s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Lucky Luke (désambiguïsation).
Lucky Luke
Lucky Luke (1984 série animée) .png
Lucky Luke dans la série animée de 1984
univers Lucky Luke
nom orig. Lucky Luke
langue orig. français
auteur Morris
app 1er. 7 décembre 1946
1er app. en. 1963
joué de
voix orig.
  • Marcel Bozzuffi (film 1971)
  • Daniel Ceccaldi (La Ballade de Dalton)
  • Jacques Thébault (La grande aventure de Dalton et série animée 1984 et 1991)
  • Jeff Bennett (Le plus grand de l'évasion Daltons)
  • Antoine de Caunes (Les nouvelles aventures de Lucky Luke)
voix italien
  • Franco Agostini (film 1971)
  • Paolo Maria Scalondro (Dans le premier doublage de La Ballade de Dalton)
  • Michele Gammino (série télévisée)
  • Fabio Tarascio (Série d'animation 1984)
  • Riccardo Rossi (Les nouvelles aventures de Lucky Luke)
  • Claudio Moneta (La fièvre du Far West)
  • Andrea Ward (2009 film)
  • Alberto Angrisano (2014)
espèce humain
sexe mâle
compétence
  • pistolero exceptionnelle
Lucky Luke
bandes dessinées
titre orig. Lucky Luke
auteur Morris
textes Morris, René Goscinny, aa.vv.
dessins Morris, Achdé
éditeur spirou
1ère édition 7 décembre 1946
éditeur en. le journal, Nonarte, Fabbri / Dargaud et d'autres
1ère édition en. 1963
sexe occidental, comédie

Lucky Luke est un personnage de dessin animé créé en 1946 de Morris[1] impliqué dans un série BD /occidental considéré comme un classique Comic Strip belge[2]. Inspiré par le caractère sont différents série animée, un Série TV et quelques-uns longs métrages animé et en direct[2]. Dans le monde, nous avons vendu environ 250 millions de volumes de la série comique[3].

Historique de la publication

Lucky Luke a été créé en 1946 de Morris[1] l'hebdomadaire belge spirou[4], et il est apparu pour la première fois en 1946 dans un article intitulé "Arizona 1880" almanach publié de Spirou (Le almanach 1947 Spirou) Et de 1947, Lucky Luke sera publié dans le magazine depuis plus de deux décennies[5]. Le succès du caractère signifiait que le personnage avait un peu dédié testé et que les premières histoires ont été réimprimées bientôt en volume, ainsi que d'être reproposé dans diverses revues[5].

Le nom du personnage est inspiré par celui de Luciano Locarno, le shérif source italien qui a vécu entre 1860 et 1940[6].

Les premiers épisodes sont faits entièrement de Morris[1][5] où il a été joint aux textes René Goscinny[4] de 1955 et qu'il avait rencontré pendant son séjour à États-Unis d'Amérique où il était allé 1948 pour en savoir plus sur la réalité historique de ouest sauvage et où il est resté pendant six ans[3][5]. Les histoires se mélangent humour et suspens, en particulier 1955-1977 lorsque les textes sont signés par René Goscinny, exploitant les poncifs du genre occidental l'histoire et réinterprétant les personnages, tels que calamity jane, Billy the Kid, Jesse James et les Daltons et en donnant les personnages face à des amis ou des acteurs de cinéma[4].

Au cours de son séjour aux Etats-Unis Morris envoie en Belgique aux tables de Spirou qui réalise. Ce sont des histoires pleines de coups de poing et se glisse avec des personnages et des dessins animés qui rappellent dessins animés influencé par Walt Disney[7]. Dans un premier temps le caractère 'Il avait le grand visage, les manières rudes et parlait très peu« Il dit Morris en 1993. »parce que la création il me avait influencé Gary Cooper»[7]. Par la suite, il sait Harvey Kurtzman et Jack Davis pour aider dans le projet Mad Magazine[3] et surtout René Goscinny, avant d'inventer Astérix il a travaillé à New-York[7]. Morris repose sur un scénario de Lucky Luke parisienne où le personnage avec l'influence de prendre la forme Goscinny finale[7].

Depuis 1955, les scripts sont par Goscinny et Morris ne porteront que les dessins et de leur collaboration pour origine quelques-unes des meilleures histoires du personnage et aussi venir à réaliser trois livres par an[5][7]. La collaboration se terminera en 1977 pour la mort prématurée de Goscinny[5]. Ensemble, ils font 35 histoires courtes qui mettent le personnage dans le panthéon prestigieux de la bande dessinée franco-belge[3]. Les histoires de cette époque sont pleins d'ironie et de moquerie manières et les comportements, et sont enrichis par des acteurs[7].

Le succès apportera également des problèmes de censure afin que 1984 Américains Hanna Barbera pour la réalisation de la série animée besoin d'une version politiquement correct le caractère "J'ai toujours fait une moquerie des Indiens que les Blancs« Réaffirmons Morris plus tard »alors ne me accuse pas de racisme: Je ridicule tous»[7].

Depuis 1977, les scripts seront confiées à plusieurs nouveaux auteurs[5] comme comédien Laurent Gerra et romancierDaniel Pennac[7]. Après la mort de Morris 2001 (Qui a conçu toutes les histoires sorties de volume jusqu'en 2002[7]) Le personnage de Lucky Luke a été réalisée par Achdé[5][7] textes de Laurent Gerra[5] et écrivain Daniel Pennac[3].

entre 1986 et 2000 comment spin-off la série principale est née la série dédiée à Rantanplan et plus tard, les aventures Kid Heureusement que jeune Luke en deux volumes par Morris conçus[5][7].

volumes publiés

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Les volumes Lucky Luke.

Biographie de caractère

Lucky Luke est un Gunslinger très habile et rapide - beaucoup à tirer plus vite que son ombre - grâce à son ingéniosité ne peuvent souvent pas résoudre ses problèmes sans l'utilisation d'armes et de maintenir l'équanimité absolue, même dans les situations les plus désespérées[1][8]. Girovangando en ouest sauvage est dans des scénarios classiques comme une berline et les villages indiens où les auteurs explorent toutes les possibilités narratives dans la clé comic-satyrique[8].

Au début, l'apparence du personnage était trapu, avec un visage rond, mais a rapidement évolué pour atteindre ce qui est devenu l'aspect final: grand, mince, visage long avec sa bouche un mégot de cigarette ou un brin d'herbe, les cheveux des noirs houppe parlé et vêtu d'une paire de bottes éperons, jeans, ceinture pour pistolet, shirt jaune avec gilet noir, bandana rouge autour de son cou et chapeau de cowboy blanc[1].

A la fin de chaque histoire, nous voyons le héros se éloigner silhouette au coucher du soleil chantant la triste ballade « Je suis un pauvre lonesome cowboy ... loin de la maison ... »[2]

Oui sait très peu de choses sur sa vie dans le film 2002 ses parents sont un piedidolci écossais (un immigrant) et un Indien de l'Amérique, mais sont tués quand Luke était encore faible. Dans Kid chanceux apparaît une tante sévère et un grand-papa qui prennent soin de cow-boy avenir. Il a hérité d'un oncle armurier un revolver avec sept coups de feu. Dans le spin-off de la Dalton, il est révélé qu'il a pris sa retraite pour de bon.[citation nécessaire]

acteurs de support

alliés

  • Jolly Jumper (Connu également, au départ, comme Saltapicchio): cheval blanc inséparable avec une crinière blonde et douée d'intelligence et capable de blagues irrévérencieux mais conserve à lui-même parce qu'il est pas un cheval de parler. Il est un ami de confiance de Lucky Luke dans plus d'un cas est crucial pour le succès des missions[1][2].
  • RantanplanIl est un chien qui pense aussi comme le cheval qui apparaît de temps en temps[2] Il caractérise par une idiotie désarmante et sous l'armée dont le nom a commencé comme parodie Rin Tin Tin[4]. ; Rantanplan, le « plus stupide chien dans le monde »[7].

adversaires

  • les Daltons: Gang des criminels qui finissent par tuer par Lucky Luke[3] formé par quatre frères Dalton, dérisoire scélérat qui est toujours tort, que le rappel bande exterminés 1892 et il a volé deux banques le même jour[7]. Il se compose de Bob, Grat, et Emmett Dalton Bill. Seulement Emmett a survécu: après avoir recueilli 23 balles sans mourir, était considéré comme immortel. La peine pour le seul survivant a été exemplaire: il a reçu une condamnation à perpétuité, mais a été libéré après 14 ans de prison au pénitencier Lansing. Il est mort un homme libre à l'âge de 66 ans[citation nécessaire]
  • Cugini DaltonJoe, William, Jack et Averell, cousins ​​de la première bande de frères Dalton[2]. Morris était mort avant la banda Dalton, dont les membres ont tous été tués par la main Lucky Luke, et demanda Goscinny de les faire revivre, d'une manière ou d'une autre, et ceux-ci sont des cousins ​​Dalton inventées, les quatre cavaliers de la stupidité[3].

