s
19 708 Pages

aider
Dans Dulci Jubilo (Fichier info)
aider
anonyme (Fichier info)
Dans Dulci Jubilo - Orgue pour la version liturgique
Dans Dulci Jubilo
La mélodie dans la version de 1582 tout piae Cantiones (Volume des mélodies sacrées publiées dans Finlande en XVIe siècle). Vous remarquerez peut-être l'alternance entre la suédois et latin.

Dans Dulci Jubilo ( « Dans la joie douce ») est un chant de Noël Traditionnelle. Le texte de la version originale de cette chanson est un mélange macaronique de allemand et latin, et il remonte à Moyen âge. certaines traductions Anglais des périodes ultérieures (par exemple, l'arrangement John Mason Neale "Good Christian Men, réjouissez-vous« ) Ils ont contribué à le rendre populaire. La traduction de Robert Lucas de Pearsall, datant 1837 Il a une place d'honneur dans le répertoire Christmassy Neuf des leçons et Carols service. Cette mélodie est basée aussi le même nom prélude choral de Bach (BWV 729), ont souvent joué à la fin des services religieux de Noël.

Histoire et traductions

Le texte original, alternant entre maccheronica allemand médiéval et latin, Il a probablement été écrit par le mystique allemand Heinrich Seuse autour 1328.[1] Selon la légende, Seuse entendu les anges chanter ces vers, et les a rejoints dans une danse de culte.[2] Dans sa biographie (peut-être même une autobiographie) il est écrit:

Maintenant, ce même ange Il marcha joyeusement au Serviteur (Suso), et a affirmé avoir été envoyé par Dieu pour apporter les joies célestes dans ses souffrances; Il lui a dit de vider votre esprit de toutes ses peines et rejoindre leur compagnie, proposant de danser dans le culte. Ensuite, ils l'ont amené par la main le serviteur dans la danse, et le jeune homme a commencé à chanter une chanson joyeuse au sujet enfant Jésus...[2]

La première strophe de l'hymne:

texte pris[3]
Traduction en Italien
Dans Dulci Jubilo,

Nun singet und seid froh!
A unsre Wonne
liegt dans praesepio;
Leuchtet Sie wie die Sonne
Matris à Grêmio.
Alpha es et O!

Dans la joie douce,

Maintenant, chanter et être heureux!
Toute votre gaieté
Il se trouve dans la crèche;
Il brille comme le soleil
dans l'utérus.
Vous êtes l'Alpha et Omega!

Dans Dulci Jubilo Il apparaît pour la première fois Codex 1305, assurer dans le manuscrit bibliothèque dell 'Université de Leipzig, autour de la date 1400, bien qu'il ait été spéculé que la mélodie était déjà répandue dans Europe avant cette année.[2] Cette chanson a également été imprimé en 1533 à l'intérieur Hymnbook luthérien Geistliche Lieder Joseph Klug. il apparaît aussi dans Gesangbuch Michael Vehe (1537). en 1545 Il a été ajouté d'une autre manière (probablement par Martin Lutero lui-même). Avec ce changement, l'hymne a été inclus dans Geistliche Lieder Valentin Babst, imprimé Leipzig. La mélodie, cependant, était également populaire dans d'autres parties de l'Europe.

il apparaît dans une version suédois/ Latina piae Cantiones (1582), un hymnal finnois qui a recueilli beaucoup de chansons, à la fois populaires et sacrés, un thème religieux.[2]

Il y a eu un certain nombre de traductions du poème allemand / latin 'Anglais. Le plus célèbre est celui de Robert Lucas de Pearsall la 1837, qui maintient les phrases en latin et Germains remplace autre en anglais.[4] Une enquête de 2008 réalisée par BBC Music Magazine a montré que Dans Dulci Jubilo est le deuxième Noël le plus populaire parmi carol organistes et la maîtres de chapelle.[5] Sinon, vous pouvez exécuter une traduction moins fidèle au texte original (écrit par John Mason Neale dans 1853). Il est connu dans les pays anglophones sous le titre Good Christian Men, réjouissez-vous (en italien: Chrétiens vertueux, réjouissez-vous).[6]

Cette traduction a été souvent critiquée. en 1921, Par exemple, H. J. Massé a écrit qu'il était un exemple de « mauvaise compréhension de la musique ... qui a conduit à la mutilation du grand rythmé hymne Dans Dulci Jubilo, avec l'adoption de mots anglais Good Christian Men Rejoice. Il est inconcevable que quelqu'un qui a une certaine culture musicale se prête à cette manipulation d'une raison si parfaite, juste pour le plaisir de nous mettre un texte moins de valeur.[7] Massé continue à citer une traduction « Les plus appropriés », à savoir celle de John Wedderburn 1567. Il le décrit comme un « effort louable ».[7]

La comparaison des différents textes

Texte Allemand / Latin
Heinrich Seuse, c.1328[8]
Traduction littérale en anglais Traduction de Wedderburn, c.1567[9] traduction Pearsall, 1837[10] Good Christian Men Rejoice
Neale, 1853[11]

Dans Dulci Jubilo,
Nun singet und seid froh!
Unsers Herzens Wonne
leit dans praesepio;
Leuchtet Und wie die Sonne
Matris à Grêmio.
Alpha es et O!

En réjouissance douce,
chanter maintenant et soyez heureux!
La joie de nos coeurs
se situe dans la mangeoire;
Et il brille comme le soleil
sur les genoux de la mère.
Vous êtes l'alpha et l'oméga!

Maintenant, laissez-nous chanter avec joie et allégresse,
En l'honneur de notre naissance Lordes,
La consolation de notre cœur
mensonges en præsepio,
Et comme le soleil brille,
Matris à gremio.
Alpha est et O, Alpha est et O.

Dans Dulci Jubilo,
Montrons notre hommage!
la joie de notre coeur de reclineth
Dans praesepio;
Et comme une étoile brillante luit
Matris à Grêmio.
Alpha es et O!

Les hommes bons chrétiens, réjouissez-vous
Avec coeur et âme, et de la voix;
Donnez-vous vous rappeliez à ce que nous disons:
Nouvelles! Nouvelles!
Jésus-Christ est né à jour:
Boeuf et l'âne devant lui arc,
Et il est dans la crèche maintenant.
Christ est né aujourd'hui! Christ est né aujourd'hui.

version italienne

Le chant fait partie du répertoire national des CEI et il est couramment utilisé dans les célébrations de Noël. Le texte couramment utilisé conserve latin seuls les premiers mots remplaçant le reste de vers italien. Le texte le plus couramment utilisé:

Dans Dulci Jubilo,
Louange, anges,
Christ notre paix
Il est sur la terre,
Brille comme une étoile
Dans l'ombre de la nuit.
Alléluia ...
Dans Dulci Jubilo,
Louange, anges,
Christ Notre Lumière
Nous allumons le chemin,
O né de Marie
Jésus vous la gloire.
Alléluia ...
Dans Dulci Jubilo,
La louange, les peuples,
Christ notre Pâque
Il nous libère du mal,
Il donne une nouvelle vie
Offrant son corps.
Alléluia ...

Influence de la musique

Dans Dulci Jubilo
Première page du manuscrit de "In Dulci Jubilo" (BWV 608) par 'Orgelbüchlein de Bach.
Dans Dulci Jubilo
Deuxième page du même prélude choral

Selon toute probabilité, le premier musicien majeur à utiliser la mélodie comme cantus firmus était Michael Praetorius, qui 1607 utilisation de la « Dulci Jubilo » dans l'un de sa composition [12]; par la suite, en 1620, Samuel Scheidt Il a fait une motet (SSWV 15), y compris dans la collection juvénile Cantiones Sacrae. Dieterich Buxtehude Il a pris la mélodie dans sa cantate chorale sur (composée en 1683) à soprano, contralto et faible accompagné de deux violons et continuo (BuxWV 52). Le compositeur a également travaillé comme cantus firmus dans son « prélude de choral » (BuxWV 197), écrit au sujet de 1690.[13][14]

La mélodie a été utilisée à plusieurs reprises par Johann Sebastian Bach: Pour la choral pour quatre voix BWV 368; prélude pour orgue, BWV 608 jouer[?·d'info] , en doubles frais dans son Orgelbüchlein et chorals préludes BWV 729 et BWV 751. Les critiques, cependant, affirment que 751 est BWV trop simple et esquissés à l'œuvre de Bach.[15] Le Prélude BWV 729 jouer[?· Info], écrit par Bach pour accompagner le chant des fidèles Arnstadt, Dans la phase finale de neuf leçons et Carols service est traditionnellement joué comme le premier « volontaire » Collège King. Cette chanson a pris ce rôle dans 1938, grâce à Douglas Guest, organe des enseignants.[16]

Franz Liszt y compris la chanson dans son suite piano weihnachtsbaum (Dans le mouvement Die Hirten an der Krippe). Norman Dello Joio utilise le thème comme base pour sa chanson « Des variantes sur Medieval Tune » (pour ensemble vent. Ronald Corp a écrit une version de In Dulci Jubilo Chorale SATB a cappella (1976).

autres versions

Un arrangement instrumental de la version Pearsall, écrite par le musicien britannique Mike Oldfield, « In Dulci Jubilo », elle a atteint la quatrième place dans le classement Royaume-Uni en Janvier 1976.[17] Ce fut la deuxième version de « In Dulci Jubilo » gravé par Oldfield; le premier (pris directement de Bach) a été extrait de son album « Don Alfonso ». Même la bande Âge nouveau Mannheim Steamroller il a enregistré une version de la chanson pour leur album de Noël 1988 A Fresh Aire Christmas, avec l'utilisation d'un tympanon comme outil principal.

le chanteur norvégien Sissel Kyrkjebø a enregistré un arrangement avec le Mormon Tabernacle Choir. Cette chanson fait partie de l'album de Noël Esprit de la saison, dont il a été nommé plus tard Grammy Award. même la Mediæval Bæbes ils ont joué la chanson dans leur album de vacances 2003 Mistletoe et vin.

notes

  1. ^ "In Dulci Jubilo" quatuor à cordes / Quintette par Trad. arr. Glynn Davies, Sibelius Musique. Récupéré le 1er Septembre 2012.
  2. ^ à b c In Dulci Jubilo - Notes sur Carol, Hymnes et chants de Noël. Récupéré le 1er Septembre 2012.
  3. ^ Paroles de chanson latino-allemande sur la page d'accueil de Frank Petersohn au Canada
  4. ^ Carols for Choirs 1 - Interprété par Choir College et les Cambridge Singers du Roi, Oxford University Press.
  5. ^ Bleak Midwinter nommé meilleur carol, BBC Nouvelles, 27 novembre 2008. Récupéré le 4 Septembre, 2008.
  6. ^ Good Christian Men, réjouissez-vous, Hymnes et chants de Noël. Récupéré le 4 Septembre 2012.
  7. ^ à b H. J. L. J. Massé, "Old Carols" dans Musique Lettres, Vol. 2, n ° 1 (janvier 1921), Oxford University Press, p.67.
  8. ^ In Dulci Jubilo, Hymnes et chants de Noël. Récupéré le 4 Septembre 2012.
  9. ^ Edith Rickert, Ancien Inglese Chants de Noël: 1400-1700 (Londres: Chatto Windus, 1914), pp. 206-7
  10. ^ Pearsall Dulci Jubilo En, Hymnes et chants de Noël. Récupéré le 4 Septembre 2012.
  11. ^ Good Christian Men Rejoice, Hymnes et chants de Noël. Récupéré le 4 Septembre 2012.
  12. ^ In Dulci Jubilo - Notes On The Carol
  13. ^ Kerala J. Snyder, Dieterich Buxtehude: organiste à Lübeck, Université de Rochester Press, 2007 ISBN 1-58046-253-7.
  14. ^ Deiterich Buxtehude, préludes chorals BuxWV 177-224, Dover, 2006, p. 54-55, ISBN 0-486-45287-5.
  15. ^ Peter Williams, La musique d'orgue de J. S. Bach, Volume II: BWV 599-771, etc., Cambridge Studies in Music, Cambridge University Press, 1980 ISBN 0-521-31700-2.
  16. ^ Festival de neuf leçons et Carols 2008 (PDF) Collège King, Université de Cambridge. Récupéré le 4 Septembre 2012.
  17. ^ Mike Oldfield recherche, EveryHit. Récupéré 22 Novembre, 2010.

Articles connexes

D'autres projets

autorités de contrôle GND: (DE7512891-3 · BNF: (FRcb14022593t (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez