s
19 708 Pages

E50 classe
Courses classe
Bayonne-Escorteur rapide Le Gascon-196707.jpg
la Le Gascon (F767) Classe Le Normand (E52), semblables à ceux de la classe Courses (E50)
vue d'ensemble
Ensign civil et naval de France.svg
type rapide Escorteur
frégate[1]
Nombre d'unités 4
l'utilisateur principal Ensign civil et naval de France.svg Marine nationale
Constructors DCN
construction Lorient
réglage 15/03/1952
Varo 05/08/1952
Entrée en service 23/04/1955
désarmement 31/01/1975
état coulé
Caractéristiques principales
déplacement 1528 t.
T 1,702. (Pleine charge)
longueur 99,8 m
largeur 10.3 m
ébauche 4.3 m
propulsion 2 engins de turbines, 2 chaudières asymétrique Indret, 20 000 cv, 2 hélices
vitesse 27 noeuds (50 km / h)
autonomie 4500 mn 15 kn
Capacité de charge 390 t fuel
équipage 13 officiers et 185 officiers mariniers et marins
équipement
capteurs embarqués 1 radar de veille-20A DRBV combiné
1 radar de navigation DRBN-32
1 radar de conduite de tir DRBC-31
1 détecteur de radar ARBR-10
2 sonars: un DUBV-1 et un DUBA-1
armement
artillerie 6 canons 57 mm Modèle 1951
2 20 mm canons Oerlikon
torpilles 12 tubes lance-torpilles ASW torpille de 550 mm et K2 L3
plus 1 lance-roquettes sextuples Bofors 375 mm 1954 modèle
notes
les chiffres se rapportent à la Courses (F761)

les données sont extraites de netmarine.com

rumeurs de navires sur Wikipédia

la Courses classe , Également connu (du nom de l'unité capoclasse) comme E50 , Il était une classe de navires produits par la Marine française pour Marine nationale après la fin de Guerre mondiale. Les navires de la classe de course, selon l'ère nomenclature navale française, ont été classés escorteurs rapides[1], Ils ont été identifiés par pennant number F et étaient comparables à la frégates.

histoire

après la Guerre mondiale la Marine nationale Il est composé d'unités plus anciennes qui ont survécu à la guerre, complétée par la lecture de l'unité US Navy et royal Navy, ainsi que des navires allemands et italiens récupérés par des réparations de guerre. L'expérience de la guerre a démontré l'utilité des navires d'escorte pour la protection de l'océan et les convois de grands navires.

à partir de 1943, est apparu, par conséquent, un nouveau type de navire escorte (escorteur) Tels que frégates britannique rivière, la corvette de fleur, dont sera équipé de la Forces navales françaises libres (FNFL), et le destroyers États-Unis classe Cannon.

en 1949, La France et d'autres pays occidentaux, avec le début de guerre froide, Ils ont décidé de construire les navires d'escorte rapide (escorteurs rapides) Pour la protection des groupes aéronavales de fonctionner dans le cadre de OTAN et Marine nationale Il a vu confier la mission première de la guerre anti-sous-marine. La Marine décline donc ses réalisations futurs de la Marine escorteurs de escadrille, escorteurs rapides et avisos escorteurs (Pour la guerre anti-sous-marine) et escorteurs Côtiers.

traits

L 'rapide Escorteur de type E50, Il est un navire de 1,500 tonnes, ses deux turbines à vapeur 20 000 cv (14718 kW) Laisser une vitesse maximale de 27 noeuds et a une portée de près de 5000 miles nautiques à 15 noeuds. Au début, il était prévu de l'équiper d'un canon de production un'artiglieri allemand 105 mm et 2 voitures doubles 57 mm. Le chariot canon de 105 mm de ne pas être canon anti-aérien a été remplacé par un troisième de 57 mm. Le premier modèle torpilles était le K2 qui a ensuite été remplacé par le modèle L3.

Cette série sera suivie d'une seconde 14 unités de la classe amélioration de type E52.

l'armement

la guerre anti-sous-marine 
  • 4 × 3 tubes lance-torpilles 550 mm (arc)
  • 1 lance-roquettes le type hérisson 375 mm (à l'arrière)
  • 2 lanceurs grenades anti-sous-marines (AFT)
La défense aérienne 
  • 3 × 2 canons 57 mm (1 dans la tourelle d'arc et 2 tourelles arrière)
  • 2 20 mm canons Oerlikon (Un de chaque côté)

unité

N ° nom chantier naval Varo Entrée en service désarmement
F761 Courses Lorient 5 août 1952 23 avril 1955 31 janvier 1975
F762 Brestois Lorient 16 décembre 1952 19 janvier 1956 30 septembre 1975
F763 Boulonnais Nantes 15 mai 1953 5 août 1955 juin 1976
F764 Le bordelais La Seyne 11 juillet 1953 7 avril 1955 1 Juin 1976

notes

  1. ^ à b L 'escorteur est pas destroyers, ce qui se traduit en français destroyer d'escorte. escorteur Il est un terme général pour une navire chargé de la protection des autres navires, les trains et les communications maritimes. France produira 4 types de escorteurs (Avec 3 pennant number) Différent: escorteurs de escadrille () escorteurs rapides (fa) avisos escorteurs (fa) et escorteurs Côtiers (P). le terme escorteur Elle remplacera la terminologie navale française, depuis le début des années 50, les termes ci-dessus de destructeur, contre-torpilleur et torpilleur, qu'ils seront définitivement abandonnés. Plus tard aussi le terme escorteur Il sera abandonné dans les années 70, au profit des termes frégate 1er et 2e rang, avertissement et Patroller.

bibliographie

Articles connexes

liens externes