Personnages réels

Dans la série des personnages fictifs qui interagissent avec des personnages qui ont vraiment existé[2][4]:

  • Billy the Kid: Un bandit recherche et comportement des enfants, même si elle a une vingtaine d'années, il est à craindre par tous (y compris Dalton), moins Lucky Luke et les Mexicains. il apparaît dans vingtième volume de de la série.
  • calamity jane: La première femme cow-girl / Desperado. Bien que la violence et la langue de cow-girl de « fleuri », est un grand ami de Luc. il apparaît dans trentième volume de de la série.
  • Buffalo Bill: Grand ami et collègue de Lucky Luke, ont ainsi participé à la Pony Express. Il est souvent représenté comme un drame de caractère d'aventure.[citation nécessaire]
  • Jesse James: Cousin, loin de Dalton, Jessie est le Robin Hood de l'Occident, mais comme les pauvres deviennent riches décide Jessie de garder le grain de la famille. il apparaît dans trente-cinquième volume de de la série.
  • Banda Dalton

Remerciements

en 1988 l 'Organisation mondiale de la Santé il a accordé Maurice de Bevere de la reconnaissance officielle d'avoir décidé de sevrage tabagique Lucky Luke, le remplacement de la cigarette d'origine avec un brin d'herbe[2][4][9].

autres médias

Inspiré par le caractère sont différents série animée, un Série TV treize épisodes et deux longs métrages direct et interprété de Terence Hill[2], un dessins animés longs métrages belge la 1971[4].

cinéma

films d'animation

  • Lucky Luke (1971), également publié sous le titre Daisy Town ou La ville Daisy Dalton
  • Lucky Luke - The Ballad of Dalton (1978)
  • Lucky Luke - La grande aventure de Dalton (1983)
  • Lucky Luke et le plus grand d'évasion Dalton (2007)

action en direct

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Lucky Luke (film 2009).

en 2009 le film a été libéré Lucky Luke la production française dirigée par James Huth mettant en vedette Jean Dujardin.

télévision

action en direct

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Lucky Luke (série TV).

en 1991 est une version a été produite action en direct appel Lucky Luke, huit épisodes ayant comme protagoniste Terence Hill.

série animée

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Lucky Luke (série animée), Les nouvelles aventures de Lucky Luke et Les Daltons (série animée).

à partir de années quatre-vingt à deux mille ans, trois séries télévisées d'animation Lucky Luke ont été produits.

Jeu vidéo

  • Lucky Luke: nitroglycérine (1987) pour Amstrad CPC, Atari ST, Commodore 64, DOS, Thomson MO / TO
  • Lucky Luke: Gamblin « Cowboy (1992) pour Commodore 64
  • Lucky Luke (1996) pour le Game Boy, Game Boy Color
  • Lucky Luke: The Video Game (1996) pour les CD-i
  • Lucky Luke (1997) pour DOS, SNES, Windows
  • Lucky Luke (1998) pour PlayStation, Windows
  • Lucky Luke: Desperado train (2000) pour Game Boy Color
  • Lucky Luke: Avis de recherche! (2001) pour Game Boy Advance
  • Lucky Luke: La fièvre du Far West (2001) pour PlayStation, Windows
  • Lucky Luke: Outlaws (2006) Mobile
  • Ouest: Une aventure de Lucky Luke (2007) pour la Wii, Windows, Nintendo DS
  • Lucky Luke: Les Daltons (2008) pour Nintendo DS
  • Lucky Luke: Shoot frapper (2014) pour Android, iPad, iPhone, Mac, Windows

notes

  1. ^ à b c et fa Lucky Luke, avec la bande dessinée BD occidentale, sur www.slumberland.it. Récupéré 24 Octobre, 2016.
  2. ^ à b c et fa g h la Lucky Luke, l'homme armé plus rapide bande dessinée, sur www.slumberland.it. Récupéré 24 Octobre, 2016.
  3. ^ à b c et fa g À la mémoire de Morris, 90 ans plus tard - Fumettologica, en Fumettologica, 1er Décembre 2013. Récupéré 24 Octobre, 2016.
  4. ^ à b c et fa g FFF - LUCKY LUKE, sur www.lfb.it. Récupéré 24 Octobre, 2016.
  5. ^ à b c et fa g h la j Morris, créateur de dessinateur belge de Lucky Luke, sur www.slumberland.it. Récupéré 24 Octobre, 2016.
  6. ^ Repubblica.it/SPECIALE- La bande dessinée classique, sur www.repubblica.it. Récupéré le 25 Octobre, 2016.
  7. ^ à b c et fa g h la j k l m Le retour de Lucky Luke, en Corriere della Sera. Récupéré 24 Octobre, 2016.
  8. ^ à b Lucky Luke, sur www.guidafumettoitaliano.com. Récupéré le 13 Décembre, 2016.
  9. ^ Nicola Altiero, curiosité TuttoTabacco (PDF) tuttotabacco.it, Juin 2007, p. 2. Extrait le 15 Janvier, 2008.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Lucky Luke
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Lucky Luke

liens externes