comme Howard McGillin, Timothy Nolen ou Brian McCann, sont bien barytons), avec une forte cantabilità dans le milieu de gamme du registre et une bonne maîtrise des notes graves, mais en même temps en mesure d'obtenir des aigus plus forts et la sonnerie. Le rôle permet également préférable d'avoir une bonne familiarité avec le chant classique (bien que dans quelques-uns des artistes les plus connus, y compris Michael Crawford et Colm Wilkinson, cette fonctionnalité est absente). L'extension de plus de deux octaves requis par la partition et les besoins spéciaux spectaculaires du caractère, ce qui rend le rôle de l'un des plus difficiles, mais en même temps parmi les plus convoités parmi ceux offerts par scène aujourd'hui la musique théâtrale. souvent considéré comme l'une des étapes les plus importantes dans la carrière d'un chanteur musical, Il avait comme interprètes des artistes de premier plan dans le monde musical (Hugh Panaro, John Owen-Jones, En outre Michael Crawford déjà mentionné, Colm Wilkinson et Howard McGillin), attirant de nombreux artistes étrangers au genre, comme le ténor wagnérien Peter Hoffmann et chanteur de rock Paul Stanley.
  • Christine D'aé: soprano. ramer Opéra Populaire ballerine, fille d'un violoniste de premier plan. adopté par Mme Giry après la mort de son père, il a toujours vécu à l'intérieur du théâtre, l'apprentissage de l'art du chant par la voix de fantôme, elle croyait une Angelo envoyé à elle par son père. Le rôle vocalement parmi les plus difficiles du répertoire musical contemporain, réparties dans toute la soprano tissage (sovracuto à moi dans la finale Le Fantôme de l'Opéra). L'interprète doit posséder une certaine familiarité avec le chant réel, ainsi qu'une grande polyvalence, allant des airs nettement opéra (Pensez à moi) Pour des chansons qui nécessitent l'émission plus de lumière (Eb Tout ce que je vous demande). L'entrée doit également être en mesure de traiter avec des passages de colorature et en même temps maintenir un timbre gracieux et mélodique (pour mettre en évidence le contraste avec l'entrée Carlotta).
  • Raoul de Chagny: Baritone (ténor). Mécène Opéra Populaire, tendre ami d'enfance Christine], qui a rencontré après son audition chanter toute l'année 'Opéra. L'écriture est presque entièrement composée de motifs mélodiques limités à la moyenne de la bande de tissage de baryton élevé. Il n'a pas de difficultés techniques particulières et peut être pris en charge de manière adéquate par un ténor ou baryton. Plus de souplesse particulière ou d'extension, compter l'élégance et la douceur de la chanson; il est également préférable d'une voix de la chaleur et le ton gracieux, idéalement, par opposition à une approche plus énergique et agressive fantôme, par rapport à laquelle, par ailleurs, peuvent utiliser une plus « légère » (même si une bonne préparation parole est encore acceptable). Souvent, les interprètes Raoul, passent ensuite au rôle de fantôme (Ceci est le cas Hugh Panaro, Gary Mauer, John Cudia, Ramin Karimloo et bien d'autres). Le risque constant de l'interprète doit être un contour simple figure. Il est donc nécessaire que l'acteur est en mesure de soutenir la comparaison avec fantôme à la fois sous le profil de canoro qu'à partir de ce stade.
  • Carlotta GiudicelliSoprano. capricciosa PrimaDonna dell 'Opéra; très célèbre dans le monde de la musique, mais dont la voix est maintenant fissurée. invisa à fantôme, qui ne tolère pas la diva attitude et les qualités de chant sont maintenant insuffisantes. Le caractère (un chanteur d'opéra gâté à la fin de sa carrière) exige clairement une approche de la parodie. Le chanteur doit encore avoir une préparation adéquate pour faire des pointes crédibles d'opéra de caractère histrionique. Il doit adopter une main plus pompeux et moins gracieux, en contraste avec la voix de Christine.
  • Monsieur Richard Firmin: Baryton. Directeur de l'Opéra Populaire.
  • Monsieur Gilles André: Baryton. Directeur de l'Opéra Populaire.
  • Mme Giry: mezzo-soprano. Le directeur de la ballet Opera; Il joue le rôle de "porte-parole« la fantôme, comme il est de connaître la vérité sur son histoire et ses notes et a livré ses messages aux entrepreneurs.
  • Meg Giry: mezzo-soprano (soprano). La fille de Mme Giry, est une ballerine, et est un ami de Christine.
  • Ubaldo Pleure: Contenu. ténor premier opéra.
  • Joseph Buquet: faible (Baritone). Le pilote de l'Opéra; conscient de nombreux détails de l'histoire de la fantôme, Il aime effrayer les danseurs avec des histoires effrayantes.
  • Monsieur Reyer: Rôle joué. la conducteur Opéra.
  • Monsieur Lefevre: Rôle joué. Le précédent Opéra Populaire, qui vend le théâtre Firmin et André.

numéros musicaux

(Division selon la edizione1986 Original London Cast)

acte I

  • prologue
  • ouverture
  • Pensez à moi
  • Ange de la musique
  • Petit Lotte / Le Miroir (Ange de la musique)
  • Le Fantôme de l'Opéra
  • La musique de la nuit
  • Magical Lasso
  • Je me souviens / étranger que dans vos rêves
  • ... Notes / Prima Donna
  • Pauvre fou, il me fait rire (le Mute)
  • Pourquoi avez-vous nous a amené ici? / Raoul, j'y suis allé
  • Tout ce que je vous demande
  • Tout ce que je vous demande (Reprise)

acte II

  • Entr'act
  • Masquerade / Pourquoi So Silent ...?
  • Notes ... / Twisted Every Way
  • Souhaitant d'une certaine façon Here Again
  • Enfant Errant / Bravo, Monsieur!
  • Le point de non-retour
  • Plus bas Une fois / Track Down Ce Murderer

idéation

La genèse du spectacle remonte au début années quatre-vingt, lorsque Lloyd Webber et Mackintosh, suite à la réception réussie de chats, la planification de la construction d'un spectacle par le budget capable de répéter le succès de l'année précédente. Impressionné par Favorablement Le Fantôme de l'Opéra Ken Hill, Lloyd Webber a décidé de réaliser leur propre version, pensé à l'origine d'impliquer la même colline, mais a finalement décidé un spectacle complètement autonome.

pour la brochure et les paroles des chansons, Lloyd Webber a d'abord été adressée Jim Steinman, Il a dû refuser parce qu'ils engagés dans un autre projet. Le musicien ensuite adapté le roman Leroux avec l'aide de Richard Stilgoe, qui a également écrit les paroles. Ses textes, considérés comme trop plein d'esprit et d'intellectuels, cependant, ont été largement réécrits par le plus romantique de stylo Charles Hart.

en 1985, dans Sydmonton, sont présentés, en privé, les principales chansons dans leur version originale, mettant en vedette Sarah Brightman et Colm Wilkinson.[5] Harold prince-, qui a travaillé avec des comédies musicales Lloyd Webber en Evita Il est contacté pour prendre soin de la mise en scène du spectacle. Il y a beaucoup de candidats pour le rôle du fantôme (y compris Steve Harley - Il a été créé avec Sarah Brightman une vidéo promotionnelle du spectacle - et même Wilkinson), tandis que Sarah Brightman, puis épouse de Lloyd Webber, a été conçu dès le départ pour le rôle de Christine (il semble que la score la caractère a été écrit spécialement pour ses talents vocaux).

production

Le Fantôme de l'Opéra fait ses débuts le 9 Octobre, 1986 tous 'Théâtre de Sa Majesté, en West End Londonien, où elle est encore représentée. Le casting original comprend Michael Crawford (Fantôme) Sarah Brightman (Christine) Steve Barton (Raoul) Rosemary Ashe (Carlotta), John Savident (Monsieur Firmin) David Firth (André Monsieur) et Mary Millar (Madame Giry), tout en dirigeant le 'orchestre Michael Reed. Directeur et interprètes ont également une incidence édition presque complète le travail.

Le spectacle a été présenté deux ans plus tard Broadway, un Théâtre Majestic, avec des variations minimales sous la forme scénique et dans la musique. Les trois protagonistes reprendre leurs rôles respectifs, reliés par un nouveau jeter soutien. On notera en particulier dans l'entrée de fonte Judy Kaye dans le rôle de Carlotta et George Lee Andrews dans celui de Monsieur André.

Les principaux artistes reprennent ensuite le spectacle Los Angeles tandis que, de 1989, Lloyd Webber et Mackintosh réalisent des éditions locales du spectacle dans différents pays du monde (jusqu'à 2007 il y a plus de vingt productions, beaucoup d'entre eux dans des langues autres que 'Anglais).

en 2004 a fait la version cinématographique la comédie musicale.

Le 23 Octobre 2010, la production britannique de Théâtre de Sa Majesté Il a célébré les dix-millième de la réplication du spectacle. L'événement a été célébré avec la présence de Andrew Lloyd Webber et Michael Crawford. 13 Mars, 2011 John Owen-Jones et Sierra Boggess Ils ont assisté à la livraison de Laurence Olivier Awards en chantant la chanson titre de la comédie musicale.

Phantom - The Las Vegas Spectacular

Une nouvelle production de la comédie musicale a fait ses débuts le 24 Juin 2006 un The Venetian Resort Hôtel Casino de Las Vegas, dans un théâtre, qui a coûté 40.000.000 $, spécialement construit pour accueillir la production de cette comédie musicale, en recréant l 'Opéra Garnier de Paris. La musique dure seulement 95 minutes (et pas d'intervalle), et la direction est toujours Harold prince-, avec une chorégraphie de jeux Gillian Lynne et David Rockwell. La production implique l'utilisation de effets spéciaux qui feu d'artifice, lumière stroboscopique et un lustre (coût 5.000.000 $) divisé en cinq parties qui est assemblé comme par magie pendant 'ouverture.

Cette version de la comédie musicale dure 45 minutes de moins que l'original, ce qui élimine les points inutiles de brochure, les scènes de danse et quelques scènes (comme, par exemple, les essais de Don Juan Triumphant). Alors que la plupart des chansons sont restés inchangés, ils avaient un raccourcissement Pauvre fou, il me fait rire et Le point de non-retour. Comme en 2004, le film de lustre s'effondre après Le Point Of No Return au lieu de la fin de la loi One. Le casting inclus Brent Barrett et Anthony Crivello (Alternant dans le rôle du fantôme) Sierra Boggess (Christine), Tim Martin Gleason (Raoul), Elena Jeanne Batman (Carlotta) et Rebecca Spencer (Mme Giry).

25e anniversaire

La production spéciale pour le 25e anniversaire du « Fantôme de l'Opéra » a été mis en scène à Royal Albert Hall les 1er et 2 Octobre 2011, pour un total de trois répétitions. Ce spectacle, avec une chorégraphie originale par Gillian Lynne a été produit par le groupe vraiment utile et Cameron Mackintosh Ltd.

Pour remplir les rôles des deux protagonistes ont été confirmés la star de "Love Never Dies" Ramin Karimloo et Sierra Boggess. Tous deux avaient déjà participé à plusieurs productions de comédies musicales: Karimloo il a servi comme Phantom 'Théâtre de Sa Majesté et Christine Boggess était dans la production de Las Vegas au Théâtre de Venise.

En ce qui concerne les autres rôles Hadley Fraser il personnifié Raoul, Barry James Monieur Firmin, Gareth Snook Monsieur André, Liz Robertson Mme Giry et Wynne Evans Ubaldo Pleure.[6] Le casting et l'orchestre était composé d'environ 200 membres.

jeter

Les éléments suivants sont, par ordre alphabétique, quelques-uns des artistes se sont distingués au fil des ans.[7][8]

  • Michael ball: En dépit d'avoir joué le personnage de Raoul seulement pour quelques mois, dans la saison '87 -88, boule a laissé une marque indélébile dans les nombreux admirateurs de la comédie musicale, qui se souviennent de lui comme l'un des interprètes les plus importants. Dans sa vaste discographie, il n'a pas d'actif sans incision du spectacle, cependant, a souvent interprété la chanson Tout ce que je vous demande (Y compris la performance, aux côtés de Sarah Brightman, l'historique Concert Celebration Andrew Lloyd Webber le Royal Albert Hall)
  • John Barrowman: Interprète du rôle de Raoul dans la saison 1992, Barrowman a prêté sa voix au personnage dans les deux gravures de '94 et '96.
  • Steve Barton: Premier interprète du personnage de Raoul, il a occupé le poste pendant quatre années consécutives, se révélant comme l'un des joueurs les plus efficaces dans ce rôle. Plus tard, il a un peu de temps le rôle du fantôme, gagnant les faveurs des critiques et du public.
  • Graham Bickley: Acteur et chanteur raffiné techniquement pas sans mérite, cependant, il n'a jamais suscité l'enthousiasme des fans. Sa performance dans la gravure de 1994 fut peu apprécié dans l'ensemble, critiquant la voix faible et le timbre trop gracieux et féminin[citation nécessaire].
  • Simon Bowman: Entre 1994 et 1997, il a joué le rôle de Raoul et le Fantôme dans la production londonienne du spectacle.
  • Sarah Brightman: Sélectionné comme interprète du rôle de Christine depuis la genèse du spectacle (on dit que beaucoup de chansons ont été spécialement composées pour elle), il est sans aucun doute lié main dans la main avec la comédie musicale. En plus de son rôle depuis plus de trois ans, il a enregistré plusieurs versions des principales chansons de comédies musicales (y compris une disposition du La musique de la nuit pour soprano). Depuis le début Londres, sa performance a fait l'objet de réactions différentes (plusieurs critiques ont exprimé des doutes sur sa réelle capacité d'action, alors que sa performance vocale a été globalement positive).
  • Rebecca Caine: Alternance interprète le rôle de Christine à Londres à partir de la saison 1987, a assumé le rôle de façon constante édition originale canadienne, 1989-1992, incidendone la version du disque.
  • Michael Crawford: Tout d'abord fantôme jamais, il a soutenu le rôle dans l'original casting Londres, New York et Los Angeles.
  • John Cudia: Le Fantôme de l'Opéra à Broadway depuis plus de trois ans, où ont joué précédemment Raoul. Il a une voix puissante, légère et agile. Il est très apprécié par le public.
  • Ethan Freeman *: Interprète du rôle du fantôme dans la 1989, la production viennoise (en alternance avec Alexander Goebel). En 1991, André était à Londres, en interprétant plus tard, le Phantom (1994-1995), affectant le rôle du disque en 1996.
  • Alexander Goebel: protagoniste édition autrichienne 1989-1991.
  • Rob Guest: Ghost historique de la production australienne.
  • Robert Guillaume: remplacer Michael Crawford à Broadway.
  • Peter Hoffmann: ténor wagnérien avec une grande expérience en 1990 a obtenu le rôle de titre de la première production allemande du spectacle.
  • Sandra Joseph: La star du Tour des États-Unis et, plus tard, édition de Broadway, est l'interprète d'avoir apporté scène Christine à plusieurs reprises dans l'histoire du spectacle et certainement l'une des actrices les plus identifiés par le caractère (personnage qui a également joué dans le spectacle concurrent fantôme). Les qualités d'acteur et scéniques remarquables, combinées à l'attrait physique considérable, ils ont procuré une suite considérable de fans. Prisé pour fort et corsés, l'opéra musical, avec une grande richesse expressive et tonale, beaucoup de blâme, timbre cependant moins strident que d'autres interprètes et une certaine difficulté dans le haut de gamme (au risque de goulots d'étranglement désagréables dans certains extrêmes aigus ).
  • Anna Maria Kaufmann: Le protagoniste de l'édition allemande de 1990 à 1991.
  • Peter Karrie: Le protagoniste Broadway, Londres, Vancouver, Toronto, Singapour, Hong-Kong et la tournée anglaise Bradford et Manchester.
  • Rebecca Luker: La star du spectacle à New York entre 1989 et 1991, a fait ses preuves compétences vocales valides. Il a enregistré la chanson Tout ce que je vous demande à côté de Plácido Domingo.
  • Tim Martin Gleason: De 2005 à 2009, il a joué le rôle de Raoul sur Broadway. Maintenant, il joue le Ghost Tour aux Etats-Unis
  • Gary Mauer: Parmi les interprètes du caractère historique de Raoul (1996-2001) sur Broadway; récemment, il a soutenu le rôle du fantôme dans le Tour des États-Unis, suscitant l'admiration du public (il a été élu cinquième meilleur performeur selon le site officiel de divertissement).
  • Howard McGillin: Le protagoniste 1999-2003 et à nouveau depuis 2005. Il a soutenu le rôle plus que tout autre artiste, devenant au cours des dernières années, l'excellence fantôme de la scène de New York (partage le titre avec Hugh Panaro). Avec ses grandes qualités scéniques et d'agir et d'une voix riche et nuancée (malgré les fans Panaro ont tendance à aller plus bas plénitude de voix que celui-ci), a reçu des éloges de la critique et le public (Le Site Officiel EFFECTUER nominale comme la deuxième meilleure performance de l'avis des fans).
  • Claire MooreInterprète du rôle de Christine depuis l'édition originale basée à Londres, en tant que deuxième interprète, prenant la relève de Sarah Brightman à la fin de 1987 et continuer dans son rôle jusqu'en 1989. En raison de ses qualités scéniques et une bonne technique vocale (bien que certains des imputino un timbre il non sans opacité) a été l'un des artistes les plus populaires dans ce rôle. Il est également le seul artiste à avoir fait deux enregistrements différents de la comédie musicale.
  • Juan Navarro: Version flux protagoniste sur la scène à Mexico en 2001, Navarro est largement considéré comme l'un des fantômes les plus fiables vocalement. Son chant performances de gravure en espagnol de 2002 a reçu des éloges presque unanimes, de nombreux fans de Michael Crawford ont reconnu la supériorité de la voix de ténor espagnol. De même, sa performance sur scène a été grandement apprécié par la critique et le public.
  • Luzia Nistler: Première édition viennoise de 1989 interprète.
  • John Owen-Jones: Protagoniste à Londres de 2001 à 2005. Vous pouvez compter sur l'un des plus populaires des voix d'hommes dans le panorama du théâtre musical au cours des dernières années, avec un ton doux et lumineux, agile, étendu et une grande expressivité. Le public britannique a couronné comme l'un des meilleurs fantômes jamais apparu dans les théâtres du West End (Le site officiel de l'émission, il indique à la quatrième place dans le jugement des fans). Il reprend le rôle de la Phantom à Londres à partir du 1er Novembre 2010 à Septembre de 2011.[9]
  • Thomas James O'Leary: Acclamé star du dixième anniversaire de la comédie musicale de Broadway.
  • Hugh Panaro: Interprète du rôle de Raoul 1990-1993 et ​​la Phantom en 1999 et à nouveau de 2003 à 2005. Si dans les chaussures du vicomte, le jeune Hugh est affecté par les limites du caractère, en ce que le fantôme a été en mesure de donner au lieu le meilleur d'eux-mêmes, immédiatement obtenir les faveurs au public grâce à une riche et stentor, la puissance de la voix hors du commun, combinée à une grande surface (jusqu'à des notes de countertenor) et un timbre sombre et plein de tout le registre. Bien que certains critiqueront le manque de finesse certaine interprétation (à partir de l'habitude de chanter tout entre mezzo forte et fortissimo), Panaro a gagné un grand nombre de fans (en particulier chez le public féminin) et a été l'un des plus interprètes apprécié au cours des dernières années (en troisième lieu, de l'avis des fans sur le site officiel du spectacle).
  • David Shannon: Le Fantôme de l'Opéra à Londres 2009-31 Octobre de 2010.
  • Paul Stanley: Leader du groupe de rock baiser, en 1999, il a joué pendant quelques mois le rôle du fantôme dans la production canadienne du spectacle. De nombreux fans de la série ont critiqué cette participation, étant donné un gimmick commercial de peu de valeur artistique. Sa performance a cependant aussi obtenu des éloges, surtout des fans de KISS.
  • Irasema Terrazasédition Christine mexicaine.
  • Anthony Warlow: Parmi les artistes les plus populaires de musique en Australie, elle a joué pour la première fois dans la production originale de Melbourne en 1990, remportant le Mo Prix Meilleure performance musicale et meilleure année jamais acteur. En 2007, il riprerso le personnage dans une courte renaissance australienne. Apprécié pour ses qualités vocales et scéniques, il est largement considéré comme l'un des meilleurs jamais performants. Il n'a pas, cependant, n'a jamais soutenu le rôle du disque, mais incidendone quelques chansons (y compris La musique de la nuit ).
  • Colm Wilkinson: Interprète dans le casting original de Phantom Canada de 1989 à 1991. Son fantôme a été suscité un long débat parmi les fans. Si son rendement sur la scène a été presque unanimement apprécié (en 1990, il a reçu le Prix Dora Mavor Moore pour le meilleur acteur), sa performance vocale est considérée par beaucoup comme défavorables, mais en même temps, a suscité l'enthousiasme de nombreux fans, dont certains considèrent supérieure à celle de Crawford. De même, sa performance dans l'édition de l'album 1989 a reçu des critiques acerbes, mais aussi acclamer.
  • Jennifer Wills Espoir: De 2007 à 2010, il a tenu le rôle de Christine sur Broadway.

histoire

N.B.:: Entre parenthèses, ils sont des substituts les plus importants.

West End et de Broadway

année West End Broadway
1986

-

1987

-

1988
1989
  • fantôme: Dave Willetts / Martin Smith
  • Christine: Claire Moore / Jan-Hartley Morris / Jill Washington
  • RaoulMichael Cormick / Robert Meadmore
1990
  • fantôme: Martin Smith / Peter Karrie / Dave Willetts
  • ChristineJill Washington
  • RaoulRobert Meadmore / Michael Cormick
1991
  • fantôme: Dave Willetts
  • ChristineJill Washington
  • RaoulMichael Cormick / Mario S. Frangoulis
1992
  • fantôme: Mark Jacoby
  • ChristineKaren Culliver
  • Raoul: Hugh Panaro
1993
  • fantôme: Peter Karrie
  • ChristineShona Lindsay / Jill Washington
  • RaoulSimon Burke
  • fantôme: Mark Jacoby / Marcus Lovett
  • ChristineKaren Culliver / Mary D'Arcy / Tracy Shayne
  • Raoul: Hugh Panaro / Ciran Sheehan
1994
  • fantômeMarcus Lovett / Davis Gaines
  • ChristineTracy Shayne
  • Raoul: Ciran Sheehan
1995
  • fantômeEthan Freeman / Grant Norman
  • ChristineJill Washington / Nikki Ankara
  • Raoul: Simon Bowman
1996
  • fantôme: Simon Bowman
  • ChristineNikki Ankara / Megan Kelly
  • Raoul: Alasdar Harvey
1997
  • fantôme: Simon Bowman / Peter Cousens / Glyn Kerslake
  • ChristineMegan Kelly / Shona Lindsay / Jill Washington
  • Raoul: Alasdar Harvey / Mike Sterling
  • fantôme: Thomas James O'Leary / Davis Gaines
  • ChristineTracy Shayne
  • Raoul: Gary Mauer
1998
  • fantômeGlyn Kerslake / Peter Cousens
  • ChristineJill Washington / Shona Lindsay / Myrra Malmberg
  • RaoulMike Sterling
  • fantôme: Thomas James O'Leary / Davis Gaines
  • ChristineTracy Shayne / Marie Danvers / Sandra Joseph
  • Raoul: Gary Mauer / Lawrence Anderson
1999
  • fantômePeter Cousens / Mike Sterling / Scott Davies
  • Christine: Myrra Malmberg / Charlotte Page
  • RaoulMike Sterling / Gardar Thór chameaux Cortes / Matthew
  • fantôme: Thomas James O'Leary / Hugh Panaro / Howard McGillin
  • ChristineSandra Joseph / Adrienne McEwan
  • Raoul: Gary Mauer / Ciran Sheehan
2000
  • fantômeDavies Scott
  • ChristineCharlotte Page / Deborah Dutcher
  • Raoulchameaux Matthieu
2001
  • fantômeScott Davies / John Owen-Jones
  • ChristineDeborah Dutcher
  • Raoulchameaux Matthieu
  • fantôme: Howard McGillin
  • ChristineSarah Pfisterer / Sandra Joseph
  • Raoul: Gary Mauer / Jim Weitzer
2002
  • fantôme: John Owen-Jones
  • ChristineDeborah Dutcher / Ceilia Graham
  • Raoulchameaux Matthew / Robert Finalyson
2003
2004
2005
  • fantôme: John Owen-Jones / Earl Carpenter
  • ChristineRachel Barrell
  • RaoulOliver Thornton
2006
  • fantôme: Earl Carpenter / chameaux Matthieu
  • ChristineRachel Barrell / Leila Benn Harris
  • RaoulOliver Thornton / David Shannon
  • fantôme: Howard McGillin
  • ChristineSandra Joseph (Pitcher Rebecca)
  • Raoul: Tim Martin Gleason
2007
2008
  • fantôme: Ramin Karimloo
  • ChristineLeila Benn Harris / Robyn North
  • RaoulAlex Rathberger
2009
2010
2011
  • fantôme: John Owen-Jones / Earl Carpenter
  • ChristineSofia Escobar / Katie Hall
  • RaulWill Barratt /Killian Donnelly
  • fantôme: Hugh Panaro
  • ChristineSara Jean Ford / Trista Moldovan
  • RaulSean MacLaughlin / Kyle Barisich
2012
  • fantôme: Earl Carpenter / Peter Jöback / Marcus Lovett
  • ChristineSofia Escobar / Katy Treharne / Anna O'Byrne
  • Raul: Killian Donnelly / Simon Thomas
  • fantôme: Hugh Panaro
  • Christine: Trista Moldovan / Marni Raab
  • RaulKyle Barisich
2013
  • fantômeMarcus Lovett / Geronimo Rauch
  • ChristineSofia Escobar / Anna O'Byrne
  • RaulSimon Thomas / Sean Palmer

Hugh Panaro

  • ChristineMarni Raab / Samantha Hill / Sierra Boggess
  • RaulKyle Barisich / Jeremy Hayes

autres productions

année Toronto
1989
1990
1991
1992
  • fantôme: Ciarán Sheehan
  • ChristineGlenda Balkans
  • RaoulChristopher Shyer
1993-1995

?

1995
  • fantôme: Ciarán Sheehan
  • ChristineWillis Gay
  • RaoulLaird Mackintosh
1996
  • fantôme: Ciarán Sheehan
  • ChristineGlenda Balkans
  • RaoulLaird Mackintosh
1997
  • fantômeEthan Freeman
  • ChristineSylvia Rhyne
  • RaoulLaird Mackintosh
1998

?

1999
  • fantôme: Peter Karrie / Rene Simard / Paul Stanley / Jeff Hyslop
  • ChristineGlenda Balkans / Melissa Dye
  • RaoulLaird Mackintosh
année Australie (Melbourne / Sydney / Tour)
1990 Melbourne
1991 Melbourne
-

-

1994 Sydney
  • fantôme: Rob Guest
  • Christine: Maree Johnson
  • RaoulPeter Cousens
1995 Sydney
  • fantôme: Rob Guest
  • Christine: Maree Johnson
  • RaoulPeter Cousens
1996 Sydney
  • fantôme: Rob Guest
  • ChristineDanielle Everett
  • RaoulJohn Bowles
tour 1996
  • fantôme: Rob Guest
  • ChristineDanielle Everett
  • RaoulJohn Bowles
1997 Visite
  • fantôme: Rob Guest
  • ChristineDanielle Everett
  • RaoulJohn Bowles
tour 1998
  • fantôme: Rob Guest
  • ChristineDanielle Everett
  • RaoulJohn Bowles
-

-

2007 Melbourne

orchestre

Le score comprend un grand orchestre, en utilisant un instrument similaire à celui de l'opéra. Londres et Broadway éditions incluent la présence de pas moins de 27 musiciens, avec de grandes sections de cuivres et au-dessus des arcs. Il se compose de:

  • corne I-III
  • trombas I-II
  • trombone
  • percussion
  • clavier I-II: piano, synthétiseur
  • Violins I-VII
  • altos I-II
  • violoncelles I-II
  • basse
  • harpe

En outre il y a une utilisation intensive du synthétiseur et des instruments électroniques (dont les traces sont généralement pré-enregistrées). Il y a aussi déjà enregistré des pistes vocales, comme toutes les parties chantées hors de la scène par la Phantom et la voix finale sur la chanson "Le Fantôme de l'Opéra« Je suis pré-enregistré presque toujours par la chanteuse elle-même et suivi en cours de lecture.

Gravures record

  • Le Fantôme de l'Opéra - 1986 Original London Cast (1987): Dir Carol Reed. Michael Crawford, Sarah Brightman Steve Barton, Rosemary Ashe. La première position dans la Royaume-Uni Albums Chart pendant 3 semaines et la Nouvelle-Zélande pendant 5 semaines, selon l'Australie et l'Autriche et la Suède en cinquième avec 21 platine et 2 disques d'or.
  • Faits saillants de Le Fantôme de l'Opéra - Cast Original London (1987): Id. La troisième place en Autriche et quatrième en Nouvelle-Zélande.
  • Das Phantom der Oper - Original Cast Wien (1990): Avec Alexander Goebel; Luzia Nistler; Alfred Pfeifer. La première position en Autriche et platine.
  • Le Fantôme de l'Opéra - Faits saillants Cast canadiens de 1989 (1990): Avec Colm Wilkinson, Rebecca Caine Byron Nease. Huit de platine.
  • Das Phantom der Oper - Original Cast Hambourg (1990): Avec Peter Hoffman, Anna Maria Kaufmann, Rudolz Hartwig. Position n ° 24 en Allemagne où il est resté pendant 78 semaines dans les charts. Trois platine.
  • Chansons de Le Fantôme de l'Opéra et Other Hits (1994): Dir Andrew Lane;. Graham Bickley, Claire Moore, John Barrowman.
  • Chansons de l » Andrew Lloyd Webber Le Fantôme de l'Opéra(1996): Dir. John O. Edwards; Ethan Freeman, Claire Moore, John Barrowman.
  • Le Fantôme de l'Opéra 1999 Cast japonais (1999): Avec Yuichiro Yamaguchi, Rumi Iryo, Daisuke Yanase de.
  • El Fantasma de la Opera (2002): Avec Juan Navarro, Irasema Terrazas, Jose Joel, Tatiana Marouchtchak, Laura Morelos, Luis Rene Aguirre, Luis Miguel Lombana, Tere Cabrera, Javier Cortes.
  • Le Fantôme de l'Opéra Film Soundtrack (2004): Dir. Simon Lee; Emmy Rossum, Gerard Butler, Patrick Wilson, Jennifer Ellison, Ciarán Hinds, Simon Callow, Margareth Preece, Miranda Richardson, Minnie Driver,.
  • Le Fantôme de l'Opéra Film Soundtrack - Extended Edition (2004): Id.
  • Le Fantôme de l'Opéra (2004). Dir Simon Lee. Renata Fusco, Luca Velletri, Pietro Pignatelli.
  • Points saillants de l'Fantôme de l'Opéra: Avec Michael Heath, Kira Bronte, Nigel Romley.
  • Le Fantôme de l'Opéra en direct Hotel Royal Albert Hall: Avec Ramin Karimloo, Sierra Boggess et Hadley Fraser.

hospitalité

joyau du Really Useful Group Fiore, fantôme Il est sans aucun doute l'un des succès commercial le plus frappant dans l'histoire du théâtre moderne.

Bien qu'il soit maintenant considéré comme un classique du genre et est généralement acceptée comme une comédie musicale de qualité et de l'importance historique, à sa sortie, beaucoup à Londres comme à Broadway, il a reçu des critiques contradictoires. Tout en admirant la qualité de la musique et le spectacle de la mise en scène, plusieurs critiques se sont plaints du vide important dans l'histoire et une certaine répétitivité dans la partition. En particulier, il a fait les manchettes slating la critique acerbe de la célèbre New York Times Frank Rich, célèbre dans la grande influence de son point de vue sur le succès ou l'échec d'une émission (à ce jour, l'examen Phantom reste l'un des rares, et les plus célèbres, « oublis » riches).[10] Aussi dirigé par le prince, bien aimé et applaudi par le public dès le début, a souffert les réserves de nombreuses critiques pour la mise en scène souvent jugé trop baroque et pléthorique.

La plupart des critiques négatives ont dû se rendre de toute façon bientôt l'extraordinaire succès du spectacle, qui a obtenu trois Olivier Awards, six Tony Awards, six Drames Bureau Prix et trois Outer Critics Awards. Cercle

A Londres, Théâtre de Sa Majesté représente de façon continue depuis 1986 (avec plus de 9000 représentations), atteignant, dans plus de vingt ans, une audience totale d'environ 52 millions de personnes et une collection de 900 millions de livres (chiffres ont dépassé, bien que légèrement, de comédies musicales Les Misérables).[11]

L'édition Broadway reproduit le succès de l'original de Londres, en conservant pendant plusieurs années le record des recettes. Pendant trois ans, le spectacle est vendue en continu (avec 1637 sièges vendus tous les soirs), tout en maintenant une moyenne annuelle de plus de 95% des billets vendus pendant neuf ans (record toujours inégalé).

