s
19 708 Pages

Cagliari Calcio
football Football pictogram.svg
Cagliari Calcio 1920.png
casteddu, Rossoblu
signes distinctifs
Uniformes de course
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
short
chaussettes
chaussettes
maison
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
short
chaussettes
chaussettes
transfert
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
short
chaussettes
chaussettes
troisième divisé
Couleurs sociales 600px bissectrice DB150C HEX-HEX-002 357 carré blanc avec quatre spots.svg Noir rouge et bleu
symboles quatre morts
données de l'entreprise
ville Cagliari
pays Italie Italie
confédération UEFA
fédération Drapeau des États-Kingdom.svg FIGC
championnat serie A
fondation 1920
refondation 1935
propriétaire Italie srl Fluorsid Groupe
président Italie Tommaso Giulini
entraîneur Uruguay Diego Luis López
stade Sardaigne Arena
(16 233 places)
site Web www.cagliaricalcio.com
réalisations
Scudetto Coupe Lega Pro italienne Ali Coupe de la Victoire
uniformes 1
titres nationaux 1 serie B
1 Série C
trophées nationaux 1 Coupe d'Italie Serie C / Pro League
event.svg actuelle soccerball saison en cours
Il nous invite à suivre modèle voix

la Cagliari Calcio est un société football italien dont le siège est dans la ville de Cagliari, en Sardaigne. Elle a été fondée en 1920 et il est l'équipe la plus importante de l'île, le seul à avoir joué dans serie A, dont encore fait partie.

Il a remporté la première équipe midi, la Serie A italienne en 1969-1970[1] après avoir atteint la seconde position dans 1968-1969.[2] Il a remporté le Serie A italienne B en 2015-16.[3] Il a atteint la 2ème place en finale avec un « round robin » de Coupe d'Italie 1968-1969,[4] et il a remporté le Coupe d'Italie Serie C en 1988-1989.[5] Au niveau européen, il a atteint le deuxième tour de Coupe des Champions en 1970-1971[1] et il a été demi-finaliste Coupe de l'UEFA 1993-94.[1]

Cagliari sont à la 18ème place sur 64 équipes dans le classement des tradition sportive des clubs qui ont joué dans A, et à la 14e place dans le classement perpétuel,[6] et est la 8ème équipe d 'Italie le nombre de fans.[7] Le symbole du joueur du club, Gigi Riva, Il est le meilleur buteur nationale italienne avec 35 buts en 42 matchs,[8] et a été trois fois meilleur buteur de Serie A.[9] La formation sarde est également, ainsi Gênes, Bologne, Naples et Vérone, parmi la seule équipe italienne à avoir remporté les championnats nationaux premier, second et troisième série.[10]

histoire

origines

Cagliari Calcio
L'une des premières formations de Cagliari en 1920

Le premier match rapporté par la presse est tenue en 1902 au sein d'un groupe d'étudiants et une équipe de marins Cagliari Génois, qui a eu lieu en Piazza d'Armi, inondée à cause d'une pluie torrentielle: gagner la ligure parce que plus forte et plus qualifiés.[1] Près de huit ans, une structure de l'île, la Gymnastique Société Amsicora, il est allé turin pour jouer un tournoi contre des équipes expérimentées sur le continent, la seule gestion pour remédier à de lourdes défaites, mais cette expérience constitue la base de la création d'un club de football Cagliari. Le 30 mai 1920, le chirurgien Gaetano Fichera a fondé le « Cagliari Football Club »: la première course dans l'histoire du partenariat Cagliari est daté du 8 Septembre, 1920, sur le terrain étape Stabling Meloni le peuple de Cagliari (dont les couleurs officielles ont été Nerazzurri) face à la Torres. Le jeu se termine avec le score 5-2 pour Cagliari avec un hat-trick par Alberto Figari. Le club de bébé plus tard, a participé au « tournoi Sardaigne »: les adversaires sont les Torres, Ilva Madeleine et Eleanor. Le Cagliari, sous l'entraîneur-joueur Giorgio Guide Mereu, se victorieusement sur les autres équipes. Mereu, un avocat, devient par la suite le nouveau président de Cagliari va Fichera. En 1926, le Cagliari pour la première fois portant l'uniforme avec les couleurs rouge et bleu.[1] Dans la seconde moitié du 1920, après une crise financière à long, l'entreprise est réorganisée par le maire de Vittorio Treize villes et l'avocat Carlo Costa Marras: il a été décidé d'acheter les joueurs ne insulaires, du reste de l'Italie. En 1927, la direction de l'équipe est confiée l'entraîneur hongrois Robert Winkler, qui se désengage également comme gardien ou milieu de terrain.[1]

Cagliari Calcio
La formation Rossoblu dans la saison 1930-1931

Le premier tournoi officiel dans lequel le Cagliari se inscrit est la division du Sud, dans la ronde Lazio-Ombrie. L'équipe a atteint la finale, mais a perdu à Lecce, Palerme et Foggia.[1] Après la 5e place en 1930, il vient de 'Hongrie l'entraîneur Ernest Erbstein, et avec lui sur le banc de Cagliari remporter le Groupe F de la première division et peut désormais accéder pour la première fois dans le championnat serie B.[1]

Parce que, cependant, le manque de ressources financières, la société est obligée de vendre ses meilleurs morceaux, y compris son Erbstein. L'année suivante, il a été élu président Aldo Pacca, mais il vient un échec de l'entreprise: en 1935, en dépit de la neuvième place sur le terrain, Cagliari fait fondre, submergé par la dette. De ses cendres nées, ' « Sport Cagliari de l'Union, qui recueille l'héritage sportif de la vieille société, à partir de la deuxième championnat de la division de la Sardaigne.[1] En 1937, il est inscrit au championnat du club série C, touchant presque la relégation. En 1938, alors président Mario Benditelli rappelle Winkler à la tête de l'équipe, ce qui conduit les rossoblùs cinquième. En 1939, après le deuxième départ de Winkler, l'équipe arrive à la sixième place grâce au milieu de terrain mariolino Congiu, qui joue le rôle de joueur-entraîneur, avant la Guerre mondiale arrêter les ligues de football. L'activité se poursuit avec des tournois régionaux, quant à lui Banditelli quitte l'entreprise.[1]

La guerre et la montée en A

Cagliari Calcio
Cagliari La première promotion en Serie A la saison 1963-1964

La reprise du jeu Rossoblu en 1945 dans la Première division régionale, et en 1947, l'équipe a participé à la Serie B terminer le championnat à la dernière place. L'équipe inscrite dans la série C et vendus à Domenico Loi qui commence un projet de renaissance. En 1952, grâce à des buts de Livio Gennari, Roberto Serone et Erminio Bercarich Cagliari en mesure d'obtenir la promotion en Serie B; dans cette même année, les Sardes abandonnent l'ancien camp via Pola jugé insuffisant et le nouveau trasfericono stade Amsicora.[1]

Dans la première année en équipe de Serie B est sixième qualification, ne pas faire justice à leurs moyens. L'année suivante, la Rossoblu, en terminant deuxième dans la ligue, les séries éliminatoires pour disputer la promotion à A perdre 2-0 contre Pro Patria. La moitié des 1950 Ils se caractérisent par un tourbillon de présidents et entraîneurs, parmi eux se distingue Silvio Piola. A cette époque, la place est souvent Cagliari derrière la zone de promotion. En 1960, Cagliari reléguée en Serie C,[1] l'année suivante, l'équipe sous la direction de l'entraîneur Rigotti touche à la deuxième place de la Serie B. Reconquête Mais avec l'arrivée de Arturo Silvestri Cagliari obtenu la promotion en Serie B, en terminant premier devant all'Anconitana. Dans la première saison parmi les cadets, les Sardes se terminant la saison à la onzième place, tandis que les DDA quelques pièces importantes année suivante, la société sarde tels que Gigi Riva.[1] Merci à une équipe renforcée si Cagliari a réussi à gagner pour la première fois dans la promotion serie A, terminant deuxième, derrière la Varese.[1]

La Serie A et la montée vers le Scudetto

Cagliari Calcio
Gigi Riva

en 1964-1965 Cagliari disputer son premier retour Serie A au second tour et finalement à venir sixième au classement avec 34 points.[1] en 1965-1966, le dernier entraîneur Silvestri, Cagliari termine onzième et la saison suivante le Rossoblu, sous la direction de Manlio Scopigno, terminer sixième avec 40 points. Les coûts de la Serie A deviennent de plus en plus insoutenable pour l'équipe et ainsi, avait besoin pour joindre les deux bouts, le président Enrico Rocca, vend Riva, mais l'opposition des ventilateurs conduit à transformer Rocca Cagliari dans un Spa.[1]

Les entreprises Sir Porto Torres, papeterie Arbatax, Beretta Textile Villacidro, Petrochemical Macchiareddu de assemini et Saras Moratti s'engagent à verser une contribution annuelle à la société de gestion économique.[11] en 1967-1968, Ettore Puricelli avec l'équipe la neuvième place, mais avec le retour du Scopigno Cagliari la saison 1968-1969 lutte pour la Scudetto avec Fiorentina et Milan[11] terminant à la deuxième place, juste derrière l'équipe violette dirigée par Bruno Pesaola.

Cagliari Calcio
Les champions italiens de Cagliari dans la saison 1969-1970

en 1969-1970 Cagliari, sous la direction de Scopigno, il a gagné son premier et seul titre national encore. Les Sardes sauter à la première place dans le sixième jour de la saison grâce à la victoire sur les champions italiens à Florence 1-0, reste en tête jusqu'à la fin du tournoi, même si contraint par la Juventus. 12 Avril 1970, alors que la défaite Juventus à la Lazio, bat Cagliari Bari 2-0 all'Amsicora, l'acquisition de la certitude mathématique du drapeau tricolore avec deux matches de rechange. en Fairs Cup, le chemin de Cagliari moins fortunés, en fait, le Rossoblu sont éliminés dans la phase à élimination directe de l'Allemagne de l'Est Carl Zeiss Jena.

la Championnat 1970-1971 Il commence de la même manière que le précédent. Le Cagliari grâce à des victoires sur Lazio à l'Olimpico 4-2 et 3-1 à San Siro Inter après quatre jours, il est déjà au sommet, mais la blessure rapportée par Riva pendant Autriche-Italie 1-2 31 Octobre 1970 affecte négativement la saison des champions italiens. Le Rossoblu terminer le tournoi en 7ème place et aussi l'aventure Coupe d'Europe est compromise par l'absence de « coup de tonnerre »: le club sarde est éliminé au deuxième tour de l'Atletico Madrid perdant 3-0 dans le match retour à Vicente Calderón, après la victoire 2-1 des progrès, avec Riva encore sur le terrain et marqué, ainsi Gori.[12]

Cagliari Calcio
Robert Herbin et une scudettato Pierluigi Cera avant le match entre Cagliari et Saint-Etienne (3-0) le 19 Septembre 1970 le début historique de Rossoblu Coupe d'Europe.

en 1971-1972 Cagliari, traîné par 21 réseaux de Riva, ferme le championnat en quatrième lieu, quatre longueurs de l'échantillon Juventus de l'Italie; placement permet d'accéder au Coupe de l'UEFA 1972-1973, à partir duquel le Rossoblu sont éliminés au premier tour par "Olympiakos.[1] A la fin de saison Scopigno n'est pas confirmée et sa place est appelée Edmondo Fabbri, l'ancien entraîneur du National Angleterre Coupe du Monde 1966 où Riva avait été pris de « touriste ».[13] L'équipe ne peut pas répéter les performances des années précédentes, de rester loin de la zone de protection, et se terminant le championnat à la huitième place. Dans les années suivantes, le remplaçant de l'entraîneur Cagliari avec des résultats pas toujours positifs beaucoup d'entraîneurs, y compris Beppe Chiappella, Luigi Radice et Luis Suárez. Le déclin irréversible des Sardes, aboutissant à la relégation en Serie B dans la ligue 1975-1976,[1] au cours de laquelle vous ajoutez à la mi-saison une blessure grave à Riva, qui se traduit par sa retraite définitive du football.

