s
19 708 Pages

Comment lire redirigée
Hopleacanthus
HopleacanthusDB2.jpg
reconstitution Hopleacanthus richelsdorfensis
état de conservation
fossile
classification scientifique
domaine Eucaryotes
uni Animalia
phylum chordata
classe Chondrichthyes
sous-classe élasmobranches
sexe Hopleacanthus
espèce H. richelsdorfensis

L 'opleacanto (Hopleacanthus richelsdorfensis) Il est poissons cartilagineux la position éteinte incertaine systématique, peut-être près de l'origine des requins d'aujourd'hui (Néosélaciens). Il vivait dans permien (Il y a environ 259-254000000 ans) et leurs restes fossiles ont été trouvés dans Allemagne.

description

Cet animal était d'environ un mètre de long et son aspect était celui d'un appel requin en cours. Il y avait deux nageoires dorsales plutôt vers l'arrière, dont chacun est précédé d'un petit bouchon recouvert de smaltoide (une substance similaire à l'émail dentaire, typique des dents de nombreux requins). Les épines des nageoires dorsales possèdent une section transversale curieuse de fer à cheval (d'où le nom Hopleacanthus, ce qui signifie « pin fer à cheval »). Le crâne devait être courte et pourvu de dents pointues, mais dépourvues de trois niveaux smaltoide typiques des requins d'aujourd'hui.

classification

Hopleacanthus richelsdorfensis Il a été décrit pour la première fois 1982, sur la base d'un échantillon presque complet mais mal conservé, trouvé dans la région Bad Hersfeld (Hesse, Allemagne de l'Ouest) dans le pays Permien. Ce spécimen a été initialement attribué au genre ctenacanthus, mais présente des caractéristiques mixtes de requins ibodonti, de ctenacanti et paleospinacidi (les ancêtres des requins d'aujourd'hui), ce qui justifiait l'attribution à un nouveau genre. Aucune position systématique est claire Hopleacanthus; Mais il semble probable que ce soit une forme de transition entre les requins archaïques typiques paléozoïque (Comme ctenacanti) et genre de requins d'aujourd'hui (Néosélaciens) typique des mers Mésozoïque et Cénozoïque. D'autres formes sont peut-être similaires Amelacanthus et Eunemacanthus.

bibliographie

  • Schaumberg, G. (1982) Hopleacanthus de n. g. n. sp., Euselachier ein aus dem permischen Kupferschiefer von Hessen (W-Deutschland). Paläontologische Zeitschrift, 56 (3/4): 235-257 DOI: 10.1007 / BF02988801
  • BRANDT, S. (1993) Bemerkenswerte aus dem Kupferschiefer Reste von Eisleben. Fossilien, (6) 10: 335- 340, Goldschneck-Verlag, Korb
  • Ginter, M. HAMPE, O. Duffin, C.J. (2010) Manuel de Paleoichthyology, Vol 3D. Chondrichthyes Paléozoïque Élasmobranches: Teeth Verlag Dr. Friedrich Pfeil, pp. 168, 154 fig., 4 Tab.