s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - "Cividale" voir ici. Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Cividale (désambiguïsation).
Cividale del Friuli
commun
Cividale del Friuli - Crest Cividale del Friuli - Drapeau
Cividale del Friuli - Voir
Panorama Cividale
localisation
état Italie Italie
région Frioul-Vénétie Julienne-Stemma.png Frioul-Vénétie Julienne
province Province d'Udine-Stemma.svg Udine
administration
maire Stefano Balloch (FI-LN-UDC) De 18.05.2010 (reconfirmé 31/05/2015)
territoire
Les coordonnées 46 ° 05'25.8 « N 13 ° 26'06 « E/46,0905 ° N ° 13435 E46,0905; 13435(Cividale del Friuli)Les coordonnées: 46 ° 05'25.8 « N 13 ° 26'06 « E/46,0905 ° N ° 13435 E46,0905; 13435(Cividale del Friuli)
altitude 135 m s.l.m.
surface 50,65 km²
population 11199[2] (30-4-2017)
densité 221,11 ab./km²
fractions Carraria, Fornalis, Gagliano, Grupignano, Purgessimo, Rualis, Rubignacco, San Giorgio, Sanguarzo, épais[1]
communes voisines Corno di Rosazzo, Moimacco, Premariacco, Prepotto, San Pietro al Natisone, Torreano
autres informations
Cod. Postal 33043
préfixe 0432
temps UTC + 1
code ISTAT 030026
Cod. Cadastral C758
Targa UD
Cl. tremblement de terre zone 2 (Moyenne de sismicité)
Cl. climat zone E, 2 676 GG[3]
gentilé cividale
patron san Donato
Jour de fête 21 août
cartographie
Carte de localisation: Italie
Cividale del Friuli
Cividale del Friuli
Cividale del Friuli - Carte
Positionner la ville de Cividale del Friuli dans la province de Udine
site web d'entreprise

Cividale del Friuli, ou tout simplement cividale (Cividât en frioulan standard[4], Zividât en Frioul Europe centrale et orientale[4][5], Čedad en slovène[6]), Il est commune italienne 11 199 habitants[2] de province de Udine en Frioul-Vénétie Julienne.

Selon la loi régionale 26/2014 « La réorganisation de la région - système autonome local du Frioul-Vénétie Julienne », Cividale abrite la UTI le « Natisone », qui fait partie des municipalités de Buttrio, Corno di Rosazzo, Drenchia, Grimacco, Manzano, Moimacco, Premariacco, Prepotto, Pulfero, Remanzacco, San Giovanni al Natisone, San Leonardo, San Pietro al Natisone, Savogna, Stregna et Torreano.

fondé par Giulio Cesare sous le nom de Forum Iulii, qui plus tard a été nommé la région, il est devenu la capitale Lombard la Frioul.

Géographie physique

territoire

Cividale del Friuli est situé au pied des collines du Frioul Est, sur les rives du Natisone, 17 km de Udine, sur la route reliant le Frioul plaine la moyenne et haute Posočje en Slovénie. Il couvre une superficie de surface 49,50 km², par un 'altitude un minimum de 97 mètres, à un maximum de 508 mètres[7].

climat

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Cividale Station météo.

la chute de pluie Ils sont concentrés dans les périodes entre Mars et mai, avec une légère baisse au cours des mois d'été, et une récidive dans la période entre Octobre et Novembre.

CIVIDALE frioul mois saisons année
janvier février MAR. avril mai juin juillet aiguille ensemble octobre novembre décembre inv Pri est Aut
T. max. médias (°C) 3.5 5.1 9.2 14.1 19,3 22.5 25,0 24.6 21,0 15,7 8.9 4.8 4.5 14.2 24,0 15.2 14,5
T. min. médias (°C) -3,0 -2,3 0,8 4.5 8.2 11,6 13,5 13.3 10.6 6.7 2,5 -1,2 -2,2 4.5 12,8 6.6 5.4

Les origines du nom

La ville, à l'époque romaine, il a été appelé Forum Iulii. La tradition indique que fondée par Giulio Cesare: Forum Iulii ita dictum quod Iulius Caesar de forum ibi de statuerat[8]. Le nom du Forum Iulii pourrait plutôt provenir de Iulia Gén qui a quitté la région dans plusieurs autres témoignages dans les noms donnés à des endroits de la région. Entre les siècles VII et VIII a été appelé civitas, Civitate (m) la Forum Iulii. A la fin de 'huitième siècle Paul Diacre son dos Civitas Castrum de Foroiulianum. en Xe siècle, Elle est répartie dans la partie orientale du royaume de Lothaire, Il a commencé à appeler civitas Austriae. Raccourcissant le nom officiel, les gens l'ont appelé comme Civitate (m), de qui est venu les noms locaux Sividàt, Zividàt, Cividàt et ensuite, autour de la XVe siècle, avant dans la littérature, celle de cividale.[9]

histoire

Période romaine

La présence humaine dans la région où se trouve aujourd'hui Cividale remonte parfois très anciens, comme en témoignent les stations préhistoriques paléolithique et néolithique trouvé juste en dehors de la ville; on y ajoute des preuves abondantes de 'l'âge du fer et la présence vénitien et celtique datant jusqu'à IV siècle avant JC L'emplacement stratégique de ce règlement primitif induit la Romains de régler, peut-être le fondateur mi IIe siècle avant J.-C. un castrum, la nature militaire évidente, qui a ensuite été soulevée de Giulio Cesare à forum (Marché) et pour cette raison, la ville a pris le nom de « Forum Iulii » est devenu plus tard l'identification de toute la région. Plus tard, la ville a été élevé à municipe, étant attribuée à la tribu romaine Scaptia et enfin rose au rang de capitale Régio X Venetia et Histria quand Attila rasés Aquilée en Ve siècle[10].

Période Lombard

en 568 ils venaient Pannonia la Longobardi, d'origine scandinave, dont le roi Alboino immédiatement choisi le Forum romain Iulii dans la capitale premier duché Lombard en Italie et Duke en demandant sa nièce Gisulfo. Renommé son capital civitas Austriae, ou « Ville de 'Autriche« (Dont le nom moderne), les Lombards érigé des bâtiments imposants et les plus prestigieux de la région et ont fondé des structures fortifiées affectées à faire, à-dire les nobles lignées du peuple allemand; en 610 Cividale a été pillée et brûlée par Avari, appelé par le roi Lombard Agilulfo (Puis basée à Milan) Pour punir rebelliousness du duc « Friulano » Gisulfo II. en 737, sous le règne de Liutprando et pour échapper aux raids byzantin, la Patriarche d'Aquilée Callisto Il a décidé de transférer son siège ici, et tout comme l'évêque de Zuglio qui a été entraîné par le Callisto. La ville a ainsi augmenté son rôle grâce à cette présence ecclésiastique importante; déjà quelques décennies plus tard, en 796, Ici, a eu lieu le conseil a réaffirmé que l'indissolubilité du mariage[10][11].

Le Saint Empire romain germanique et le Patriarcat d'Aquilée

en 775 le duché de Frioul a été envahie par Carolingiens et les Lombards, avec leur duc Hrodgaud du Frioul tête, impugnarono pour la dernière fois les armes face à l'arrivée de Franks. Vaincu les anciens dirigeants, les Carolingiens a établi le la marque est de Frioul, maintenant comme capitale civitas Austriae. Ce bâtiment est devenu la maison à un tribunal important, surtout pendant le marquis de Eberhard qu'elle a attiré les hommes de la culture de toute l'Europe. Des familles qui régnaient marque eu d'importantes politiques de naissance, y compris l'empereur Berenger, fils d'Eberhard même. Au Xe siècle, à savoir ère ottonienne, marque frioulan a été rétrogradé à un comté (ou campagne) Et inséré dans la première marque de Vérone puis dans ce Carinthie (Celui-ci appartenant à la première partie Duché de Bavière puis se relever Dukedon). La consolidation du pouvoir du niveau central italien et du Nord a laissé une place importante aux Patriarches, qu'ils ont augmenté leurs actifs et leur puissance depuis le début du Xe siècle et 1077 Ils sont devenus libres des seigneurs féodaux Saint-Empire romain sur un vaste territoire. Ainsi naquit l'état patriarcal a duré jusqu'à 1419[10].

