s
19 708 Pages

Cathédrale des Santi Gervasio et Protasio
Cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais
Soissons Cathédrale Ss. Gervasio et Protasio.jpg
la façade
état France France
région Fr Picardie.svg Blason régionPicardie
emplacement Blason ville fr Soissons (Aisne) .svgSoissons
religion Christian catholique de rite romain
titulaire Gervasio et Protasio
diocèse Soissons
style architectural gothique
Début de la construction 1176
achèvement 1479

Les coordonnées: 49 ° 22'50.88 « N 3 ° 19'30.72 « E/49,3808 3,3252 N ° E °49,3808; 3,3252

la Cathédrale des Saints Gervasio et Protasio (en français: Cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais) Il est cathédrale catholique de Soissons.

selon la loi française sur la séparation de l'Église et de l'État la 1905, Il appartient à l'État français, comme tous les autres ont fait des cathédrales construites par Royaume de France, mais son utilisation est affectée à la Eglise catholique.[1]

Situé au coeur de la ville Picardie, Il est l'un des plus grands cathédrales gothiques françaises et il représente l'un des exemples les plus significatifs de 'l'architecture gothique. En 1857, elle a reçu le titre de basilique mineure[2].

Depuis 1862 est classé comme monument historique.

histoire

Cathédrale de Soissons
interne
Cathédrale de Soissons
La rose et l'organe

La construction de la cathédrale Soissons, le troisième érigé sur ce site, commence en 1176 et se poursuivra pendant trois siècles jusqu'à la dernière consécration a eu lieu le 25 Avril 1476 l'évêque Jean Milet.

Il est au quatrième siècle qui est créé Diocèse de Soissons, suite à la rupture que celui de Reims puis il la première cathédrale érige. 815 est déjà consacré une deuxième cathédrale, carolingienne, mais en 948 il est gravement endommagé par un incendie provoqué par les troupes Hugues le Grand, père Ugo Capeto. Le courant de travail, troisième, cathédrale, semblent commencer à la fin du XIe siècle, lentement, mais ce sera exactement le milieu du XIIe siècle que la cour peut dire être en place, grâce à l'action des trois évêques: Josselin de Vierzy ( 1126-1152), Anscoul de Pierrefonds (1152-1158) et de Nivelon Quierzy (1176-1207). Ce dernier, en 1176 donne la chapitre la cathédrale un terrain adjacent adapté pour supporter le bras du croisillon sud du nouveau bâtiment. La conception de la nouvelle cathédrale commence à partir du transept droit en 1176. Il est élevé sur quatre étages dans le style début gothique et se terminant par une abside ronde. il est considéré par ses proportions et des formes un chef-d'œuvre du gothique Prime. Ensuite, on procède à la construction du vaste et lumineux chorale, entouré ambulatoire où il y a cinq chapelles radiales. Les travaux ont commencé immédiatement en 1197 et sera achevé dès 1212. La construction du chœur a lieu immédiatement dans l'ordre à celle du transept droit, mais déjà il y a une grande évolution des techniques de style et de construction. Si le premier à atteindre certaines hauteurs dans les édifices religieux de quatre étages étaient nécessaires, ou les commandes (Arches, matronei, triforio et clerestory), Conçu pour supporter le poids du fois, Maintenant, ils étaient trois. Il développe les connaissances et la puissance de boutants, ces structures agiles qui ont donné un appui solide aux piliers latéraux, puis parfois, de sorte que les bâtiments étaient allés plus en hauteur sans avoir à se reposer sur des murs massifs qui, en effet, pourrait donner de l'espace aux grandes surfaces vitrées. De ce point, la construction de la cathédrale prend un tour, et l'ensemble du bâtiment sera poursuivie dans cette nouvelle façon: trois rangées avec des arcs, triforio et lanterneau. En conséquence, 1212-1230, la hausse naves, au milieu du XIIIe siècle, se dresse la façade principale et le siècle s'intraprendono le travail du transept gauche (Nord) qui se poursuivra jusqu'au début du XIVe siècle, quand il sera équipé de la verrière superbe verre. En même temps, nous procédons à la construction des tours sur la façade, inspirée de celle de Notre-Dame de Paris; mais le travail progresse lentement à un arrêt tout à fait le milieu du XIVe siècle à cause de Guerre de Cent Ans. En 1414, la Borgognoni Ils assiègent la ville et pillé la cour. La tour sud restera incomplète sans la flèche (ou Flèche) Qui avait été conçu, et la tour nord ne sera jamais réalisée en raison du manque de fonds. Le 25 Avril, 1476, Mgr Jean Milet consacre le bâtiment, encore inachevé. A la fin du XVIe siècle, Huguenots ils occupaient Soissons et férocement ils ont pillé le bâtiment: le mobilier a été brûlé, pillé le trésor, le clocher de la croisière, démoli, et les statues des portails de la façade, gravement endommagé. Il a été entièrement restauré après les dégâts infligés par Première Guerre mondiale 1914-1918.

