s
19 708 Pages

Astérix et le devin
bandes dessinées
titre orig. Devin
langue orig. français
pays France
textes René Goscinny
dessins Albert Uderzo
éditeur Hachette Livre précédemment dargaud
Albi seulement
éditeur en. Arnoldo Mondadori Editore
textes en. Luciana Marconcini
sexe comédie
précédé par Astérix et la Couronne de laurier
suivie Astérix en Corse

Astérix et le devin (Devin) Est l'histoire du XIXe bandes dessinées série Astérix[1], créé par le duo français René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessins). Sa première publication en volume dans la langue originale date de retour à 1973[2].

intrigue

Profitant de l'absence de l'essai druide Panoramix, Voyage à participer à la conférence annuelle de la forêt Carnutes, près du village vous installez un Prolix cartomancienne, charlatan et de tricher, qui peut facilement contourner les habitants crédules obtenir leur confiance inconditionnelle. Le seul à douter de lui est le sceptique Astérix, dont les appels à la rationalité ne sont pas, cependant, ils ont entendu de son camarade commence à croire tout ce que l'escroc leur dit.

Ensuite, lorsque le romain le champ Babaorum arrêter le devin, ce qui promet de les sauver pour chasser les Gaulois irréductibles; retour au village prophétise alors que la colère des dieux est sur le point de tomber sur le même, avec odeurs pestilentielles qui fera la 'air irrespirable. Abraracourcix et elle, terrifiée, ont abandonné leurs maisons et se réfugier sur une île en face de la côte; dans le village et ont seulement Astérix Obelix (Ce dernier l'a convaincu de rester Idefix).

Tout en réfléchissant sur ce qu'il faut faire les deux trébuchent sur Panoramix providentiellement retourné: toutes les astuces avec l'aide de l'Astérix Druide et Obélix parviennent à démasquer et à guider leurs compagnons (et leurs partenaires) à la rescousse contre le devin et les Romains, qui ils feront l'objet d'une ration inévitable de passages à tabac. Le centurion Babaorum sera dégradé et forcé à balayer le camp de Babaorum, qui a été détruite dans la bataille.

personnages principaux

  • Astérix: Comme d'habitude beaucoup plus raisonnable se révèle et rationnel ses compagnons, refusant de donner all'indovino de crédit, mais ne pas les convaincre des intentions frauduleuses de ceux-ci. A la fin, il est encore lui, avec la complicité de Panoramix, pour résoudre la situation: paradoxalement, cela signifie que certains villageois commencent à se considérer comme un devin, ce qui prouve qu'il n'a pas du tout appris de l'expérience.
  • ObelixDans un premier temps, seulement avec Astérix, il prend une aversion pour le devin à cause de sa demande de lire haruspicy dans les entrailles Idefix. le charlatan parvient ensuite à circuirlo avec une prédiction affectueux; Mais il reste aux côtés d'Astérix quand les garçons quittent le village, persuadé de rester par leur Idefix.
  • le devin[3]: Son vrai nom est Prolix[2][4] il est appelé par tout le monde avec un seul nom; Il est un escroc de haut et sombre en apparence, rendu encore plus inquiétant par une peau de loup qui conduit à mo manteau. Comme tous les charlatans modernes, il a jeu facile dans les cajoler leur dire exactement ce qu'ils veulent entendre; Il réussit de cette manière et avec un peu Fortuna- pour voler la confiance des Gaulois que les Romains, attendent évidemment pas de se heurter à une débandade dans la finale.
  • Caius Fapallidaugustus (Caius Faipalgugus): Ambitieux centurion dell 'camp de Petibonum, il a l'ordre d'arrêter tous les magiciens de gaulois (comme le suggère César par salutation) Mais il est circuit Prolix qui fournit une carrière connu un succès phénoménal. Il accepte son aide pour le village, mais sera évidemment battu à la fin, comme tous ses, et dégradé par un envoyé de César.

le registre

Astérix et la'indovino
Statue en bronze du dieu celtique de tonnerre taranis
Astérix et la'indovino
La leçon d'anatomie du Dr Tulp, l'image Rembrandt parodiée albo

L'histoire basée sur le thème de superstition et de la crédulité des gens en face de celui-ci: dans le albo de tout cours est lié aux peuples anciens, les Gaulois que les Romains, mais évidemment un clin d'œil à des formes modernes similaires naïve irrationalité.