Au cours des premières années du nouveau millénaire, cependant, la nouvelle génération de concours de divertissement (Le Roi Lion, méchant) A conduit à une baisse des ventes, ce qui suppose que la clôture de l'émission (qui, en 2002 atteint son pic négatif avec 78% des ventes et 28.932.348 $ de billets brut annuel). La version cinématographique de 2004 cependant, semble avoir donné une nouvelle impulsion à l'émission, qui 2006 Il a atteint un brut annuel de 40.790.346 $. Le 9 Janvier de cette année, l'édition de New York dépasse le record de 7486 détenu par des rediffusions chats, devenir la comédie musicale la plus durable dans l'histoire de Broadway. Le spectacle, après la crise l'hiver 2007/2008 (période difficile qui a conduit à la fermeture de plusieurs spectacles), a connu un nouveau boom des ventes (grâce à la décision des producteurs de ne pas augmenter le prix des billets, le prix stable moyenne environ 65 $), qui a forcé le théâtre d'augmenter le nombre de sièges.[12] Le spectacle, qui maintient fermement un hebdomadaire brut des dix Broadway en 2009 a atteint son brut annuel le plus élevé (42.452.119 $) et adopté, au 31 Décembre 2010, les 750 millions $ US en chiffre d'affaires total.[13]

Les éditions nationales et les visites effectuées depuis 1989 ont toujours obtenu une réponse favorable de la critique et le public en maintenant partout un succès commercial considérable (mais pas toujours aux principaux niveaux de production). Le spectacle a été mis en scène dans 124 villes et 25 pays différents.[14]

En Juillet 2008, Le Fantôme de l'Opéra Il compte plus de 65 000 représentations dans le monde entier et un chiffre d'affaires total de plus de 5 milliards $ (dépassant donc des films tels que titanesque et toute la trilogie Le Seigneur des Anneaux), En faisant le plus grand succès dans l'histoire du spectacle mondial.[15]

Les différends

Dans l'album Amusé à mort le musicien Roger Waters, dans la chanson Il est un miracle, une référence est ajoutée à Andrew Lloyd Webber il est reconnu coupable - Waters selon - il plagié un thème à une section de échos de l'album se mêler 1971 pour son Le Fantôme de l'Opéra.[16]

Remerciements

West End

Olivier Award 1986

  • Meilleur New Musical (Won)
  • Meilleur acteur dans une comédie musicale - Michael Crawford (Won)
  • Meilleure direction artistique - Maria Björnson (Nominé)

Olivier Award 2002

  • spectacle le plus populaire de l'année (Won)

Broadway

Tony Awards 1988

  • meilleur Musical (Won)
  • *Le meilleur score original(Désigné)
  • Le meilleur livre d'une comédie musicale (Désigné)
  • Meilleur acteur dans une comédie musicale - Michael Crawford (Won)
  • Meilleure actrice de soutien - Judy Kaye (Won)
  • Meilleure réalisation d'une comédie musicale - Harold prince- (Won)
  • Meilleur Design Production - Maria Björnson (Won)
  • meilleure conception de costumes - Maria Björnson (Won)
  • Meilleur design d'éclairage - Andrew Bridge (Won)
  • la meilleure chorégraphie - Gillian Lynne (Désigné)

Drama Desk Award 1988

  • Meilleur New Musical (nominé)
  • Meilleur acteur dans une comédie musicale - Michael Crawford (Won)
  • Meilleure actrice dans une comédie musicale - Sarah Brightman (Désigné)
  • Meilleure réalisation d'une comédie musicale - Harold prince- (Won)
  • Meilleure musique originale d'une comédie musicale - Andrew Lloyd Webber (Won)
  • Meilleures Orchestrations - David Cullen et Andrew Lloyd Webber (Won)
  • Meilleure direction artistique - Maria Björnson (Won)
  • Meilleur Design Costume - Maria Björnson (Won)
  • Meilleur design d'éclairage - Andrew Bridge (Won)

notes

  1. ^ Il est une œuvre de fiction, ainsi que son créateur.
  2. ^ Dans certaines configurations, y compris celle du 25e anniversaire de la comédie musicale (et donc réalisé en DVD de ce) la scène de la statue mécanique n'est pas présent, et Christine défaille seulement pour sentir la grande émotion.
  3. ^ Il est un travail fictif, ainsi que son compositeur.
  4. ^ C'est une œuvre de fiction.
  5. ^ Parmi ces exécutions sont traçables certains demo Audio et Vidéo
  6. ^ DEWYNTERS | www.dewynters.com, Le Fantôme de l'Opéra 25e anniversaire, sur Le Fantôme de l'Opéra 25e anniversaire. Récupéré le 25 Avril, 2016.
  7. ^ Une telle sélection est largement incomplète, basée sur une sélection limitée et arbitraire, et se prête à être intégrée.
  8. ^ Les « jugements populaires » reposent en grande partie sur les opinions exprimées par les fans sur le net, en particulier aux commentaires sur Amazon et YouTube.
  9. ^ [1]
  10. ^ New York Times Review
  11. ^ Théâtre en direct
  12. ^ de Broadwayworld: Le Fantôme de l'Opéra Grosses
  13. ^ de Broadwayworld:Grosses
  14. ^ Le Fantôme de l'Opéra: Faits et chiffres
  15. ^ Phantom ticket
  16. ^ Qui diable ne Roger Waters pense qu'il est?, web.archive.org, 17 novembre 2013. Récupéré le 27 Juin, 2017.

Articles connexes

  • Le Fantôme de l'Opéra

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Le Fantôme de l'Opéra
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Le Fantôme de l'Opéra

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR177290176 · LCCN: (FRno2008177093 · GND: (DE300095643 · BNF: (FRcb13939772q (Date)