s
19 708 Pages

Jean Valjean
Jean Valjean.JPG
illustration Jean Valjean.
univers Les Misérables
surnom Monsieur Madeleine, Dernière Fauchelevent
auteur Victor Hugo
app 1er. en D'abord Tomo,
deuxième livre
sexe mâle
Date de naissance 1769
compétence
  • la force physique surhumaine
  • Habile dans l'utilisation des armes à feu

Jean Valjean est un personnage fictif protagoniste la roman Les Misérables écrivain français Victor Hugo.

Ex-détenu, sur prison après une peine de vingt ans de travaux forcés en raison d'un vol commis par la famine, constamment traqués par loi, Jean Valjean est l'un des nombreux décrit dans le roman « misérable », dont l'existence est accomplie au bord de société. Néanmoins, il est décrit comme un personnage avec charité et de l'humanité surprenante, avec l'intention de poursuivre à chaque moment le bien des autres plutôt que de lui-même, et en particulier la fille adoptive Cosette.

Biographie de caractère

La prison et la rencontre avec Monseigneur Myriel

Lors de sa première apparition, dans le deuxième livre du premier volume de Jean Valjean lui dit comment, dans sa jeunesse, il avait été élagueur Faverolles. Être dans des conditions de pauvreté extrême, d'avoir à assurer la sœur et les enfants de ce désespoir, il est obligé de voler une miche de pain; pour ce crime est condamné à dur travail en prison cinq ans Toulon, peine qui est rallongée par 14 autres années à la suite de plusieurs tentatives infructueuses évasion. Il est finalement libéré de prison à la suite d'un 'amnistie au début 1815, après 19 ans de prison; à cette date, il est de 46 ans, vous pouvez faire valoir, par conséquent, qu'il était entré dans la prison à 27 (en 1796) Et qu'il est né en 1769.

En quittant la prison Jean Valjean est errait pendant plusieurs jours à travers le sud-est de la France, se voyant fermé dans votre visage chaque chambre et chaque occasion à cause de son passé comme un forçat, qui l'identifie comme un paria de la société. Cette situation désespérée finit par exacerber le ressentiment et la haine envers la société et l'humanité tout entière pour le pousser à une humeur mal froid. Pendant ce temps, maintenant, dans ses pérégrinations dans la ville de Digne, Il a la chance de venir à travers le évêque la ville, Monseigneur Myriel, une église pieuse et juste de l'homme désintéressé exceptionnel. Au premier rappel Valjean du prélat, qui, dans l'éprouves prend également pour le racheter de ses anciens péchés, et vient en effet de voler chandeliers le vieil homme et à fuir. repris par police, Il est ramené devant l'évêque, qui défend par des gendarmes affirmant que ces chandeliers étaient en fait un cadeau, et de les retourner à Jean Valjean en effet lui-même, comme un avertissement pour changer leur vie. Secoué et bouleversé par l'organisme de bienfaisance mis par l'évêque lui, dans un état d'esprit confus Valjean, libéré, il est venu ce soir-là pour commettre un autre vol, le vol d'un enfant un monnaie d 'argent. Quand il a réalisé ce qui était coupable, Jean Valjean, secouée par un terrible tournant de conscience, Il comprend ce que l'évêque voulait lui dire, et la décision mature pour vivre à jamais changer la vie, à l'instar du prélat de bienfaisance.

Montreuil-sur-Mer

Cette même année, 1815, Jean Valjean - toujours voulu pour avoir commis des vols à main - il installe Montreuil-sur-Mer où, grâce à l'argent de l'évêque, parvient à planter une florissante industrie de bijoux de fantaisie et de devenir un citoyen respectable, dissimulant manifestement son passé et en supposant une fausse identité comme monsieur Madeleine. Ses gestes de bonté et de charité envers les pauvres font vite aimé par les habitants de la ville, qui viennent de le nommer maire dans quelques années. Seul l'inspecteur de la police locale, Javert, qui avait été directeur à Toulon, il a des doutes au sujet de son passé et commence à soupçonner sa véritable identité. Pendant ce temps, Valjean rencontre une pauvre femme, Fantine, ancien employé à l'une de ses usines -a tiré son insaputa- par son directeur du personnel parce que la mère d'un enfant sans être mariés, par opposition à la morale du temps. Déterminé à aider les malheureux, gravement malade, Jean Valjean défend par Javert (est venu l'arrêter pour exposition indécente), Et quand son état devient critique, il promet de se reconnecter à sa fille, Cosette, confiée par sa mère il y a cinq ans à un couple aubergistes Montfermeil.

En même temps, cependant, Valjean découvre que, à cause d'erreur d'identité, un homme pris par la police à arras On croyait être le forçat évadé Jean Valjean et des risques tels que la réclusion à perpétuité. Bien qu'il se rendit compte que l'événement pourrait tourner à son avantage, ce qui élimine à jamais les soupçons du passé de sa personne, ce qui comprend l'ancienne forcé ne peut pas permettre à une personne innocente d'être mis en accusation en place; après une nuit d'angoisse et de l'indécision est allé à la hâte sur les lieux de processus et autodenuncia juge, révélant leur identité et exonérant donc son « alter ego ». De retour à Montreuil, Valjean a juste assez de temps pour assister à la mort de Fantine devant la police, avec Javert dans la tête, venu pour l'arrêter. gère alors échapper à la capture d'une première fois, il est ensuite repris, mais a réussi à échapper et à truquer sa mort. Ces événements ont lieu dans 1823, au moment où Jean Valjean a 54 ans.

La rencontre avec Cosette

Il a échappé de prison, Jean Valjean est allé à Montfermeil, où il a découvert les conditions cruelles dans lesquelles Thénardier, propriétaires de l'auberge et les tuteurs à Cosette, contraints de vivre petit, traité comme un serviteur et privés d'affection et de chaleur. Le paiement d'une somme importante, et en partie en imposant son autorité (Valjean est en fait décrit comme un homme de stature imposante et la force herculéenne) sauve la jeune fille et la cache dans une humble maison dans la banlieue de Paris. Nous sommes tombés ici infatigables Javert, quant à lui promu inspecteur dans la capitale française, il est obligé de fuir à nouveau et parvient à se cacher avec Cosette dans un couvent citoyen religieuses de isolement, Petit-Picpus, qui trouve refuge grâce à l'intercession du jardinier, Monsieur Fauchelevent, un ancien charretier qui avait sauvé il y a le temps de sa vie à Montreuil. Il passe alors dans un couvent près de six ans en se cachant sous l'identité du dernier Fauchelevent, le frère du jardinier et qui restera son nom « officiel » pour le reste de sa vie. Jean Valjean et Cosette quitter le couvent (pour décision du même Valjean, qui ne voulait pas priver les petites joies de la vie en la poussant vers la vie monastique) en 1829, au moment où le vieil homme est de 60 ans et la fille 14.

rue Plumet

Jean Valjean et Cosette prendre logement de la rue Plumet, à Paris, où ils vivent une vie modeste et la retraite en raison des économies importantes que Valjean avait réussi à sauver avant sa capture à Montfermeil; l'argent qu'ils avaient gagné au moment où il se faisait passer effet Monsiuer Madeleine, est élevé à la somme substantielle de 600 000 francs, soigneusement caché au pied de cependant, un arbre dans une forêt près de Montfermeil, dont Jean Valjean, tire très peu compte tenu de la dot Cosette.

Pendant de longues promenades dans les deux Jardins du Luxembourg, le jeune Cosette remarque un jeune, Marius, étudiant université, libéral, républicain et bonapartiste bonne famille, mais pratiquement sans ressources suite d'une querelle, pour des raisons politique avec son grand-père, un nostalgique monarchique. Bien que l'observation de loin, entre les deux jeunes d'un irrépressible épanouissement amour.

Pendant ce temps, Jean Valjean tombe dans un piège pour lui comme Thénardier, l'ancien aubergiste de Montfermeil, déshonoré, a fait la tête d'une bande de voleurs et d'assassins et les Parisiens qui, conscients de la richesse de l'ex-forcé, ne l'attire avec ses partenaires dans sa maison et le kidnappe. Valjean parvient à échapper en partie par Marius, qui est venu à connaître par hasard le plan Thénardier alerte la police, bien que FAISANT, intervenir sur la scène tout simplement terrible Javert. Dans la confusion qui suit Valjean parvient toujours à disparaître par les deux bandits qui, par application de la loi.

Marius, quant à lui, la maison découverte de Cosette et son père, commence à tisser avec les jeunes une histoire d'amour platonique, mais intense, à l'insu de ce parent. Mais quand le vieil homme, effrayé, après face à face avec Thénardier, pour la sécurité de sa fille communique son intention d'emménager avec elle dans Angleterre, les deux amants désespérés sont forcés de se séparer. Marius, désespéré et impuissant, décide de tuer et commence donc vers le centre-ville, où elle est quant à lui un évasement 'insurrection armée avec des affrontements entre révolutionnaires et républicains soldats Luigi Filippo, et il se joint à ses amis dirigé par le charismatique insurrentisti Enjolras la recherche sur la mort barricades.

Les combats sur les barricades

Alors que les combats faisaient rage la nuit entre 5 et 6 Juin 1832, Jean Valjean découvre, par un traître lettre, le lien entre Cosette et Marius, il a même soupçonné. Par amour pour étouffa Cosette, et la peur de perdre un parent est choqué par les nouvelles. Peu de temps après, cette même nuit, gavroche, Publié par Marius gavroche, pour délivrer un message écrit pour le jeune Cosette de la barricade. Lecture, Jean Valjean découvre l'intention des jeunes à se suicider et les nouvelles, même si vous commencez à se battre pour la barricade. Ici, les affrontements nell'infuriare, trouve Javert, prisonnier des rebelles et les condamnés à mort. Grâce à un subterfuge, l'ancien forcé parvient à libérer l'inspecteur et de lui permettre de sortir, avec un grand étonnement de ceux-ci. Puis, comme la police et garde national pénétrer dans la barricade, Marius sauvetages, et frappé inconscient, en prenant loin de la capture et la mort le conduisant sur ses épaules dans un voyage terrifiant à travers le égouts Paris. A la sortie de ces forcé l'ancien, cependant, se heurte à Javert, qui l'arrête et l'emmène dans une voiture. Après le dépôt de la maison Marius sans vie de son grand-père, Jean Valjean Javert ramène à sa maison, à son grand étonnement, le laisse libre d'aller. Par la suite, l'inspecteur de police debout, incapable de concilier sa propre conscience de l'homme, qui doit sa vie à un criminel et est donc reconnaissant, avec celle du tuteur loi, choisir la suicide jeter Seine.

Le mariage de Cosette

Marius, son rétablissement de blessures et réconcilié avec son grand-père, mariée Cosette - avec l'approbation de Jean Valjean - en 1833. Après le mariage ceux-ci, bien qu'ayant reçu l'offre de vivre avec les nouvelles couple dans leur maison, comme cela était arrivé à Montreuil comprend, après une nuit tourmentée, il ne pouvait pas mettre son propre bonheur au-dessus de celle d'un autre - en à savoir celle de Cosette - et il ne pouvait pas laisser son passé pourrait mettre en danger l'avenir de la jeune vie. Par conséquent, il est pris de côté Marius, raconte son passé à condamner, et accepte avec une profonde tristesse de la séparation de Cosette et de ne jamais la revoir.

Loin de la fille adoptive, seule et déprimée, l'ancien Jean Valjean 64 années commence à se sentir tout à coup le poids de ses années, de plus en plus nauséabondes et l'affaiblissement. Lorsque, en Juin 1833, Marius est appris fortuitement, grâce au mal Thénardier (qui, quant à lui, médité encore une autre escroquerie aux jeunes dommages) d'avoir la vie de Jean Valjean, juste à temps pour courir vers lui avec Cosette à témoin de sa mort et de donner le temps à l'ancien une dernière fois pour voir sa bien-aimée fille adoptive. Valjean spira donc, malheureux mais sereine, nettement éclairée par des bougies placées sur candélabre donatigli par l'évêque de Digne, dans dont l'exemple a vécu son forçat de vie racheté.

Selon ce qui est appris dans le dernier paragraphe du roman, sa tombe est placé dans Père-Lachaise, anonyme, sauf pour une inscription tirée crayon qui se lit:

(FR)

« Le Dort. Quoique le genre bien Fût Pour lui étrange,
Le vivait. Le fils de mourut n'eut ainsi ange Quand;
La a choisi d'elle-simplement same arrive,
Comme la nuit se fait when le jour s'en va. »

(IT)

« Reposez: bien que le sort était très étrange pour lui,
il a bien vécu, mais sans son ange est mort:
La chose cours a eu lieu pour lui-même
comment la nuit, quand le jour se fane »

(Les Misérables, Tomo V neuvième livre, la traduction italienne par Marisa Zini (Arnoldo Mondadori Editore))

traits

Le protagoniste du roman, et le caractère élevé au statut de archétype littéraire, Jean Valjean incarne le prototype du paria qui va sur le chemin de la rédemption; sa principale caractéristique est la complète et totale altruisme -Il a emprunté à l'exemple de son sauveur, l'évêque de Digne- qui l'a amené à renoncer à toute joie et profit, jusqu'à l'indifférence limite pour sa propre vie, afin d'obtenir le bien des autres. Parmi les nombreux exemples de ce refus que vous montrez dans le roman sont son sacrifice en faveur de Champmatieu, l'homme accusé par la police à sa place, ses efforts pour sauver Javert -incurante sur le fait que la mort de la clôture ' inspecteur signifierait pour lui la liberté- et son renoncement définitif et dramatique de Cosette, et tout le bonheur construit au fil de nombreuses années de souffrance, de ne pas exposer la fille adoptive aux risques et aux ombres que sa présence et son passé condamner les frais fugitif.

Du point de vue physique, Valjean est décrit dans le roman comme une personne ayant une forte accumulation et la force herculéenne, développé dans les dix-neuf ans de travaux forcés au pénitencier de Toulon. Il garde cette sportivité exceptionnelle dans la vieillesse, si bien que dans soixante ans, il donne encore des preuves dans son évasion de la barricade de la rue Saint-Denis, au cours de laquelle, après avoir déchiré une plaque d'égout lourd, apporte avec elle l'épaule Marius corps sans vie à travers un chemin souterrain long et insidieux dans les égouts de Paris.

Reliques de son passé pour condamner, et beaucoup tentative d'évasion, est aussi son habileté dans ce que Hugo appelle la « terrible qualité d'un forcée » au cours de ses fuites malheureux, il avait, en fait, devenir enseignant dans « l'art difficile de se hisser sans escaliers, détient pas, avec la force des muscles, en se concentrant sur le cou, les épaules, les hanches et les genoux, également le long du bord d'un mur à la hauteur d'un sixième étage « (Les Misérables, Tomo II, cinquième livre, la traduction italienne par Marisa Zini), les compétences, ce qui permet par exemple de se hisser sur le mur de la rue couvent Picpus pour échapper à Javert.

Enfin, encore une fois pendant le siège à la barricade Jean Valjean prouve aussi -bien sans tuer ou blesser un infaillible no- vue avec armes à feu, mis au point dans sa jeunesse au moment où il était émondeur de Faverolles et dévoué, parfois braconnage.

Enfin, Jean Valjean est également dit posséder une discrète culture, développé par lui-même au cours de ses années à Montreuil et Paris avant alors (en fait appris à lire en prison, où il y avait une école d'exécuter certains frères à ceux qui ont le désir de se former. Comme cela est expliqué dans le roman, il a décidé d'apprendre à utiliser leur culture comme une arme qui apporterait de la prison, l'ironie est qu'il utilisera sa culture pour enseigner la lecture à Cosette). Il est en effet en mesure de parler à égalité avec Marius, diplômé en droit, suscitant en effet dans ces une certaine admiration. Au cours du roman, il a également fait preuve d'un sens aigu et une ingéniosité remarquables, par exemple dans sa capacité à établir une industrie rentable à Montfermeil.

Influences et inspirations

Jean Valjean
Gino Cervi dans le rôle de Jean Valjean, il Les Misérables de Riccardo Freda.

plusieurs figures historiques peuvent effectivement être identifiés dont l'histoire existait peut-être inspiré, à des degrés divers, le héros tragique de naissance Hugo. Au moins deux personnes, protagonistes d'événements d'actualité de l'époque, peuvent être considérés comme au moins en partie comme « modèles Jean Valjean: Pierre Maurin et Eugène François Vidocq. Le premier était un pauvre homme condamné, comme le protagoniste Les Misérables, à cinq ans de colonie pénitentiaire pour avoir volé un pain destiné à nourrir ses sept enfants; le second était un voleur, voleur, aventurier révolutionnaire et le français dont la figure impressionné de nombreux artistes et écrivains romance XIXe siècle.

En dehors de ceux-ci, sont dignes de la note des similitudes entre Jean Valjean et Napoleone Bonaparte; en particulier, de nombreuses dates dans le roman marque des événements importants dans l'histoire imaginaire ancienne coïncident forcée avec ceux des événements tout aussi importants dans la vie du cours Empereur. les deux sont nés en 1769, en particulier,; les dates de la première capture et la libération de Jean Valjean coïncident avec la montée et la chute de Napoléon, respectivement 1796, année Campagne italienne, et 1815, année Bataille de Waterloo. Pourtant, les dates des quatre tentatives infructueuses évasion Jean Valjean coïncident avec des événements importants dans la vie de Napoléon: 1800 (Bataille de Marengo) 1802 (L'année où a obtenu le consulat à vie), 1806 (Bataille d'Iéna) et 1809 (Bataille de Wagram). Enfin, alors que Jean Valjean meurt 12 ans après l'empereur français, 1821 Il est l'année de la mort de l'évêque de Digne, direction spirituelle de Jean Valjean.

Enfin, bien qu'il ne soit pas possible de considérer un caractère Jean Valjean autobiographique, certaines de ses actions racontées dans le roman sont inspirés par des événements réels qui ont eu lieu à sa propre auteur, Victor Hugo. Parmi les nombreux, ils peuvent être cités la défense de Fantine face à Javert, qui fait suite à une histoire bien racontée dans le roman les droits incorporels vues, dans lequel les parties d'un roturier arrêté par la police prises Hugo pour avoir insulté un bourgeois. Même l'attitude prise par le protagoniste lors du soulèvement 5 Juin, au cours de laquelle ces tente d'aider le insurgés sans tantomeneno blesser ou de tuer qui que ce soit, a sa contrepartie dans la conduite de Hugo 2 Décembre 1851, au cours de la coup d'État de Napoléon III (L'événement est également narré dans l'histoire Histoire d'un crime).

Jean Valjean à la télévision, le cinéma et le théâtre


année Jean Valjean Cinéma / Théâtre / Radio / Télévision
1868 Henry Gartside Neville Le Passeport jaune, adaptation de la phase de Henry Gartside Neville. Liverpool et Londres (Royaume-Uni).
1869 Charles Dillon L'homme de deux vies, adaptation de la phase de William Bernard Bayle. Drury Lane, Londres (Royaume-Uni).
1897  ?? Victor Hugo et les principaux des personnages 'Misérables', court-métrage silencieux (France), dirigé par Louis Lumière. Un acteur se fait passer brièvement les principaux personnages du roman.
1899 Benoît-Constant Coquelin Les Misérables, adaptation de la phase de Charles Hugo et Paul Meurice. Paris (France).
1901 Norman McKinnel Les Chandeliers de l'évêque, Norman McKinnel adaptation théâtrale d'un épisode du roman. Duc de Théâtre de York, Londres (Royaume-Uni).
1909 Maurice Costello Les Misérables (Les Misérables), Un film silencieux (USA) en 4 parties, réalisé par J. Stuart Blackton et Van Dyke Brooke
1913 Henry Krauss Les Misérables (Les Misérables), Un film silencieux (France) en 4 parties, réalisé par Albert Capellani
William E. Shay Les Chandeliers de l'évêque, film muet (USA), réalisé par Herbert Brenon. Basé sur le jeu de Norman McKinnel.
1917 William Farnum Les Misérables (Les Misérables), Un film silencieux (USA), réalisé par Frank Lloyd
1922 Lyn Harding Les Misérables (Les Misérables), Court-métrage silencieux (Royaume-Uni), dirigé par H. B. Parkinson. Série Episode Moments avec Tense grands auteurs.
1925 Gabriel Gabrio Les Misérables (Les Misérables), Film muet (France), dirigé par Henri Fescourt
1929 Walter Huston Les Chandeliers de l'évêque, film (USA), réalisé par George Abbott. Basé sur le jeu de Norman McKinnel.
1934 Harry Baur Les Misérables (Les Misérables), Films (France), réalisé par Raymond Bernard
1935 Fredric March Le sergent de fer (Les Misérables), Film (USA), dirigé par Richard Boleslawski
1937 Orson Welles Les Misérables, émission de radio (USA) dans 7 épisodes, réalisé par Orson Welles
1939 Henry Ainley Les Misérables, émission de radio (UK) dans 12 épisodes, réalisé par Patrick Riddell
1943 Domingo Soler Los miserables, film (Mexique), réalisé par Fernando A. Rivero
1948 Gino Cervi Les Misérables, film (Italie), réalisé par Riccardo Freda
1949 David Phethean Les Chandeliers de l'évêque, téléfilm (USA). Basé sur le jeu de Norman McKinnel.
1949 Leif Erickson L'expérience de l'évêque, téléfilm (USA). Série Episode Votre Show Time.
1952 Michael Rennie Les Misérables (Les Misérables), Film (USA), dirigé par Lewis Milestone
Patrick Crean Trésor de l'évêque, téléfilm (Royaume-Uni)
1953 Victor Jory Les Chandeliers de l'évêque, téléfilm (USA), dirigé par Don Medford. Série Episode médaillon Théâtre. Basé sur le jeu de Norman McKinnel.
1958 Jean Gabin Les Misérables (Les Misérables) Films (France), dirigé par Jean-Paul Le Chanois
1958 Fernando Baleroni os Miseráveis, TV mini-série (Brésil), dirigé par Dionísio Azevedo
1961 Jean Chevrier Les Misérables (Les Misérables), mini-série TV (France) en trois épisodes, réalisé par Alain Boudet
1964 Gastone Moschin Les Misérables, drame TV (Italie) en 10 épisodes, réalisé par Sandro Bolchi
1967 Leonardo Villar os Miseráveis, TV mini-série (Brésil)
1967 Frank Finlay Les Misérables (Les Misérables), mini-série TV (Royaume-Uni) en 10 épisodes, réalisé par Alan Bridges
1971 José Calvo Los miserables, TV (Espagne) série en 19 épisodes, dirigé par José Antonio Páramo
1972 Georges Géret Les Misérables (Les Misérables), mini-série TV (France), réalisé par Marcel Bluwal
1973 Sergio Bustamante Los miserables, TV mini-série (Mexique), dirigé par Antulio Jiménez Pons
1976 Trevor Martin Les Misérables, programme radio (Royaume-Uni) en 16 épisodes.
1978 Richard Jordan Les Misérables (Les Misérables), films de télévision (Royaume-Uni), réalisé par Glenn Jordan
1980 Maurice Barrier Les Misérables, musical Claude-Michel Schönberg. Français production originale.
1982 Lino Ventura Les Misérables (Les Misérables), mini-série TV (France), réalisé par Robert Hossein
1985 Colm Wilkinson Les Misérables, musical Claude-Michel Schönberg. production originale de Londres (West End).
1987 Les Misérables, musical Claude-Michel Schönberg. Production originale américaine (Broadway).
1988 Gary Morris Étape par étape: Les Misérables, Documentaire (Royaume-Uni), réalisé par Paul Henry. Série d'entretiens avec les fabricants musicaux Claude-Michel Schönberg. Il comprend des scènes du spectacle.
1995 Colm Wilkinson Les Misérables en concert, téléfilm (Royaume-Uni), réalisé par Paul Kafno et Gavin Taylor. la représentation musicale Claude-Michel Schönberg de concert à l'occasion du dixième anniversaire.
1995 Jean-Paul Belmondo Les Misérables (Les Misérables), Films (France), réalisé par Claude Lelouch
1998 Liam Neeson Les Misérables (Les Misérables), Film (Royaume-Uni), dirigé par Août Bille
2000 Gérard Depardieu Les Misérables, mini-série TV (France) en 4 épisodes, réalisé par Josée Dayan
2001 Roger Allam Les Misérables, programme radio (Royaume-Uni) en 25 épisodes, Sebastian Baczkiewicz et Lin Coghlan
2006 Alexander Gemignani Les Misérables, musical Claude-Michel Schönberg. Première renaissance américaine (Broadhurst Theater, Broadway, New York, États-Unis).
2007 Masashi Sugawara (voix) Les Misérables (Re mizeraburu: Shoujo kozetto) Série TV d'animation (Japon).
2010 Alfie Boe Les Misérables en concert, téléfilm (Royaume-Uni), dirigé par Nick Morris. la représentation musicale Claude-Michel Schönberg de concert former à la vingt-cinquième célébration de l'anniversaire.
2012 Hugh Jackman Les Misérables, film (USA), réalisé par Tom Hooper. adaptation de film de la musique Claude-Michel Schönberg.
2014 Ramin Karimloo Les Misérables, musical Claude-Michel Schönberg. Selon le néo-américain (Imperial Theater, Broadway, New York, États-Unis).

Dans la comédie musicale

Jean Valjean
John Owen-Jones joue Jean Valjean (Londres, 2006)

D'autres chanteurs de comédies musicales qui ont cimentanti dans le rôle sont les suivants:

  • Maurice Barrier, 1980 Original Cast français
  • Martin Smith, Le rôle de substitut à Londres en 1988
  • Peter Karrie (Londres, 1988-1989; 1996)
  • Rob Guest (Australian tour 1989)
  • Dave Willetts (Londres 1992)
  • Mark McKerracher (Londres, 1992 Broadway, 1993)
  • Thomas Borchert (Duisburg, 1999, Berlin, 2009)
  • Simon Bowman (Londres 2000, 2010, 2011)
  • John Owen-Jones (Londres 2000-2003, 2006-2009, tournée en 2010, Dubaï 2016, Broadway, 2008, 2016)
  • John Cudia (Broadway, 2003, Cudia était le seul acteur à avoir joué à la fois Jean Valjean est le Fantôme de l'Opéra sur Broadway)
  • Ramin Karimloo (Londres, 2011, 2012, Toronto, 2013, Broadway, 2014, 2015)
  • Kyle Jean-Baptiste (Broadway, 2015, le plus jeune et le premier artiste afro-américain sur Broadway)
  • David Shannon (Londres, 2007, 2012)
  • Hugh Panaro (Philadelphie, 2008)
  • Peter Lockyer (Tournée américaine, 2013, Londres, 2015-2016)
  • Kyle Jean-Baptiste (Broadway, 2015, le plus jeune et le premier artiste afro-américain sur Broadway)
  • Killian Donnelly (Londres, 2017)

Articles connexes

  • Victor Hugo
  • Les Misérables