s
19 708 Pages

Les coordonnées: FR-J_type: landmark_source: dewiki48 ° 52'25 « N 2 ° 19'22 « E/48.873611 N ° 2.322778 ° E48.873611; 2.322778

Cimetiere de la Madeleine
type civil
La confession religieuse mixte
état actuel aboli
emplacement
état France France
ville Paris flag.png Paris
lieu VIII arrondissement de Paris
construction
Date ouverte 1720
date de clôture 25 mars 1794
célèbres tombes Louis XVI de France
Marie-Antoinette
Jacques Pierre Brissot
Madame du Barry
Charlotte Corday
Bailly Jean Sylvain
Carte de localisation
Madeleine Cimetière
[Plein écran]

la cimetière de la Madeleine (de la Madeleine cimetière, cimetière de La Maddalena) Ce fut un cimetière paroissial Paris, construit et démoli XVIIIe siècle. Il était dans le courant VIII arrondissement de Paris, qu'à la Révolution française Il a été largement utilisé pour l'enterrement de ceux qui a été exécuté par guillotine, avec cimetière de Sainte-Marguerite, un cimetière de Picpus et Cimetière Errancis.

Ce cimetière a été nommé en l'honneur du saint Maria Maddalena.

histoire

en 1720, la paroisse de Sainte-Madeleine de la Ville-Évêque Il a acheté un lopin de terre, d'environ 45x19 m, destiné à la construction du troisième cimetière de la paroisse elle-même, se faisant connaître précisément le cimetière de la Madeleine. Le cimetière a été fermé le 25 Mars 1794, non pas à cause de l'épuisement des lieux, mais à cause d'un décret Parlement français il y a dix ans, qui a marqué la fermeture de tous les cimetières paroissiaux pour des raisons d'hygiène, ainsi que le fait que le cimetière de la Madeleine se trouvait dans une zone de Paris.

Parmi les plus célèbres principales enterrements, il y avait 133 victimes des feux d'artifice utilisés lors de la célébration du mariage du Dauphin (ce qui est devenu Louis XVI) et Maria Antonietta (30 mai 1770) Et massacrent les gardes suisses Tuileries le 10 Août 1792.

Le lendemain de l'exécution du hébertistes, Le cimetière a été fermé et vendu à une profession de tailleur de pierre privée. Ceux qui ont été décapités par la guillotine ont été déplacés dans les pays voisins Cimetière Errancis, qu'il est resté ouvert pendant trois ans; ci-après a également été fermée et les corps ont été déplacés à nouveau, cette fois-ci Catacombes de Paris.

Le 3 Juin 1802, le cimetière et tous les terrains ont été achetés par Pierre-Louis Olivier Desclozeaux, un magistrat réaliste qui avait vécu à côté du cimetière par 1789. Desclozeaux avait pris note des sites où le roi et la reine ont été enterrés et sans doute les entourer d'une haie, deux saules pleureurs et cyprès.

Le 11 Janvier 1815, Desclozeaux a vendu sa maison et le cimetière au roi Louis XVIII de France. L'une des premières décisions Louis XVIII, quand il est monté sur le trône France au moment de restauration de Bourbon, Il était de déplacer les restes de frère et belle-sœur la nécropole souveraine France, la Basilique de Saint-Denis, après leur exhumation faite le 18 et le 19 Janvier 1815. Les restes de Maria Antonietta Ils ont été identifiés par une jarretière et une mâchoire, un témoin oculaire qui a identifié comme la Reine, sur la base d'avoir vu plus de trente ans avant son sourire. Louis XVIII aussi il a essayé en vain de chercher les restes de sa sœur Elisabetta dans le cimetière; essayé plus tard aussi sur le site du cimetière Errancis, mais en vain.

en 1844, Cinquante ans après sa fermeture, le cimetière a été complètement démantelé et les restes du squelette encore présents ont été transférés à « » Ossuaire de l'Ouest « (l'Ossuaire Ouest). Quand même l'ossuaire a été fermé, le contenu ont été transférés à Catacombes de Paris, dans le district Montparnasse.

Au cours de la Révolution française

Madeleine Cimetière
Plan du cimetière.

Les corps décapités ont été jetés dans le cimetière du même nom dans des fosses communes, spécialement creusés et recouverts de chaux vive pour accélérer le processus de décomposition. Parmi les personnes célèbres comprennent:

  • Louis XVI (21 Janvier 1793), Et sa femme étaient probablement les seuls dans des cercueils fermés;
  • Charlotte Corday (18 Juillet 1793);
  • Maria Antonietta (Octobre 16, 1793);
  • 22 Girondins (31 Octobre, 1793):
    • Charles-Louis Antiboul;
    • Jacques Boilleau;
    • Jean-Baptiste Boyer-Fonfrède;
    • Jacques Pierre Brissot;
    • Jean-Louis Carra;
    • Gaspard-Séverin Duchastel;
    • Jean-François Ducos;
    • Charles Éléonor Dufriche-Valazé;
    • Jean Duprat;
    • Claude Fauchet;
    • Jean-François Martin Gardien;
    • Armand Gensonné;
    • Jacques Lacaze;
    • Marc David Lasource;
    • Claude Romain Lauze de Perret;
    • Pierre Lehardy;
    • Benoît LESTERPT-Beauvais;
    • Jacques Pierre Agricole Mainvielle;
    • Charles-Alexis Brûlart;
    • Pierre Victurnien Vergniaud;
    • Louis-François-Sébastien Viger;
  • Olympe de Gouges (3 Novembre 1793);
  • Louis Philippe II (6 Novembre 1793), Également connu sous Philippe Egalité;
  • madame Roland (8 Novembre 1793);
  • Bailly Jean Sylvain (12 Novembre 1793);
  • Madame du Barry (8 Décembre 1793);
  • Étienne Clavière (8 Décembre 1793);
  • Pierre Henri Hélène Tondu (27 Décembre, 1793).

Il est clair combien de corps ont été enterrés, mais on estime cent à trois mille.

bail

Le cimetière était situé à l'intersection de rue d'Anjou et grand égout (aujourd'hui boulevard Hausmann) de Paris, couvrant le tracé actuel carré Louis XVI. Il faisait partie du terrain sur lequel se trouve maintenant la chapelle expiatoire, à côté de la même Madeleine.

Articles connexes

D'autres projets

autorités de contrôle VIAF: (FR244298246