Le déclin et la renaissance

en 1976-1977, sous la direction de Toneatto, Cagliari est une deuxième position derrière Vicenza Paolo Rossi à égalité avec Atalanta et Pescara mais il a perdu la promotion de play-off joué à Gênes (Atalanta-Cagliari 2-1) et Terni (0-0 Pescara-Cagliari). Il a été décisive pour le sort d'un quattromori incident qui est survenu au cours de la Cagliari-Lecce Mars 1977, lorsque le joueur Salento Cannito Il a été frappé au visage par une orange jeté dans les tribunes, la dédit conséquente de la Sardaigne[14] empêché « , en fait, pour obtenir la promotion directe en A, en fait, le jeu a pris fin dans un 1-0 pour Cagliari et ces deux points « détourné » est avéré décisif, forçant l'équipe du président Mariano Delogu aux séries éliminatoires. A ce Cagliari est venu au premier plan un jeune Pietro Paolo Virdis, juste dix-neuf ans qu'il a marqué 18 buts bien. Les Sardes sont de retour dans la première division deux ans plus tard, 1979, avec Udinese et Pescara.

Cagliari Calcio
Claudio Ranieri, de C1 à Serie A avec le club sarde

Le Cagliari reste encore quatre années, l'obtention d'une neuvième place en 1979-1980, une sixième place dans 1980-1981 et deux tournois coïncidant avec la direction de l'entreprise d'Alvaro Amarugi, culminant avec la relégation malheureux 1983 où jusqu'à 26 points Il a marqué et a été vu en surmontant 'Ascoli dans le match du dernier jour, ce fut la première fois dans la ligue à 16 équipes 26 points ne suffisait pas pour empêcher la Serie B.

Après une saison quelconque parmi les cadets, en 1984, la société a été reprise par l'entrepreneur du bâtiment ambitieux Fausto Moi, mais les résultats sportifs sont encore décevants: en 1984-1985 l'équipe sarde, après un départ catastrophique, ont été relégués en Serie C1 (toujours le dernier jour, cette fois dans le tie-break match à St. Elias, un match nul 0-0 avec Catane), Mais il est pêchée à la place de Padoue (rétrogradé au bureau de la fraude sportive); en 1985-1986 le parc des joueurs est remanié afin de tâtonné un retour à la Serie A, mais la saison est encore décevante, avec l'équipe qui parvient à échapper à seulement au dernier jour; en 1986-1987, Enfin, après avoir été en mesure de s'inscrire in extremis, la société est pénalisé de 5 points pour son implication dans des matches truqués, un écart lourd que l'équipe ne peut pas remplir, éventuellement en C1 s'éloigner.[1]

Cagliari Calcio
Le Cagliari dans la saison 1993-94, la demi-finaliste de la Coupe UEFA

Le club sarde, juste acheté par les frères Orrù (bâtiment marchands de matériel), a passé deux saisons en Serie C1, le premier qui le voit, à la hâte reconstruite en raison du risque imminent de faillite, pour éviter la relégation à un point Série C2 sous la conduite de la rentrante Mario Tiddia (Remplacé par championnat en cours Enzo Robotti). en 1988-1989, avec l'arrivée dans le banc technique Claudio Ranieri et en tant que directeur général de Carmine Longo, l'équipe est rajeunie, réussissant à gagner le retour en Serie B avant de terminer avec 45 points. Dans la même année, les Sardes gagner la Serie C Coupe d'Italie, en battant en finale la double SPAL 3-0 dans la première manche et 2-1 au retour. en Championnat 1989-1990 Cagliari, se concentre encore sur une variété de nouveaux jeunes, avec 47 points peuvent être répétés, obtenir la double promotion et l'atterrissage de retour en Serie A[1] dont il était absent pendant 7 ans (durée maximale d'absence de la Rossoblu Serie A depuis leur premier débarquement en 1964).

À son retour au haut vol deux championnats conclus avec de nombreux saluts peut compter parmi ses joueurs extrêmement talentueux fichier que l'Uruguayen Enzo Francescoli (Juste quelques années avant qu'il considérait comme le meilleur joueur sud-américain de l'année[15]) Et la Sardaigne Gianfranco Matteoli ainsi qu'un attaquant uruguayen très jeune et très prometteur, Daniel Fonseca. en 1992-93 Cagliari, acheté à partir Massimo Cellino et formés par Carlo Mazzone et Luis Oliveira attaque est un sixième à proximité de la ligue avec 37 points et peut se qualifier pour la Coupe de l'UEFA,[16] l'année suivante, les Sardes atteignant les demi-finales de la compétition européenne face à l'Inter, avec laquelle le Rossoblu a gagné à la maison et a perdu 3-2 dans le match retour à Milan 3-0, et a été éliminé. Dans le championnat les Sardes sont placés douzième, devant un point au classement juste Inter.[1][17]

Cagliari Calcio
Luís Oliveira

en 1994-1995 rossoblu, sous la direction de Óscar Tabárez, à venir neuvième, trois points pour toucher une nouvelle qualification pour les compétitions européennes. en 1996-1997 Cagliari relégué à B après avoir perdu un play-off avec Plaisance (1-3). L'année suivante, les Sardes Ventura Giampiero retourner immédiatement à l'entraîneur Série A pour l'obtention 1998-1999 salut doux exprimant un football agréable et divertissant, l'année qui suit la fin de la saison 1999-1900 l'équipe à nouveau relégué en Serie B sous la direction de Renzo Ulivieri.[1]

millénaire nouveau

Le Cagliari a passé les quatre prochaines saisons B, incapables d'obtenir une promotion au haut vol. en 2003-04 rossoblu sont promus en Serie A, sous la direction technique Ventura Giampiero (Soulagé) et Edoardo Reja. Dans la décennie suivante, la société sarde parvient à rester dans la première division nationale. Le 10 Juin 2014, après vingt-deux ans en tant que président, Cellino donne toutes les actions du club à Groupe Fluorsid entrepreneur Milan Tommaso Giulini, qui devient le nouveau propriétaire de l'équipe.[18] Le 17 mai 2015, après la défaite 0-1 à domicile contre Palerme, Cagliari mathématiquement reléguée en Serie B après avoir joué onze championnats consécutifs en Serie A.

au cours de la 2015-2016 saison Cagliari, sous la direction de l'entraîneur Massimo Rastelli, il a gagné sa première histoire du championnat serie B retour après seulement une année d'absence dans la catégorie supérieure. De la nouvelle militance serie A, à l'été 2016, la rose est enrichie avec de nouveaux noms, qui comprennent les champions d'Europe Bruno Alves, Marco Borriello et Artur Ionita. Après un bon avant rond, avec d'excellentes performances surtout à la maison, en dépit d'une baisse de la Sardaigne ronde finale obtenue à l'avance et sans soucis de salut mathématiques.

histoire

Histoire Cagliari Calcio
  • 1920 - Fondation Cagliari Football Club par le professeur Fichera.
  • 1920-1921 - Début du football en participant à divers tournois Sardes.
  • 1921-1922 - 2ème tournoi à Cagliari CLF.
Participez au « Tournoi régional de la Sardaigne. »
  • 1922-1923 - Participer au premier championnat Sardo troisième division et à la fin de la saison, il a été admis à la première édition de la Première Division.
  • 1923-1924 - participer au tournoi Sardaigne, mais la concurrence est suspendue pour des raisons d'ordre public.
  • 1924 - La fusion entre le « Cagliari F.C. » et est né le « » Sportiva Italie « Union Sports Club Cagliari, participation continue à Sardes Championnat Première Division.
  • 1924-1925 - Participer au championnat de la Sardaigne.
Participez en Sardaigne Tournoi.
  • 1925-1926 - 1er dans la ligue Sardo.
Participez en Sardaigne Tournoi.
  • 1926-1927 - a remporté le tournoi de Bell Maimed.
  • 1927-1928 - participer au championnat de Sardaigne après cette saison et a été admis à la pyramide du football FIGC.
  • 1928-1929 - 4 dans le groupe A Ligue du sud.
  • 1929-1930 - 5 dans le groupe D du Sud première Division.

  • 1930-1931 - 1 dans le tour final du Sud première Division. Promu en Serie B.
  • 1931-1932 - 13e serie B.
  • 1932-1933 - 14º en serie B.
  • 1933-1934 - 12º dans le groupe A serie B. Réadmis pour compléter la main-d'œuvre.
  • 1934-1935 - 9 dans le groupe A serie B. Et financièrement en faillite Reléguée.
  • 1935 - L'association de Sports Club Cagliari Il est dissous pour l'échec financier et est rétablie alors sous une nouvelle société qui recueille l'héritage sportif, et renommé Union Sportive Cagliari et à partir de zéro dans les ligues locales.
  • 1935-1936 - 1er deuxième Division Sarda. Promu en première division.
  • 1936-1937 - 1er première Division Sarda. Promu en Serie C.
  • 1937-1938 - 13º dans le groupe E de la série C.
premier tour Coupe d'Italie.
deuxième tour Coupe d'Italie.
deuxième tour Coupe d'Italie.

  • 1940-1941 - En raison de l'épidémie de guerre et les difficultés qui en découlent dans les transferts vers le continent, la compagnie abandonne la série C et participe à la Première Division Sarda, séparé des autres tournois pour des causes militaires italiens, à venir 4.[19]
  • 1941-1942 - 6e Première division Sarda.
  • 1942-1943 - 5e Première division Sarda.
  • 1943-1944 - activités suspendues pour des causes militaires pour l'invasion anglo-américaine de la Sardaigne.
  • 1944-1945 - 1er championnat du groupe A mixte Sardo. réadmis dans première Division.
  • 1945-1946 - 1er Première division Sarda.
  • 1946-1947 - 3e Première division Sarda. A la fin du championnat, la FIGC réadmettre bureau maintenant en Serie B.
  • 1947-1948 - 18 dans le groupe A serie B. Série C Relégué à.
  • 1948-1949 - 15 ° C dans le groupe des série C.
  • 1949-1950 - 6e dans le Groupe C de série C.

  • 1950-1951 - 5 ° dans le Groupe C de série C.
  • 1951-1952 - 1º série C. Promu en Serie B.
  • 1952-1953 - 4º en serie B.
  • 1953-1954 - 3º en serie B après avoir perdu un play-off à Rome contre Pro Patria.
  • 1954-1955 - 9ème serie B.
  • 1955-1956 - 5ème serie B.
  • 1956-1957 - 10e serie B.
  • 1957-1958 - 17º en serie B.
  • 1958-1959 - 4º en serie B.
  • 1959-1960 - 20º serie B. Série C Relégué à.
premier tour Coupe d'Italie.

  • 1960-1961 - 2e dans le groupe B de la série C.
  • 1961-1962 - 1er dans le groupe B du série C. Promu en Serie B.
  • 1962-1963 - 9ème serie B.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1963-1964 - 2º serie B. Promu en Serie A.
Troisième tour de Coupe d'Italie.
  • 1964-1965 - dans 6 serie A.
Quarts de finale Coupe d'Italie.
  • 1965-1966 - 11ème serie A.
deuxième tour Coupe d'Italie.
  • 1966-1967 - 6º en serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
Ronde du Coupe Mitropa.
  • 1967-1968 - 9ème serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
quarts de finale Coupe Mitropa.
Phase de groupe Coppa delle Alpi.
  • 1968-1969 - 2º serie A.
finale Coupe d'Italie.
Ronde du Coupe Mitropa.
  • 1969-1970 - Scudetto.svg Champion d'Italie.
3º en Coupe d'Italie.
XVI-finales Fairs Cup.

  • 1970-1971 - 7e serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
Ronde du Coupe d'Europe.
  • 1971 - La société a changé son nom Cagliari Calcio.
  • 1971-1972 - 4º en serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1972-1973 - 8º en serie A.
deuxième tour Coupe d'Italie.
Trente secondes de finale Coupe de l'UEFA.
  • 1973-1974 - 10e serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1974-1975 - 10e serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1975-1976 - 16e serie A. Relégué en Serie B.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1976-1977 - 4º en serie B.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1977-1978 - 12º en serie B.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1978-1979 - 2º serie B. Promu en Serie A.
Quarts de finale Coupe d'Italie.
  • 1979-1980 - 8º en serie A.
premier tour Coupe d'Italie.

  • 1980-1981 - 6º en serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1981-1982 - 12º en serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1982-1983 - 14º en serie A. Relégué en Serie B.
Ronde du Coupe d'Italie.
  • 1983-1984 - 11ème serie B.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1984-1985 - 16e serie B.
Ronde du Coupe d'Italie.
  • 1985-1986 - 14º en serie B.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1986-1987 - 20º serie B. Serie C1 Relégué à.
Demi-finale de Coupe d'Italie.
  • 1987-1988 - 11º dans le groupe B du serie C1.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1988-1989 - 1er dans le groupe B du serie C1. Promu en Serie B.
Rosette Coupe Italia.svg Vince Coupe d'Italie Serie C.
  • 1989-1990 - 3º en serie B. Promu en Serie A.
premier tour Coupe d'Italie.

  • 1990-91 - 13e serie A.
deuxième tour Coupe d'Italie.
  • 1991-1992 - 13e serie A.
premier tour Coupe d'Italie.
  • 1992-93 - 6º en serie A.
Ronde du Coupe d'Italie.
  • 1993-94 - 10e serie A.
deuxième tour Coupe d'Italie.
Demi-finale de Coupe de l'UEFA.
  • 1994-1995 - 9ème serie A.
Ronde du Coupe d'Italie.
  • 1995-1996 - 10e serie A.
Quarts de finale Coupe d'Italie.
  • 1996-1997 - 15º serie A. Relégué en Serie B après avoir perdu dans un match de barrage à Naples contre Plaisance.
Ronde du Coupe d'Italie.
  • 1997-1998 - 3º en serie B. Promu en Serie A.
XVI-finales Coupe d'Italie.
  • 1998-1999 - 12º en serie A.
XVI-finales Coupe d'Italie.
  • 1999-1900 - 17º en serie A. Relégué en Serie B.
Demi-finale de Coupe d'Italie.

  • 2000-01 - 11ème serie B.
Phase de groupes Coupe d'Italie.
  • 2001-02 - 12º en serie B.
Phase de groupes Coupe d'Italie.
  • 2002-03 - 8º en serie B.
Phase de groupes Coupe d'Italie.
  • 2003-04 - 2º serie B. Promu en Serie A.
Phase de groupes Coupe d'Italie.
  • 2004-05 - 12º en serie A.
Demi-finale de Coupe d'Italie.
  • 2005-06 - 14º en serie A.
Ronde du Coupe d'Italie.
  • 2006-07 - 17º en serie A.
deuxième tour Coupe d'Italie.
Ronde du Coupe d'Italie.
Quatrième tour de Coupe d'Italie.
  • 2009-10 - 16e serie A.
Troisième tour de Coupe d'Italie.

  • 2010-11 - 14º en serie A.
Quatrième tour de Coupe d'Italie.
Quatrième tour de Coupe d'Italie.
  • 2012-13 - 11ème serie A.
Ronde du Coupe d'Italie.
Troisième tour de Coupe d'Italie.
  • 2014-15 - 18º en serie A. Relégué en Serie B.
Ronde du Coupe d'Italie.
  • 2015-16 - Coupe Ali Vittoria.png 1º serie B. Promu en Serie A.
Ronde du Coupe d'Italie.
Quatrième tour de Coupe d'Italie.
  • 2017-18 - en serie A.
en Coupe d'Italie.

Couleurs et symboles

Les couleurs et les maillots

Cagliari Calcio
article de L'Unione Sarda 9 janvier 1921. Dans la chronique du match contre 'Ilva vous pouvez lire clairement » ... Zorzan, les marques Zorzan incomparables et infatigables en faveur du rouge-bleu le premier but», démontrant comment déjà les couleurs de base, et des uniformes, étaient rouges et bleus.

Les couleurs sont Cagliari depuis la fondation du rouge et le bleu,[20] couleurs ville, On voit également dans la bannière et le drapeau municipal.[1]. En ce qui concerne les couleurs dans le jeu maillot Mais l'histoire est plus troublée. Le premier costume porté par les joueurs était de couleur blanche. Le fait fondateur de Fichera, un chirurgien, une combinaison réajustés, blanc en fait, pour créer la chemise dans les premiers joueurs[21][1][22]. Avec ces uniformes ont pris le terrain contre Torres et ce match est historiquement défini comme étant la première réunion officielle de la société (même si vous avez la preuve que le fait que ce fut la première usine du jeu d'ouverture, Stabling Meloni, mais il est pas exclu que d'autres matchs ont été joués depuis la fondation en mai à ce Septembre 1920)[23].

Depuis l'époque des journaux régionaux, nous apprenons que pour les cinq premières années de vie est utilisé maillage Rossoblu sous diverses formes (en quartiers, bandes horizontales de différentes largeurs, rouge avec des bords bleus) alternance avec d'autres mailles blanc[20][24].

Cagliari Calcio
La répartition entre les Nerazzurri utilisé 1925 et 1928

Le 25 Janvier 1925, dans un match contre une sélection de 46e d'infanterie, Il est apparu pour la première fois en rayures noires et bleues mailles, qui alors le Cagliari se CLF participation au Championnat fédéral Sardo. Une telle coloration a été adoptée pour 1928. Au printemps de cette année, il est revenu le Rossoblu qui était alors sur une base permanente par la Championnat du Sud 1928-1929.[25].

Cagliari Calcio
Le maillot à domicile traditionnels quartiers Rossoblu

à partir de 30s sur, puis terminer la maison Cagliari est traditionnellement Rossoblu quartiers: rouge et bleu à droite à gauche, avec des manches inversé, qui est rouge sur la gauche et le bleu à droite. Sur le dos, les couleurs sont inversées. Sur le côté gauche, sur le cœur, est l'emblème de l'équipe depuis longtemps est simplement représenté par un bouclier blanc quatre morts symbole de la Sardaigne. La chemise avec la modernisation et des vêtements techniques avec le changement des sponsors techniques a souffert de 1980 de légères variations qui ont toujours pas bouleverser sa structure classique; parmi les rares exceptions près, le divisaient réalisé par Ennerre pour le championnat 1985-1986, avec dans la poitrine sous le parraineur principal, tout en blanc manches et un grand « C » (si utilisé que dans le premier tour).[26] en 2000 les sponsors techniques qui se sont succédés divisés qui dévient de se rendre compte tradition de la présence dans le maillage de divers inserts blancs ou dorés. Ces dernières années, kappa réalisé divisé plus classique et traditionnelle entièrement Rossoblu.[27]

Les shorts sont généralement bleu avec des inserts rouges et blancs (rarement blancs pour éviter toute confusion avec les équipes adverses). Les chaussettes sont bleu avec revers rouge (seulement dans les années 1996-98 en bandes horizontales rouge et bleu).[27]

Le deuxième maillage de Cagliari est blanc à revers rouge et bleu. Même cette chemise souffre beaucoup dans le temps des sponsors techniques, en particulier au cours des dernières années, avec divers inserts toujours couleur rouge et bleu. Cependant, juste une courtoisie uniforme historique de Cagliari est devenu, dans le temps, le plus célèbre de cette maison. Le maillot le plus célèbre dans l'histoire du club est, en fait, sûrement, soulevé pour la première fois à la fin des 1960: Blanc, rouge et bleu avec un profond décolleté fermé par des lacets; à l'époque, cet uniforme se le plus utilisé pour les premières raisons complètes superstitieux - il est par définition du maillage Gigi Riva, celui qui a amené en Sardaigne historien du Scudetto 1969-1970 -,[28] et tout au long de la 1970 toujours il reste tel.[22] dans le premier 1980 la seconde divisé reste blanc, avec les inserts de Rossoblu dans les épaules et les manches, présentant la particularité d'avoir le blason avec quatre morts dans l'épaule gauche.

Cagliari Calcio
Le Cagliari millésime 1982-1983; le blason quatre morts Il est sur la manche gauche au lieu de, comme d'habitude, sur le cœur

A noter que, dans les années 1960, la période de la première promotion en Serie A, et dans les années 2000-02 la deuxième chemise de Cagliari est blanc avec barre rouge et bleu diagonale. La solution a été récupérée par le promoteur Kappa 2013-14 saison.[29] Auparavant, dans 1950 Ils ont également été reçus divisé par Rossoblu de bande horizontale;[22] en particulier, le maillage de la 1959-1960 saison Il se rend au centre de la bande le symbole des quatre est mort. Les shorts et les chaussettes sont toujours rouges et bords bleus, ou complètement blanc.

en saison 2015-16 pour la première fois dans l'histoire du maillot blanc a des manches blanches. Les couleurs Rossoblu en fait ne se limitent pas aux conséquences, mais occupent tout le bras, le droit rouge, bleu gauche.[30]

Cagliari Calcio
La répartition inhabituelle de la saison 1985-1986, avec des manches blanches et un grand « C » sur sa poitrine.

Le bon tiers de Cagliari, puisque cette introduction, il subit de nombreuses variations en fonction du sponsor technique. En ce sens, le premier à sortir des versements rouge et bleu se retrouve dans la période de gestion des Claudio Ranieri, entre 1988 et 1990, avec un maillot rouge marqué par une bande horizontale blanche et bleue. Les uniformes rouges (deux ans 2003-05 et 2008 à aujourd'hui) - nous voyons aussi, comme l'ère Blanc de Riva, très chanceux[22] - il est le plus utilisé par les entreprises de Sardaigne après l'introduction sur une base permanente d'un troisième uniforme 1990; cela suit le bleu plein (1996-1998 exercice biennal et saison 2002-03), The Orange complète (1998-1900), jaune (2000/02), le maillage gris avec short rouge et des chaussettes gris (2005/06), le maillage aigue-marine avec des shorts et des chaussettes rouges (2006-07), Et le plein or (2007-08).[31][32] en 2011-12 avec l'arrivée de Kappa, ainsi que l'équipe habituelle rouge, complète aura même un quart bleu. en saison 2015-16 retourne le maillot orange après 15 ans, qui sera cependant également utilisé par les gardiens de but.[30]

Symboles nationaux

crête

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: les quatre sont morts Drapeau.

Le blason avec quatre morts est le symbole de Cagliari depuis le début et le symbole de la Sardaigne, au moins du domaine temporel aragonais. Depuis 1952, est aussi le drapeau officiel de Région autonome de Sardaigne, qui, jusqu'en 1999, était semblable à la crête du club de football. Cette année est modifiée par une loi régionale, ce qui porte le bandage sur son front et non plus sur les yeux des Maures avec votre visage plus tourné vers la gauche, mais à droite, soit dans le sens opposé all'inferitura. seulement bannière et armes de Région autonome de Sardaigne reflètent encore l'ancienne version dicte[33], mais seulement pour une question de règles héraldique.[34]

Depuis la fondation de la société en 1920 jusqu'à Championnat 1992-93, avec quelques interruptions au début de cette période, mais de façon constante de la cinquantaine partir, dans les maillots de jeu, il a figuré un seul titre de champion avec quatre morts alors qu'il ya déjà les logos officiels de la société: une rareté pour le football italien. Jusqu'à ce que les années 80 à ce sujet que quelques équipes (les Fiorentina la bottonato Lily, la Sampdoria la Bouclier de St George, la Lanerossi Vicenza la R et la Gênes ses restes emblème inchangé) avaient cousu sur le symbole de jersey, ou son emblème.[35]. Cependant, la 2012 les quatre mori sont revenus partiellement divisé en: d'abord, dans le second plein de l'équipe sarde, dans une version stylisée et les têtes se tournèrent vers la gauche, juste au-dessous du sponsor principal[1], puis en deux saisons successives du sponsor technique kappa Il les réintroduit dans le deuxième maillot blanc à la place de l'emblème de l'entreprise.

Evolution de l'emblème
Cagliari Calcio
La crête Union Sportive Cagliari utilisé jusqu'à 1971.
Cagliari Calcio
Armoiries utilisés dans les années soixante-dix et quatre-vingt.
Cagliari Calcio
Manteau après restyling recherché par Massimo Cellino et utilisé 1993-1996
Cagliari Calcio
Le logo utilisé sur les chemises de 2009 un 2015
Cagliari Calcio
Le logo d'entreprise utilisé par 2010-2011 un Championnat 2014-15
Cagliari Calcio
Le logo actuel Cagliari Calcio en cours d'utilisation du 22 Juin 2015

Au moment de 'Union Sportive Cagliari (Depuis le milieu des années 30 jusqu'à l'année de Scudetto) L'emblème officiel était un bouclier sannitico Parti Rossoblu avec un drapeau de la Sardaigne placé sur la place du bleu et une bande blanche au sommet portant le nom « US CAGLIARI ». Avec le changement de nom Cagliari Calcio les armoiries a été modifié légèrement l'agrandissement du pavillon carré sarde et centrant dans la partition, ils ont été ajoutés aux détails d'or tels que les frontières. Landes et la bande qui porte l'inscription « CAGLIARI FOOTBALL » ou parfois simplement « CAGLIARI ».

en saison 1993-94 Il a été la première refonte du logo de l'entreprise, qui, pour la première fois dans l'histoire a également été joué dans la bande de jeu. Il passe à un bouclier gothique toujours rouge et bleu partie, mais arrondie à la pointe et les hanches arrondies, les Maures noirs et sauvegardez carré devient plus petit, sur le dessus d'un rectangle blanc portant le nom de la société et la base d'un drapeau tricolore ondulé en l'honneur de Scudetto et accompagnée des mots « 1969/70 ».

Ce blason est encore modernisé trois saisons plus tard. En fait, il est grandement simplifié (via le drapeau tricolore, via le rectangle contenant le nom de la société, par l'intermédiaire de la bordure autour de l'écran qui suppose également une conformation gothique plus classique sans arrondi) mais plus important encore, en raison de l'époque sponsor technique Reebok il a fait la même chose avec Liverpool, Il est inséré à l'intérieur d'une partie ovale, mais aussi avec inversé rouge et le bleu par rapport au bouclier. Pour la première fois également, la base du bouclier, apparaît l'année de fondation de la société (1920). Ce logo restera inchangé jusqu'à la saison 2014-15, mais avec quelques modifications mineures au cours des années (écrit en blanc, puis noir, et enfin l'or. or toujours sera également placé une couronne de laurier autour de l'ovale, puis a disparu la saison dernière citée).

En été 2015 Le logo actuel est présenté, créé par la nouvelle direction dirigée par le président Tommaso Giulini. La principale nouveauté est l'ovale d'au revoir et le retour à l'écran triangulaire, avec un grossissement de l'accrocheur de Quattro Mori, qui, pour la première fois sont le support de l'emblème, tandis que la cloison de Rossoblu est limitée au contour de l'écran, dans lequel semble que les simples mots de la ville « CAGLIARI » sans année de fondation et sans nom long de l'entreprise. La deuxième nouveauté est que pour la première fois dans l'histoire, quatre sont morts à la loi adapter régionale 1999 réformant le drapeau sarde: maintenant aussi regarder à droite et à avoir le bandage sur le front et non pas sur les yeux « Symboliser l'avenir au sens de la lecture latine »[36].

hymne

Le 4 Août 2014, à l'occasion de la présentation officielle de 2014-15 saison, événement à l'appui de la candidature de la ville de Cagliari Capitale européenne de la culture 2019, est présenté au « nouvel hymne officiel » Arena Principaux événements de chantée par Sikitikis et nommé Cagliari dans le cœur, qui est chanté à la musique Je veux dormir avec vous, l'un de leurs plus grands succès.[37]

Cela remplace l'ancien hymne intitulé Nous volerons né d'un projet Elena Ledda, inspirée par les sons de Andrea Parodi (La construction a été suivie par divers artistes de la Sardaigne: le Balentes, Menhir, Silvano Lobina, Mariangela Ledda et le Blacksoul). Ceci est introduit le 2 Septembre 2007 au Cagliari jeuJuventus il est alors à peine utilisé avant les matches Rossoblu dans les deux événements. Auparavant hymne de Elena Ledda L'ancien hymne était Cagliari Grande Mario Fabiani.

Même avant cela, dans la période de 1993 à 1994 l'hymne Cagliari Sardi Monde écrit par Piero Marras et réalisée en collaboration avec d'autres artistes tels que la Sardaigne Tazenda. Dans les années 1970, l'hymne est considéré comme lieu Le Scudetto en Sardaigne un guitare sarde à la main en italien chanté par Serafino Murru initialement créé pour célébrer précisément le titre de champion 1970.

Ouvrages d'art

stade

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Amsicora Stadium, Stade Nino Manconi, Stadio Sant'Elia, Stadio Nereo Rocco, Stadio Is Arenas et Sardaigne Arena.
Cagliari Calcio
La scène Via Pola

La première étape dans l'histoire de Cagliari est le étape Stabling Meloni, dans lequel la formation Cagliari à partir du 8 Septembre, 1920 battant Torres 5-2.[1] En 1922, à l'occasion de la participation à la ligue ville est équipé d'une petite salle de tribunes et les vestiaires.[1] En Octobre 1924, il a commencé la construction du nouveau stade municipal Via Pola[1], que le Cagliari prend possession en 1928. À la mémoire de l'ancienne usine est érigée une plaque commémorative.

En 1951, le Cagliari a déménagé à stade Amsicora, qui tire son nom du légendaire héros sarde Ampsicora, protagoniste du soulèvement de son peuple contre romain en 215 av. J.-C.[38] À ce stade, l'équipe Rossoblu remportant le Scudetto en 1969-1970, avant de passer à stade Sant'Elia.[38] Sous la supervision d'un ingénieur Giorgio Lombardi, le Sant'Elia est terminé à l'été 1970 et le stade a été inauguré en Septembre 1970.

Cagliari Calcio
Le stade Amsicora

Le nouveau stade ne initialement pas des infrastructures adéquates: les routes d'accès sont mal adaptées à la taille de la structure et un parking, dans un premier temps, il ne peut contenir que 200 voitures. À l'heure actuelle lìimpianto peut contenir environ 70 000 personnes (y compris les spectateurs debout), et est payé 1,9 milliard lire, environ un quart qui sont couverts par CONI grâce à un crédit de sport d'environ 550 millions en deux tranche. De Septembre 2003 à Décembre 2003, le club joue ses matches à domicile à Stade Nino Manconi de Tempio, à la suite de l'ajustement des emplois Sant'Elia. D'Avril à Août 2012, le Cagliari joue à la place de ses matchs à domicile au Rocco Stadium Nereo de Trieste en raison de l'indisponibilité partielle Sant'Elia et certains malentendus entre le Président Cellino et le maire de Cagliari Massimo Zedda.[39][40][41]

Cagliari Calcio
la stade Sant'Elia dans les années 1970

En 2012, quitte le Sant'Elia Cagliari pour passer à l'usine temporaire est Arenas, dans la ville voisine de Quartu Sant'Elena,[42] jusqu'alors utilisé par les équipes locales Sainte-Hélène et Quartu 2000. Pour cette raison, le stade est complètement révolutionné, dans les structures et les capacités, pour tenir compte de la Championnat 2012-13. Le Is Arenas, qui peut accueillir environ 16 500 spectateurs, est construit en un peu plus de cinq mois, et a été entièrement composé d'éléments préfabriqués et de l'acier. Il est une installation consacrée exclusivement au football, piste d'athlétisme et sans barrières architecturales.[43] La partie la plus innovante du stade est appelé Main stand, entièrement à l'intérieur, avec onze Sky Box[44] Les entreprises et les VIP, pour les travailleurs locaux (vestiaires, infirmerie et une salle anti-dopage) et une aire de restauration pour les spectateurs. Le reste du stade est dans les forums dalmine, hérité de ceux montés à l'Sant'Elia 2000. Il devait être utilisé pendant trois ans par le club Rossoblu, avec une redevance annuelle de 30 000 euro commune.[45] Les débuts dans le nouveau stade a lieu le 2 Septembre 2012, pour la Serie A Cagliari-Atalanta fini 1-1. Dans la saison suivante, en raison du manque de viabilité de l'usine de Saint-Helens (qui est ensuite démantelé), le retour du club sarde à Sant'Elia, partiellement rénové et sécurisé pour permettre à la praticabilité.[46]

Suite à la formalisation du projet final pour la construction d'un nouveau stade, le Sant'Elia a été définitivement mis hors service et envoyé à la démolition à la fin de la saison 2016-2017. Pour le remplacer, la société a choisi de construire un ferrotubi temporaire du stade enduit (très similaire à celle mentionné précédemment Is Arenas) dans la zone des anciens terrains de stationnement de l'usine. Ainsi est né le Sardaigne Arena, capable de 16 233 sièges, l'exercice biennal 2017-2018 servira de Rossoblu avant-champ jusqu'à ce que la nouvelle propriété du stade (qui passera sur l'ancien site Sant'Elia) ne seront pas achevés et approuvés[47].

Centre d'entraînement

Le centre de formation est situé dans la station Sa Ruina, dans la municipalité de assemini, et jusqu'à l'été 2014 Il a été nommé Ercole Cellino, père Massimo, L'ancien président Rossoblu, qui a construit les plantes dans la première moitié des années nonante. Après l'achat de l'entreprise par Tommaso Giulini, le centre sportif a été nommé Asseminello. Ici, en plus de la première équipe, ils forment le printemps et certaines équipes de jeunes comme les étudiants nationaux, juniors, jeunes nationaux. La Primavera et les jeunes ont également contesté leurs matchs. Le centre a 3 herbe taille normale, un terrain synthétique pleine grandeur, une herbe presque taille normale, une salle de fitness et une cage en synthétique. La salle de presse est situé à côté des vestiaires. Dans le centre il y a aussi un hôtel et un spa. L'hôtel dispose de 15 chambres, dont 10 chambres doubles et 5 chambres simples, un Président Suite et une Suite Junior. Il y a une salle de conférence pouvant accueillir un minimum de 20 personnes à un maximum de 150 personnes Il y a un restaurant qui propose également une cuisine internationale.[48]

société

Cagliari Calcio
Tommaso Giulini, Président du club sarde à partir de 2014

Cagliari Calcio est corporation commandé par un Conseil d'administration actuellement présidé par Tommaso Giulini, 100% des actions appartient à Groupe Fluorsid.[49] Le budget de la société de l'île a pris fin en 2013 avec une perte de 985.000 euros et un chiffre d'affaires en baisse de 30%. La hausse des revenus proviennent de la vente de les droits de télévision dont le montant à environ 30,6 millions d'euros.[50] Le Cagliari contrôle deux sociétés ayant une valeur comptable de 45.042.931 euros inchangé par rapport à l'année précédente: il est un « SGS Service des sports » (General Ltd. 45 millions), 90% et contrôlés « service Cagliari Miami Floride Etats-Unis » (42 391 euro), 51%; Aussi Cagliari possède également des actions de Banca di Cagliari, figurant dans les comptes de 50 000 euros.[51]

Les frais de personnel se sont élevées à 22 millions € (avec un taux de rotation de 50%), les étiquettes de dépréciation est de 7,5 millions d'euros, alors que les dépenses pour les services de 9,4 millions en raison des coûts de Stadio Is Arenas, Cependant, les coûts de production se montent à 50,5 millions d'euros.[50] Les capitaux propres est positive, un montant d'environ 29 millions d'euros et les fonds 34,5% de l'actif et le passif se sont élevés à 43 millions. La dette bancaire est équivalent à 7,6 millions, 10 millions sont ceux d'autres clubs pour créances pour un total de 3,6 millions.[50]

Organisation d'entreprise

Le personnel mis à jour au 1 Septembre ici 2016.[52]

Le personnel de la zone administrative
organisation

Conseil d'administration
  • Italie Massimo Delogu
  • Italie Pasquale Lavanga
  • Italie Lior Metzinger
  • Italie Stefano Signorelli

Commissaires aux comptes
  • Italie Luigi Zucca
  • Italie Giovanni Pinna Parpaglia
  • Italie Stefano Verna

organisation exécutif
  • Italie Giovanni Rossi - Directeur sportif
  • Italie Mario Beretta - gestionnaire de Offspring
  • Italie Matteo Stagno - Secrétaire général des sports
  • Italie Oscar Erriu - Responsable des activités de base
  • Italie Roberto Colombo - Team Manager
  • Italie Franco Marongiu - Responsable Infrastructure et sécurité
  • Italie Federica Vargiu - Responsable Marketing
  • Italie Alessandro Steri - Directeur des communications
  • Italie Danila Fenu - Responsable de la comptabilité et du personnel
  • Italie Mauro Congia - chef de l'administration et des rapports
  • Italie Stefano Fenu - Ticket directeur
  • Italie Andrea Muggianu - chef de la sécurité Stade
  • Italie Andrea Atzori - Supporter Agent de liaison


Les logos publicitaires sur le maillot est apparu au départ de Cagliari 1980, avec l'achat de l'entreprise par Alvaro Amarugi et contemporain L'élimination de l'interdiction de parrainage sur les uniformes par le FIGC. Suite à la chronologie des sponsors techniques et fournisseurs.[53][54]

Cagliari Calcio
Oreste Lamagni portant l'un des premier maillage commercial Cagliari
Chronologie des sponsors techniques
  • 1982-1984 Fabra
  • 1984-1986 Ennerre
  • 1986-1989 Latas
  • 1989-1990 Ennerre
  • 1990-1993 Umbro
  • 1993-1996 Erreà
  • 1996-1998 Reebok
  • 1998-2000 Biemme
  • 2000-2002 uhlsport
  • 2002-2005 A-ligne
  • 2005-2007 ASICS
  • 2007-2008 Umbro
  • 2008-2011 Macron
  • 2011-2016 kappa
  • 2016-2019 Macron[55]
Chronologie des sponsors officiels
  • 1981-1983 Ariostea
  • OTC 1983-1984
  • 1984-1993 Sardi Fromage de brebis
  • 1993-2001 Pecorino
  • 2001-2006 Terra Sarda (marque touristique Région autonome de Sardaigne)
  • 2006-2009 Tiscali
  • 2009-2011 Dahlia TV
  • Sardegna 2011-2012 (marque touristique Région autonome de Sardaigne)
  • Sardegna 2012-2014 (marque touristique Région autonome de Sardaigne) Tirrenia (Deuxième sponsor mesh)
  • Sardegna 2014-2015 (marque touristique Région autonome de Sardaigne) (Jusqu'à '8 décembre 2014), Tiscali (Maille deuxième sponsor), Intesa Sanpaolo (Commanditaire retromaglia). En raison d'un différend entre la Région de Sardaigne et Cagliari Calcio en ce qui concerne le financement régional pour les sardines clubs professionnels, la société a décidé de remplacer la marque de la région avec le commanditaire temporaire pour un ou plusieurs lots: Brigante[56], Sol.Bat.[57], fromage romano[58], ICIB[59], IN.ECO[60], IziPlay[61], Fluorsid[62], Termomeccanica Energy[63], Subito.it[64], vestis[65], Groupe Voyage Sardaigne (avec marque Portalesardegna.com)[66], CRAI[67], Je typhus positif (une association dans la mémoire de Candido Cannavò)[68] et le système d'alarme.[69].
  • 2015-2016 EP[70], Energit, Spontini[71], Azimut investissements[72], studio Verna[73], fromage romano[74], artisanat île de Sardaigne, Groupe Grendi[75], Eva Furniture
  • ISLAND 2016-2017 artisanat de la Sardaigne, Ichnusa bière (Deuxième commanditaire de maille), Eva Ameublement (sponsor retromaglia), Azimut investissements (Sponsor retromaglia Coupe d'Italie).
  • ISLAND 2017-2018 artisanat de la Sardaigne, Ichnusa bière (Deuxième commanditaire de maille), Nieddittas (sponsor retromaglia), Azimut investissements (Sponsor retromaglia Coupe d'Italie)


Secteur des jeunes

Cagliari Calcio
Gianluca Festa, de la pépinière en Europe avec Cagliari

Les jeunes de Cagliari Calcio se compose de sélections qui militent en championnats: ressort[76], Sous 17 A B[77], Moins de 17 ans Lega Pro[78], Moins de 15 National[79] et régional Giovanissimi[80].

L'école de football est composée des équipes suivantes: Juniors provinciales, débutants 2004 2005 Rossi débutants, débutants 2005 Bleu, 2006 poussins, poussins 2007 Little Friends[81].

La particularité principale de la jeunesse de Cagliari est composé presque exclusivement de joueurs nés et élevés en Sardaigne Ce modèle d'organisation a été créé et conçu par l'ancien chef du secteur de la jeunesse Gianfranco Matteoli, ancien joueur Como, Inter et Cagliari.[82]

Les activités de la jeunesse Rossoblu ont lieu au Centre sportif "Asseminello"[83]. à Sa Ruina à assemini, à environ 15 kilomètres de Cagliari, où il est aussi entraîneur de la première équipe. La pépinière a des centaines de garçons, appartenant à dix équipes réparties entre les branches de Cagliari et Oristano, où il y a aussi une école de football.

Le chef du secteur de la jeunesse Mario Beretta[84]. L'entraîneur de la Primavera est Max Canzi[76]. La direction du centre de la jeunesse de Cagliari coûte au moins 600 000 euros par an, y compris les frais de Voyage, hôtels et repas loués.[82] Au fil des décennies, les jeunes de Cagliari a considérablement enrichi le personnel de la première équipe, tandis que d'autres joueurs ont fait la fortune des importantes équipes italiennes et étrangères. Parmi à laisser les joueurs les plus importants de la pépinière il y a Rossoblu Gianluca Festa, protagoniste de la montée de la Serie C1 à A la fin des années 1980 et début des années 1990 et l'UEFA se qualifier en 1993.[85] Parmi les fichiers système de jeunesse Cagliari a vu des joueurs comme Mario Tiddia, Renato Copparoni, Luigi Piras, Daniele Goletti, Roberto Dore, Sandro Loi, Antonio Ravot, Vittorio Pusceddu, Mauro Valentini, Marco Branca, Enzo Maresca, Fabio Liverani, Alessio Scarpi, Andrea Pisanu, Giovanni Sulcis, Emiliano Melis, Andrea Capone, Davide Carrus et Andrea Cocco. Ces dernières années, ils ont commencé à tricoter des joueurs comme attaquants rossoblu Daniele Ragatzu et Marco Sau, milieux de terrain Marco Mancosu, Nicolò Barella et Alessandro Deiola, défenseurs Dario Del Fabro, Nicola Murru et Francesco Pisano. Ce dernier est l'un des joueurs les plus apparitions dans Serie A Cagliari équipe.[86]

Cagliari Calcio et la culture de masse

Le Cagliari, étant l'un des plus grands clubs d 'Italie, Il est souvent présent dans divers travaux de culture italienne.

En ce qui concerne la télévision célèbre est les fans de la parodie du club sarde Aldo, Giovanni Jacques au cours de Mai Gol dire.[87]

magazine officiel du club coeur Rossoblu, Il a fondé en Septembre 2006, réalisé par Roberto Montesi. Il repose sur une base mensuelle, a un tirage de 2000 exemplaires et la distribution est concentrée dans province de Cagliari, où il peut être acheté en kiosque 480.[88]

Les entraîneurs et les présidents

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Entraîneurs Cagliari Calcio et Présidents de Cagliari Calcio.

Voici une liste des entraîneurs et présidents Cagliari après sa constitution aujourd'hui.

Les entraîneurs
présidents
  • 1920-1921 Italie Gaetano Fichera
  • 1921-1922 Italie Antonio Zedda
  • 1922-1923 Italie Angelo Prunas
  • 1923-1926 Italie Agostino Cugusi
  • 1926-1928 Italie Vittorio Treize
  • 1928-1929 Italie Carlo Costa Marras
  • 1929-1931 Italie Enzo Comi
  • 1931 Italie Giovan Battista Bosazza
  • 1931-1932 Italie Guido Boero
    Italie Cao Vitale
  • 1932-1933 Italie Cao Vitale
    Italie Enrico Endrich
  • 1933-1934 Italie Pietro Faggioli
  • 1934-1935 Italie Aldo Vacca
  • 1935-1940 Italie Mario Banditelli
  • 1940-1944 Italie Giuseppe Depperu
  • 1944-1946 Italie Eugenio Camboni
  • 1946-1947 Italie Umberto Ceccarelli
  • 1947-1948 Italie Umberto Ceccarelli
    Italie Emilio Zunino
  • 1948-1949 Italie Emilio Zunino
    Italie Domenico Loi
  • 1949-1952 Italie Domenico Loi
  • 1952-1953 Italie Domenico Loi
    Italie Sforza (commissaire)
  • 1953-1954 Italie Pietro Leo
  • 1954-1955 Italie Efisio Corrias
  • 1955-1957 Italie Ennio Dalmasso
  • 1957-1958 Italie Ennio Dalmasso
    Italie Giuseppe Meloni
  • 1958-1960 Italie Giuseppe Meloni
  • 1960-1968 Italie Enrico Rocca
  • 1968 Italie Lombardi (commissaire)
  • 1968-1971 Italie Efisio Corrias
  • 1971-1973 Italie Paolo Marras
  • 1973-1976 Italie Andrea Arrica
  • 1976-1981 Italie Mariano Delogu
  • 1981-1984 Italie Alvaro Amarugi
  • 1984-1986 Italie Fausto Moi
  • 1986-1987 Italie Gigi Riva
    Italie Lucio Cordeddu
  • 1987-1992 Italie Antonio Orrù
  • 1992-2005 Italie Massimo Cellino
  • 2005-2006 Italie Bruno Ghirardi
  • 2006-2014 Italie Massimo Cellino
  • 2014-présent Italie Tommaso Giulini

football

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Cagliari Calcio Football.

Temple de la renommée

Voici une liste des membres du Temple de la renommée Cagliari.

Cagliari Calcio
Nené
Cagliari Calcio
Mario Martiradonna

Ce qui suit est la Top 11 Rossoblu - La plus forte jamais, la formation nominale par les fans comprenant Rossoblu le meilleur jamais.[89]

capitaines

Ci-dessous la liste des capitaines de Cagliari après sa constitution aujourd'hui.[90]

Cagliari Calcio
Enrico Spinosi
Cagliari Calcio
Aldo Firicano

Les gagnants des titres

Les champions du monde

Le Cagliari et le football national

[91]

Cagliari Calcio
Enrico Albertosi, le gardien de l'Italie la Coupe du Monde au Mexique en 1970

Le premier joueur des entreprises Cagliari à jouer dans équipe nationale il est Gigi Riva, qui débutera le 27 Juin 1965 à Italie-Hongrie (1-2): La pointe porte le gilet Italie jusqu'en 1974, marquant 35 buts en 42 apparitions (premier marqueur bleu de tous les temps), remportant le Championnat d'Europe 1968 et en terminant deuxième à Championnat du monde 1970. À la suite de l'atterrissage du club dans le haut vol, portez aussi le bleu Francesco Rizzo, Pierluigi Cera, Roberto Boninsegna, Sergio Gori, Comunardo Niccolai, Enrico Albertosi et Angelo Domenghini: Dans l'équipe pour la Coupe du Monde mexicain 1970 il y a six éléments Rossoblu, des échantillons frais de l'Italie.

Au total, 20 joueurs appelés dans la rossoblu nationale A 1965-2015.[92]

Cagliari Calcio
Franco Selvaggi, champion du monde avec la Squadra Azzurra en Espagne en 1982

19 Avril 1981, dans le sympathique Italie-Allemagne de l'Est, aussi Franco Selvaggi Il a fait ses débuts dans l'équipe nationale.[93] Parmi ceux qui sont appelés des 2000 il y a Mauro Esposito, Antonio Langella, Pasquale Foggia, Davide Biondini, Andrea Lazzari et Federico Marchetti: Il remplace dans l'objectif Gianluigi Buffon au Championnat du Monde 2010.[94]

Ces dernières années, il y a eu plus de réunions de Andrea Cossu[95], Davide Astori, Marco Sau, Luca Rossettini, Michael Agazzi et Nicolò Barella.

Cossu, Sau et civière sont le seul sarde 3 de 7 au total devait être appelé pendant les Rossoblu période de combativité (Gianfranco Matteoli et Gianfranco Zola ont été convoqués lors militaient dans d'autres clubs tout en Antonello Cuccureddu et Salvatore Sirigu Ils ont jamais été les joueurs de Cagliari). [96]

en 1990 la collaboration entre l'entreprise et l'agent sportif Paco Casal Il apporte de nombreux joueurs dell 'Uruguay à jouer dans Sardaigne: Parmi les plus célèbres, Enzo Francescoli (Trois fois champion sud-américain, 1983-1995) Fabian O'Neill, Darío Silva, Josè Herrera, Luis Alberto Romero, Diego Luis López, Nelson Abeijón, Joe Bizera et Fabián Carini.

Parmi les joueurs Africains, Ils comprennent: David Nyathi, Eric Tinkler (Afrique du Sud) Jason Mayélé (République démocratique du Congo) Mohamed Kallon (Sierra Leone) Patrick Mboma (Cameroun). Parmi les joueurs les plus importants américain, rappelez-vous à la place: Julio César Dely Valdés (Panama) David Suazo, Edgar Álvarez (Honduras) Víctor Ibarbo (Colombie) Mauricio Pinilla (Chili).

En ce qui concerne les acteurs européens, Radja Nainggolan et Luis Oliveira Ils défendent les couleurs de la Belgique, Agim Ibraimi ceux de Macédoine, tandis que Albin Ekdal il a commencé à la Suède.[97][98] au euro 2016 nouvelle Rossoblu de signature Bruno Alves Il a remporté le titre avec Portugal, tandis que le défenseur Bartosz Salamon, après le spectacle avec le maillot rouge et bleu est de retour à porter la chemise de Pologne[99]

réalisations

Compétitions nationales

  • Scudetto.svg Championnat d'Italie1
1969-1970
  • Coupe Ali Vittoria.svg Ligue italienne Serie B1
2015-2016
  • Série C italienne1
1951-1952
  • Rosette Coupe d'Italie LegaPro.svg Coupe d'Italie Serie C1
1988-1989

compétitions inter-régionales

  • première Division1
1930-1931 (Tour final du Sud)
  • Série C italienne1
1961-1962 (Groupe B)
1988-1989 (Groupe B)

autres classements

  • serie A
Deuxième place: 1968-1969
  • Coupe d'Italie
Deuxième place: 1968-1969
Troisième place: 1969-1970
Demi-finale: 1986-1987, 1999-2000, 2004-2005
  • Coupe de l'UEFA
Demi-finale: 1993-1994
  • serie B
Deuxième place: 1963-1964, 1978-1979, 2003-2004

honneurs

  • MeritoSportivo1.png Gold Star pour le mérite sportif: 1975[100]

Statistiques et records

La participation aux championnats

niveau catégorie investissements début La saison dernière total
1 serie A 38 1964-1965 2017-2018 38
2 serie B 29 1931-1932 2015-2016 29
3 Ligue du sud 3 1928-1929 1930-1931 14
série C 9 1936-1937 1961-1962
serie C1 2 1987-1988 1988-1989

ligues amateurs

niveau catégorie investissements début La saison dernière total
R Championnat Sardo 9 1926-1927 1946-1947 9

La participation aux coupes nationales

concurrence investissements début La saison dernière total
Coupe d'Italie 59 1935-1936 2017-2018 60
Coupe d'Italie Serie C 1 1988-1989

La participation à des compétitions de l'UEFA

compétition de l'UEFA investissements début La saison dernière total
Coupe d'Europe Europe / Ligue des Champions 1 1970-1971 3
Coupe UEFA / Europa League 2 1972-1973 1993-1994

Statistiques de l'équipe

Cagliari Calcio
Daniele Conti

En 88 saisons à jouer à partir de 1928, le début officiel de la ligue, Cagliari Calcio a joué 38 championnats de la série Maximum, tout en serie A, remportant le titre en 1969-1970, venant en deuxième 1968-1969, quatrième 1971-1972 et la finition dans les six premières places à sept reprises (1965, 1967, 1969, 1970, 1972, 1981, 1993). Il se classe au deuxième rang parmi les équipes de l'Italie du Sud pour le nombre d'actions en Serie A après Naples, et au 14e rang sur 60 équipes dans la classement perpétuel de Serie A.[6]

D'après les matches officiels joués jusqu'à présent, la meilleure victoire de Cagliari est le 7-0 du 3 Octobre, 1948 contre la Pistoiese, alors que le pire est la défaite 6-0 contre souffrit Gallaratese 22 avril 1948.[101]

Cagliari a pour objectif de moins d'enregistrements soutenus dans une ligue de 16 équipes (11), enregistrées dans la saison Scudetto. D'autres primates qui concernent le côté de la Sardaigne sont les 49 buts marqués en Championnat 1998-1999, plus grand nombre de buts marqués par Cagliari dans un championnat de 18 équipes, les 17 victoires de 1969-1970, plus grand nombre de victoires dans une ligue, les deux défaites dans la même saison, moins défaites dans un championnat unique, et 76 buts encaissés en 2016-17, record négatif des buts contre Cagliari en Serie A.[102]

L'achat le plus cher de l'histoire de Cagliari est à Fabrizio Cammarata en 2000 par Vérone pour 14 milliards de lires,[102] alors que la mission la plus enrichissante est à Alessandro Matri Juventus pour 18 millions euro plus de la moitié de la carte du défenseur Lorenzo Ariaudo en 2011.[103]

Statistiques individuelles

Le joueur qui détient le record des apparitions dans les championnats avec la chemise rouge et bleu est Daniele Conti, avec 434 apparitions (333 en Serie A, et 101 en B), suivie par Mario Brugnera avec 328 apparitions (227 à 101 A, B) et en Gigi Piras avec 320 apparitions (132 A, 188 B) dans; la primauté en ce qui concerne la seule Serie A encore jusqu'à Conti avec 333 apparitions, suivie Nené avec 311 apparitions, et Gigi Riva 289.[86]

Le joueur qui a marqué plus de buts avec le maillot de l'équipe de Riva de l'île avec 164 buts (156 en Serie A, 8 B) de 1963 à 1976. A la suite du Honduras David Suazo avec 94 centres (44 A, 50 B) et en Piras avec 87 réseaux (31 A, 56 dans B).[9] Riva détient aussi le record pour les buts en Serie A seul, alors que le record de Suazo de plus de buts en une seule saison, avec 22 buts en 2005-06.[104]

Le gardien de but avec les apparences pour Cagliari plus et est mario ielpo avec 205 apparitions entre A, B et C1, tandis que le record inégalé appartient à Adriano Reginato 712 minutes feuille propre établie dans la saison 1966-1967.[105] Alessandro Matri en cohabitation avec Riva détient le record pour le plus de buts consécutifs pour Cagliari avec 7 centres.[106] Enfin, les joueurs qui ont réussi à obtenir un hat-trick en Serie A sont Riva (deux fois) Mancin, Piras, Dely Valdés, Oliveira, Mboma, Miguel da Silva Ânderson "Nenê" Larrivey, Pinilla, Ibarbo[107] et Ekdal.[108]

Les documents suivants et la participation des joueurs de la ligue de notation Cagliari après sa constitution aujourd'hui.[109][110]

Toujours en ligne[86]
réseaux enregistrement[9]


Fan club

Dans la dernière enquête officielle de Lega Serie A, datant de 2013, Cagliari Calcio a été la 8e équipe d 'Italie le nombre de fans, avec 446,376 supporters.[7] Une enquête indépendante réalisée par « Studio Grizzaffi », une société spécialisée dans la recherche sur le marché, et publié par 3 Octobre 2015, à la place placé Cagliari à la 11ème place, à égalité avec Torino, et en référence à la saison 2014-2015.[111]

histoire

Cagliari Calcio
Une image de la Curva Nord fin des années 1980

Les supporters organisés de Cagliari a été fondée en 1970, après avoir remporté le championnat en Championnat 1969-1970: Ils seront ensuite former des groupes "Fossa Ultrà" et "Les partisans Commando Ultras" (Jeunes CUYS). En 1985, il se réunissent pour former le « Cagliari Curva Nord Ultras » (UCCN), accompagné des « Aigles ». Ils sont formés à la suite des « Crazy Boys », la « Brigade S. Elia », les « Panthers », les « rebelles », les « Les Misérables », le « Welt Schmerz », le « Bunker peau », le « Furious » ce dernier, en 1989, de la fusion de petits groupes radicaux, et les « Old Faces », l'extrême droite (dissous à la suite de Cagliari-Ascoli en 1999-1900 Coupe d'Italie).[112]

En Février 1987, puis viennent les « Sconvolts »: prendre fin des années 1980, après la relégation serie C1. Ensemble avec les Furious Sconvolts entraînement pour plusieurs années, les ventilateurs: le premier est situé dans la partie supérieure, la seconde dans le fond; la division est causée par une scission en raison de la mentalité différente. La guerre interne entraîne l'élimination forcée en 2000 de la courbe Furious Nord. Parmi les raisons il y a aussi la perte deux fois, la bannière: le fans de Milan, en 1991-1992, et par membre Ancône, au début des années 2000.[112] Le point de rencontre des amateurs pour célébrer le succès de l'équipe est Yenne Square, où la statue de Carlo Felice est habillé en rouge et bleu dans la célébration du salut ou de promotion dans A.

Le jumelage et la rivalité

Après la fin du jumelage avec Foggia, les fans de Cagliari n'a que des amitiés. Le plus important est celui avec le 'Olbia, avec « Sconvolts » amis de « Misfits » et le « Furious » en bons termes avec la « Brigade Blanche ».[112] D'autres relations d'amitié et de respect mutuel que nous avons avec sardines Carbonia, Nuorese et Calangianus (Pour former une fraction principalement contre-Torres)[113]. Dans le passé, en plus de celui avec le Foggia, il y avait des relations de jumelage ou d'amitié sont devenus rivalité avec les fans de Torres, Hellas Vérone, Inter, Gênes, Bari, Naples, Ancône et Lazio.[114][115]

La rivalité la plus ressenti est le Torres, avec des affrontements violents dans une ambiance conviviale en 1999.[112] Rapport d'hostilité même avec Naples, après des affrontements entre les partisans et la police a eu lieu en 1997 à l'occasion du salut des séries éliminatoires Cagliari-Plaisance la stade San Paolo[116][117] et Milan, en raison du jumelage qu'il y avait un coin Inter.[115][118]

Headcount

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Cagliari Calcio 2017-2018.

Rosa

Rosa et la numérotation sont mises à jour au 1 Septembre 2017.[119].

N. rôle joueur
1 Brésil P Rafael
2 Pays-Bas Gregory van der Wiel
3 Italie Marco Andreolli
4 Italie C Daniele Dessena (C)
7 Italie C Andrea Cossu (VC)
8 Italie C Luca Cigarini
9 Italie A Niccolò Giannetti
10 Brésil C João Pedro
12 Belgique Senna Miangue
13 Italie Filippo Romagna
16 Italie C Paolo Faragò
17 Brésil A Diego Farias
N. rôle joueur
18 Italie C Nicolò Barella
19 Italie Fabio Pisacane
20 Italie C Simone Padoin
21 Moldavie C Artur Ioniţă
23 Italie Luca Ceppitelli
24 Italie Marco Capuano
25 Italie A Marco Sau
26 Italie P Luca Crosta
27 Italie C Alessandro Deiola
28 Italie P Alessio Cragno
30 Italie A Leonardo Pavoletti
36 Italie A Federico Melchiorri

Coaching personnel

Le personnel mis à jour le 19 Octobre 2017.[120]

personnel
le personnel d'entraîneurs première équipe
  • Uruguay Diego López- entraîneur
  • Italie Michele Fini- L'entraîneur adjoint
  • Italie Alessandro Agostini- assistant technique
  • Italie Marco Cossu - Analyse de match
  • Italie David Dei - entraîneur Goalkeeping
  • Italie Michele Santoni - coordonnateur de la formation
  • Italie Agostino Tibaldi - Formateur
  • Italie Andrea Caronti - Formateur
  • Italie Francesco Fois - Récupération blessé

Le personnel médical
  • Italie Marco Scorcu - Santé Responsable
  • Italie Roberto Mura - première équipe médicale
  • Italie Stefano Frau - Physiothérapeute
  • Italie Salvatore Congiu - Physiothérapeute
  • Italie Simone Ruggiu - Physiothérapeute


notes

  1. ^ à b c et fa g h la j k l m n ou p q r s t u v w x y z aa ab histoire, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  2. ^ nouveau top Riva meilleur buteur, en Corriere della Sera. Extrait le 15 Novembre, 2012.
  3. ^ Première classe!, cagliaricalcio.com, le 20 mai, ici 2016. Récupéré le 8 Août, 2016.
  4. ^ Histoire de la Coupe d'Italie, en Corriere della Sera. Récupéré le 8 Août, 2016.
  5. ^ Parmi les précédents lauréats Italie Pro League Cup, lega-pro.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  6. ^ à b Panini Almanach 2014, p. 116.
  7. ^ à b Diego Tari, Les données sur les fans italiens de Lega Calcio Serie A, tifosobilanciato.it. Récupéré le 13 Février, 2016.
  8. ^ Buteurs, figc.it. Extrait le 15 Novembre, 2012.
  9. ^ à b c les artilleurs, cagliaricalcio.net. Extrait le 15 Novembre, 2012 (Déposé par 'URL d'origine 26 mars 2014).
  10. ^ "A", "B" et "C", trio de premières: seulement quatre équipes comme Cagliari, sur sardegnasport.com, 20 mai 2016.
  11. ^ à b L'Unione Sarda, p. 240.
  12. ^ Lorsque l'Atletico Madrid a également été fatale à la Coupe Cagliari (VIDEO), sur CagliariNews24.com. Récupéré le 21 Octobre, ici à 2015.
  13. ^ Entretien avec Edmondo Fabbri, Décembre 1974, sur www.storiedicalcio.altervista.org. Récupéré le 21 Octobre, ici à 2015.
  14. ^ Parlez Cannito, l'homme de l'orange "condamné" le Cagliari à B - Sports - L'Union Sarda.it, sur L'Union Sarda.it. Récupéré 22 Octobre, ici à 2015.
  15. ^ Joueur sud-américain de l'année 1984, sur www.rsssf.com. Récupéré le 21 Octobre, ici à 2015.
  16. ^ Vargas, pp. 122-148.
  17. ^ Vargas, pp. 150-172.
  18. ^ Giulini: "Maintenant, l'innovation et l'internationalisation." Cellino: « garanties Fluorsid » OFFICIEL, sardegnasport.com, le 11 Juin 2014. Récupéré 10 Août, 2014.
  19. ^ Des livres crochet Torres 1903-2003, 100 ans de football Sassari et KentAnnos - dell'Olbia histoire du football depuis le début du troisième millénaire Divers auteurs, Geo Edizioni srl, Empoli (FI).
  20. ^ à b Mario Fadda, La véritable histoire Mesh Del Cagliari, Createspace Independent Publishing Platform, 2016, p. 29, ISBN 978-1523903115.
  21. ^ L'histoire de Cagliari 1920-1929, miniblogcagliaricalcio.blogspot.it.
  22. ^ à b c confusion, p. 34
  23. ^ 8 septembre 1920: Cagliari-Torres 5-2 et si elle a été le premier match de l'histoire?, sardegnasport.com, le 7 Septembre 2015. 20 Octobre Récupéré, 2017.
  24. ^ Mario Fadda, CE QUI A ÉTÉ LE PREMIER MESH CAGLIARI? Dissipant A MYTHE, soccerstyle24.it, le 26 Juin, ici 2016. 20 Octobre Récupéré, 2017.
  25. ^ Cagliari, réécrivez votre histoire! Nerazzurro ou Rossoblu? Voici comment il est vraiment passé, sardegnasport.com, le 9 Septembre 2015. 20 Octobre Récupéré, 2017.
  26. ^ Daniele Costantini, Retour au football - Un saut en arrière pour, 26 Octobre, 1985 ..., sur soccerstyle24.it, 30 octobre 2015.
  27. ^ à b colours-of-football.com Cagliari Calcio , colours-of-football.com. Récupéré le 3 Septembre 2014.
  28. ^ Tricots il n'y a pas un, postadelgufo.it. Consulté le 14 Novembre, 2012.
  29. ^ Les nouveaux maillots de Cagliari 2013-2014 Kappa, retourne loin la bande diagonale, passionemaglie.it, le 7 Août 2013. Récupéré le 6 Février, 2014.
  30. ^ à b Cagliari et les nouveaux t-shirts: quelques innovations, la Amarcord (VIDEO), sardegnasport.com, le 27 Juillet 2015. Récupéré 28 Juillet, ici à 2015.
  31. ^ Jersey Aquamarine Asics, colours-of-football.com. Consulté le 14 Novembre, 2012.
  32. ^ Or complète Umbro, colours-of-football.com. Consulté le 14 Novembre, 2012.
  33. ^ Portail Touristique, Région autonome de Sardaigne. Récupéré 25 mai 2014.
  34. ^ Le nouveau blason de Cagliari Calcio en prévision de l'avenir, passionemaglie.it. Récupéré le 23 Juin, ici à 2015.
  35. ^ La naissance des mascottes, les bras et le premier album autocollant Panini, passionemaglie.it. Récupéré le 23 Juin, ici à 2015.
  36. ^ La marque est renouvelée, cagliaricalcio.com. Récupéré le 23 Juin, ici à 2015.
  37. ^ Les Sikitikis signe l'hymne appelé du Rossoblu « Cagliari dans nos coeurs », unionesarda.it.
  38. ^ à b Lorsque vous jouez all'Amsicora, quasirete.gazzetta.it. Récupéré le 10 Octobre 2012.
  39. ^ Convient au Sant'Elia, mais le Cagliari joue à Trieste, calciopress.net. Consulté le 14 Décembre, 2012.
  40. ^ Serie A, Cagliari-Inter est joué à Trieste. Sant'Elia inutilisable, Paolillo a confirmé le transfert, Corriere della Sera. Consulté le 14 Décembre, 2012.
  41. ^ Le jeu de Cagliari à Trieste mais Zedda fait un tiret, « la ville est en train de faire tout », sardegnaoggi.it. Consulté le 14 Décembre, 2012.
  42. ^ Sant'Elia au revoir, 'Is Arenas' est en fait, la République. Récupéré le 10 Octobre 2012.
  43. ^ (PDF) Le nouveau Is Arenas. ici Prêt en cinq mois est le projet (PDF), Sardaigne Daily. Récupéré le 10 Octobre 2012 (Déposé par 'URL d'origine 7 septembre 2012).
  44. ^ Sky Box Stadio Is Arenas, cagliaricalcio.net. Consulté le 14 Décembre, 2012.
  45. ^ Is Arenas, un stade de 16 000 places pour Cagliari. Mardi le feu vert du Conseil de Quartu, radiopress.it. Consulté le 14 Décembre, 2012 (Déposé par 'URL d'origine 3 août 2012).
  46. ^ joint, cagliaricalcio.net, le 23 Août 2013. Récupéré 10 Février, 2014.
  47. ^ Cagliari, idée de la scène temporaire près du Sant'Elia - cagliarinews24.com, 7 avril 2016
  48. ^ Centre sportif, cagliaricalcio.net. Extrait le 15 Novembre, 2012.
  49. ^ Acquisition de Cagliari Calcio par groupe Fluorsid, cagliaricalcio.net, le 11 Juin 2014. Récupéré 10 Septembre, 2014.
  50. ^ à b c Marco Bellinazzo, En attendant Leeds, Cagliari se termine 2013 avec un rouge par un million et un chiffre d'affaires en baisse de 30%, en Il Sole 24 Ore, 27 février 2014. 9 Septembre Récupéré, 2014.
  51. ^ Luca Marotta, Cagliari Budget 2010/11: perte d'attente pour le nouveau stade, luckmar.blogspot.it. 9 Janvier Récupéré, 2013.
  52. ^ Organisation Cagliari Calcio, cagliaricalcio.com. Récupéré le 13 Septembre, 2016.
  53. ^ Statistiques Sponsor techniques, archiviorossoblu.it. 9 Août Récupéré, 2016.
  54. ^ Statistiques Sponsor principal, archiviorossoblu.it. 9 Août Récupéré, 2016.
  55. ^ Macron nouveau sponsor technique de Cagliari Calcio pour les trois prochaines saisons, cagliaricalcio.com 1er Juillet ici 2016.
  56. ^ La marque Brigante sur le maillage Cagliari, cagliaricalcio.com, le 12 Décembre 2014.
  57. ^ SolBAT chemise sponsor pour la course avec Palerme, cagliaricalcio.com, le 5 Janvier à 2015.
  58. ^ Pecorino romano nouveau sponsor pour les quatre prochaines courses, cagliaricalcio.com, le 10 Janvier 2015.
  59. ^ ICIB nouveau sponsor maillot, cagliaricalcio.com, le 29 Janvier 2015.
  60. ^ IN.ECO nouveau sponsor maillot, cagliaricalcio.com, le 5 Février 2015.
  61. ^ IziPlay nouveau sponsor maillot, cagliaricalcio.com, le 13 Février 2015.
  62. ^ Fluorsid nouveau sponsor maillot, cagliaricalcio.com, le 19 Février 2015.
  63. ^ Energy Termomeccanica nouveau sponsor maillot, cagliaricalcio.com, le 27 Février 2015.
  64. ^ Subito.it nouveau sponsor maillot, cagliaricalcio.com, le 6 Mars à 2015.
  65. ^ Vestis nouveau sponsor principal, cagliaricalcio.com, le 18 Avril 2015.
  66. ^ Sardaigne Groupe Voyage sponsor principal pour les matchs contre la Fiorentina et Chievo, cagliaricalcio.com, le 24 Avril 2015.
  67. ^ CRAI nouveau sponsor principal, cagliaricalcio.com, le 8 mai 2015.
  68. ^ IO Typhoïde positif ?? sur le maillage Cagliari, cagliaricalcio.com, le 15 mai 2015.
  69. ^ Système d'alarme nouveau sponsor maillot, cagliaricalcio.com, le 22 mai 2015.
  70. ^ autour jambe du championnat Serie B 2015-2016
  71. ^ 8e journée du championnat.
  72. ^ Quatrième tour de Coupe d'Italie 2015-2016.
  73. ^ Ronde du Coupe d'Italie 2015-2016.
  74. ^ Quatrième tour de Coupe d'Italie 2015-2016 et du 16 au 21ème jour du championnat.
  75. ^ A partir du 25e jour du championnat.
  76. ^ à b équipe printemps, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  77. ^ Équipe des moins de 17 A B, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  78. ^ L'équipe des moins de 17 Lega Pro, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  79. ^ Sous-15 de l'équipe nationale, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  80. ^ Équipe régionale Juniors, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  81. ^ Les équipes jeunes, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  82. ^ à b Cagliari, une île dans la commande, en Gazzetta dello Sport, 13 décembre 2006. Récupéré le 8 Août, 2016.
  83. ^ Centre sportif, cagliaricalcio.com. Récupéré le 8 Août, 2016.
  84. ^ Mario Beretta Chef du secteur de la jeunesse, cagliaricalcio.com, le 26 mai à 2015.
  85. ^ football, volume 10, p. 10.
  86. ^ à b c Fréquentation joueurs Statistiques - Serie A, archiviorossoblu.it. Récupéré le 8 Août, 2016.
  87. ^ Gabriella Mancini, Ajo, patagarri Lorsque le trio Cagliari acclamant, en Gazzetta dello Sport, 28 décembre 2011. 9 Août Récupéré, 2016.
  88. ^ Coeur Rossoblu, le journal officiel de Cagliari Calcio, cagliaricalcio.com. 9 Août Récupéré, 2016.
  89. ^ Équipe Of Dreams, http://www.cagliaricalcio.com/.
  90. ^ De l'album "football« Panini. Depuis l'édition 1963-1964 de l'édition 2009-2010
  91. ^ Toutes les statistiques nationales italiennes sont prises à partir de sites figc.it et italia1910.com.
  92. ^ Les chiffres nationaux - FIGC - Fédération italienne de football, sur FIGC - Fédération italienne de football. Récupéré le 23 Octobre, ici à 2015.
  93. ^ (PDF) Temple de la renommée Cagliari Calcio (PDF), Cagliaricalcio.net. Consulté le 14 Novembre, 2012.
  94. ^ Coupe du Monde 2010 - Marchetti et la route qui mène au monde, Eurosport, le 17 Juin 2010. Consulté le 14 Novembre, 2012.
  95. ^ Cossu laisse de côté bleu, Corriere dello Sport, 12 juin 2010. Consulté le 14 Novembre, 2012.
  96. ^ Brancard, septième et vingtième de la Sardaigne Rossoblu nationale, cagliarinews24.com, le 2 Octobre, 2017. Récupéré le 2 Octobre 2017.
  97. ^ Ibraimi a organisé dans le National http://miniblogcagliaricalcio.blogspot.it/
  98. ^ Perd Ibraimi, Suède Ekdal gagne séries éliminatoires Cagliari Calcio.net
  99. ^ Amicaux, bonne Salamon avec la Pologne, tuttocagliari.net.
  100. ^ honore les entreprises, coni.it. Récupéré le 21 Novembre, 2014.
  101. ^ Statistiques tirées du site archiviorossolu.it
  102. ^ à b les chiffres, web.tiscali.it. 20 Novembre Récupéré, 2012.
  103. ^ Officiel: Matri pour Juventus!, calciomercato.it. 20 Novembre Récupéré, 2012.
  104. ^ Suazo et les 102 buts en Rossoblu qui l'a mis derrière seul mythe, nanniboi.it. 20 Novembre Récupéré, 2012.
  105. ^ Les gardiens de but. TOP 10, cagliaricalcio.net. 20 Novembre Récupéré, 2012 (Déposé par 'URL d'origine 25 juin 2011).
  106. ^ L'histoire de Cagliari stocke le nouveau record: Matri fait SEVEN, tout comme RIVA, goal.com. 20 Novembre Récupéré, 2012.
  107. ^ Triplettisti en A, cagliaricalcio.net. 20 Novembre Récupéré, 2012 (Déposé par 'URL d'origine 26 mars 2014).
  108. ^ Stefano Rosso, Inter les aigus de Ekdal à San Siro comme Miccoli Denis, en gazzetta.it, 28 septembre 2014.
  109. ^ Participation Joueurs Statistiques, http://www.archiviorossoblu.it/. Récupéré le 7 Novembre, ici à 2015.
  110. ^ Joueurs Statistiques GOL, http://www.archiviorossoblu.it/. Récupéré le 7 Novembre, ici à 2015.
  111. ^ Classement Serie A les fans, Grizzaffi Studio. Récupéré le 23 Novembre, ici à 2015.
  112. ^ à b c Cagliari. Football ultras adversaires du groupe, rangers.it. Consulté le 3 Novembre, 2012.
  113. ^ PianetaEmpoli rédaction, Les clients Curve | Les fans de ... Cagliari | PianetaEmpoli, sur www.pianetaempoli.it. Récupéré le 25 Avril, 2017.
  114. ^ GROUPE EXTREME SOCCER ADVERSAIRES
  115. ^ à b Sconvolts Cagliari, ultras dans l'esprit
  116. ^ Cagliari - Plaisance sur terrain neutre à Naples: souvenir nostalgique d'une injustice qui Sardes ne pas oublier, Claudio Cugusi. Consulté le 3 Novembre, 2012.
  117. ^ Cette étreinte entre le droit et les ultras, le défi subversif « flics » et de puissance, en la République. Consulté le 3 Novembre, 2012.
  118. ^ GuerraPace, tifonet.it. Récupérée le 1er Novembre 2012.
  119. ^ Le nombre de Cagliari, cagliaricalcio.com, le 9 Août, 2017.
  120. ^ Cagliari Calcio personnel, cagliaricalcio.com. Récupéré le 1er Août 2016.

bibliographie

  • Gigi Riva, Lo Scudetto en Sardaigne, histoires de la Sardaigne. Les mythes et les souvenirs du peuple sarde, L'Unione Sarda, 1987.
  • Valerio Vargiu, Cagliari. europe Taille, Le Guide, 1993.
  • Roberto Montesi, Le National Cagliaritana, Carlo Delfino Editore, 2005 ISBN 88-7138-363-X.
  • Football - The Complete Collection 1961-2012 Panini, sandwichs 9 Juillet de 2012.
  • Giorgio Welter, Cagliari, en Les maillots de Serie A, Milan, Atlantique, n ° 2013, p. 34-37, ISBN 978-88-905512-9-1.
  • Almanach illustré le football 2014, Modena, Edizioni Panini, 2014, ISBN 88-912-0538-9.
  • Corrado Delunas, La grande histoire de Cagliari (1), Cagliari, Geo édition, 2015, p. 368, ISBN 88-6999-059-1.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations sur Cagliari Calcio
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers sur Cagliari Calcio

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR317284878 · LCCN: (FRno2011012097 · GND: (DE7736941-5