Le conseil entier 5 est juste une parenthèse sur les anciennes méthodes de divination: oracles, haruspicy, aéromancie, auspicia et ainsi de suite. Notez comment représenter les vols fantaisie quelques-uns prophètes les deux derniers dessins montrent des bâtiments modernes: le premier est un design fidèle de la maison de campagne Uderzo[2], le second photographie Certains des bâtiments du quartier La Défense à Paris.

Au cours du livre[5] Ils sont nommés divers divinités celtiques appartenant à la vaste panthéon de mythologie gauloise: taranis, dieu de la tonnerre et tempêtes; Toutatis, dieu de la guerre et richesse Astérix et la seconde divinité tutélaire du village (et en fait souvent invoqué par les protagonistes dans presque tous les livres de la célèbre exclamation « Par Toutatis! »); Sucellus, incorrectement définie dans le dieu BD » de mort« Bien qu'il était historiquement le protecteur forêts, dell 'agriculture et boissons alcoolisées; Belenos, Dieu soleil et la guérison (aussi souvent invoqué par le chef même dans d'autres livres); UDE, en bande dessinée appelée « Dieu de la vie », bien que, en réalité, être considérée comme équivalente à romain Mars ou mercure; et Epona, également appelées à tort comme « la déesse de la discorde », bien que, historiquement son expertise englobe la chevaux et mules et il a été vénéré comme déesse de la prospérité.

Dans une légende[6] Il est également nommé Sequana, déesse de la Seine; le texte qui, ironiquement, considéré comme les Gaulois sont si nombreux que nous devons les compter pour les États distinguerli- que le nombre qui a été attribué est de 75, se référant à l'historien département français. Pourtant, dans le tableau 3 Abraracourcix, en se référant au temps qui est descendu sur le village, désigne aussi un imaginaire « Amora » dire (dans l'original) à la fois comme la déesse de la moutarde (moutarde), « Monté au niveau du nez de l'autre » qui les rend en colère: Ceci est une référence à la marque française de condiments Amora. En adaptant l'Italien jeu de mots, difficile à traduire et de compréhension, a été changé à « mouches déesse, sautée le nez de l'autre. »

Une référence artistique il y a lieu dans le tableau 7: la dernière vignette, dans laquelle la conjecture a dissèque poisson lire les entrailles, fait apparaître la célèbre peinture de Rembrandt La leçon d'anatomie du Dr Tulp[2][7].

Historique de la publication

en France

En France, l'histoire a été initialement publié en feuilleton dans le magazine pilote, qui est apparu sous forme de série par le numéro 652 (le 4 mai 1972) au numéro 673 (28 Septembre, 1972)[8]; plus tard, il a été publié en couverture rigide en 1973 par le registre de l'éditeur dargaud.

Actuellement, le livre a été réédité par l'éditeur Hachette Livre, en Décembre 2008 acquises par Uderzo et Anna Goscinny (fille de feu René) tous les droits aux publications Astérix[9][10].

en Italie

Edizioni Mondadori

en Italie le livre est publié, comme les autres de la série, à partir mondadori; la première édition italienne a été publié en Novembre 1973[11][12] pour la traduction de Luciana Marconcini[13].

L'histoire a également été publié en feuilleton dans le magazine le Magicien, toujours publié par Mondadori, qui est apparu à partir du numéro 13 au numéro 16, également daté 1973[12]. Il est la seule histoire d'Astérix à publier sur ce magazine Mondadori, en même temps que la précédente Astérix et la Couronne de laurier[12].