Cividale, cependant, est resté le plus haut centre politique et commercial de l'ensemble du Frioul, Udine rivalisant avec le XIIIe siècle, qui était en forte croissance grâce à un endroit plus agréable, de sorte que le patriarche Berthold de Andechs-Merania en 1238 Il a déménagé son siège. La ville a vu la montée des monastères et des couvents, des palais et des tours, placé ici résidence les plus importantes familles parlementaires du Frioul et il a prospéré tout aussi digne. Cividale en 1331 reste dans les nouvelles parce qu'ils ont été utilisés, pour la première fois, les premières armes à feu; Les chroniques parlent de combat « avec sclopi » Pont du Diable. en 1353 l'empereur Charles IV, après une vengeance sanglante opérée par son frère Nicola Patriarca du Luxembourg (1350-1358) - et même déchaînée contre Cividale pour punir l'assassiner du prédécesseur de Bertrand - à Cividale a concédé l'ouverture de l'Université.

En 1301 un tremblement de terre et un violent orage de grêle a frappé Cividale mais ne se sont pas distingués même des dommages à la cathédrale, qui, au lieu en 1348 a été grandement altérée par une commotion cérébrale, les nouvelles sont très rares et sont reflétées que dans le site « storing.ingv.it ». En 1364, probablement le 8 Août, la cathédrale a subi d'autres dommages; dans ce cas, nous savons que l'intensité du tremblement de terre, qui était d'échelle 4,83 ° Richter, mais on ne sait pas s'il y avait des victimes. Le tremblement de terre a eu comme épicentre Lombai dans la ville de Grimacco et une confirmation supplémentaire se trouve sur le portail des Abruzzes.

Les luttes intestines dans le Frioul, au cours de laquelle il était souvent un allié de Cividale Comtes de Gorizia et nobles Castellani contre Udine, ils ont trouvé une intensité plus progressivement serré jusqu'à la fin convulsivement 1419, quand Venise Elle a décidé d'envahir la région. Cividale a abandonné avant la Sérénissime, en entrant dans une paix solennelle et alliance contextuelle. Au cours des décennies depuis quelques nobles prévu d'ouvrir les portes au patriarche évincé Louis de Teck, Il est revenu en 1431 à la tête de 4.000 Ungari[10], mais le projet a échoué.

De la domination vénitienne du Royaume d'Italie

Cividale del Friuli
Monument équestre à Marcantonio de Manzano, chef Cividale, appartenant à la famille noble de Manzano, qui est mort héroïquement en 1617 pendant le siège de Gradisca.

Après près de trois permis d'éviter des décennies le danger des Turcs, qui a également accompli dans ces domaines et de la violence jusqu'à ce que pillant 1499, au début du XVIe siècle, la guerre éclata entre Venise et la Ligue de Cambrai et le 'empire Il a essayé d'occuper le assiéger la ville avec l'armée du duc Henri VII Brunswick en 1509, mais après une lutte épique du Cividale a réussi à se désister Alemanno l'armée. Ce dernier, cependant, quand même réussi à occuper Cividale deux ans plus tard, mais seulement pendant quelques semaines, avoir à quitter la ville en partie à cause d'un tremblement de terre et la peste. Autour de 1530, la ville perdue du Gastaldia Tolmino et les mines de mercure en annexe D 'Idria: Il a décrété un déclin économique inexorable ainsi qu'une marginalisation géographique et la route plus tard, à partir de laquelle il n'a jamais été un moyen de rebondir. Plus d'une fois il y avait une tentative de mettre en Cividale le siège du patriarcat d'Aquilée, mais en vain, à l'exception de Nicolò Donà en 1497[10].

En 1553 Cividale a été institué de Venise son propre surintendant ordinaire, choisi par le Sénat dans les rangs de la noblesse vénitienne, et en 1559 a finalement été sanctionné son autonomie et son territoire de la Terre du Frioul, libérant ainsi dall'invisa Udine. Entre 1598 et 1599, il a développé une épidémie dramatique de la peste. Entre la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle, Cividale a été le théâtre d'une longue querelle qui a impliqué presque toutes les familles nobles locales, créant de nombreux maux de tête aux Recteurs de Venise. Dans la même période, certains Cividale se sont distingués avec des armes non seulement pendant la guerre de Gradisca (1615-1617), Bien sûr, se sont battus aussi dans ce domaine, mais aussi dans différentes armées européennes. En dépit de la réduction des effectifs politique et économique drastique, sont nés ici plusieurs hommes de culture, parfois d'importance internationale, et les hommes d'armes importants et l'église et ne cesse d'orner les palais et les églises qui utilisent des noms célèbres tels que Palladio , Palma le Jeune et ainsi de suite[10].

en 1797 avec le traité de Campoformido entre napoléon et l 'Autriche Cividale passa tout 'Empire des Habsbourg; après la brève période où il faisait partie de l'napoléonienne Royaume d'Italie, il a été transféré à l'Autriche de Congrès de Vienne (1815). entre 1848 et 1866 Il y avait la présence d'un mouvement Risorgimento dynamique; en 1866, après la troisième guerre d'indépendance, Il a été annexée au royaume d'Italie avec la Vénétie et du Frioul[10] et pendant la période connue sous le nom Belle Époque Il a été le théâtre d'une activité politique effervescente.

Les deux guerres mondiales

au cours de la Première Guerre mondiale, Cividale abritait le commandement de l'armée deuxième et a été endommagé par les bombardements aériens occupé par la suite de la défaite de l'Empire austro-allemand Caporetto, la ville a été reconquise par l'Italien à la fin Octobre 1918 après la victoire sur Piave. Dans les années qui ont suivi un signe avant-coureur était de personnalités illustres date du fascisme. au cours de la Seconde Guerre mondiale (1943) La ville a été annexée avec tout le Frioul III Reich et les troupes ont été également situés ici cosaque et calmucche alliés de allemand.

Sur son territoire est consommé non seulement la guerre civile, mais aussi un épisode dramatique de la lutte entre partisans Osoppians (libéraux, catholiques, actionnaires et militaire monarchistes) et Garibaldi (communistes et socialistes, sous les ordres du IX Korpus Yougoslavie) dans le Bosco Romagno Gappisti Les communistes ont tué plusieurs combattants Osoppians (y compris le frère de PierPaolo Pasolini) Précédemment capturée Porzus des pâturages. Ils étaient différents des épisodes de confrontation entre Osoppians et Garibaldi pro-Tito. Une situation ambiguë, car les Yougoslaves ne ont jamais caché leur désir d'annexer le territoire italien jusqu'à Tagliamento, sur la base d'une croyance non fondée que le Frioul était autrefois habitée par des Slovènes. Cela a provoqué un fort contraste entre Osoppians et Garibaldi.

Dans la deuxième guerre mondiale, Cividale était le siège du commandement et certains départements Brigade mécanisé "Soca", ici pour défendre la frontière orientale en cas d'invasion par la le Pacte de Varsovie, où certains des composants arrêt d'infanterie plusieurs ouvrages défensifs gardés, y compris Purgessimo Galerie. La position particulière dans ce contexte a conduit à la présence historique et géopolitique dans la région de 'organisation Gladio, - articulation nationale du Stay behind de l'OTAN - qui a rejoint principalement alpin et ancien alpin formé pour organiser la résistance armée dans la région en cas d'invasion soviétique. La ville et le territoire ont subi des dégâts dans le tremblement de terre 1976, mais les blessures ont été rapidement guéris.

honneurs

Titre de la ville - ruban ordinaire uniforme ville Titre
« Décret du Président de la République[12][13]»
- 29 juillet 1993

Cividale est parmi les Ville décoré pour bravoure pour la guerre de libération Il a reçu le Médaille d'argent pour Valor pour les sacrifices subis pendant Guerre mondiale.[14]

médaille' src= Médaille d'argent pour Valor

Monuments et sites

Cividale del Friuli
La statue de Giulio Cesare
Cividale del Friuli
La cathédrale de Cividale

Parmi les trésors artistiques et architecturaux de la ville se démarquer:

  • Celtic hypogée, Environnement creusé dans le sol, il y a des interprétations différentes sur l'origine et la fonction, et il est censé une fonction funéraire, puis dans les prisons de l'époque romaine et Lombard
  • Oratoire de Santa Maria in Valle (temple Lombard, sec. VIII), un extraordinaire recueil architectural de la sculpture médiévale au début;
  • Cathédrale de Santa Maria Assunta (XV - XVIe siècle), après l'effondrement de 1502 Il a été reconstruit dans le style Renaissance par l'architecte Pietro Lombardo de Carona; Vous êtes admirée dans le Retable Argent de Pellegrino II, chef-d'œuvre de la ville médiévale italienne et deux tableaux de Palma le Jeune;
  • Musée Christian, à côté de la cathédrale à partir de laquelle il est accessible, abrite le baptistère de Callisto (VIII siècle) et le 'ara Rachtis (730-740 environ), chefs-d'œuvre de la sculpture lombarde;
  • Hôtel de Ville, construit entre 1545 et 1588 du bâtiment existant 1286, à l'intérieur de la cour, ils ont été mis au jour par les fouilles des vestiges d'une domus Roman datant de I-II siècle après Jésus-Christ[15];
  • Palais des surintendants de Venise, construit entre 1565 et 1605 sur un modèle palladium, accueille la Musée archéologique national de Cividale Frioul qui conserve, en particulier, des découvertes archéologiques de l'époque lombarde et codes médiévaux importants;
  • Eglise de San Francesco, maintenant désacralisée et des expositions temporaires et des événements;
  • Eglise de San Giovanni in Xenodochio;
  • Eglise de Santa Maria di Corte;
  • Eglise des Saints Pierre et Biagio;
  • Eglise de Santi Silvestro et Valentino;
  • Eglise de San Martino;
  • Eglise Saint-Pantaléon à Rualis;
  • Eglise de Saint-Georges à Vado à Rualis;
  • Maison médiévale dans le Borgo Brossana, datant du XIVe siècle[16];
  • Pont du Diable avec la vue saisissante de la Natisone, que la légende a été construit par le diable en échange du premier passant. La tradition veut que le Cividale avait pas été en mesure de construire un pont sur le Natisone à un moment considéré comme trop dangereux. Alors, ils ont eu recours à l'aide du diable, qui a promis de le fixer en échange de la première qui avait traversé le pont. Les citoyens ont accepté cette condition et le diable construit rapidement le pont avec l'aide de sa grand-mère diable, qui portait dans son tablier de la grande pierre qui est au milieu de la rivière, trois arches. Le Cividale, cependant, n'étaient pas fous: faisant traverser le pont pour un chien trompé le diable, qui a dû se contenter de l'âme de l'animal;
  • Maisons seigneuriales: Palais de Nordis; (XVI sec.) Palazzo Conti-Paciani (seaux XVI-XVIII.); castello Craigher-Canussio (cent XIV-XIX.); Pontotti-Brosadola Palace (XVIII siècle.); Palais Bonessa (cent XV-XVIII.); salle de Puppi (cent XVII-XVIII.); Palais de Portis (cent XV-XVIII.); Accueil Levrini (Sec XVI.); Foramiti-Moro Villa (s XVIII.); Palais de Claricini (XVIII sec.); Villa Gabrici (siècle XIX de.); Villa Di Lenardo (siècle. XIX).

société

Cividale del Friuli
Le Pont du Diable sur la rivière Natisone
Cividale del Friuli
La mairie
Cividale del Friuli
Le Natisone Cividale

Démographie

recensement de la population[17]

Cividale del Friuli

Les groupes ethniques et les minorités étrangères

Les étrangers résidant dans la ville sont 914, soit 8,09% de la population. Voici les plus grands groupes[18]:

  1. Roumanie, 149
  2. Albanie, 123
  3. Bosnie-Herzégovine, 113
  4. Ukraine, 60
  5. République de Macédoine, 48
  6. Ghana, 41
  7. Chine, 34
  8. bangladesh, 29
  9. Maroc, 27
  10. Monténégro, 23

Langues et dialectes

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: frioulan et Langue slovène.
Cividale del Friuli
L'église désacralisée de San Francesco

Un Cividale, à côté de langue italienne, la population utilise Frioul Europe centrale et orientale, une variante de la frioulan. Sur le territoire municipal à la loi régionale 18 Décembre 2007, n. 29 « Règles pour la protection, la mise en valeur et la promotion de la langue frioulan »[19]. Cividale est également inclus dans la liste des municipalités où les mesures sont applicables pour la protection de la minorité slovène, conformément à l'article 4 de la loi n. 38 du 23 Février 2001[20] « Règles pour la protection de la minorité linguistique slovène de la région Frioul-Vénétie Julienne. »

religion

La plupart de la population municipale, comme le reste de 'Italie, appartient à Eglise catholique.
Un siège de la Cividale forania Cividale, lotissement de 'Archidiocèse de Udine et il se compose de 18 paroisses exploités par 16 prêtres[21].
Dans la ville il y a la paroisses de:

  • Santa Maria Assunta cividale
  • Saint Floriano Gagliano
  • Saints Marie et Mauro en Purgessimo
  • St. Stephen en Rualis
  • St. Marco Evangelista en Rubignacco
  • St. George en Sanguarzo.

cuisine

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: cuisine frioulan et et les produits alimentaires traditionnels du Frioul-Vénétie Julienne.
Cividale del Friuli
Frico avec des pommes de terre
Cividale del Friuli
gubana
Cividale del Friuli
Strucchi

Cividalese La cuisine est typique de la vallée Natisone et le Frioul est. En particulier, les vins, les fromages importants et pâtisseries: le gubana, un typique doux tout Natisone, à partir de pâte à levure sucrée avec un remplissage de noix, raisin sec, pignons de pin, sucre, le zeste de citron, La spirale formée et cuite au four, le gubanette, gubana similaire mais plus petite, et strucchi, o frites Lessa pâtisserie farcie aux raisins, noix de pin, noix et noisettes.

culture

Cividale est le chef de la ville de projet Lombards en Italie: les lieux de pouvoir (568-774 A.D.), inséré dans Liste des sites du patrimoine mondial dell 'UNESCO en Juin 2011 et est membre associé du projet européen sous commandement italien EUHeritage-TOUR[22]; Cividale fait partie du site série avec la zone de Gastaldaga temple Lombard et Complexe épiscopal, qui comprend les vestiges du palais patriarcal au sous-jacent Musée archéologique national.

éducation

Dans la ville a les écoles suivantes[23]4 jardins d'enfants, 4 écoles primaires, une qualité de 1ère secondaire, un collège, un centre de formation professionnelle[24], 1 Ecole professionnelle d'Etat pour l'industrie et l'artisanat, 1 institut technique commercial, la première école technique agricole, un lycée et un lycée, un bureau d'enseignement de l'école de spécialisation dans le patrimoine historique et artistique de l'Université d'Udine[25].

musées

événements

  • Masse de l'épée (6 Janvier), en particulier cérémonie religieuse et un défilé en costumes d'époque avec reconstitution historique l'entrée dans le Cividale Patriarch Marquard von Randeck (1366).
  • Dan emigranta (Janvier 6), événement culturel de la province dans les Slovènes Udine, qui en 2012 a atteint la 50e édition[26].
  • jeu Truc (Pâques), Ancien et traditionnel jeu qui se déroule dans les rues de la ville pendant la période de Pâques.
  • Mittelfest (Juillet), un événement international majeur de l'émission de l'Europe centrale.
  • Palio di San Donato (Août), reconstitution historique en costumes médiévaux avec des ateliers, des jeux, des courses pédestres et tir à l'arc dans l'atmosphère de Cividale médiévale.
  • Natibongo (Dernière semaine d'Août), festival de musique ethnique qui a lieu dans le « Lesa Park » à côté de la rivière Natisone.
  • « Rallye del Friuli et Alpes orientales »; rallye « Alpes de l'Est Rallye historique » valable pour les plus grands championnats italiens et européens.
  • vitesse en montée Race Cividale-Castelmonte (Octobre), automobile valide course de côte contre la colline italienne Grimpez Trophy, pour le championnat slovène et autrichien sans oublier les nombreux autres trophées.
  • Fiera di San Martino (Novembre), les marchés aux puces et les étals dans les rues et les places de la vieille ville.
  • Baule diable (Chaque quatrième dimanche du mois), marché aux puces et les choses anciennes dans les rues de la vieille ville.
  • Mittelteatro (La première semaine de Juin), la représentation artistique qui se déroule au théâtre Adelaide Ristori, faite par les enfants des écoles. Deux représentations par jour, une fois le matin (pour les écoles) et un le soir (pour le public)

Personnes liées à Cividale

Cividale del Friuli
Statue de Giulio Cesare, Piazza Duomo

économie

services

Au siège du Cividale Banca Popolare di Cividale, Référence banque locale pour le Frioul-Vénétie Julienne et Vénétie orientale.

Infrastructures et transports

Cividale del Friuli
La gare

routes

Le pays est traversé par State Road 54 dans le Frioul.

Chemins de fer

la Station cividale Il est terminal de l'aéroport chemin de fer à Udine et il est servi par trains régionaux FUC à toutes les heures.

Le nouveau terminal a été ouvert en 2008 et il agit en tant que centre intermodal entre services ferroviaires et de caoutchouc suburbain et urbain.

administration

période Les citoyens d'abord partie Télécharger notes
1985 1990 Giuseppe Pascolini démocrates-chrétiens maire la nature du mandat
1990 1995 Giuseppe Pascolini démocrates-chrétiens maire la nature du mandat
1995 1997 Giuseppe Bernardi Centre-gauche maire Démission du Conseil
1997 1998 Edoardo Colli - commissaire spécial -
1998 2000 Giuseppe Pascolini Centre-droit maire Dissolution du Conseil
2000 2005 Attilio Vuga Centre-droit maire la nature du mandat
2005 2010 Attilio Vuga Centre-droit maire la nature du mandat
2010 2015 Stefano Balloch Centre-droit maire la nature du mandat
2015 régnant Stefano Balloch Centre-droit maire -

Les données du ministère de l'Intérieur[27].

curiosité

Dans la ville de Cividale il est défini l'histoire de détective d'Anthony Muroni intitulé « Le sang du parti », publié dans l'année 2013.

Même le dernier roman de Antonio Manzini « Pulvis et Umbra », publié en settambre 2017, voit une partie de l'action se dérouler à Cividale.

notes

  1. ^ Municipalité de Cividale - Statut.
  2. ^ à b depuis ISTAT - Population résidante permanente le 30 Avril 2017.
  3. ^ Table des degrés / jour des communes italiennes regroupées par région et province (PDF), Dans loi 26 août 1993, n. 412, annexe A, Agence nationale pour les nouvelles technologies, l'énergie et l'environnement, 1 mars 2011, p. 151. Récupéré le 25 Avril, 2012.
  4. ^ à b AA. VV., Dictionnaire des noms de lieux. Histoire et signification des noms géographiques italiens, Milano, Garzanti, 1996, p. 213.
  5. ^ Les noms de lieux: titres officiels en frioulan
  6. ^ Natisone Vallées: populaire toponomastica Cividale slovène, sur www.lintver.it. Récupéré 28 Juillet, ici à 2015.
  7. ^ municipalités de données Italiani.it, comuni-italiani.it. Récupéré le 7 Octobre, 2011.
  8. ^ Paul Diacre, Histoire des Lombards, vol. II, ch. 14
  9. ^ Divers auteurs, Dictionnaire toponimastica-histoire et la signification des noms géographiques italiens, Turin, éditeur de UTET, 1990, p. 213.
  10. ^ à b c et fa g Grion
  11. ^ Olinto Marinelli, Juda les Alpes Juliennes, Udine, Frioul Société alpine, 1912, p. 594.
  12. ^ ACS - Bureau héraldiques - Questions municipales, dati.acs.beniculturali.it.
  13. ^ Au cours du XIXe siècle, le gouvernement de Lombardo-Vénétie Il avait orné le titre de plus petites villes de Venise les villes de Adria, Asolo, Badia (aujourd'hui Badia Polesine), Ceneda, Chioggia, Cividale (maintenant Cividale), Cologne (maintenant Cologna Veneta), Conegliano, Este, Lendinara, Lonigo Montagnana, Oderzo, Pordenone, Portogruaro, Sacile, Schio et Serravalle. Quant à Ceneda et Serravalle, peu de temps après l'unification de l'Italie ont été fusionnées dans la nouvelle commune de Vittorio Veneto, pour lui céder le titre. Voir Ruggero Simonato, Roberto Sandron, Portogruaro au XIXe siècle: contexte historique et environnement social, Nouvelle Dimension Publishing, 1995, pp. 18/21 Portogruaro au XIXe siècle: le contexte historique et environnement social - Google Livres
  14. ^ La motivation peut être consulté sur le site Institut du bleu Riband de combattants décorés pour Valor - Institutions Décorée Médaille d'argent pour Valor Ville de Cividale
  15. ^ hôtel de ville, cividale.net. Extrait le 26 Juin, 2013.
  16. ^ La maison médiévale, cividale.net. Extrait le 26 Juin, 2013.
  17. ^ I.Stat Statistiques - ISTAT;  Récupéré le 28/12/2012.
  18. ^ équilibre démographique et de la population de résidents étrangers le 31 Décembre 2015 sexe et nationalité, ISTAT. Récupéré le 16 Novembre, 2016.
  19. ^ liste officielle Désignations langue officielle dans frioulan , Arlef. Extrait le 26 Octobre, 2011.
  20. ^ Décret du Président de la République 12 Septembre, 2007, gazzettaufficiale.it. Récupéré 28 Février, ici à 2015.
  21. ^ Forania Cividale, webdiocesi.chiesacattolica.it. Récupéré le 17 mai 2013.
  22. ^ Site officiel du projet européen EUHeritage-TOUR, euheritage-tour.eu. Récupéré le 13 Juillet, 2014.
  23. ^ écoles, cividale.net. Récupéré le 17 mai 2013.
  24. ^ Civiform, civiform.it. Récupéré le 17 mai 2013.
  25. ^ Service Bureau Cividale, uniud.it. Récupéré le 17 mai 2013.
  26. ^ Dan Emigranta, cividale.net. Récupéré 24 Février, 2013.
  27. ^ Administration - Données historiques, amministratori.interno.it. Récupéré le 7 Juillet, 2013.

bibliographie

  • juste Grion Guide historique Cividale et son quartier, Whitefish, Kessinger Publishing, 2010 [1899], ISBN 1-167-52875-1.
  • Valentino Ostermann, La vie dans le Frioul, deuxième édition révisée Giuseppe Vidossi, 1940, Del Bianco Editore.
  • Anton von Mailly, Légendes du Frioul et les Alpes juliennes, traduit par Karin Hensel, 1986 Edition Goriziana.
  • Amelio Tagliaferri, Cividale. Vade-mecum, en collab. M. Brozzi, Cividale, 1970, pp. 78
  • Amelio Tagliaferri, Cividale del Friuli. Introduction et Guide de l'art et des monuments de la cité ducale, Udine, Del Bianco Editore, 1982, p. 90
  • Amelio Tagliaferri, Histoire et images d'une ville dans le Frioul (Cividale), Milan, Giuffrè Editore, 1983, p. 337
  • Amelio Tagliaferri, La Cantore di Cividale à l'époque napoléonienne (1805-1813), Udine, 1990, pp. 94
  • Amelio Tagliaferri, Cividale devant César - De Castrum Forum, Pordenone, 1991, p. 80.

Articles connexes

  • art Lombard
  • Communauté de Montagne de Torre, Natisone et Collio
  • Renaissance Liutprandean
  • Slavia friulana
  • Valli del Natisone
  • Histoire des Lombards
  • Patriarcat d'Aquilée

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations de Cividale del Friuli
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Cividale del Friuli

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR131982206 · LCCN: (FRn81033341 · GND: (DE4085282-9 · BNF: (FRcb11951290g (Date)