s
19 708 Pages

Astérix et les Normands
bandes dessinées
Astérix et la Normanni.jpg
Edition originale Couverture Panini Comics
titre orig. Astérix chez les Normands
langue orig. français
pays France
textes René Goscinny
dessins Albert Uderzo
éditeur Hachette Livre précédemment dargaud
Albi seulement
éditeur en. Arnoldo Mondadori Editore
1ère édition en. - 1970
sexe comédie
précédé par Astérix en Grande-Bretagne
suivie Astérix Légionnaire

Astérix et les Normands (Astérix chez les Normands) Il est l'histoire neuvième bandes dessinées série Astérix[1], créé par le duo français René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessins). Sa première publication en volume dans la langue originale date de retour à 1966[2].

L'histoire a été transposée à cinéma en 2006, en dessin animé Astérix et les Vikings, et 2012, dans le film Astérix Obelix à son service de Sa Majesté.

intrigue

Abraracourcix il est visité par son petit-fils Menabotte, jeune Lutétien, gâté et habitué au confort de la capitale, envoyé dans le village armoricain par son père Oceanonix désireux de faire un vrai homme et un brave guerrier. A cet effet, le chef confie le garçon dans les soins de Astérix et Obelix, en essayant avec peu de succès à la dure vie des temprarlo gaulois.

Pendant ce temps, Scandinavie, l'état brut normans préparer un raid: leur chef Olaf Grandibaf veut lui et ses guerriers découvrent le sens de peur, totalement inconnu. Convaincu que avoir peur « mettre des ailes sur ses pieds » dans un sens littéral, Grandibaf a décidé de trouver un professeur lâche qui peut leur apprendre à voler.

Landed sur la plage avec vue sur le village d'Astérix, les Normands courir bientôt en plein Menabotte qui a terrorisé (à la différence des autres Gaulois) par leur présence, il est pris pour un « peur expert » et pourquoi kidnappé. Dans son Asterix course de sauvetage et Obelix: après plusieurs échauffourées, le guerrier blond intelligent finalement capable d'enseigner vraiment les Normands le sens de la peur, ce qui les rend entendre le terrifiant voix la barde Assurancetourix.

Y compris que la peur est pas le 'émotion positif qui a cru, et a battu le dernier combat par les Gaulois, les Normands sont donc contraints de fuir et de retourner dans leur Nord. Menabotte, quant à lui, a découvert au cours de ses mésaventures l'essence véritable de courage et ainsi devenir un vrai homme, il peut célébrer heureux avec ses amis nell'immancabile banquet final sous la étoiles.

personnages principaux

  • Astérix: Comme souvent, il sauve la journée grâce à une brillante pensée: dans ce cas, utilisez le terrible « compétence » du chant Assurancetourix pour effrayer les Normands
  • Obelix: Avec Astérix chargé de surveiller Menabotte et instruire la vie du guerrier, il le traite avec dureté, mais se fixe. Il est vu de faire appel à toutes ses ressources pour trouver le barde après avoir quitté le village, et pendant les combats montre beaucoup de plaisir à battre les Normands, à sa grande joie comme « difficile » de Romains
  • Menabotte (Goudurix)[3]: Jeune Lutétien utilisé pour le confort et la « modernité » de la vie dans la capitale est peu enclin à suivre des séances d'entraînement « barbare » de ses maîtres Astérix et Obélix. Enlevé par les Normands au cours de l'aventure trouve en lui-même le courage et à la fin Qualms pas à face
  • Assurancetourix: Bard a ici l'un de ses grands exploits, assumant le rôle de son insu « arme secrète » du village capable de forcer les opposants à fuir (même arriver Astérix et le Royaume des Dieux et Astérix et l'arme secrète). Retrouvez également l'un de ses rares admirateurs Menabotte, qui est convaincu de la façon dont son étrange façon de chanter pourrait ouvrir ses routes de dell'Olimpix (Olympie) De Lutetia
  • Olaf Grandibaf (Olaf Grossebaf)[4]: Chef des Normands, comme tous ses guerriers ne connaît pas la peur, ce qui lui fait honte d'être convaincu que cette lettre a mis « la coulisses au pied », et permettra ensuite de planer dans ciel comment oiseaux

le registre

L'épisode entier se concentre sur le thème de peur et courageLa première inconnue aux Normands et le second manque décidément dans le Menabotte peur. Comme intrigue secondaire (qui a toujours peur que son thème et de courage), il y a aussi l'histoire du légionnaire romain Hustler; tandis que Menabotte apprend le courage grâce à ses amis, le soldat romain arrive en Gaule désireux de vouloir se battre, et à la place, après avoir été battu à nouveau par Obelix, devient un lâche comme ses camarades. Dans le dosage final Panoramix Elle dit toutefois que « la peur est nécessaire de connaître le courage qu'il vient de vaincre la peur que vous devenez courageux »[5].

Bâillon, citations et parodies

De nombreux traits des Normands (Original normands) Ils sont calquées sur celles des habitants modernes Normandie: La région en fait le nom de la mise en place dans la zone autour de la 790, pirates Viking, et en fait dans le albo Astérix Grandibaf intime d'abandonner la Gaule et de ne pas être plus en vie « plusieurs siècles »[6]. En particulier, la cuisine Norman ressemble à celle du nord-ouest moderne France: Norman assaisonné chaque plat avec crème, aussi verrat, et ils utilisent une sorte de tonique « potion magique » qu'il n'y a rien de plus calvados ( « Chauve » dans la version originale, doublée dans l'adaptation italienne « crânienne » parce que bu dans crânes d'ennemis tués, mais perdre la référence)[7]. De plus, l'atterrissage, les Normands en Gaule chantent "Je veux revoir mais Normandie« ( » Au revoir la Normandie « dans l'édition italienne), une référence à la célèbre chanson Ma Normandie Frédéric Bérat qui lit "Normandie, mais je irai revoir"[8].

Pour sa part, cependant, est le Menabotte stéréotype le jeune Lutétien (de Paris), Impatient à la vie dans la province, un amoureux de la danse moderne et le confort de la capitale. A l'arrivée vous semble un fastueux chariot sports qui dit être « fabriqués Mediolanum», Référence à voitures Alfa Romeo[2], et plus tard, il prétend montrer les villageois chansons modernes que l'on danse « dans catacombes la capitale "[9] (Peut-être un jeu sur le mot "souterrain« ). A cette occasion, l'épaulant lire, Il chante une chanson intitulée « The monkix », se référant à la groupe musical les Monkees[2].

Les références à d'autres livres

Au niveau des références internes à la série, c'est le premier registre dans lequel il fait tourner la veine "écologiste« Doggie Idefix, des hurlements désespérés que de voir une panne arbre. dans cette histoire aussi forgeron Automatix, déjà vu depuis Astérix le Gaulois avec conception esquissée, il assume les fonctions définitives musculeux, il a gardé toutes les aventures ultérieures. Il convient de noter ensuite que c'est l'un des rares livres à la fin de laquelle le barde Assurancetourix n'est pas ligoté et bâillonné au cours du banquet final, comme une récompense pour avoir résolu la situation: souffrir ce sort est plutôt précisément l'Automatix impatient.

Historique de la publication

en France

En France, l'histoire a été initialement publié en feuilleton dans le magazine pilote qui est apparu sous forme de série par le nombre 340 (28 Avril, 1966) au n ° 361 (22 Septembre, 1966)[10]; plus tard, il a été publié en couverture rigide en 1966 par le registre de l'éditeur dargaud.

Actuellement, le livre a été réédité par l'éditeur Hachette Livre, en Décembre 2008 acquises par Uderzo et Anna Goscinny (fille de feu René) tous les droits aux publications Astérix[11][12].

en Italie

Edizioni Mondadori

en Italie le livre est publié, comme les autres de la série, à partir mondadori; la première édition italienne a été publiée en Février 1970[13][14] pour la traduction de Luciana Marconcini[15].

Mondadori a réédité le registre à plusieurs reprises au fil des ans; La dernière édition, réalisée sur le français Hachette Livre, est la fin de 2011 et par rapport à des caractéristiques antérieures, tout en conservant inchangée la traduction, un couverture sinon, une nouvelle caractères et une coloration renouvelée[13]; Il est également caractérisé par ayant la forme d'Astérix imprimé en rouge sur la côte.

en 1979 a été publié par Mondadori une version de poche en noir et blanc du registre de la série Oscar Mondadori[13].

autres éditions

L'histoire a également été publié en série dans le magazine le journal (Edizioni San Paolo), Qui a fait sa première apparition dans 1976[14] ENTRÉE puis réimprimé périodiquement. Cette édition est basée sur cette Mondadori et a la même traduction de Luciana Marconcini.

Une autre édition italienne du registre devait être publié Serruriers/dargaud, du Janvier 1983[13][14]. Même cela était basé sur la question Mondadori, et a le même titre et la même traduction[13].

Dans d'autres langues

Le titre original du registre, Astérix et les normands, Il a été traduit comme suit nin quelques-unes des principales langues dans lesquelles la bande dessinée est publiée[16]; Ils sont également indiqués l'éditeur et l'année de la première publication[17]:

  • catalan: Astérix i els normands - Salvat Editores, Espagne Espagne (Première édition Mas Ivars Editores, 1977)
  • coréen: 아스테릭스, 바이킹 을 물리 치다 (Asteriks, baiking-oul mullichida) - Moonhak-Kwa-Jisung-Sat, Corée du Sud Corée du Sud, 2001
  • danois: La vikingerne d'Astérix - Egmont Serieforlaget A / S, Danemark Danemark, 1970
  • finnois: Astérix ja normannien maihinnousu - Egmont Kustanus Oy, Finlande Finlande, 1970
  • Anglais: Astérix et les Normands - Orion, Royaume-Uni Royaume-Uni, 1978
  • latin: Astérix et Normanni - Egmont Ehapa Verlag, Allemagne Allemagne
  • néerlandais: Astérix en de Noormannen - Hachette Livre, Pays-Bas Pays-Bas, 2003 (Première édition dargaud, 1971)
  • polonais: Asteriks le Normanowie - Egmont Pologne Ltd., Pologne Pologne, 1992
  • Portugais: Astérix et os Normandos - Edições ASA, Portugal Portugal
  • espagnol: Astérix y los Normandos - Salvat Editores, Espagne Espagne, 1969
  • suédois: Astérix och Vikingarna - Egmont Kärnan AB, Suède Suède, 1970
  • allemand: Astérix und die Normannen - Egmont Ehapa Verlag, Allemagne Allemagne, 1971

autres médias

cinéma

Du registre a été transformé en un long métrage animé à dessins animés intitulé Astérix et les Vikings et sorti en salles en Avril 2006[18]. L'intrigue du film est d'abord très similaire à la version papier, avec l'arrivée de Menabotte (Spaccaossix en traduction italienne) au village et son enlèvement par les Vikings l'intention de voler la peur « » du secret. Cependant, les histoires divergent ensuite, puisque le garçon est élevé dans les pays scandinaves où il est rejoint par Astérix. La boîte a aussi quelques autres personnages, chef parmi eux la fille de Olaf Grandibaf, Abba, qui tombe amoureux de jeune coq[18].

Librigame

À la fin du ' années quatre-vingt Le personnage de Menabotte est devenu le protagoniste de quatre librigame, qu'il a été engagé dans des histoires « croisée des chemins » qui appellent le lecteur à prendre part au déroulement des événements. Les livres ont été traduits en italien, et les titres sont les suivants: La nomination de la tête, Le belvédère armoricain, Le mystère du faux menhir et Le grand jeu.

notes

  1. ^ Liste des livres sur le site officiel, asterix.com. Récupéré 24 Octobre, 2011.
  2. ^ à b c de la carte de registre, en Asterix.com (site officiel). Récupéré le 7 Janvier, 2012.
  3. ^ sur le caractère de la carte Menabotte, en Asterix.com. Récupéré le 7 Janvier, 2012.
  4. ^ sur le caractère de la carte Grandibaf, en Asterix.com. Récupéré le 7 Janvier, 2012.
  5. ^ Tableau 44
  6. ^ Tableau 46
  7. ^ Tableau 21
  8. ^ Etude du registre, en mage.fr. Récupéré le 7 Janvier, 2012.
  9. ^ Tableau 3
  10. ^ Impression Histoire d'Astérix pilote, en bdoubliees.com. Récupéré le 25 Octobre, 2011.
  11. ^ Hachette Livre, nouveau owner d '' Astérix ', en Le Monde, 14 décembre 2008.
  12. ^ Astérix passe sous le d'Hachette Contrôle, en Le Monde, 12 décembre 2008.
  13. ^ à b c et Publications Astérix italien, en Asterix-obelix.nl (Astérix dans le monde).
  14. ^ à b c Publications Astérix italien, en Dimensionedelta.net.
  15. ^ Données édition italienne, en iafol.org. Récupéré le 6 Janvier, 2012.
  16. ^ Pour des questions de lisibilité, il a été limité à la liste des traductions figurant dans de la carte de registre en Asterix.com; pour obtenir une liste complète, consultez notre site Web Astérix dans le monde et à la page Bourse aux traductions sur le site officiel
  17. ^ Les traductions du registre, en Asterix-obelix.nl (Astérix dans le monde).
  18. ^ à b Fiche film Astérix et les Vikings, en Asterix.com. Récupéré le 7 Janvier, 2012.

Articles connexes

liens externes