s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Colombie (homonymie).
Colombie
Colombie - Drapeau Colombie - Stemma
(détails) (détails)
Libertad y Orden
(Liberté et ordre)
Colombie - Localisation
données administratives
Nom complet République de Colombie
Nom officiel República de Colombia
Langues officielles espagnol1
capital Bogotá  (Ab 7363494).
politique
Forme de gouvernement République présidentielle
président Juan Manuel Santos
indépendance de Espagne
20 juillet 1810 (Déclarée)
7 août 1819 (Reconnu)
Entrée dans 'ONU 5 novembre 1945
surface
total 1141748 km² (26º)
 % eau 8.10%
population
total 46294841 ab. (2012) (27º)
densité 40 ab./km²
Taux de croissance 1,128% (2012)[1]
Nom des habitants colombien
géographie
continent Amérique du Sud
limites Venezuela, Brésil, Pérou, equateur, Panama
temps UTC-5
économie
monnaie Peso colombien (COP)
PIB (Valeur nominale) 369018[2] millions $ (2012) (32º)
PIB par habitant (Valeur nominale) 7919 $ (2012) (73e)
PIB (PPA) 497 de 255 millions $ (2012) (28º)
PIB par habitant (PPA) 10 671 $ (2012) (85e)
ISU (2011) 0,710 (haut) (87e)
fécondité 2.1 (2011)[3]
divers
codes ISO 3166 CO, COL 170
TLD .co
Nommé tél. +57
Initiales autom. CO
hymne national Oh Gloria Inmarcesible!
Journée nationale 20 juillet
Colombie - Carte
1 Les langues des groupes ethniques locaux sont considérés comme officiels dans leurs territoires
évolution historique
État précédent Colombie États-Unis de la Colombie
 

Les coordonnées: 3 ° 49'N 73 ° 55'O/3.816667 73.916667 ° N ° O3.816667; -73,916667

la Colombie (prononcé italien / Ko'lombja /, prononciation espagnol [Ko'lɔmbja][4]; capital Bogotá), Officiellement República de Colombia[5][6] est un pays de la région nord-ouest de 'Amérique du Sud, dont la surface est de 1 141 748 km² (2 070 408 km² Si vous ajoutez 928 660 kilomètres carrés d'extension maritime)[7].

Elle est limitée à l'est par Venezuela et Brésil, au sud de Pérou et equateur et au nord-ouest de Panama; mis sur 'océan Atlantique au nord (par son affluent mer des Caraïbes) Et Pacifique ouest. Colombie soutient les différends territoriaux avec le Venezuela et Nicaragua au sujet de leurs frontières maritimes. Il est le seul pays sud-américain à apparaître sur les deux océans qui baignent le continent. Ils font partie des îles de la Colombie 'Archipel de San Andrés, Providencia et Santa Catalina. La Colombie est le sixième plus grand pays 'Amérique et le cinquième de la population.

La zone qui comprend la Colombie actuelle a été habitée par des tribus amérindiennes qui ont émigré de 'Amérique centrale et Caraïbes. Les principales tribus étaient Muisca, Quimbaya, tairona et zenu, appartenant à la famille des langues arawakana, chibcha et des Caraïbes. Une partie du sud était habitée par Inca. en XVe siècle la conquistadors espagnols l'établissement occupé et colonisé qui y sont le territoire Vice-royauté de Nouvelle-Grenade[8]. En 1819, avec des campagnes Simón Bolívar, Colombie a obtenu son indépendance Espagne ainsi que le Panama actuelle, le Venezuela et l'Equateur, unis dans une république appelée Gran Colombia[9]. Cependant, déjà en 1830, la Grande Colombie a éclaté après les guerres civiles qui ont conduit à la séparation du courant Venezuela et equateur. Les territoires connus aujourd'hui comme la Colombie et Panama ils sont apparus comme République de Nouvelle-Grenade, plus tard fédérée avec Confédération Granadina en 1858, puis former le États-Unis de la Colombie en 1863, à la consolidation d'une république centraliste en 1886. En 1903, après la La guerre des Mille Jours, il est venu à sécession le ministère de Panama.

En 1932, la Colombie est devenue impliquée dans une guerre contre le Pérou pour l'affirmation d'un vaste territoire appelé Amazon trapeze, dont il a été résolu par la médiation de Société des Nations. En 1948 a commencé une ère de troubles sociaux qui a conduit à une guerre civile ce qui a entraîné le conflit armé actuel entre les formations gouvernementales et paramilitaires trafiquants de drogue d'une part, et les autres guérillas communistes, et produit en conséquence des dizaines de milliers de morts, blessés, disparus et des millions de personnes déplacées, la Colombie rang comme l'un des pays les plus violents du monde[10] et l'un des plus grands exportateurs de médicaments[11]. Pourtant, la Colombie a eu des institutions relativement stables, à l'exception des années entre 1953 et 1957 où ont connu un coup d'Etat militaire qui a conduit au gouvernement du général Rojas Pinilla.

La Colombie est le début de XXI siècle une puissance de taille moyenne, avec PIB à la troisième place parmi les pays d'Amérique du Sud, où la production est importante café et l 'exportation de fleurs, charbon et huile. La majorité du budget de l'Etat est absorbé par les dépenses militaires, qui soutiennent l'armée croissante du continent par rapport à la population, qui est engagé dans un conflit armé contre les deux guérillas colombiennes actifs: le Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et le 'Armée de libération nationale (ELN). Il a une grande diversité culturelle, et l'un des plus large biodiversité de la planète[12]. La Colombie est une république unitaire de style présidentiel; Le pouvoir législatif est exercé par le Congrès, composé de Sénat (102 sénateurs) et de la chambre (166 adjoints).

toponomastica

Colombie
Colombie, ou la terre de Colombo, en l'honneur du découvreur de 'Amérique.

Son nom officiel est « République de la Colombie. »[5] le nom Colombie Il vient du nom de Cristoforo Colombo.[13] Le nom de la Colombie a été formulée par vénézuélien Francisco de Miranda d'appeler l'union des républiques américaines après l'indépendance, rendant hommage de cette façon au découvreur nouveau Monde.[14]

Le 15 Février 1819, lors du Congrès d'Angostura, a été proclamé l'État qui a adopté le nom de la République de Colombie, connue aujourd'hui Gran Colombia, afin d'éviter toute confusion avec le courant Colombie, avec la souveraineté sur le territoire de la vice-royauté de Nouvelle-Grenade, Quito et la Capitainerie générale du Venezuela.[15] Le nom a été proposé par Simón Bolívar en Jamaïque Charte.[16]

en 1830 Il a été établi comme une république, sous le nom de République de Nouvelle-Grenade, et peu de temps après il est devenu un État fédéral, sous le titre Confédération Granadina et l'adoption de la Constitution 1858. Il a pris le nom États-Unis de la Colombie en 1863, que 1886 Il est devenu le nom actuel de la République de Colombie, l'initiative qui a rencontré des protestations au Congrès equateur et Venezuela, considérant l'usurpation unilatérale du patrimoine historique commun.

L'origine du nom de la Colombie a également été mentionné dans l'un des vers de 'hymne national, qui dit: « ... il baigne dans le sang des héros de la terre de Colomb .... »[17]

histoire

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Histoire de la Colombie.

Période précolombienne

Colombie
radeau de la culture de l'or Muisca. Origine possible de Legend of El Dorado.
Colombie
Statue de la Culture San Agustín.

Sur la base des vestiges archéologiques comme El Abra, la population du territoire de la Colombie actuelle devrait être lancée entre 11 000 et 20 000 avant JC[18] Les rues de la population étaient différentes, comme en témoignent les différentes familles linguistiques et les différences culturelles (paleoindio, archaïque, éducatif).

Dans la région des Caraïbes de la Colombie, en particulier dans le domaine de Canal del Dique, au début de la première phase de formation vers 4000 avant J.-C., il y avait déjà quelques colonies de peuplement semi-sédentaires, organisés en groupes de plusieurs familles qui vivent dans de grandes maisons named maloca et ils ont combiné leurs activités de chasse et de cueillette normale la première forme de l'agriculture, à la fois petite et grande échelle. Il est probable qu'il y avait des camps semi-permanents le long de la côte en même temps, pour accueillir d'autres groupes de personnes engagées dans la récolte de la pêche et les mollusques.[19]

Dans Puerto Hormiga (Bolívar) Les restes de la période Archaïque, qui comprennent certains des plus anciens vestiges de poteries jamais trouvés dans Amérique datant de 3000 ans avant JC ainsi, quand la culture de mises en chantier maïs plateau à petite échelle Cundiboyacense, ce qui démontre comment cette nourriture est devenue une composante essentielle de l'alimentation des villageois. Les premières récoltes de manioc Il semble avoir eu lieu dans la région des Caraïbes.

Sur le territoire colombien, ils se trouvent des traces de cultures qui ont vécu au cours de la période de formation, environ vers 1500 avant JC Ils distinguent la culture de San Agustín et Tierradentro. Cette période s'étend d'environ 1500 avant JC jusqu'à l'arrivée de conquistadores espagnol en XVIe siècle. La période de formation a été divisée en trois phases: une période préclassique qui commence dans environ 900 avant JC, immédiatement après le début de 'Holocène qui commence le processus de règlement des groupes humains dans la découverte de l'horticulture, qui remplace essentiellement la chasse et le nomadisme dans la plupart des tribus; la période classique, Il caractérise par une technologie plus développée dans l'agriculture, avec des cultures de concombres, hibia, pommes de terre, haricots et cacao. la période postclassique, a commencé en 900 De notre ère, dans laquelle elle a développé l'irrigation des cultures et de l'industrie textile assez avancée pour répondre aux besoins vestimentaires de la population. D'autres cultures précolombiennes dans la période de formation est celle de Tumaco,[20] Calima, Nariño, Tolima et Uraba Quimbaya. en XVIe siècle les trois grandes familles de langue dominante sur le territoire de la Colombie était Arawak, Carib et chibcha.

colonisation espagnole

l'Espagnol Alonso de Ojeda Il a dirigé les explorateurs qui sont venus Péninsule de la Guajira en 1499,[21] dans ce qui était le premier contact entre Européens et la Colombie actuelle. Onze ans plus tard, les autorités espagnoles ont fondé Santa María la Antigua del Darién, première colonie sur le continent américain, puis, après la consolidation de la position dans les zones côtières, obtenus par la fondation Santa Marta (1525) et Cartagena de Indias (1533), A commencé à explorer l'intérieur, où ils étaient basés Popayan (1536) et Bogotá (1538). la Lois de Burgos la 1513 essayé en vain de prévenir les abus infligés aux peuples autochtones, réduits en esclavage par les conquistadors qui ont été contraints de travailler dans les mines et à embrasser la foi ( 'évangélisation). La situation a produit de nombreux soulèvements indigènes qui ont empêché la pacification du territoire jusqu'à ce que 1560. Les institutions ont forcé les peuples autochtones au paiement des impôts et le travail forcé. En même temps, le commerce des esclaves africains a été introduit à partir du port de Cartagena de Indias.

Les institutions coloniales sont installés dans 1550, quand il a été formé Real Audiencia de Santa Fe de Bogotá, qui comprenait les provinces de Santa Marta, Rio San Juan, Popayán, Guyane et Carthagène des Indes. en XVIIIe siècle Nouvelle-Grenade a augmenté comme vice-royauté, avec capitale dans la ville de Santa Fe.

Tout le temps de la colonie a été la cible d'attaques pirates au service Couronne britannique, qui a été rejetée en 1741. en 1 781 Il y avait une insurrection de la communauté, dans les mémoires comme la révolte des comuneros[22], première manifestation de l'identité créole, avec les rebelles ont défilé dans la capitale pour protester contre les nouveaux impôts et réclamer leur part de la richesse nationale.

émancipation

Colombie
Bolívar et Santander au Congrès de Cúcuta.

Après l'invasion français de Espagne en 1808, Ils ont commencé les mouvements d'indépendance dans les colonies espagnoles de Amériques. En Nouvelle-Grenade, ils ont d'abord été conduits par Antonio Nariño, opposé au centralisme espagnol, ce qui a incité une forte opposition contre la vice-royauté.

Après l'indépendance de Carthagène 11 Novembre 1811, Il y avait deux gouvernements qui ont abouti à une guerre civile, une période qui a été appelé Patria Boba. en 1812 Ils ont été proclamés les Provinces-Unies de la Nouvelle-Grenade, dirigée par Camilo Torres Tenorio. En 1813, il a été proclamé l'indépendance de Antioquia, la même année où Simón Bolívar Il a lancé une campagne militaire Venezuela, Mais où a été défait l'année suivante et forcé de fuir vers la Nouvelle-Grenade en 1814.

Malgré les succès de la rébellion, l'émergence de deux courants idéologiques distincts (centralistes et fédéralistes) a conduit à un affrontement interne qui a profité des Espagnols, dont les troupes en 1816 Ils ont réussi à réprimer la rébellion et de restaurer les institutions et la vice-royauté. Le vice-royauté sévèrement puni les a réintégré les rebelles, la consolidation d'un régime de terreur sous le commandement du vice-roi Juan de Sámano. Cette nouvelle radicalisé le désir d'indépendance au sein de la population, plus tard aussi à la mauvaise performance économique et la situation militaire en Espagne, culminant à la bataille de Boyaca 1819. Une fois dans Bogotá, Simón Bolívar a proclamé l'indépendance de Nueva Granada de 'Empire espagnol.

Le Congreso de la Cúcuta 1821 promulgué une constitution dont l'objectif principal était de créer la République de Colombie (Maintenant connu sous le nom Gran Colombia), Comprenant les territoires de la Colombie présente, Venezuela, equateur et Panama. Mais le syndicat indépendant pour lequel il avait combattu Bolívar prouvé politiquement très instable en raison des rivalités et des intérêts particuliers internes à la nouvelle direction, ce qui a conduit à la séparation des Venezuela en 1829, suivie par celle de 'equateur en 1830, Année de mort Simón Bolívar.

Premier siècle de la République

à partir de 1839 un 1884 dans le pays, il est resté une grande instabilité qui aiguisée dans une série de guerres civiles, qui marquent encore l'histoire de la Colombie actuelle; Ils propiziarono certains de ces amendements constitutionnels, le régime et le nom du pays. en 1839 Il a rompu la première guerre civile colombienne, appelée Guerre des Couvents. La rébellion a été organisée par José María Obando. En 1849, ils ont été fondés les deux plus anciens partis politiques: l'un conservateur, attaché à de grands domaines, au propriétaire du système agricole productif et l'Église catholique, et l'expression libérale du capital industriel et bancaire émergents.

Au fil du temps a augmenté le conflit entre les différentes visions politiques: celle du Parti conservateur, pour un gouvernement très centralisé et une alliance avec l'Eglise catholique romaine et le libéral, qui a soutenu l'idée d'un gouvernement décentralisé et qu'il préférait le ' intervention de l'Etat plutôt que celle de l'église en matière civile tels que l'éducation publique. Les libéraux ont vu à Santander leur précurseur pour ses penchants fédéralistes, alors que les conservateurs ont cherché à utiliser politiquement la figure de Bolívar depuis sa volonté de construire un Etat centralisé. Il est resté une contradiction insoluble sous-jacente au Parti conservateur: alors que Bolívar a insisté sur l'état centralisé pour renforcer l'indépendance de la Grande Colombie et a rejoint all'indipendentismo l'idée de la justice sociale, la libération des esclaves et la lutte contre les grands domaines, le Parti conservateur il a déménagé avec des objectifs presque en face. Le chiffre de Santander semble être assez similaire aux intérêts des deux parties. en 1854 José María Melo a dirigé une coup qui divisent le pays sur les plans politique et militaire. Il y avait une réduction drastique des forces armées, une condition importante pour la création de fédéralisme, qu'il a établi à 1859, quand il est venu à la quatrième guerre civile avec le début d'une rébellion dans l'Etat de Cauca, qui a renversé le gouvernement du 1860 et 1863. De cette période jusqu'à 1876, pendant les années de la Constitution de Rionegro (qui a favorisé l'autonomie des Etats et la création d'armées régionales puissantes contrairement à la faiblesse politique du gouvernement central), il y avait environ 40 guerres civiles régionales et nationales seulement. Dans la même année, il a pris le pouvoir Achille Parra. en 1884 libéraux radicaux ont tenté de renverser le président Rafael Núñez mais il a échoué. Au cours de toutes ces guerres civiles, le pays a changé son nom en permanence. à partir de 1831 un 1858 la ville a été appelé République de Nouvelle-Grenade; de 1858 un 1861 il a été appelé Confédération Granadina; de 1861 un 1886 ce fut le tour de États-Unis de la Colombie et enfin, de 1886, il rétablit le nom de « République de la Colombie. »

la XX siècle Il a commencé au milieu de La guerre des Mille Jours ce qui a causé environ 100 000 décès. En 1903, les États-Unis ont réussi, au moyen d'un mouvement sécessionniste, pour obtenir la naissance de Panama en tant qu'Etat indépendant de la Colombie et a commencé la construction du canal interocéanique. Ces événements ont conduit à négliger son mandat du gouvernement Rafael Reyes en 1909. Colombie n'a pas reconnu la République du Panama 1921. en 1910, le seul président du Parti républicain, Carlos Eugenio Restrepo, a pris le pouvoir. Cette même année, l'approbation d'un amendement constitutionnel a interdit l'engagement politique aux forces militaires.

La modernisation de la société colombienne a déterminé l'approfondissement des conflits internes et le développement de nouvelles contradictions. Dans l'affrontement entre la partie de la société qui a exprimé les intérêts des grandes propriétés agricoles et celle liée au processus d'industrialisation, at-il ajouté, celui généré par le développement du mouvement agraire et la forte tension résultant de la croissance du prolétariat urbain et le mouvement du travail lié aux centres industriels .

En 1928, une grève des travailleurs employés dans la production et l'exportation de bananes, contrôlée depuis 1891 par le monopole United Fruit Company, Il a été violemment réprimée à Ciénaga, près de Santa Marta. Cet épisode, qui a coûté la vie de 3000 personnes se sont rassemblées sur la place de la ville et sur laquelle il a été fait au feu des mitrailleuses de l'armée après avoir bloqué les voies d'évacuation, a inauguré la pratique inconstitutionnelle d'utiliser l'armée comme outil de répression politique , et on se souvient du nom de Masacre de las bananeras; un tel crime est également mentionné par Gabriel García Márquez dans son chef-d'œuvre "Cent ans de solitude». Au cours de cette grève, ils ont émergé quelques-unes des principales figures de l'histoire colombienne comme avocat libéral Jorge Eliécer Gaitán et dirigeant syndical Maria Cano.

en 1930 a été fondé le Parti communiste colombien, tandis que les mouvements de protestation étendus à d'autres branches industrielles et agricoles, rejoignant ainsi l'agitation étudiante. Dans la même année, il a terminé l'hégémonie de vingt ans des conservateurs.

De République à Liberal Front national

en 1932 Il a déclenché la guerre entre la Colombie et le Pérou, la première guerre internationale en Colombie comme une république indépendante.

entre 1930 et 1946 Le Parti libéral a gouverné le pays. Cependant, ils formèrent bientôt deux tendances distinctes au sein du parti: la droite libérale et la gauche libérale libérale, dirigée par Gaitán, qui a été inspiré par des idées socialistes. Les tensions au sein du monde libéral a conduit les conservateurs au pouvoir en 1946 Mariano Ospina Perez, qui n'a pas, cependant, apprécié la majorité au Congrès. La situation politique changé était évident avec les élections présidentielles de 1948, Gaitán, qui comptait sur une forte et de plus en plus le soutien populaire, a décidé de briguer la présidence comme une alternative aussi le Parti libéral, qui se présente en soutenant le candidat de droite Turbay . Au cours de la dernière phase de la campagne a produit un complot de l'assassinat Jorge Eliécer Gaitán, a eu lieu le 9 Avril 1948 à Bogota, aux mains du jeune conservateur Juan Roa Sierra. Cette assassiner a donné lieu à Bogotazo, une série de manifestations violentes dans la capitale colombienne, durement réprimée. A la suite de ces événements en 1948, ils sont formés dans certaines zones rurales des forces de guérilla libérales, y compris les groupes dirigés par les jeunes Manuel Marulanda et les unités guérillas communistes, qui pratiquaient l'autodéfense armée de la communauté paysanne.

Le Bogotazo est considéré comme le début de la période connue sous le nom Violencia, où dans les régions traditionnellement fidèles à l'une ou l'autre partie, ils sont des homicides commis contre des membres locaux d'autres partis politiques. L'abstention des élections présidentielles du Parti libéral 1950, il a été élu Gómez Laureano, Il a encouragé la violence entre les parties en Colombie et l'augmentation de la répression politique. Au cours de cette période, le gouvernement colombien a envoyé un contingent de soldats pour guerre de Corée. En cinq ans (1948-1953) il a été tué 300.000 personnes et a développé des groupes paramilitaires appelés « chulavitas », qui visait à exterminer les communistes et les libéraux de gauche dans tout le pays. Dans les zones rurales, les mouvements paysans d'autodéfense, principalement en Tolima et en Llanos ORIENTALES, Ils promulgués une constitution autonome appelée « Vega Perdida ». Cette initiative a échoué l'indépendance, car elle est née des différences entre les chefs des guérillas libérales et les groupes de guérilla liés au Parti communiste, pour la tactique et la discipline. La majorité des libéraux, se faisant appeler « liberales limpios » (pur libéral) a décidé d'abandonner l'alliance et combattre les formations communistes et le groupe Marulanda, qui, au contraire, maintenu et approfondi l'alliance avec les communistes.

Dans un effort pour pacifier les hommes politiques du pays étaient favorables à un coup et de mettre au pouvoir le général Gustavo Rojas Pinilla en 1953. La plupart des guérillas libérales, attirés par les propositions institutionnelles de la paix, ont abandonné leurs armes, tandis que le groupe de Marulanda et les communistes ne croyait pas que les promesses du gouvernement et a continué la lutte armée contre l'Etat. Dans un grand nombre de guérillas libérales fait qu'ils avaient remis leurs armes, ils ont ensuite été assassinés mois ou des années plus tard.[23]

Un accord entre le Parti libéral et le Parti conservateur a pris fin à la dictature de Rojas Pinilla en 1957 et une junte militaire provisoire institué le Front national, un accord ayant pour objet d'attribuer la présidence tous les quatre ans en alternance aux deux parties, quel que soit le résultat de l'élection. Le Front national a pris fin à la violence entre les libéraux et les conservateurs, mais a également fermé la porte à toute autre option politique. Les formations de guérilla organisées au début des années soixante, dans certaines régions au centre de la Colombie, certaines communautés agricoles, débourbage en eux avec leurs familles et la gestion pour contrer la violence par des groupes paramilitaires. Le gouvernement qualifié de « républiques indépendantes inacceptables » et les a lancé une opération militaire qui employait 16.000 personnes en mai 1964. Quelques dizaines d'agriculteurs se sont organisés comme une guerre de mouvement et ont réussi à briser le siège échappant à l'attaque menée par l'armée Marquetalia. De cet épisode, sous la direction de Marulanda, auquel a été ajouté quelques mois avant que le leader communiste Jacobo Arenas, fondée en 1964 la FARC. Dans la même année, sous l'influence de théologie de la libération Aussi était créé une deuxième formation de guérilla: l 'ELN.

L'histoire récente

La répartition des pouvoirs entre les libéraux et les conservateurs ont continué même après la fin du Front National 1974, même si elle a permis la participation d'autres partis politiques après la réforme constitutionnelle 1968. Au cours des années soixante-dix former d'autres forces de la guérilla, y compris le 'M-19 et l 'EPL. en 1982 est devenu président du pays Belisario Betancourt Cuartas, qui a proposé un dialogue avec les principales forces de la guérilla: protection de l'emploi, M-19, ELN et FARC. En 1984, a été signé les « Accords d'Uribe » avec les FARC, qui comprenait un cessez-le, la mise en place d'élections populaires pour les maires et les gouverneurs, la décentralisation administrative et des garanties pour l'activité politique de tous les mouvements. En conséquence, les FARC ont lancé en 1985 le mouvement politique Unión Patriótica. Dans la même année, le M-19 ont pris d'assaut le Palais de Justice à Bogota, avec 350 juges de la Cour suprême à l'intérieur comme otages. L'armée a décidé d'attaquer le palais et l'action a tué une centaine de personnes, y compris tous les guérilleros et de nombreux juges. Les polémiques ont été particulièrement chauffé quand on a appris que certains juges avaient été tués par des balles de l'armée et non M-19, qui laisse penser à un choix délibéré et conscient dicté par des raisons politiques. Certaines des victimes ont été faites à disparaître: aujourd'hui encore, ne sont pas classés parmi les morts, mais parmi les desaparecidos. Lors des élections de 1986 les 14 élus Unión Patriótica députés, mais après cette déclaration a commencé une véritable campagne d'extermination contre lui, connu sous le nom de « génocide politique de l'UP ». En quelques années, ils ont été exterminés plus de 5000 membres et dirigeants de ce parti dans toute la Colombie, dont deux candidats à la présidence du pays, avant Jaime Pardo Leal puis Bernardo Jaramillo. Ces événements ont conduit les FARC à conclure qu'en Colombie, il y avait des espaces pour la lutte politique juridique et de reprendre les activités de la guérilla. Ils ont formé un parti pour la lutte politique souterraine appelée Clandestine Parti communiste colombien, se séparant du Parti communiste. en 1990 le gouvernement César Gaviria Il a obtenu la démobilisation M-19 et la remise des armes de cette force. Certains membres du M-19 ont formé un parti politique appelé l'Alliance démocratique, qui était parmi les signataires de la nouvelle constitution l'année suivante, tandis que d'autres ont été tués après avoir été démobilisé.

au début 1990 Il a commencé un mot de processus de « ouverture économique », sous la présidence de César Gaviria, qui prévoit le retrait de l'Etat des secteurs économiques clés et l'entrée des capitaux étrangers. Cette situation a empiré considérablement les conditions de vie dans les zones rurales, le rétrécissement du marché pour les petits agriculteurs au profit des grands domaines et a donné un énorme coup de pouce à la culture de la coca, perçue par la majorité des agriculteurs comme la seule possibilité d'entrée économique[24]. Il a grandement développé le trafic de drogue et les trafiquants de drogue ont été quatre-vingt signes anciens ont remplacé peu à peu, non sans heurts et de représailles, les entreprises paramilitaires qui jouissaient d'un soutien politique, en particulier maintenant unis sous l'acronyme AUC (États-Forces d'autodéfense de Colombie)[25], qui est devenu l'un des plus grands trafiquants de cocaïne dans le monde, ce qui garantit le produit de ce commerce de grandes ressources économiques. Les groupes paramilitaires d'extrême droite, une partie de la stratégie de lutte anti-insurrectionnelle, souvent exploités en coordination avec l'armée régulière[26]. Depuis le milieu des années nonante, en partie en raison de la détérioration des importants groupes populaires, les conditions de vie de la guérilla des FARC et de l'ELN a vu entrer dans ses rangs de plus en plus d'hommes et ce renforcement de Andres Pastrana contraint le gouvernement à négocier un processus de la paix avec les FARC entre 1998 et 2002, démilitariser cinq municipalités de la San Vicente del Caguan (Une aire égale à l'extension Suisse), Alors que la guerre a été maintenue dans le reste du territoire colombien. A la suite de l'ouverture du dialogue, entre 1997 et 2001, les FARC ont libéré 112 de l'armée, la marine et la police, capturés au cours des combats des années précédentes[27]; Le gouvernement a répondu par la libération de 15 guérilleros capturés par les forces gouvernementales; plus tard, les FARC libéré 310 autres hommes, y compris les soldats et la police, mais en dépit des accords signés entre les parties à un échange de prisonniers de guerre, le gouvernement n'a pas donné d'autres guérillas de liberamente. En 2002, les FARC ont réalisé le détournement d'un avion de ligne de la compagnie Aires, lors d'un vol intérieur[28], la capture d'un membre du Congrès colombien, qui était à bord, et en libérant les autres passagers. En dépit de Marulanda et Pastrana avaient signé un accord appelé « programme commun de changement vers une nouvelle Colombie, » en 2002, le gouvernement a décidé d'arrêter le dialogue et reprendre la guerre dans toute la Colombie, en se fondant sur le soutien militaire et économique obtenu dans l'intervalle par Etats-Unis, à travers la soi-disant « plan Colombie ». Par la suite, les FARC ont capturé Ingrid Betancourt, fille de Gabriel Betancourt, ancien ministre du dictateur Rojas Pinilla, membre de la politique de l'Etat et candidat à la présidentielle pour le parti qu'elle a fondé « Partido Verde Oxígeno »[29], après avoir essayé sans succès de carrière politique au sein du Parti libéral. Avec un centre-gauche et de la rhétorique militante discours politique pour la défense de droits de l'homme Au cours de sa campagne, il a demandé à rencontrer des représentants des FARC sans avoir un accord avec la guérilla, dans l'ancienne zone démilitarisée de San Vicente del Caguan, devenu à nouveau une zone de guerre. Il a été détenu par la guérilla avec son adjoint Clara Rojas 23 février 2002 et maintenus, ainsi que avec les militaires et la police capturés au combat, dans un état de « prisonnier de guerre », dans le but de forcer le gouvernement à se rendre compte que l'échange de prisonniers entre les parties qui n'avaient pas eu lieu au cours des dialogues du Caguán. Clara Rojas a été libéré unilatéralement par les FARC en Janvier 2008, tandis que la libération d'Ingrid Betancourt n'a pas suite à la mort du négociateur en chef des FARC Raúl Reyes, lors d'un bombardement militaire menée en Mars 2008. Elle a été libérée le 2 Juillet 2008 à une opération militaire.

en 2002 Il est arrivé au pouvoir Álvaro Uribe Vélez, défonce[30] pourcentage des électeurs pauvres traditionnellement (l'abstention est élevée à 53,53% du total)[31], avec la promesse de mettre fin à la violence des paramilitaires et vaincre militairement les groupes de guérilla. Uribe a prolongé la guerre contre la guérilla des FARC et de l'ELN, mais aussi contre toutes les personnes considérées comme la base de soutien de la guérilla. Au cours de son mandat a augmenté énormément les violations des droits de l'homme, tels que les massacres paramilitaires et de l'armée, les disparitions forcées, assassinats de syndicalistes et militants paysans, les partis indigènes et gauchistes. Il a été le deuxième président d'un autre parti que libéral ou conservateur dans plus de 150 ans, après avoir formé une coalition avec des éléments conservateurs, les libéraux et les petits partis autour d'une force politique appelée « U » comme Uribe. Au cours de son premier mandat, Uribe a proposé un processus de démobilisation des groupes paramilitaires, qui ont abouti à des peines légères contre certains des leaders historiques, alors que le phénomène du paramilitarisme est reconfiguré sous de nouvelles désignations, en poursuivant ses activités. Le gouvernement de coalition pourrait réformer la constitution permettant à un second mandat présidentiel et Uribe a réussi à se faire réélire pour la période 2006-2010. En 2010, il a été réussi Juan Manuel Santos avec l'intention de poursuivre la lutte sans merci contre les groupes de guérilla dans le pays. En 2011, Santos a remporté la ratification du traité de l'accord de libre-échange avec les États-Unis. Le assestarono militaire entre 2008 et 2011 quelques coups à la guérilla des FARC, mais n'a pas pu pour obtenir un affaiblissement significatif[32]. Est-ce que l'opération menée contre le commandant Raúl Reyes, qui était dans un camp provisoire en Equateur tout en négociant la libération de Betancourt, qui déclenchent une crise diplomatique Colombie avec le 'equateur et Venezuela en 2008. Colombie Ces dernières années, connaît une période de légère amélioration de la situation macro-économique, alors qu'il reste situation sociale très critique.

Compte tenu de l'impossibilité de mettre fin au conflit par des moyens militaires[33], le gouvernement a demandé l'ouverture des pourparlers de paix avec la guérilla, en La Havane. L'initiative a reçu le soutien de la grande majorité de la population et les mouvements du peuple colombien, et pouvait compter sur la participation du gouvernement cubain et le norvégien garant, et sur le soutien du gouvernement du République bolivarienne du Venezuela et celle de Chili Procédé d'escorte. Après l'ordre du jour commun accord[34] en ce qui concerne les questions à discuter (dont la première concerne la réforme agraire, les causes historiques du conflit armé, de la politique et de la société qui a ensanglanté le pays), les parties ont officiellement commencé à travailler en Octobre 2012. Depuis décembre 2014, les restes de l'insurrection indéfiniment un cessez le feu unilatéral et bien que jusqu'à présent, il n'a pas été payé par le dialogue entre le gouvernement continue à la Havane[35].

Le 19 Novembre 2012 Cour internationale de Justice Il a parlé de la plainte déposée par le Nicaragua contre la Colombie sur les îles des Caraïbes contesté, affirmant que l'archipel appartient à ce dernier, réaffirmant ainsi la souveraineté de la Colombie sur les îles de San Andres, Providencia, Cayo Alburquerque, Roncador, Banco Serrana, Bajo Nuevo, et Quitasueño Serranilla[36]. Cependant, dans ce cas, la Colombie a perdu quelque 75.000 kilomètres carrés de territoire maritime mer des Caraïbes, laissant beaucoup d'amertume au gouvernement du président Santos, qui accuse la Cour internationale d'avoir commis plusieurs erreurs dans la délimitation des eaux territoriales entre la Colombie et le Nicaragua[37][38].

Roy Barreras, président du Sénat colombien, le 14 Juin, 2013 a rappelé que le Congrès de la République de Colombie n'acceptera des changements aux frontières en raison d'une erreur commise par la Cour de justice internationale[39].

géographie

Colombie
Carte topographique de la Colombie.
Colombie
Massif colombien.
Colombie
la Llanos Orientales.
Colombie
Océan Atlantique, Baru, Carthagène.
Colombie
La rivière Magdalena.

La Colombie est le vingt-sixième plus grand pays du monde et le quatrième Amérique du Sud, avec une superficie de 1,141,748 kilomètres carrés.[40] Situé à l'extrême nord-ouest du territoire sud-américain, il est délimité à l'est par Venezuela et Brésil, au sud de equateur et Pérou, au nord de mer des Caraïbes (océan Atlantique) Nord-ouest de Panama, et à l'ouest avec 'océan Pacifique. A la limite de son mer territoriale Colombie rencontre les eaux territoriales des pays Caraïbes, Jamaïque, Haïti, République dominicaine et les pays de Amérique centrale Honduras, Nicaragua et Costa Rica.[41]

Les points géographiques extrêmes sont: au nord, à Punta Gallinas Péninsule de la Guajira, latitude 12 ° 26'46 du Nord; le sud Bocas de la Quebrada San Antonio en Trapèze amazonien, latitude 4 ° 12'30 « au sud, à l'est de l'île de San José Rio Negro, longitude 66 ° 50'54 ouest; et à l'ouest des Manglaves Cap département de Nariño, longitude 79 ° 02'33 ouest.[42] La Colombie est classée dans les régions géographiques suivantes: l'Amazonie, les Andes, les Caraïbes, Insulaires, Orénoque et Pacifica.[43]

Géologiquement, la Colombie fait partie de le Pacifique Ring of Fire, ce qui rend la région soumise Les tremblements de terre, tsunami et éruptions volcaniques (Volcan est présent et actif Galeras), Il est à la confluence de la plaque Nazca, la plaque des Caraïbes et plaque sud-américaine.[44] ces plaques forme en Colombie deux grandes zones territoriales: une immersion dans 'océan Pacifique et mer des Caraïbes, laquelle il couvre une superficie d'environ 828 660 km ², et une seconde constituée par les montagnes de Andes et la plaine orientale qui divise le Venezuela et couvrant une superficie d'environ 1.143.748 kilomètres carrés.[45]

Ils font partie de la Colombie aussi les îlots de gorgona, Gorgonilla et Malpelo, situé au large du Pacifique et de toute la côte volcanique. en mer des Caraïbes sont situés, cependant, les îlots et bancs de Roncador, Serrana, Quitasueño, Bajo Nuevo et Serranilla.

morphologie

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Montagnes Columbia.

Le territoire colombien est divisé en une région montagneuse à l'ouest et une région plate à l'est. De même, il est traversé par Andes, ramifié en trois distinct chaînes de montagnes libellés en fonction de leur situation géographique relative: Cordillère Occidentale, Cordillère centrale et Cordillère orientale. La surface du territoire colombien présente des reliefs dans la soi-disant Nudo de los Pastos et le Massif colombien région andine Colombie, d'où dérivent les trois chaînes de montagnes dans le nord. A l'ouest, de la côte du Pacifique, il est une plaine côtière, interrompue seulement par la Serrania del Baudo, l'une des chaînes de montagnes les plus basses et étroites de la Colombie, près de la frontière Panama et délimitée par la rivière Atrato, qui fait partie de la zone connue sous le nom Chocó biogéographique et possède l'un des climats les plus humides du monde.[46][47][48][49]

la Cordillère Occidentale Il est relativement élevé, et est la plus courte des trois chaînes de montagnes; Il a une hauteur maximale de 4764 m.s.l.m. (Volcan Cumbal).[50] La vallée de rivière Cauca Il est situé entre Cordillère Occidentale et Cordillère centrale, parallèle à la côte du Pacifique et est désigné comme l'un des plus propices à l'agriculture, mais il est soumis aux inondations pendant la saison des pluies.[51]

la Cordillère centrale Il présente de nombreux sommets et volcans, y compris la Puracé, la Nevado del Huila, avec ses 5.700 mètres d'altitude et le plus haut sommet de Andes en Colombie), la Nevado del Ruiz (5321 m), la Nevado del Tolima (5.200 m), le Nevado de Santa Isabel (5150 m), le Nevado del Cisne, le Nevado del Quindio et de la Serrania San Lucas; se trouve dans ces montagnes la Aburrá Valley.[51]

la Cordillère centrale et Cordillère orientale Ils sont séparés de la vallée de rivière Magdalena, considéré comme le fleuve le plus important du pays, coulant vers le sud vers le nord et se jette dans mer des Caraïbes. Les sommets des Cordillère orientale Ils sont moyennement élevés, mais un certain nombre de bassins versants qui mènent l'eau dans la rivière Magdalena, en Amazon River et dans la rivière Orénoque. la Cordillère orientale Il est la plus longue des trois chaînes de montagnes, atteignant jusqu'à Venezuela, où il se divise en Nudo de Santurbán. Au milieu de la chaîne est le Altiplano cundiboyacense, au nord de ce qui est le plus élevé de ses sommets, la Sierra Nevada del Cocuy.[51]

Le point culminant du pays est le Pico Cristóbal Colón, en Sierra Nevada de Santa Marta, avec une hauteur de 5,775 m. s. l. m. La Sierra Nevada est divisée par la chaîne des Andes de Sierra Macuira situé dans Péninsule de la Guajira.[51]

A l'est se trouvent les Llanos Orientales, où le terrain plat domine ou semiondulato interrompu seulement par l'Occident Massif de la Guyane. Il a la végétation dense typique de la forêt amazonienne dans le sud et dans le nord de la savane; cette région couvre près de 60% de la surface totale du territoire colombien, et est riche en eau, avec des rivières comme la Putumayo, la Caquetá, et le Meta Guaviare, qu'ils sont dirigés vers l'Orénoque ou vers la Amazon River. La seule grande formation montagneuse est la Serrania de la Macarena.[51].

Les montagnes les plus élevées en Colombie sont rapportées pour deux curiosité: Pico Cristóbal Colón et Pic Simon Bolivar sont à la fois 5575 m s.l.m. et les deux sont les plus hauts sommets de la Terre dont les pentes mènent directement à la mer (côtière).

hydrographie

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Rivers Columbia.

La Colombie est l'un des pays les plus ressources en eau, et sur son territoire il y a cinq grandes bassins versants qui vident respectivement dans leurs eaux mer des Caraïbes, Orénoque, en Amazon River, dans 'océan Pacifique et dans la rivière Catatumbo, celui-ci formé par les rivières qui descendent vers la lac Maracaibo. Les principaux cours d'eau de la Colombie Caquetá, Magdalena, Cauca et Atrato;[52][53] les trois derniers ont la particularité d'aller du sud au nord.[43]

climat

Colombie
superumido temps chaud à Región del Pacífico.
Colombie
froid de la région andine du climat.

Le climat en Colombie varie d'un froid extrême, présent dans les glaciers des Andes, des climats plus chauds niveau actuel de la mer, avec deux saisons sèches et deux influencées par les pluies alizés et la zone de convergence intertropicale, qui sont eux-mêmes touchés par les effets de la El Niño et La Niña.[54] La température est relativement uniforme pour la plupart de l'année et est déterminée par différents facteurs tels que la pluie, l'intensité du rayonnement solaire, le vent, l'altitude, continentality et de l'humidité atmosphérique,[55] ce qui donne lieu à une mosaïque de climats et microclimats: le climat de la savane, caractérisée par une saison sèche et pluvieuse, typique de la région de l'Orénoque; un superumido climatique dans la jungle, avec des précipitations abondantes et une petite variation de température, typique de la région du Pacifique, l'Amazonie, le bassin fluvial de la Magdalena et Catatumbo; un climat humide et pluvieux avec des températures élevées en Caquetá, en Vaupés, une partie de Antioquia et Cordoba, et enfin un climat aride dans les déserts de Tatacoa et Candelaria.

Dans la région des Caraïbes qui se produisent les inondations, les tornades de la Colombie, tornade et des vents forts, en particulier à proximité du département de l'Atlantique. Les régions de La Guajira et l'archipel San Andrés, Providencia et Santa Catalina Ils sont exposés aux cyclones de l'Atlantique.

population

La population de la Colombie, caractérisée, à l'époque précolombien, par la présence de moins d'un million de populations autochtones, il est actuellement composé d'environ 30 millions de personnes, ou mestizo mulâtre 70%. Le 30% est composé en grande partie des blancs restants.[citation nécessaire]

Les différences ethniques touchent moins aujourd'hui que par le passé sur la situation économique et sociale des individus.

Population des grandes villes
(Estimation 2006-2007)[56]
département
1 Bogotá 7363782 Capital District
2 Medellín 2219861 Département d'Antioquia
3 Cali 2119908 Valle del Cauca
4 Barranquilla 1146359 Atlántico
5 Cartagena 892545 Bolívar
6 Cúcuta 587676 Norte de Santander
7 Bucaramanga 516512 Santander
8 Ibague 498401 Tolima
9 soledad 461851 Atlántico
10 Pereira 443554 Risaralda
Trente villes possèdent plus de 100.000 habitants.
Colombie
La croissance démographique de 1961 (En milliers).

Selon les méthodes utilisées pour le calcul, les statistiques sur la pauvreté et l'indigence en Colombie rapportent des chiffres différents. Les données sur le système SISBEN, qui est basé sur les utilisateurs potentiels des programmes sociaux, que près de 30 millions de personnes pauvres (environ 42.888.592 habitants), ce qui représente environ 70% de la population totale.[57] Des sources gouvernementales Departamento Nacional de Estadística Administrativo dire que les pauvres en Colombie est 45,5% du total, passant à 64,3% dans les zones rurales (2009), et les pauvres 16,4% (zones rurales: 29,1%), pour un total 61,9% en moyenne pour le pays (zones rurales: 93,4%). Ces chiffres montrent une légère diminution par rapport à l'année précédente.[58]

Selon le (Programme des Nations Unies pour le développement) du PNUD, 12% des enfants colombiens souffre de malnutrition.[59]

Les sources de DANE disent que les chômeurs en Colombie serait 2.608.000, alors que les travailleurs « informels » à propos de 7.000.000 (2010); selon la CUT, le principal centre syndical dans le pays, le travail « informel » en Colombie est de 60% de la population active, ce qui signifie que près de 9 millions de Colombiens n'ont pas un emploi stable.[60]

Pour 2009, le DANE enregistre un taux de travail des enfants de 9,2%, ce qui représente une augmentation de 2,3 points de pourcentage par rapport à 2007.[61]

Une enquête menée par le Fonds des Nations Unies pour la population en Colombie révèle que chaque année meurent de causes évitables de 500 femmes enceintes.[62]

Selon les données recueillies dans le cadre de la « Campagne internationale pour la libération des prisonniers politiques en Colombie », les prisonniers politiques en Colombie sont environ 7000;[63] d'autres recherches[64] Ils fournissent le chiffre de 7200, ou 7500 prisonniers. Certains rapports montrent que ce nombre est encore sous-estimés, car avec l'augmentation de la dernière période de détention atteindrait le chiffre de 9.500 prisonniers politiques.[65].

La Colombie est le pays le plus dangereux du monde pour les syndicalistes; 60% des syndicalistes sont tués chaque année dans le monde est colombien.[66]

Seulement entre Janvier et Mars 2011, ils ont été enregistrés 96 attaques contre les militants des droits de l'homme, et jusqu'à 64 fois les associations et les ONG ont subi des attaques qui ont mis sérieusement en danger la vie de ses membres et obstruent leur travail.[67] Au début de 2011, la justice colombienne a documenté les cas de 173,183 assassiner et 34 467 cas de disparitions forcées commises par des paramilitaires. Les anciens membres de l'AUC sont responsables de 1597 meurtres et les déplacements forcés de communautés 74,990, et le recrutement des mineurs 3557. Les dossiers judiciaires indiquent que les paramilitaires ont commis 3532 extorsions, enlèvements, 3527 667 actes de violence de genre. Les aveux de certains paramilitaires ont montré des liens politiques avec 429, 381 membres des 155 officiers et fonctionnaires des forces de sécurité.[68]

La Colombie maintient également le record du pays avec le plus grand nombre de personnes contraintes de quitter leur lieu de résidence en raison de la violence des groupes paramilitaires; selon l'ONG CODHES environ 5,2 millions de personnes ont été déplacées de force entre 1985 et 2010 dans les zones rurales.[69]

Environ 200 km au sud de Bogotá, dans « La Macarena », dans le département de Meta, il a été constaté la plus grande fosse commune en Amérique latine, avec plus de 2000 corps non identifiés, victimes probablement civils de l'armée colombienne militaire .[70] fosses communes ont été découvertes plus récemment, à la fois dans le département de Meta,[71] et dans le reste du pays.

Colombie
la farallones de Cali

démographie

la démographie La Colombie est étudiée par Nacional de Departamento Administrativo Estadísticas (DANE). Le pays a une population de plus de 46 millions d'habitants selon le dernier recensement Nationale, et est le deuxième pays le plus peuplé d'Amérique du Sud. Près de 51,4% sont des femmes et 48,6% des hommes. La plupart de la population est concentrée dans l'ouest du pays sur côte du Pacifique (région andine) Et dans le nord, côte atlantique, tandis que le sud-est du pays est peu peuplé. Les dix départements des plaines orientales (environ 54% de la superficie totale) ont moins de 3% de la population et une densité inférieure à celle d'une personne par kilomètre carré.

Le mouvement de la population des zones rurales vers les zones urbaines et la migration vers d'autres pays sont remarquables. La population urbaine est passée de 28% de la population totale 1938 à 76% en 2005, mais en termes absolus, la population rurale a augmenté de 6.000.000 à 10.000.000 de la même période. En ce qui concerneémigration DANE estime qu'environ 3.331.107 Colombiens vivant à l'étranger, principalement en États-Unis, equateur, Espagne et Venezuela. Les plus susceptibles d'émigrer sont les gens qui viennent de l'intérieur du pays et des centres urbains, parmi lesquels nous mettons en évidence le phénomène appelé exode des cerveaux, à savoir l'émigration des intellectuels et des gens talentueux. Les causes principales de ce phénomène sont liés aux difficultés économiques et l'ordre public, ce qui a contribué à faire en Colombie l'un des pays d'Amérique latine avec la plus forte émigration vers d'autres pays, ainsi qu'un déplacement interne majeur dans le monde avec près de 3 millions de personnes impliquées selon un rapport de 'HCR.[72].

Selon 'Indice de développement humain La Colombie a été classé en 2007 75e place mondiale, avec un IDH de 0,791. Cependant, toutes les régions de la Colombie ont pas le même niveau de développement. La principale zone de développement correspond à la région andine autour de la ville Bogotá, Medellín et Cali, qui constituent la soi-disant « triangle d'or ». La Colombie a vu dans le dernier réduit le taux d'homicides de 69 pour 100.000 personnes en 2000 à environ 38 personnes en 2010[73]

groupes ethniques

Colombie
Femme ethnie Wayuu, le plus grand groupe autochtone en Colombie.
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Les peuples autochtones de la Colombie.

Au dernier recensement des groupes ethniques du pays ont été classés comme suit: 49% mestizo, 37% de blancs, 10,6% des Noirs (et mulâtres), 3,4% et 0,0001% pures gitans Amérindiennes.[74][75] en 2007 10,6% de la population qui a été reconnu comme représenté afrocolombienne la troisième population noire dans le Amériques, après que le États-Unis et Brésil.[76] La proportion des différents groupes ethniques autochtones varie considérablement d'une région à. Dans la région des Caraïbes de la Colombie sont des groupes ethniques Kogi, Sanha, Wayu, Kankuamo, Chimila et Arhuaco. Dans les groupes de la région du Pacifique colombien, ils sont les suivants: Kuna, Embera et Waunama Kwaiker. Dans la région amazonienne sont les Tikuna, Huitoto, Coconuco, Andoke, Muinane, Saliba, Yakuna, Cubeo, Curripaco et Tucano. la région andine Il comprend: Yuko, Baríes, Ú comme, Guambiano, Páez et Sibundoy Muisca. À son tour, dans la région de l'Orénoque sont présents Tunebo, Tinigua, Guayabero, Achagua, Saliba, Guahibo, Piaroa, betoye, Yaruro et Puinabe.[77]

Colombie
La diversité ethnique du pays.

La diversité ethnique en Colombie est le résultat d'une mélanger Amérindiens, colons de descendants espagnols et africains. Parmi les immigrants les grands groupes du monde arabe, de 'Europe (avec Espagne, Italie et Allemagne en tête) et Chine, ainsi que le monde des Juifs et tzigane. en retard XIXe siècle Barranquilla Il a reçu un grand afflux d'immigrants européens (Allemands, Français, Italiens), les Arabes du Moyen-Orient (Liban et Syrie), États-Unis, japonais, chinois et Cubains. Les principales communautés italiennes sont situées dans le département de Magdalena Medio (prov.di Santa Marta), et à Barranquilla. en maicao et La Guajira il y a une forte présence arabe et musulmane, la plus grande concentration de la Colombie. Une autre présence notable des descendants d'immigrants arabes dans le département de Cordoba, Barranquilla, Valledupar, Bogota et Valle del Cauca. La Colombie a également une présence discrète d'immigrants en provenance d'autres pays d'Amérique latine comme Brésil, Venezuela, Chili, equateur, argentin, Pérou.[78]

religion

Colombie
la Santuario de Las Lajas près de la ville de Ipiales.

La Constitution colombienne de 1991 Elle garantit la liberté de culte et l'égalité de toutes les religions devant la loi et ne représente aucune religion officielle. Avant cette constitution sur le christianisme catholique était la religion officielle de l'Etat, et le pays était sacré Sacré-Coeur de Jésus.[79] la religion La Colombie est prédominant Christianisme, et la population est reconnue dans la foi catholique (Rite latin) de 80%. Ce chiffre tient compte du pourcentage des baptêmes catholiques, qui ne reflètent pas nécessairement le nombre de croyants. Les 7% restants de la population est reconnue dans protestantisme, en particulier du courant évangélique Amérique du Nord, pentecôtistes et néo-pentecôtiste et une petite partie se réfère aux chrétiens historiques (presbytérien, anglican épiscopale, Baptiste, méthodiste). L'église évangélique avec plus de membres est l'pentecôtiste Église unie de la Colombie, avec plus de 3000 congrégations et présence dans tous les départements du pays. Une autre partie de la population appartient aux religions comme les adventistes, mormons, universaliste unitaire. Il y a des petits pourcentages qui se réfèrent à d'autres grands religions monothéistes: s musulmans et Juifs, en plus de groupes de bouddhistes et taoïstes. Dans certaines communautés autochtones et afro-américaine, vous pouvez être trouvé des pratiques religieuses ancestrales de chacun des peuples qui la composent.

langues

la espagnol est la langue officielle de la Colombie et, à l'exception de quelques tribus indigènes, tous les Colombiens parlent. Il y a environ 75 langues indigènes encore préservées, parmi eux étant la langue Wayuu, langue Paez, Guambiano et Embera. Bien que l'éducation dans les écoles Anglais Il est inclus dans les programmes, que dans 'Archipel de San Andrés la population utilise un dialecte de cette langue.

Il existe une grande variété de dialectes la langue espagnole, qui se distinguent par des différences lexicales (sémantiques), morphologiques, syntaxiques et d'intonation. Certaines parties du nord de la Colombie parlent un dialecte similaire à celui des autres pays des Caraïbes. Les parts des Andes dialecte du sud des similitudes avec celle des hauts plateaux équatoriens et péruviens. Dans les différentes montagnes, les vallées et les plaines il y a une grande variété de dialectes, y compris voseo et tuteo. L'Espagnol a parlé Cundiboyacense le plateau est considéré comme l'un des dialectes les plus conservateurs des deux côtés de 'atlantique.

de l'Etat

Découpage administratif

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Subdivisions de la Colombie.

La Colombie est divisée en 32 départements et un district de la capitale. La configuration actuelle remonte au 5 Juillet 1991 quand il est entré en vigueur la nouvelle constitution. Avec les nouvelles subdivisions précédentes Constitution ont été supprimés (départements, postes de police, et intendances districts spéciaux) pour donner l'uniformité à la géographie politique et l'administration de l'Etat.

Cliquez sur un département sur la carte ci-dessous pour voir son article correspondant

  1. Amazonas (Leticia)
  2. Antioquia (Medellín)
  3. Arauca (Arauca)
  4. atlantique (Barranquilla)
  5. Bolívar (Cartagena)
  6. Boyacá (Tunja)
  7. Caldas (Manizales)
  8. Caquetá (Florencia)
  9. Casanare (Yopal)
  10. Cauca (Popayan)
  11. Cesar (Valledupar)
  12. Chocó (Quibdó)
  13. Córdoba (Montería)
  14. Cundinamarca (Bogotá)
  15. Guainía (Inírida)
  16. Guaviare (San José del Guaviare)
  17. Huila (Neiva)

institutions

forces armées

Colombie
Carabiniers de la Policía Nacional de Colombia.

En raison du conflit armé interne en Colombie, les institutions de défense et de sécurité sont actifs dans le combat. Leur commande se situe dans la branche de la 'exécutif, avec le président en tant que commandant en chef. la Département administratif de sécurité (DAS) est l'agence principale intelligence le pays dépend directement de la présidence de la République et a les pouvoirs d'un ministère du gouvernement.

Les forces militaires (Fuerzas Militares) Qui, selon la Constitution le monopole de la coercition, sont formés par l'armée, la marine nationale et la force aérienne, la coordination parfois forces conjointes au sol. L'armée nationale de Colombie (Armée nationale de la Colombie) A sept divisions et unités spécialisées.[80] depuis Septembre 1981, Il participe à la force de maintien de la paix multinationale (MFO) en Sinaï.[81] La Marine de la République de Colombie (marine colombienne) Compte sur sept forces et les commandes. L 'Force aérienne colombienne (Force aérienne colombienne) A six commandement de combat aérien, un contrôle avion de transport militaire (Catam), un contrôle d'entretien d'aéronef (CAMAN) et du groupe Air Caraïbes (Gachar).[82] Il y a aussi quatre centres de formation et de formation.

La police nationale (Policía Nacional) La force de police qui opère dans tout le pays, divisé en contrôles ministériels et organisés dans différentes directions: le Département des opérations (DIROP), la Dirección Nacional de Carabiniers, central Management intelligence (DIPOL), la Direction de la police judiciaire et d'enquête (Dijin), la Division des stupéfiants et la lutte contre les enlèvements et extorsions Direction (DIASE).[83]

politique

politique intérieure

Colombie
Juan Manuel Santos, actuel président de la Colombie de 2010

En vertu de la constitution actuelle ( 1991) La Colombie est un République présidentielle, avec pouvoir législatif,un exécutif et que judiciaire.

Il existe également des organes de contrôle tels que la Fiscalía General de la Nación, la Procuraduría ou Público Ministerio, la Contrôleur et Veedurías ciudadanas.[5]

Le président est chef de l'Etat et du gouvernement,[84] assisté par les ministres.

la parlement il est bicaméral et est appelé Congreso de la República, et il est composé de sénat (102 sièges de la circonscription nationale) et la Chambre des représentants (164 sièges avec circonscriptions régionales proportionnelles à la population de chaque département et district de la capitale). Cinq sièges sont attribués aux autochtones, afro-colombiens et Colombiens à l'étranger.

Le système judiciaire colombien comprend la Cour constitutionnelle (la responsabilité de veiller au respect de la Constitution), la Cour suprême de justice (le dernier exemple en matière civile, pénale et du travail), le Conseil d'Etat (la plus haute juridiction administrative) et le Conseil Supérieur de la magistrature (chef de la magistrature).

Selon le Conseil national électoral (CNE), seize partis politiques en Colombie.[85] La politique de la Colombie est actuellement contrôlée par le Conseil national électoral conformément aux normes énoncées dans la Constitution colombienne.[86] Le registre d'état civil national est un autre organisme responsable de l'organisation et d'assurer la transparence du processus électoral.[87]

Les membres des deux chambres législatives sont élus au suffrage universel pour une période de quatre ans.

Le président, élu avec le vice-président par vote populaire pour une période de quatre ans, peut être réélu qu'une seule fois. Le premier président a été réélu à la Constitution actuelle a été Álvaro Uribe Vélez, à partir de la réforme controversée qu'il promu 2004.

en 2008 On a demandé au législateur de tenir une référendum de modifier la Constitution à nouveau et permettre la réélection du président en exercice trois fois, mais la Cour suprême a rejeté la proposition.

en 2010 il a été élu président Juan Manuel Santos, que, à partir de 2012, a commencé un processus de paix par le biais d'une rencontre avec la guérilla des FARC La Havane, à Cuba[88].

politique extérieure

Colombie
Les pays où la Colombie entretient des missions diplomatiques:

     Colombie.

     Ambassades.

     Consulats généraux.

Les relations internationales sont les fonctions du Président de la Colombie en tant que chef de l'Etat, qui sont déléguées au ministère des Affaires étrangères. Le ministère des Affaires étrangères gère les missions diplomatiques et de représentation.[89]

La Colombie maintient des missions diplomatiques Europe: Autriche, Belgique, France, Allemagne, Cité du Vatican, Italie, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Russie, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni. en Amérique: Canada, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, El Salvador, Guatemala, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Panama, États-Unis et Puerto Rico, argentin, Bolivie, Brésil, Chili, equateur, paraguay, Pérou, Uruguay, Venezuela.[89] en Moyen Orient et Afrique missions de maintien Israël, Liban, Egypte, Kenya et Afrique du Sud. En Extrême-Orient, nous avons des missions diplomatiques Chine y compris Hong-Kong, Inde, Japon, Malaisie et Corée du Sud. en Océanie avec 'Australie.[89]

Au niveau des organisations multilatérales, il entretient des relations avec 'Union européenne, Nations unies, ALADI, Mercosur, UNESCO, FAO et Organisation des États américains.

économie

Colombie
2001-2007 Croissance du PIB.
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Économie de la Colombie.
Colombie
Medellín Il est la deuxième ville la plus peuplée en Colombie.
Colombie
Porta Cartagena.

L'économie de la Colombie est la cinquième dimension Amérique du Sud. Elle est régie par la Ministerio de Hacienda y Crédito Público et Banco de la República de Colombia (banque centrale), Avec le soutien du Ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme.[90][91] La Banque de la République est un organisme indépendant qui surveille la quantité de monnaie en circulation dans l'économie et la taux de change de monnaie afin d'éviter les phénomènes de récession et chômage causé par une forte inflation, en plus de contrôler le crédit interbancaire.[91] Le Ministerio de Hacienda y Crédito Público définit, conçoit et fabrique la la politique économique le pays, en plus des plans généraux et des programmes et des projets connexes.[90] Il est retourné dans sa juridiction l'élaboration des lois, décrets et règlements relatifs à la fiscalité, les douanes, le crédit public, le budget, la trésorerie, la coopération, la finance, de change, monétaire et de crédit, sous réserve des pouvoirs conférés à la Banque de la República.[90]

L'économie a connu une phase de croissance par 2002, malgré les problèmes liés à l'ordre public. Certains problèmes sont récurrents, comme le système de retraite, la taux de chômage (11,6% 2011) Et le sous-emploi, en plus d'un faible investissement dans le développement des infrastructures routières, le pétrole, l'exploitation minière et de la technologie[92].

en 2012 l'économie colombienne repose sur une force de travail de 23,1 millions de personnes, et a généré un PIB, en termes de pouvoir d'achat d'environ 500 milliards $, avec un taux de croissance annuel moyen d'environ 4,3%. Le revenu moyen des Colombiens était 10700 $,[2]. vivant au-dessous d'environ 34,1% Colombiens la seuil de pauvreté[58]. En Colombie en 2012 exportations Ils se sont élevés à 59,6 milliards € $, dont la plupart destinée à États-Unis, Chine et Pays-Bas, et dans une moindre mesure en direction Venezuela et equateur. la importations Colombie se sont élevées 55,5 milliards $, principalement États-Unis, Brésil, Mexique, Chine, Venezuela et Japon.[92]

environnement

9% du territoire est protégé. traités environnementaux auxquels la Colombie a adhéré à Ramsar (protection des zones humides), CITES, Bâle (déchets toxiques), le Protocole de Montréal (émissions de CFC), CBD (biodiversité).

Colombie
Cali est la principale Colombie sud-ouest économique, industrielle et financière

flore

Parmi les fleurs de la Colombie comprennent la orchidées, la « fleur nationale. » Ils grandissent dans pratiquement toutes les régions et zones climatiques du territoire, des dunes de sable face à la mer, les drageons régions montagneuses au-dessus de la limite des arbres, mais la région qui offre la plus grande variété d'orchidées est Antioquia. En ce qui concerne les plantes, l'un des plus étonnant est l'Amazonie Victoria Amazon, une sorte de nénuphar et a des feuilles rondes qui est assez solide pour supporter même un enfant. Il y a aussi la frailejones, une plante à feuilles larges, d'une couleur allant de l'argent à l'or, disposées en rosette. La flore de la Colombie est extrêmement riche, il y a 34 parcs nationaux, 8 zones de plus petite taille appelé Santuarios de la faune y flore, 2 réserves et une zone naturelle; tout ce qu'il protégé par un organisme national appelé INDERENA (Institut national des ressources naturelles renouvelables et de l'environnement), une branche du ministère de l'Agriculture. Le ministère de l'Environnement, créé en 1994, a pris lui-même la gestion des parcs nationaux par l'Unité administrative spéciale du système de service des parcs nationaux, qui travaille en partenariat avec des organisations locales. La première est celle de la réserve naturelle Cueva de los Guácharos, 1960.

faune

Colombie occupe le record du monde pour sa variété d'oiseaux, allant de l'énorme condor des Andes le petit colibri. Il y a une grande variété de macaques, perroquets et toucans. Il a également des nouvelles d'une multitude d'espèces aquatiques telles que ibis, la hérons, la pélicans et flamants roses mais aussi, parmi les poissons, la célèbre piranha et l 'anguille électrique. En outre, il possède une grande variété de amphibiens, reptiles, chauves-souris, rongeurs et les insectes, parmi eux se démarquent papillons et scarabées. Enfin, la région abrite la faune typique de la forêts tropicales: jaguars, tatous, ocelot, pécari, cerf, des singes, des serpents, des ours. typique ant-bear et l 'ours à lunettes.

culture

Les habitudes culturelles de la Colombie ont une affinité particulière avec le reste 'Amérique latine. La culture de Espagne Il a toujours été les plus influents, ce qui contribue à stratification de la société et l'introduction de la religion catholique.

Certaines régions du pays, en raison de leur isolement géographique et la difficulté d'accès, ont développé au fil du temps leurs propres particularités culturelles, telles que la cachaça (La zone centrale), de paisas (eje Cafetero et Antioquia), le llaneros, de vallunos (La zone "azucarera"), la costeños (Côte caraïbe), entre autres, dont les coutumes diffèrent selon les différentes influences d'origine africaine, européenne et arabe.

art

littérature

Colombie
la Prix ​​Nobel de littérature Gabriel García Márquez.

La littérature colombienne remonte à l'époque de l'époque de la colonisation espagnole qui souligne Hernando Domínguez Camargo, jésuite et écrivain influencé par Luis de Gongora, avec Epic à San Ignacio de Loyola. Dans la littérature de la période post-indépendance inclus Antonio Nariño, José Fernández Madrid, Camilo Torres Tenorio et Francisco Antonio Zea.

La seconde moitié de dix-neuvième et au début XXe siècle ont comme exposants Tomás Carrasquilla, Jorge Isaacs et Rafael Pombo (Ce qui est évident dans le genre de la littérature pour enfants), José Asunción Silva, José Eustasio Rivera, Leon de Greiff, Porfirio Barba-Jacob et José María Vargas Vila. en 1871 Il a été établi en Colombie la première école de la langue espagnole en Amérique.

Entre 1940 et 1950, il a vu au moment où la lumière du mouvement nadaísmo en réponse à la violence, influencée par 'existentialisme et nihilisme. Au cours de la soi-disant Boom latino-américaine émergé comme l'écrivain le plus de succès Prix ​​Nobel de littérature Gabriel García Márquez, avec des œuvres telles que Cent ans de solitude. D'autres écrivains importants ont été Eduardo Caballero Calderón, Vallejo Manuel Mejía, Álvaro Mutis (Remise en 2001 la Miguel de Cervantes Prix) Fernando Vallejo, Germán Castro, et le philosophe Nicolás Gómez Dávila, dont l'activité, à partir de positions réactionnaires explicitement, il constituait une critique sévère de la modernité.

théâtre

Le théâtre en Colombie a été introduit au cours de la période de la colonisation espagnole en 1560 avec des entreprises Zarzuela.[93] le théâtre en Colombie est principalement soutenue par le Ministère de la Culture et de diverses entités affiliées Etat ou de la nature privée. Le Festival de théâtre ibéro-américain est un événement culturel né à Bogota, caractère international qui a lieu tous les deux ans à Bogota, en Colombie, et a été réalisé et produit, jusqu'à sa mort en Août 2008, entrepreneur Fanny Mikey, actrice et culturelle Colombie nationalisé origine argentine. Il est l'événement culturel de la plus haute importance en Colombie et l'un des festivals des arts du spectacle dans le monde. D'autres grands événements théâtraux sont: le Festival International de Marionnettes Fanfare (Medellin), le Festival latino-américain de Théâtre de Manizales, le Festival International de Théâtre des Caraïbes (Santa Marta) et le festival national et international de l'art la culture populaire "invasion culturelle" (Bogotá).

Peinture et sculpture

Colombie
Cabeza de Fernando Botero Plaza Botero Medellín.

Fernando Botero (Medellín, le 19 Avril 1932) est un peintre colombien et sculpteur. Enrique Grau (Carthagène, le 18 Décembre, 1920) Alejandro Obregòn ROSES (Barcelone, Espagne, le 4 Juin, 1920 -Cartagena 1992) Luis Caballero (Bogota, le 27 Août 1943-19 juin 1995) David Manzur (Neira 1929) Duque Sopó Miguel (Zipaquirá, 25 de septiembre de 1918)

musique

En Colombie, ils ont développé certains genres de musique et de danse cumbia, la vallenato et bambuco et d'autres types communs sont très répandus dans les pays d'Amérique latine comme salsa et merengue. Shakira Il est un chanteur colombien de renommée mondiale; entre autres sont Fonseca, Carlos Vives, J Balvin et maluma. Parmi les groupes que vous souvenez peut-être la inquisition et la dernière Aterciopelados, Bomba Estéreo, Cali y el Dandee, Morat.

cinéma

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Cinéma colombien.

sportif

Colombie

la sport en Colombie, il est principalement soutenu l'Institut colombien du sport (Instituto Colombiano del Deporte - Coldeportes) En collaboration avec le Ministère de la culture et des associations indépendantes, telles que les associations, les ligues et les diverses institutions sportives.[94] Sports soutenus par le gouvernement sont développées au sein des établissements d'enseignement comme Escuelas Deportivas et Universitario Deporte Juegos Intercolegiados.[95] Les principaux lieux utilisés pour le sport sont concentrés dans les villes les plus peuplées.

la Tejo, un jeu d'origine indigène, est considéré comme le sport national,[96] tandis que football est le sport le plus populaire, en dépit du discontinu trophée Internationale, tant au niveau du club et la sélection nationale. la Fédération colombienne de football, affilié à FIFA et CONMEBOL, dirige à la fois la sélection que le Dimayor, qui organise le championnat avant la division du football colombien.[97] La popularité croissante du sport (également lié à ces échantillons Carlos Valderrama, Faustino Asprilla, Ivan Ramiro Cordoba, Fredy Guarin, Mario Yepes, Segundo Victor Ibarbo Guerrero, Juan Guillermo Cuadrado, Falcao Radamel, James Rodríguez et Luis Muriel), Culminant avec la participation aux quarts de finale Coupe du monde 2014 de football, Il a relégué à une place du deuxième étage cyclisme, qui était en vogue dans les années quatre-vingt grâce aux résultats de ces cyclistes de premier plan Luis Herrera. Herrera a été le premier coureur colombien à remporter une étape du Tour de France en 1984 et il a consacré l'échantillon est trois ans plus tard Vuelta a España, que le Vuelta a Colombia. D'autres cyclistes importants ont été Efrain Forero, premier champion du Tour de Colombie, Martín Emilio Rodriguez, Fabio Parra, José Patrocinio Jiménez, Santiago Botero et au-dessus Nairo Quintana, qui, en 2014, il est devenu le premier Colombien à remporter le Tour d'Italie, près d'un an après avoir pris la deuxième place dans le Tour de France 2013[98].

Colombie
le footballeur Carlos Valderrama en action contre Allemagne de l'Ouest au cours de la Coupe du Monde 1990

La pratique de boxe et base-ball Elle est enracinée dans la côte des Caraïbes. En boxe, il y a: Antonio Cervantes Reyes, qui a donné la Colombie le premier titre mondial dans la boxe en 1972, Rodrigo "Rocky" Valdes, Miguel "Happy" Lora (poids coq) et Irene Pacheco (poids mouche), entre autres.

Au baseball, Orlando Cabrera et Edgar Renteria.[99]

Les disciplines de sports individuels ont rapporté les meilleurs résultats à la Colombie Jeux olympiques. La participation la plus réussie a été de Londres 2012, quand Mariana Pajon (Gold) et 7 autres athlètes ont remporté 8 médailles (1 or, 3 argent, 4 de bronze); en Sydney 2000 La María Isabel Urrutia haltérophile a remporté la première médaille d'or dans l'histoire du pays,[100] bien que la première médaille olympique était Helmut Bellingrodt, médaille d'argent au tir au pigeon d'argile en 1972 et 1984.[101] Aux Jeux paralympiques, la Colombie n'a gagné une médaille de bronze avec le nageur Moises Fuentes et une médaille d'argent avec déambulateur Elkin Serna, aussi bien dans 2008. En dehors du domaine olympique, le pays se classe au niveau international dans d'autres sports individuels, comme dans golf Camilo Villega, dans 'automobile Roberto Guerrero et José Juan Pablo Montoya, et le patinage.

La Colombie a été le foyer de plusieurs événements sportifs internationaux, tels que VI Jeux panaméricains dans la ville de Cali en 1971 et plus récemment Jeux du monde 2013, encore à Cali. L'édition 2011 de la FIFA U-20 Coupe du monde a été organisée par la Colombie. Il aurait dû être le siège de la Coupe du monde en 1986, mais a renoncé à l'organisation de l'événement pour des raisons économiques, puis les championnats du monde ont eu lieu au Mexique, qui d'ailleurs les avait déjà accueilli en 1970, seulement 16 ans auparavant.[102]

traditions

épicerie fine

Colombie
L 'ajiaco bogotano.

La cuisine colombienne propose de nombreuses spécialités, en fait, selon la région, vous pouvez essayer de nombreux plats. Dans les zones côtières et les îles, est bien sûr important pour le poisson, cuit souvent rôti avec des crustacés et fruits de mer alors que dans les régions de l'intérieur du régime alimentaire est principalement basée sur des plats de porc et de bœuf, rôti cuit ou cuit avec des légumes des haricots, du riz et des pommes de terre. Parmi les plats principaux, nous nous souvenons de la lechona, un porc du lait cuit sur des brochettes et farcies avec du riz, la Hormiga bigass, une grande fourmi est cuit frit et l 'ajiaco, une soupe à base de viande de poulet. Entre les boissons, en plus des doux, très populaire, comme les jus de fruits maison ( Jugos y batidos) Et aguapanela (eau sucre brun), Est répandue l'utilisation de la bière domestique, généralement la lumière, la ron (Rum) et le 'aguardiente (spiritueux brandy, provenant de la distillation de canne à sucre et il est souvent aromatisé avec anis). Mais la vraie fierté de la Colombie est représentée par café (tinto), Qui ont exporté vers ces terres par les Européens au XVIIIe siècle a été trouvé ici un environnement favorable pour se reproduire et, grâce à des techniques de traitement qui ont évolué au fil du temps, il est considéré comme l'un des meilleurs dans le monde.

fêtes

En plus du calendrier chrétien traditionnel, est célébré vacances en Colombie:

  • corpus Cristi - Corpus Christi - Mai / Juin
  • Sagrado Corazon de Jesus - Sacré-Coeur - Juin
  • San Pedro y San Pablo - Saints Pierre et Paul - le 29 Juin
  • Día de Independencia - Jour de l'Indépendance - 20 Juillet
  • Batalla de Boyacá - Bataille de Boyacá - Août 7
  • La Asunción de Nuestra Señora - Assomption de Marie - 15 Août
  • Día de la Raza - Découverte de l'Amérique - 12 Octobre
  • Independencia de Cartagena - Indépendance de Carthagène - 11 Novembre

notes

  1. ^ (FR) Taux de croissance de la population, sur CIA World Factbook. Récupéré 28 Février, 2013.
  2. ^ à b Les données du Fonds monétaire international, Octobre 2013
  3. ^ Taux de fécondité en 2011, data.worldbank.org. Récupéré 12 Février, 2013.
  4. ^ Bruno Migliorini et al., La devise de feuille « Colombie », en Multimédia italien Dictionnaire multilingue et l'orthographe et prononce, Rai Eri, 2007 ISBN 978-88-397-1478-7.
  5. ^ à b c (ES) Constitución Política de Colombie 1991 (PDF), Consejo Nacional d'accréditation. Récupéré le 9 mai 2008.
    "Artículo 1. La Colombie un Estado sociale de la derecho, organizado en forma de República unitaire, descentralizada, avec autonomía de SUS entidades Territorial, Democrática, participative y pluraliste, Fundada en el respeto de la Dignidad Humana, en el trabajo y la Solidaridad de las personas Que la Integran y en la prevalencia de interés générale "..
  6. ^ (ES) Constitución de 1886, Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes. Récupéré le 24 mai 2008.
    "Artículo 1.- La Nación Colombiana si reconstituye en forma de República unifié "..
  7. ^ la position astronomique et géographique, Biblioteca Luis Ángel Arango. Récupéré le 9 mai 2008.
  8. ^ Nicolás del Castillo Mathieu, La Primera Visión de las Costas Colombianas, Revista Credencial. Récupéré le 16 mai 2008.
  9. ^ Biblioteca Pública Piloto, 7 août 1819, la bataille de Boyacá, bibliotecapiloto.gov.co. Récupéré le 16 mai 2008.
  10. ^ Colombie, le pays le plus violent en Amérique latine, El Tiempo (Colombie). Récupéré le 26 mai 2008.
  11. ^ Colombie sigue siendo el maire exportador mundial de cocaína, El Universal (Venezuela) - El Tiempo (Colombie). Récupérée le 1er Juin 2008.
  12. ^ Delegatarios de países megadiversos, Déclaration de Cancún des pays mégadivers (PDF), Megadiversos Países. Récupéré le 16 Juin, 2008.
  13. ^ Etymologie de la Colombie, Diccionario étymologiques etimologias.dechile.net. Récupéré le 9 mai 2008.
  14. ^ Historia política de Colombie, Presidencia de la República de Colombia. Récupéré 17 Avril, 2008.
  15. ^ La Gran Colombia, Simón Bolívar, el hombre simonbolivar.org. Récupéré le 9 mai 2008.
  16. ^ Simón Bolívar, Lettre de la Jamaïque (DOC), Bibliothèque Luis Angel Arango, 1815. Récupéré 18 Juin, 2008.
  17. ^ Rafael Núñez, Hymne national de la Colombie, Presidencia de la República de Colombia. Récupéré le 9 mai 2008.
  18. ^ (ES) peuplant colombie, Colombia.com Infos Colombie. Récupéré le 11 mai 2008.
  19. ^ Reichel -Dolmatoff, Gerardo. La phase de formation Arqueología de Texto Colombia- A Introductorio. Publication numérique du Bibliothèque Luis Ángel Arango du Banco de la República, Bogotá. 18-05-2008 Access.
  20. ^ (ES) Culturas PRECOLOMBINAS TUMACO, Universidad Distrital Francisco José de Caldas. Récupéré le 28 mai 2008.
  21. ^ Alonso de Ojeda, Biografías y Vidas 2004. Récupéré 28 Novembre, 2008.
  22. ^ (FR) Vue d'ensemble de l'histoire de la Colombie, learn-spanish-help.com.
  23. ^ « En fait, la paix de Rojas Pinilla a produit environ 16 000 victimes et beaucoup de ceux qui ont utilisé l'amnistie ont été massacrées dans les mois suivants, comme le légendaire Guadalupe Salcedo Unda, qui a été assassiné en 1957, un mois après la chute de la dictature, et Hermogène Vargas, qui a été assassiné en 1960. Ceux qui ne se livrent pas et opposé les négociations ont été persécutés, dans certains cas, par les services secrets de l'Etat et dans d'autres par leurs propres compagnons d'armes, utilisés et payés par l'Etat. « traduit par http://www.derechos.org/nizkor/colombia/libros/dih/cap5.html Récupéré le 07/12/2011
  24. ^ Un siècle de conflit agraire en Colombie, nuovacolombia.net. Récupéré le 30 Novembre, 2011.
  25. ^ sur les relations entre la CUA et les politiciens colombiens voir. aussi http://it.peacereporter.net/articolo/7955/Operazione+Manos+Limpias Récupéré le 07/12/11
  26. ^ En ce qui concerne cette coordination, voir. http://articles.latimes.com/2007/mar/25/world/fg-colombia25 Récupéré le 07/12/11
  27. ^ Fundación Ideas de para la Paz
  28. ^ Corriere della Sera, corriere.it. Récupéré le 1er Janvier 2012.
  29. ^ Oxigeno en Colombie - OXYGÈNE - PARTI VERT -Revue
  30. ^ Élu avec 53,05% de voix égal 5,862,655 voix sur 24.208.595 11,249,734 participants et des bénéficiaires. Les données extrapolées à partir http://pdba.georgetown.edu/Elecdata/Col/pres02.html, Récupéré le 07/12/2011
  31. ^ cfr. Graphique 8 page 19 "Participación électorale en América Latina y Tendencias Perspectivas 1978-2002", par Daniel C. Zovatto, URL disponible http://www.web.onpe.gob.pe/modEscaparate%5Ccaratulas%5Czovatto.pdf, consulté le 07/12/2011
  32. ^ voir les déclarations Santos concernant les actions des FARC en http://www.caracol.com.co/noticias/judicial/santos-admite-incremento-de-acciones-terroristas-de-la-guerrilla-en-el-pais/20111016/nota/1563008.aspx Récupéré le 20/12/2011
  33. ^ « En 2009 [...] si registraron 1614 acciones armadas [...] según cifras del Ministerio de Defensa, Entre enero y septiembre de 2010 murieron 357 miembros de la Fuerza Pública y han sido 1498 heridos en Combates;. En el mismo período del año 2009 si presentaron 1259 355 muertos y titre uniforme heridos ". pris de la Terre, Récupéré le 17/02/2013 http://noticias.terra.com/noticias/colombia_ong_asegura_que_guerrilla_no_esta_derrotada/act2614520
  34. ^ « Accord général pour mettre fin au conflit et construire une paix stable et durable », traduit en italien: http://www.nuovacolombia.net/Joomla/clamoridallacolombia/3284-accordo-generale-per-porre-fine-al-conflitto-e-costruire-una-pace-stabile-e-duratura.html Récupéré le 17/02/2013
  35. ^ Association nationale de la Nouvelle Colombie, RAPPORT SUR PRÉSENTÉ PAR LA TREVE UNILATERAL FARC ENTREPRENDRE, nuovacolombia.net.
  36. ^ Les différends territoriaux et maritimes Nicaragua vs. Colombie Cour internationale de Justice
  37. ^ Colombie dolor de pays por faute de La Haya, caracol.com.co. Récupéré le 5 Juin, 2014.
  38. ^ Alocución du Président Juan Manuel Santos faute de la sobre el Corte Internacional de Justicia, presidencia.gov.co. Récupéré le 5 Juin, 2014.
  39. ^ Congreso colombienne ne aceptará Modificar límites Marítimos del país « : le président Roy Barreras, Sénat de la Colombie. Récupéré le 5 Juin, 2014.
  40. ^ 3. La Colombie Perfil réelle - Territoire Extension, Organización de Estados Iberoamericanos. Récupéré 18 mai 2008.
  41. ^ Bibliothèque Luis Angel Arango: Guía de política temática - Limites, Bibliothèque Luis Angel Arango. Récupéré 18 mai 2008.
  42. ^ Points extrêmes de la Colombie, Portail de Niños de CCIG. Récupéré le 29 mai 2008.
  43. ^ à b Unidad Nueve: Caractéristiques de los espacios oceanicos y zonas Costeras colombianas (Colombie Océano Comisión) (PDF), Gobierno de Colombie. Récupéré 18 mai 2008.
  44. ^ El Cinturón de Fuego met en temblar à Latinoamérica - El País (Colombie), Diario El Pais S.Un .. Récupéré 18 mai 2008.
  45. ^ Géologie de la Colombie (Ministerio de Ambiente, Vivienda y Desarrollo territorial), Gobierno de Colombie. Récupéré 18 mai 2008 (Déposé par 'URL d'origine 27 octobre 2007).
  46. ^ (ES) Choco-Darien - Forêts Humides écorégion mondial, WWF - Fonds mondial pour la nature. Récupéré le 15 mai 2008.
  47. ^ (ES) WWF en Chocó-Darién, WWF Colombie. Récupéré le 11 mai 2008.
  48. ^ (FR) Global 200: écorégions terrestres, National Geographic Society. Récupéré le 15 mai 2008.
  49. ^ (FR) Extremes mondiales mesurées de la température et des précipitations, NCDC - National Climate Data Center États-Unis Département de Comerce. Récupéré le 11 mai 2008.
  50. ^ Villa de Leiva. Ensayo de una de interpretación catastrophe sociale Ecológica. (Joaquin Molano Barrero), lablaa.org. Récupéré 18 mai 2008.
  51. ^ à b c et Portail Niños: orographique système colombien (Instituto Geográfico Agustín Codazzi), portalninos.igac.gov.co:8080. Récupéré 18 mai 2008.
  52. ^ Géomorphologie: Provincias de Colombie hidrogeológicas, IDEAM. Récupéré le 19 mai 2008.
  53. ^ cours d'eau majeurs de la Colombie, Biblioteca Luis Ángel Arango. Récupéré le 9 mai 2008.
  54. ^ Octavo Grade: 1. Los factores Ecologicos Unidad de nuestro écosystème (DOC), Virtual Gimnasio San Francisco Javier. Récupéré 18 mai 2008.
  55. ^ climat, Biblioteca Luis Ángel Arango. Récupéré 20 mai 2008.
  56. ^ Estimation de la population 2006-2007 (PDF), DANE (mai 2007). Extrait le 26 Octobre, 2008.
  57. ^ http://www.buenastareas.com/ensayos/Popbreza-En-Colombia-Diferencia-Cifras-Sisben/2383081.html 20/11/2011 Accédé
  58. ^ à b http://www.dane.gov.co/files/noticias/Declaracion_MESEP_2009.pdf 20/11/2011 Accédé
  59. ^ http://www.profamilia.org.co/encuestas/02consulta/00datos/datos.htm 20/11/2011 Accédé
  60. ^ http://www.cut.org.co/index.php?option=com_contentview=articleid=638%3Abaja-del-desempleo-en-colombia-es-una-ilusioncatid=124%3AeconomiaItemid=1 20/11/2011 Accédé
  61. ^ http://www.cut.org.co/index.php?option=com_contentview=articleid=652:incremento-del-trabajo-infantil-en-colombia-una-generacion-abandonada-por-el-estado-catid= 55: Departamento-de-la-juventud-y-del-menor-trabajadorItemid = 117 20/11/2011 Accédé
  62. ^ http://www.caracol.com.co/noticias/actualidad/mas-de-500-embarazadas-mueren-al-ano-en-colombia-por-fallas-en-el-sistema-de-salud/20100508/ Note / 1254639.aspx 20/11/2011 Accédé
  63. ^ http://www.swissinfo.ch/spa/noticias/reportajes/La_tragedia_oculta_de_las_prisiones_colombianas.html?cid=30539638 20/11/2011 Accédé
  64. ^ http://www.pasc.ca/es/cam/campa%C3%B1-de-solidaridad-con-lxs-presxs-politicxs 20/11/2011 Accédé
  65. ^ http://www.nuovacolombia.net/Joomla/documenti-analisi/1982-un-paese-intriso-di-sangue-le-cifre-del-terrore-nel-primo-anno-di-santos.html Site consulté le 30/11/2011
  66. ^ http://www.eltiempo.com/archivo/documento/CMS-7120268 20/11/2011 Accédé
  67. ^ http://www.somosdefensores.org/index.php?option=com_contentview=articleid=72:accion-urgente-90-dias-96-defensoresas-agredidos-en-colombia-catid=2:ultimas-noticiasItemid=3 20/11/2011 Accédé
  68. ^ http://www.elespectador.com/noticias/judicial/articulo-244826-fiscalia-tiene-registrados-173183-homicidios-cometidos-paras cfr. aussi http://www.fiscalia.gov.co/justiciapaz/index.htm Les deux consulté le 20/11/2011
  69. ^ http://www.codhes.org/images/stories/pdf/bolet%C3%ADn%2077.pdf cfr. aussi http://ipsnoticias.net/nota.asp?idnews=97548 Les deux consulté le 20/11/2011
  70. ^ http://www.centromemoria.gov.co/noticias/112-noticias-nacionales/285-al-descubierto-en-la-macarena-la-fosa-de-nn-mas-grande-de-america-latina- -exclusivas fotos 20/11/2011 Accédé
  71. ^ http://www.nuovacolombia.net/Joomla/clamoridallacolombia/916-1301-ritrovati-i-corpi-di-altre-centinaia-di-persone-nel-meta.html Site consulté le 30/11/2011
  72. ^ (ES) Colombie, le deuxième pays au monde pour le nombre de Voyage intérieur, El Tiempo (Colombie). Récupéré le 27 Juin, 2008.
  73. ^ liberainformazione
  74. ^ au total censada población hogares particulares en, por pertenencia ethnique, y sexo (PDF), DANE (Recensement de 2005). Récupéré le 4 Juin 2008.
  75. ^ étude de pays Colombie, 2010 (Page 86,87) (FR)
  76. ^ Situación de las mujeres rurales (PDF), DANE. Récupéré le 2 Juillet, 2008.
  77. ^ Los Pueblos Indigena de Colombia en el Umbral Nuevo Milenio: La Vida y Organización Indígena Social (PDF), Le HCR. Récupéré le 3 Juillet, 2008.
  78. ^ Hermes Tovar Pinzón, "Emigración éxodo y en la historia de Colombia" Histoire et Amérique Latine Mémoire, 3-2001 Numéro - Migrations en Colombie, alhim.revues.org. Récupéré le 3 Juillet, 2008.
  79. ^ Constitution de 1886, Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes. Récupéré 25 mai 2008.
  80. ^ Divisiones del Ejército, Nacional de Colombia Ejercito. Récupéré le 11 mai 2008.
  81. ^ Quotas (MFO), Fuerza Multinational de Paz Y. Observateurs Récupéré le 11 mai 2008.
  82. ^ unidades Aéreas, Fuerza Aérea de Colombie. Récupéré le 24 mai 2008.
  83. ^ Colombie - Police nationale, Globalsecurity.org. Récupéré le 1er Juillet 2008.
  84. ^ funciones, Presidencia de la Colombie. Récupéré le 22 mai 2008.
  85. ^ (ES) RESOLUCIÓN No. DE 1057 2006 (13 DE JULIO) (DOC), Exposition nationale canadienne. Récupéré le 31 mai 2008.
  86. ^ Artículo 265 CONSTITUCIÓN DE 1991 POLÍTICA, Exposition nationale canadienne. Récupéré le 31 mai 2008.
  87. ^ Funciones de la Registraduría Nacional del Estado Civil, Registraduría Nacional del Estado Civil. Récupéré le 31 mai 2008.
  88. ^ FARC y gobierno de Colombie cycle concluyen de Cuba en Conversaciones, upi.com. Récupéré le 5 Juin, 2014.
  89. ^ à b c Missions diplomatiques, Ministerio de Exteriores de Colombie Relaciones. Récupéré 30 mai 2008.
  90. ^ à b c Quienes Somos, Marco Estratégico le Ministerio de Hacienda y Crédito Público, Ministerio de Hacienda y Crédito Público. Récupéré 19 Juillet, 2008.
  91. ^ à b L'histoire du Tour (PDF), Banco de la Republica de Colombie. Récupéré 19 Juillet, 2008.
  92. ^ à b CIA, Colombie, sur Le Factbook du monde. Récupéré le 6 Juin, 2013.
  93. ^ (FR) Colombie / Colombie, Institut international du théâtre, le 21 Janvier 2005. (Déposé par 'URL d'origine 21 août 2008).
  94. ^ información Institucional, Coldeportes. Récupéré le 5 Juillet 2008.
  95. ^ Centro de Enseñanza, Coldeportes. Récupéré le 5 Juillet 2008.
  96. ^ LEY DE 613 2000 (PDF), Congreso de la Colombie. Récupéré le 5 Juillet 2008.
  97. ^ historia, Federación Colombiana de Fútbol. Récupéré le 5 Juillet 2008.
  98. ^ Tour d'Italie 2014, Nairo Quintana est le premier Colombien à remporter le Giro, sportnews.eu 1er Juin ici 2014.
  99. ^ La liste des púgil - Dix combattants colombiens de tous les temps, Maxboxing 26.06.2006. Récupéré le 4 Décembre, 2008.
  100. ^ María Isabel Urrutia Ocoro, Comité Olímpico Colombiano. Récupéré le 22 mai 2008.
  101. ^ Helmut Wolf Bellingrodt, Comité Olímpico Colombiano. Récupéré le 22 mai 2008.
  102. ^ Article de Post.it déclaration la reddition colombienne à la Coupe du Monde

bibliographie

Articles connexes

  • Transport en Colombie

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR127757650 · GND: (DE4031812-6