Mondadori a réédité le registre à plusieurs reprises au fil des ans; La dernière édition, réalisée sur le français Hachette Livre, est la fin de 2011 et par rapport à des caractéristiques antérieures, tout en conservant inchangée la traduction, un couverture sinon, une nouvelle caractères et une coloration renouvelée[11]; Il est également caractérisé par ayant la forme d'Astérix imprimé en rouge sur la côte.

autres éditions

L'histoire a également été publié en série dans le magazine le journal (Edizioni San Paolo), Qui a fait sa première apparition dans 1978[12] ENTRÉE puis réimprimé périodiquement. Cette édition est basée sur cette Mondadori et a la même traduction de Luciana Marconcini.

Dans d'autres langues

Le titre original du registre, Devin, Il a été traduit comme suit dans certaines des principales langues dans lesquelles la bande dessinée est publiée[14]; Ils sont également indiqués l'éditeur et l'année de la première publication[15]:

  • catalan: le Endevi - Salvat Editores, Espagne Espagne
  • danois: Profeten - Egmont Serieforlaget A / S, Danemark Danemark, 1976
  • finnois: Astérix ja ennustaja - Egmont Kustanus Oy, Finlande Finlande, 1975
  • grec: Ο μάντης - Agence Anglo hellénique, Grèce Grèce, 1978
  • Anglais: Astérix et le devin - Orion, Royaume-Uni Royaume-Uni, 1975
  • néerlandais: de Ziener - Hachette Livre, Pays-Bas Pays-Bas, 1974
  • polonais: Wróżbita - Egmont Pologne Ltd., Pologne Pologne, 1994
  • Portugais: O Adivinho - Edições ASA, Portugal Portugal, 1973
  • espagnol: El Adivino - Salvat Editores, Espagne Espagne, 1973
  • suédois: Astérix och spåmannen - Egmont Kärnan AB, Suède Suède, 1976
  • allemand: der Seher - Egmont Ehapa Verlag, Allemagne Allemagne, 1975

citations

L'histoire de Zagor le prophète, écrit par tiziano Sclavi en 1984[16], Il est clairement inspiré par cet épisode d'Astérix.

autres médias

Une grande partie de l'intrigue de ce livre, ainsi que les personnages de devin, l'ambitieux centurion romain et son incrédulité optio Ils ont été transposés à cinéma en long métrage animé Astérix et le Big Fight (Astérix et le coup du menhir) de 1989. La bande dessinée, cependant, comprend également des éléments tirés de l'histoire Astérix et le duel des leaders (En particulier la démence Panoramix résultant en un coup de menhir reçu dans la tête).

notes

  1. ^ Liste des livres sur le site officiel, asterix.com. Récupéré 24 Octobre, 2011.
  2. ^ à b c onglet du registre sur le site officiel, asterix.com. Extrait le 26 Octobre, 2011.
  3. ^ sur le caractère de la carte Prolix, sur Asterix.com. Récupéré le 11 Janvier, 2012.
  4. ^ Tableau 4
  5. ^ En particulier, les tableaux 1-3
  6. ^ Tableau 2
  7. ^ Anthea Bell, Translating Astérix, en Traduction: Ici et là, hier et d'aujourd'hui, Intelligence Books, 1996, p. 129.
  8. ^ Impression Histoire d'Astérix pilote, sur bdoubliees.com. Récupéré 24 Octobre, 2011.
  9. ^ Hachette Livre, nouveau owner d '' Astérix ', sur Le Monde, 14 décembre 2008.
  10. ^ Astérix passe sous le d'Hachette Contrôle, sur Le Monde, 12 décembre 2008.
  11. ^ à b Publications Astérix italien, sur Asterix-obelix.nl (Astérix dans le monde).
  12. ^ à b c Publications Astérix italien, sur Dimensionedelta.net.
  13. ^ Données édition italienne, sur iafol.org. Récupéré le 6 Janvier, 2012.
  14. ^ Pour des questions de lisibilité, il a été limité à la liste des traductions figurant dans de la carte de registre en Asterix.com; pour obtenir une liste complète, consultez notre site Web Astérix dans le monde et à la page Bourse aux traductions sur le site officiel
  15. ^ Les traductions du registre, sur Asterix-obelix.nl (Astérix dans le monde).
  16. ^ Le Prophète - Sergio Bonelli, sergiobonelli.it.

Articles connexes

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez