19 708 Pages



clan Gordon
Blason clan
membre du clan insigne de crête - clan Gordon.svg
crête tête sortant Cerfs avant par une couronne avec trois rosettes
titre Bydand (adjectif utilisé par les Ecossais pour indiquer le participe présent bidet ou la contraction de l'expression écossaise « Bide et Fecht », avec le sens de « rester et se battre »)
tartan
tartan Gordon (vestiarium scoticum) .png
profil
région région montagneuse
comté Aberdeenshire
Symbole plante lierre montagne
hymne "Mars de The Gordon", "Cock o « the North"
noms Gaels Gordanach (simple), Na Gordanaich (collective)
tête
Marqués de Huntly arms.svg
Le plus honorable. Granville Charles Gordon
XIII Marquis de Huntly
siège Aboyne Castle
siège historique Huntly Castle
Souches du clan Gordon
Ackane, Adam (fils), Ad (d) à savoir, Addison, Adkins, Aiken, Aitchison, Aitken, Akane, Akins, Atkin, Atkins (sur), Badenoch, Barrie, Connor, Connon, Coyle, Craig, Cromb (ie) , Cullen, Culane, Darg (s), Dorward, Duff, Durward, Eadie, Ed (d), à savoir, Edison, Esslemont, jardin, Gard (i) ner, Garioch, Garr (o) ick, Geddes, Gerr (y) à savoir, Harrison, Haddo (w), Huntl (e) y, Jeffrey, Jessiman, Jopp, Jupp, le (i) ng, Laurie, Lawrie, Leng, Ling long, MacAdam, MacGwyverdyne, Mallett, Manteach, Marr, Maver , McGonigal, Meldrum, Mill, Mills, Mille, Miln (e)], Milner, Moir, More, Morrice, Muir, Milnes, Mylne, Pittendri (s) gh, Shellgren, de l'acier (e), Teal, Tod (d) , Troup
clan branche
Gordon Huntly (Chefs)
Gordon de Haddo
Gordon de Lochinvar
Gordon Strathbogie
Voir aussi:
Baronetti Gordon
alliés du clan
clan Seton
clan Sutherland
clan Burnett
rivaux du clan
clan Lindsay
clan Douglas
clan Forbes

la clan Gordon Il était un vieux clan écossais. Le nom vient probablement du gaélique écossais Gordin, ce qui signifie « sur la colline »[1].

histoire

origines

Le premier Gordon à se rappeler dans les dossiers est Richard Gordon, anciennement Swinton, qui dit avoir été le petit-fils d'un célèbre chevalier qui avait tué plusieurs monstres dans le Merse au moment du roi Malcolm III d'Écosse. Ce Richard était seigneur de la baronnie de Gordon merse. entre 1150 et 1160 il garanti une partie de ses terres aux moines de Santa Maria en Lelso, don qui a été confirmé par son fils Thomas Gordon. D'autres notables Gordon à cette époque se souviennent Bertram de Gordon qui a blessé le roi Richard d'Angleterre avec une flèche chalons.[2]

Alicia Gordon, IV de la famille Gordon et héritier, il a épousé son cousin Adam Gordo. Adam était un soldat Alexander III de l'Ecosse Elle a envoyé par le roi Louis de France en Palestine. La tradition veut que le petit-fils d'Adam descendent tous Gordon de l'Ecosse. Ce soutien Sir Adam William Wallace en 1297 dans sa capture du château Wigtown aux Britanniques, puis Adam est devenu directeur.[2]

Les guerres de l'indépendance écossaise

au cours de la Les guerres de l'indépendance écossaise Sir Adam Gordon qui avait soutenu William Wallace, a également soutenu la cause de Robert Bruce. Adam a été tué au cours de Bataille de la colline Halidon en 1333 mais son fils Sir Alexander Gordon a pu échapper et a été le premier à être appelé à Gordon comme « Huntly ».[2]

Le chef Sir John Gordon a été tué à la tête des hommes de son clan Bataille d'Otterburn, où les Britanniques ont été défaits en 1388. Son fils, le chef Sir Adam Gordon a été tué à son tour alors qu'il était à la tête de ses troupes à la bataille de la colline Humbleton 14 Septembre 1402. Le seul fils du chef de clan, une fille nommée Elizabeth Gordon, a épousé Alexander Seton, le fils de Sir William Seton, chef du clan Seton.[2]

Le XVe siècle et les conflits entre clans

La bataille a été menée à Arbroath 1445 et Patrick Gordon Methlic, cousin du comte de Huntly, a été tué en combattant clan Lindsay. Patrick dévaler les comptes de Aberdeen descendre.[2][3]

en 1449 Gordon a battu les clan Douglas qui avaient envahi leurs terres. Le Douglas et Gordon étaient les ennemis du roi étaient plutôt rangés du côté de celui-ci et leurs hommes engagés dans sud de l'Ecosse, le comte de Moray (en alliance avec le Douglas), a saisi l'occasion pour piller les terres Gordon, brûlant Château Huntly. Gordon et rapidement retourné immédiatement détruit leurs ennemis. Même si le château semblait complètement rasés, une nouvelle structure a été construite sur ses ruines. de plus en 1449, Alexander Gordon, le comte de Huntly, Gordon fils aîné d'Elizabeth et Alexander Seton, a été nommé chef de clan, monsieur Gordon et Huntly. Cependant, ses héritiers mâles avaient sa troisième épouse Elizabeth Crichton ont été forcés de garder le nom de Gordon pour réussir en tant que leaders du clan.[2]

Le chef de clan Lindsay Alexander Lindsay, comte de Crawford IV, également connu comme le tigre ou le comte Beardie a été lourdement battu par le clan Gordon et du clan Ogilvy au commandement du comte de Huntly dans la bataille de Brechin 1452.[2]

De nouveaux conflits entre les clans au XVIe siècle

en 1513, au cours de la Les guerres anglo-écossais, Clan Gordon dirigé par Alexander Gordon, III comte de Huntly combattu dans Bataille de Flodden.[2]

Au cours des XVe et XVIe siècles du clan Gordon a été impliqué dans une série de querelles avec le clan Forbes. La rivalité la plus durable a atteint son apogée dans les années 20 du XVIe siècle avec des assassinats continus des deux côtés. L'un des assassiné le plus célèbre de cette période, Seton Meldrum, était en relation étroite avec la tête de Gordon, le comte de Huntly, qui fut bientôt directement impliqué dans les combats.

en 1526 le titre de Comte de Sutherland et chef du clan Sutherland est allé au lit à droite à Adam Gordon qui était le plus jeune fils du chef du clan Gordon.

en 1536 le chef des Gordons, le comte de Huntly, l'accusé professeur Forbes d'avoir comploté pour assassiner le roi Jacques V d'Ecosse lors d'une visite Aberdeen le tir avec une arme à feu. Le maître de Forbes a ensuite été jugé et exécuté, mais quelques jours après sa condamnation à mort a été révoqué et a été restauré le clan Forbes à la faveur du roi. Cependant, les dommages aux relations entre le Forbes et Gordon était irréparable. Les attaques dans chacune des deux familles ont continué pendant le reste du siècle, ce qui réduit le comté d'Aberdeen à un repaire de senzalegge.

au cours de la Les guerres anglo-écossais Clan Gordon, sous la direction de George Gordon, comte de Huntly IV, Il a battu l'armée anglaise à la bataille de Rig Haddon 1542. Plus tard, dans les mêmes guerres, le clan Gordon a combattu l'armée écossaise qui a été battu à la bataille de Pinkie Cleugh en 1547.[2]

la tête George Gordon, comte de Huntly IV Il était général des forces frontalières qui étaient opposées à celles de Henri VIII d'Angleterre et Gordon a gagné beaucoup de batailles. puis il a cependant été tué dans la bataille de la Corrichie 1562 la lutte contre les forces de James Stuart, comte de Moray (frère de la reine Marie d'Ecosse). Gordon a été tué et son fils, sir John, et d'autres membres de sa famille ont ensuite été exécutés à Aberdeen.[2]

Au cours des quinzième et seizième siècles du clan était engagé dans une série de petits combats contre le clan Forbes. en 1571 la rivalité a atteint son apogée avec d'autres clans qui ont rejoint la lutte. Leslie clan, le clan Irvine et du clan Seton qui avaient leurs querelles personnelles en cours avec Forbes rejoint les forces du clan Gordon. Opposé à Gordon, ils étaient à la place du clan Keith, le clan Fraser et du clan Crichton qui a uni ses forces à Forbes. La querelle a abouti à deux batailles à grande échelle dans 1571La bataille de Tillieangus et celle de Craibstone. de plus en 1571 Druminnor le château, le siège de Lord Forbes, a été mise à sac et dans le même mois Gordon accompli d'autres massacres de dommages Forbes. Il était nécessaire de publier deux actes du parlement pour forcer les deux clans pour mettre fin à leurs combats, qui cependant Forbes a émergé appauvri et endetté au point d'être obligé de vendre une partie de leurs biens.[2][4][5]

Lors de la bataille de Glenlivet en 1594 les forces de Comte d'Argyll qui consistait clan Campbell, le clan Stewart de Atholl, le clan Forbes et la Confédération du clan Mackintosh Chattan ont été défaits par le comte de Huntly et ses hommes, composé par les groupes Gordon clan, la Clan Comyn / Cumming et clan Cameron.[2][6]

Le dix-septième siècle et la guerre civile

entre 1615 et 1616 de nouveaux problèmes sont apparus entre Gordon et le clan à proximité Leask. Dans tous les cas enregistrés de guerre, Gordon semblait toujours comme les agresseurs.[2]

en 1644 Alexander Bannerman Pitmedden battu en duel avec son cousin, Sir George Gordon cultés Haddo, et le blessé. de plus en 1644 pendant la guerre civile anglaise à la bataille d'Aberdeen, il y avait les membres du clan Gordon sur chacun des deux fronts. Lewis Gordon Seigneur a conduit ses forces du côté de covenantaire tandis que sir Nathaniel Gordon forces de l'appui des réalistes.[2]

Après la guerre civile la cavalerie du clan Gordon a combattu à l'appui du réaliste James Graham, le marquis de Montrose la bataille de Auldearn où ils ont aidé la défaite covenantaire Seigneur Seaforth qui était chef de la clan Mackenzie. La bataille a eu lieu le 9 mai 1645. Le clan Gordon a combattu dans la bataille de Alford 1645. Le résultat a été faction victorieuse, dirigée par George Gordon, II Marquis de Huntly combattre sous le commandement de James Graham, le marquis de Montrose. Le marquis de Huntly fils aîné, George Gordon, est tombé dans la même bataille.[2] de plus en 1645, Lewis Gordon, chef et III Marquis de Huntly Clan Gordon attaqué et brûlé le Brodie Castle Clan Brodie.[2]

en 1682 Il a eu lieu une nouvelle bataille pour la possession du bétail et de la terre avec la famille MacCulloch Myreton. A la suite de ce combat, Sir Godfrey Macculloch a dû quitter son pays natal pendant un certain temps, mais il a été capturé et exécuté dans le dos 1697.

Au XVIIe siècle, le clan Gordon avait un certain nombre d'alliances matrimoniales fructueuses ou des amitiés, parmi lesquelles se détachait du clan Burnett de Leys. Comme preuve de ces liens étroits du manteau Gordon d'armes est en stuc sculpture du XVIIe siècle au plafond de la salle principale du château Muchalls, construit par Alexander Burnett.[2]

Le dix-huitième siècle et les soulèvements jacobites

en 1715 les forces des combattants du clan Gordon (1000 hommes) ont été soumis à la commande générale du George Wade.[2] Lors du soulèvement jacobite de 1715-1716 et 1745-1746, il y avait encore une fois les membres du clan Gordon déployé dans les deux factions. Le deuxième duc de Gordon seguì les Jacobites en 1715, mais Cosmo Gordon, III duc de Gordon Soutenir le gouvernement britannique en 1745. De l'autre côté, son frère, Lord Lewis Gordon, il a soulevé deux régiments contre Hanovre et a participé à la bataille de Inverurie, à celle de Falkirk et à la finale Culloden (1746).[2]

Dans cette même période, deux régiments ont été créés avec le nom « Gordon Highlanders » et fourni par le clan Gordon. Le premier était le format « » 81e » dans 1777 Le colonel William Gordon, fils du comte d'Aberdeen, qui a été dissous dans 1783. La deuxième était la « 92e » soulevée par le marquis de Huntly en 1794.[2]

Châteaux et demeures

  • Huntly Castle, était le siège des chefs du clan Gordon de la fin du XIVe secol osera le fin du XVIIe siècle.
  • Le château de Balmoral, Il a été vendu à Alexander Gordon, comte de Huntly III, au XVe siècle.
  • Château Craig, ou Craig Auchindoir, situé sur le territoire de frontière du comté d'Aberdeen, entre Lumsden et Rhynie
  • Auchindoun Château, Il a reçu comme récompense à Marquis de Huntly en 1535
  • Château Gordon a été construit en 1789 par IV Duc de Gordon, devenant ainsi la nouvelle maison du clan Gordon.
  • Fyvie Castle Gordon était dans beaucoup de propriétés entre les XVIIIe et XIXe siècles.

Comtes de Huntly

  • Alexander Gordon (? -1470), Premier comte de Huntly;
  • George Gordon (? -1502), Deuxième comte de Huntly;
  • Alexander Gordon (? -1524), Troisième comte de Huntly;
  • George Gordon (1514-1562), Le quatrième de Huntly comptage;
  • George Gordon (? -1576), Cinquième comte de Huntly;
  • George Gordon (1562-1636), Sesto de Huntly et conte créé Marquis de Huntly en 1599.

Marquis de Huntly

  • George Gordon (1562-1636), Le premier Marquis de Huntly;
  • George Gordon (1592-1649), Sercondo Marquis Huntly;
  • Lewis Gordon (c. 1626-1653), Troisième marquis de Huntly;
  • George Gordon (1649-1716), Quatrième Marquis Huntly et créé duc de Gordon 1684.

Ducs de Gordon

  • George Gordon (1649-1716), Premier duc de Gordon, quatrième marquis de Huntly;
  • Alexander Gordon (? -1728), Deuxième duc de Gordon, cinquième marquis de Huntly;
  • Cosmo George Gordon (c. 1720-1752), Troisième duc de Gordon, sesto Marchese de Huntly;
  • Alexander Gordon (1743-1827), Duc quatrième de Gordon, settimo marchese de Huntly;
  • George Gordon (1770-1836), Le cinquième duc de Gordon, Marquis de Huntly huitième.

Marquis de Huntly

George Gordon (1761-1853), Marquis neuvième Huntly; Charles Gordon (1792-1863) Marquis de Huntly dixième; Charles Gordon (1847-1937), Marquis de Huntly onzième; Douglas Charles Lindsey Gordon (1908-1987), Marquis de Huntly Douzième; Granville Gomer Charles Gordon (1944-), Marquis Treizième Huntly.

notes

Articles connexes

fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller