s
19 708 Pages

"  Il n'y a rien de mieux pour l'homme que de manger et de boire et jouir du fruit de ses travaux; J'ai réalisé que même cela vient des mains de Dieu. En fait, qui peut manger ou profiter sans lui? »   (livre de l'Ecclésiaste 2,24 à 25)
l'ancien Testament
juif, catholique, orthodoxe, protestant

Pentateuque:

prophètes avant ou des livres historiques:

prophètes plus tard - Prophètes plus:

prophètes plus tard - prophètes mineurs:

écrits:

Meghillot:

Jusqu'à maintenant les références juives

deutérocanoniques
(Pour les non-canonique / seconde la Juifs,
canonique pour catholiques et orthodoxe,
apocryphe pour protestants)
orthodoxe
copte
  • Jubilés
  • Enoch
syriaque (Peshitta)
  • Psaumes 152-155
  • II Baruch
projet religion
utiliser la table

la livre de l'Ecclésiaste ou livre de l'Ecclésiaste (juif קהלת, Qohélet, « Herding », par le pseudonyme de l'auteur; grec Ἐκκλησιαστής, ekklesiastès, "Herding"; latin livre de l'Ecclésiaste ou livre de l'Ecclésiaste), Il est un texte dans la Bible juif (Tanakh) et chrétien.

Il est écrit en juif (Avec différents aramaicismi) Et ses déclarations ont été préparés Judée au quatrième ou troisième siècle avant JC par un artiste inconnu qui prétend être la Le roi Salomon, parce qu'à cette époque, il était de coutume d'attribuer des œuvres à des personnages historiques considérés comme sages[1]. La même astuce a été utilisé par Livre de la Sagesse Il est écrit dans le premier siècle avant notre ère[2].

Qoelet est composé de 12 chapitres contenant diverses méditations sur la sagesse vie, dont beaucoup sont caractérisés par une teneur pessimiste ( « Tout est vanité«Que » tout est inutile, vide « ).

étymologie

livre de l'Ecclésiaste
allégorie de vanité, Nicolas Régnier.

L'étymologie du terme hébreu Qohélet vient du participe présent des femmes verbe qahal, sens convoquer, recueillir, « Rassembler à la réunion. » Littéralement, nous devons traduire Qohélet, Participe présent féminin avec l'animation, au sens de celle qui anime le discours, l 'animateur.

La fin féminine peut indiquer le sexe, mais aussi une fonction; étant donné que les verbes liés à Qohélet sont sous la forme masculine, c'est un attribut qui est devenu, plus tard, son nom.

la Grecs traduit ce mot avec le terme Ekklesiastès - traduction grecque des Septante qui a fait l'hébreu « qahal » (réunion) avec l'équivalent grec « Ekklesia ». « Ekklesiastès » signifie donc « celui qui parle ou qui assiste à la réunion », sans aucun lien avec la terminologie chrétienne.

Cependant, Plutarque il a utilisé ce terme de deux manières d'indiquer l'attitude Qohélet quand il ne se pose que des questions en tant que professeur (concionator), Et quand vous répondez en tant que spectateur.

contenu

Dans Qoelet est exposé, dans la dialectique de la forme, une contradiction entre la bien et mauvais. La réflexion tourne autour de deux questions, à savoir ce qu'il fait bien et ce qu'il fait mal. Si le mort est la seule fin de vie, alors tout semble futile. Ecclésiaste propose alors: « La confiance dans le Père et suivez ses instructions. » C'est là que nous lisons la célèbre phrase Vanitas vanitatum (Vanité des vanités), Ce qui signifie que tout est rien, mais une chose vaine, sotte.

Les résultats de Voltaire

Voltaire, Salomon la voix de son Dictionnaire philosophique, Ecclésiaste parle en ces termes:

« Qui est-ce, dans ce travail, il est un homme désabusé avec la folie des grandeurs, fatigués et dégoûtés les plaisirs de la science. Il est philosophe épicurien, qui se répète sur toutes les pages que les justes et les méchants sont soumis au même accident; que l'homme n'a plus rien de la bête; il serait préférable de ne pas naître, qu'il ya une autre vie, et qu'il n'y a rien de bon, ni raisonnable, sinon jouir en paix le fruit de ses travaux avec la femme qu'il aime. Tout le travail est un matérialiste un temps sensuel et rendu malade. Il semble seulement que le dernier verset est ajouté une phrase édifiante de Dieu, pour diminuer le scandale qu'un tel livre provoquerait. Les critiques vont à peine se persuader que ce travail est de Salomon. Il n'est pas naturel d'avoir dit: « Malheur au pays qui a un bébé roi! » Les Juifs avaient pas eu Alike rois. Il est tout à fait naturel qu'il a dit: « Je regarde le visage du roi, » Il est beaucoup plus probable que l'auteur voulait parler à Salomon, mais le manque de cohérence qui sont pleins tous les travaux des Juifs, ont oublié souvent, au cours du livre, qui faisait un roi il parle. Ce qui stupéfie est que cette impiété de travail a été consacrée parmi les livres canoniques. Si vous deviez décider aujourd'hui le canon de la Bible, personne ne comprendrait certains Ecclésiaste; mais il a été ajouté à une époque où les livres étaient très rares, et étaient plus admirés que lire. Tout ce que je peux faire aujourd'hui est de cacher autant que possible épicurisme qui prévaut dans ce travail. Il est fait pour le prédicateur comme avec tant d'autres choses beaucoup plus révoltant; ils ont été acceptés dans les temps de l'ignorance; et il est forcé, malgré raison, pour les défendre en temps éclairés, et pour masquer l 'absurdité ou l 'erreur avec allégories »

(Voltaire, Salomon, en Dictionnaire philosophique)

Le Ecclésiaste dans les arts et la culture de masse

Vers 3: 1-8 de Ecclesiastes, dans la traduction de King James Bible, Ils ont été utilisés par le chanteur folk américain Pete Seeger à composer la cinquantaine la chanson Turn! Turn! Turn!.

La célèbre expression « Vanitas Vanitatum » inspiré Robert Schumann la composition de la première des 5 pièces dans un style populaire op. 102 pour violoncelle et piano. Le texte des quatre derniers lieder (Vier op de Gesaenge. 121, 1896), le grand compositeur allemand Johannes Brahms (1833-1896) sont tirés de l'Ecclésiaste. reprend également de Pétrarque dans son sonnet « Vous ch « entendu en rimes éparses le son, » le premier poème du « Canzoniere », sous sa forme complète « Vanitas Vanitatum et omnia vanitas », traduit en langue vernaculaire italienne.

Le chanteur-compositeur italien Angelo Branduardi Il a été inspiré par les premiers mots de l'Ecclésiaste pour sa chanson Vanity Vanity, de l'album "Bon si vous pouvez« la 1983, et la bande originale de 'film éponyme.

Dans le roman Q de Luther Blissett Il agit comme un mystérieux personnage appelé l'Ecclésiaste, dont l'acronyme comme une signature donne son nom au roman.

notes

  1. ^ Présentation du livre de l'Ecclésiaste dans la Bible, Nasb par divers auteurs, Alliance biblique universelle Elledici-deuxième édition, Octobre 2000.
  2. ^ la Bible, Ed. Saint-Paul, 2009 - p. 1374

bibliographie

  • Guido Ceronetti, Ecclésiaste. Celui qui prend la parole, la version et commentaires, Adelphi, 2002
  • Paolo Sacchi, livre de l'Ecclésiaste, São Paulo, 20057.
  • Ecclésiaste, ou le Prédicateur, Einaudi, 1990
  • Brunetto Salvarani, Il y avait une fois un roi ... Milan, Pauline 1998;
  • divo Barsotti, Méditation sur le Livre de l'Ecclésiaste, Brescia, Queriniana, 1979;
  • Gianfranco Ravasi, Ecclésiaste. Le livre le plus original et scandaleux de 'l'ancien Testament, éditions San Paolo, Cinisello Balsamo 1988;
  • Piergabriele Mancuso (ed) Kohelet Rabbah. Midrach sur le livre de l'Ecclésiaste, Giuntina, Florence, 2004;
  • Paolo De Benedetti, Qohélet, un commentaire, par Gabriella Caramore, Brescia, Morcelliana, 2004;
  • Stefano Momente, Ecclésiaste «de la vérité », dit Bologne, Andromède, 2009;
  • Giuseppe Bellia et Angelo Passaro (ed) le Livre de l'Ecclésiaste - la tradition, l'écriture, la théologie, Publié par Paulist Press, 2001; ISBN 8831520679, 404 pages 9788831520676.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations de livre de l'Ecclésiaste
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers sur livre de l'Ecclésiaste

liens externes