interne

Il est divisé en trois nefs par des piliers cylindriques, avec transept, profond chorale à ambulatoire à chapelles radiales. la triforio court au-dessus des voûtes de la nef et le choeur, et est surmonté par de grandes fenêtres de GEMINE. Le croisillon droit se termine par un ambulatoire et tribunes semi-circulaire, le côté gauche est fermé par une paroi perforée avec des fenêtres de grande XIVe siècle. fenêtres de précieux vitraux ornent aussi le choeur, le plus ancien, XIII-XIVe siècle; la verrière de la rosace la façade principale date de retour à XIII siècle. Nell 'abside est le 'autel baroque en marbre polychrome.

pipe Organ

L 'orgue, situé sur chorale en controfacciata, Il a été construit en 1956 de 'constructeur d'organes Victor Gonzales[3]. L'appareil dispose de 67 registres sur les trois claviers de 61 notes chacun, et une pédale 32. Si la transmission des claviers et la pédale est réglable mécaniquement, tandis que pour les registres et les combinaisons est électrique; une partie des registres de pédale sont obtenus par dérivation ou prolongation. Ci-dessous l'arrangement organe phoniques:

Avant le clavier - Dos de positif
Montrésor 8 '
Bourdon 8 '
Flûte CREUSE 8 '
Salicional 8 '
prestant 4 '
Flûte douce 4 '
Nazard 2,2 / 3 '
Quatrième Nazard 2 '
tierce 1,3 / 5 '
larigot 1,1 / 3 '
Plein Jeu III
cymbale II
Trompette 8 '
Cromorne 8 '
Clairon 4 '
Clavier deuxième - grand Orgue
Montrésor 16 '
Quintaton 16 '
Montrésor 8 '
diapason 8 '
Harmonique Flûte 8 '
Bourdon 8 '
prestant 4 '
Flûte à cheminée 4 '
Quinte 2,2 / 3 '
Doublette 2 '
Fourniture V
cymbale IV
cornet à pistons V
Bombarde 16 '
Trompette 8 '
Clairon 4 '
Clavier troisième - Récit expressif
Bourdon 16 '
principal 8 '
Harmonique Flûte 8 '
jambes 8 '
Voix Céleste 8 '
Cor de nuit 8 '
principal 4 '
Flûte 4 '
Nazard 2,2 / 3 '
flageolet 2 '
tierce 1,3 / 5 '
petit 1 '
Plein Jeu V
cymbale IV
Bombarde 16 '
Trompette 8 '
Hautbois 8 '
régale 8 '
Clairon 4 '
Tremblant
Pédale
Flûte 32 '
Soubasse 32 '
principal 16 '
Flûte 16 '
Soubasse 16 '
principal 8 '
Flûte 8 '
Bourdon 8 '
principal 4 '
Flûte 4 '
Flûte 2 '
cornet à pistons IV
Plein Jeu V
Bombarde 16 '
Trompette 8 '
Clairon 4 '
Clairon 2 '

dimensions

longueur extérieure totale: 116 m
En dehors de la largeur de piedicroce: 26 m
largeur totale de la façade: 38 m
Largeur de la nef: 11,5 m
A l'intérieur du sud largeur croisillon: 13 m
le nord transept Largeur intérieure: 11,5 m
Hauteur du temps: 31 m
Hauteur du temps du transept sud: 23 m
hauteur de la tour: 66 m
La mesure des travées de la nef: 11,5 x 6 m
La mesure des baies des bas-côtés: 5 x 6 m

notes

Articles connexes

D'autres projets

autorités de contrôle GND: (DE4218559-2

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez