s
19 708 Pages

Astérix en Amérique
bandes dessinées
titre orig. La Grande Traversée
langue orig. français
pays France
textes René Goscinny
dessins Albert Uderzo
éditeur Hachette Livre précédemment dargaud
Albi seulement
éditeur en. Arnoldo Mondadori Editore
textes en. Luciana Marconcini
sexe comédie
précédé par Le Cadeau de César
suivie Obelix et Co

Astérix en Amérique (La Grande Traversée) Est le vingt-deuxième étage bandes dessinées série Astérix[1], créé par le duo français René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessins). Sa première publication dans le registre dans la langue originale date de retour à 1975[2].

intrigue

la druide Panoramix besoins poisson raisonnablement frais pour sa potion magique et le faire Astérix et Obelix prendre mer sur un fragile barque à pêche. Certainement seulement des experts navigation, la paire faire une surprise tempête ce qui leur fait perdre la direction. Après être resté pendant des jours à la merci des vagues, ils ont débarqué sur finalement un nouveau pays étrange qui ne reconnaît pas: le Galli Ils ne le savent pas mais il est venu sur continent Amérique du Nord.

Bientôt Astérix et Obélix rencontrent dans autochthonous: Sont acceptés pour leur guerrier force et l'habileté après plusieurs réunions / affrontements dans tribu les Indiens (qu'ils croient être légionnaires romains mercenaires de Crète ou Thrace). Obelix gère également, malgré lui, d'entrer dans les bonnes grâces de la fille sans attrait de leur chef. Pour échapper à ses propositions de mariage, et pourquoi désireux de rentrer chez eux, ils décident de fuir la nuit. Une fois à terre, ils rencontrent une équipe d'explorateurs Vikings qui, ne parlant pas leur langue et de les croire indigènes du lieu, les embarquant pour les ramener Europe.

Une fois à la maison, les Vikings euphoriques se préparent à sacrifier Astérix et Obélix à leurs dieux, mais les deux parviennent à échapper - après la rixe inévitable - et de les sauver aussi un pêcheur gaulois capturé par des pillards les années précédentes. bateau volé, avec l'aide de ceux-ci parviennent à naviguer à la Gaule - et de saisir le but de leurs poissons de voyage d'origine - retour donc à la maison où ils attendent la fête habituelle sous les étoiles.

personnages principaux

Les personnages présents dans l'histoire la plus importante de l'intrigue sont les suivantes:

  • Astérix: Sans imaginer que se lance dans le voyage de pêche se transforme en un voyage transatlantique.
  • Obelix: Affiche la sapersela obtenir encore moins d'Astérix sur un bateau, et contribue à entraîner la perte de direction -Bien l'accuser de tous ses amis. En Amérique comme le montre dindes et la chair d'un ours, bien sûr, à son insu, et doit faire face à la fille de chef indien huileux qui tombe amoureuse de lui
  • le kérosène (kerosen)[3]: Capitaine d'un bateau viking et grand explorateur, conduit ses hommes sur les terres inconnues du soi-disant « nouveau monde », mais on ne croit pas par ses compatriotes

le registre

Ce registre marque l'un des plus longs voyages entrepris par Astérix et Obélix, en second lieu seulement au vol intercontinental en face Inde dit en Astérix et le Magic Carpet. Les deux Gaulois viennent sans le savoir dans Amérique, 1500 ans avant Cristoforo Colombo, et là ils rencontrent une tribu d'Indiens d'Amérique, ainsi que venir face à face avec ces étranges animaux à leur insu, renommé onomatopéique « Glouglou », qui sont les dindes[2].

Bâillon, citations et parodies

Dans l'histoire il y a quelques clins d'oeil à ceux qui seront l'avenir États-Unis d'Amérique. Au cours de l'histoire Obelix met trois fois K.O. un Indien, ce qui est établi - comme il est d'usage dans la bande dessinée - avec oiseaux et starlettes autour de la tête: ce ne sont plus que le 'aigle symbole des États-Unis (tableau 18), les étoiles de drapeau américain (Tableau 19) et les fanions US Air Force (Tableau 21)[4]. En outre, de signaler leur présence au posing navire Astérix Viking comme allume une torche dans la pose de Statue de la Liberté[4] (Comme Obelix, se référant au fait de ne pas vouloir se marier avec son amant, il a commenté en disant: « Oh, non, je veux rester gratuit!« ).

Pendant le repas avec les Indiens Obelix découvre sa volonté qu'ils mangent les chiens, et dit alors qu'il ne veut plus risquer de manger « hot dog » (référence aux hot-dogs).

Il convient de noter alors que les Vikings qui apparaissent dans cet album d'appartenir à une lignée différente par rapport à normans vu Astérix et les Normands, et parlent une autre langue que la leur, incompréhensible pour les Gaulois et les riches "å« Et »ø« Dans ce cas, les hommes étaient Grandibaf norvégien/suédois, tandis que ceux dans cette histoire sont danois. Cela peut être déduit de divers éléments: la référence à Statue Petite Sirène de Copenhague dans le tableau 37, où le kérosène pour voir son patron en colère qui les attend à port Il dit: « la pensée était une douce petite sirène? »; citations de 'Hamlet dans les tableaux 41 et 43; et le fait que leur chien, qui se lie d'amitié Idefix, est un danois, race connue en Italie comme en France aussi « danois ».

Les références à d'autres livres

Enfin, quelques références internes à la série: dans cet album pour vous découvrir pourquoi la poissonnière de marchandises Ordinalfabetix pue tant: le marchand déclare fièrement importer ses poissons précieux à Lutetia, plutôt que de les attraper dans la mer (note comment Lutetia, comme Paris, de toute évidence, vous n'êtes pas sur la mer). Cette affirmation, cependant, contraste avec certaines scènes présentées dans les livres précédents: en Astérix dans la péninsule ibérique Ordinalfabetix prétend posséder un bateau de pêche, ce qui donne un prêt aux protagonistes, et Astérix et le devin vous pouvez le voir l'intention de la pêche.

Enfin, Obelix montre dans cette histoire qu'il a appris les danses gitan lors de son voyage à Hispanie (Astérix dans la péninsule ibérique) Assez pour être en mesure d'enseigner aux Indiens.

Historique de la publication

en France

En France, l'histoire est apparue à l'origine sous forme de série dans la tous les jours Sud Ouest, plus tard, il a été publié en couverture rigide en 1975 registre[2] éditeur dargaud.

Actuellement, le livre a été réédité par l'éditeur Hachette Livre, en Décembre 2008 acquises par Uderzo et Anna Goscinny (fille de feu René) tous les droits aux publications Astérix[5][6].

en Italie

Edizioni Mondadori

en Italie le livre est publié, comme les autres de la série, à partir mondadori; la première édition italienne a été publié en mai 1976[7][8] pour la traduction de Luciana Marconcini[9].

Mondadori a réédité le registre à plusieurs reprises au fil des ans; La dernière édition, réalisée sur le français Hachette Livre, est la fin de 2011 et par rapport à des caractéristiques antérieures, tout en conservant inchangée la traduction, un couverture sinon, une nouvelle caractères et une coloration renouvelée[7]; Il est également caractérisé par ayant la forme d'Astérix imprimé en rouge sur la côte.

autres éditions

L'histoire a également été publié en série dans le magazine le journal (Edizioni San Paolo), Qui a fait sa première apparition dans 1976[8] ENTRÉE puis réimprimé périodiquement. Cette édition est basée sur cette Mondadori et a la même traduction de Luciana Marconcini, bien que le titre de l'histoire a été changée il (avec une plus grande fidélité à l'original) dans La grande traversée[8].

Dans d'autres langues

Le titre original du registre, La Grande Traversée, Il a été traduit comme suit dans certaines des principales langues dans lesquelles la bande dessinée est publiée[10]; Ils sont également indiqués l'éditeur et l'année de la première publication[11]:

  • catalan: beaucoup travessia - Salvat Editores, Espagne Espagne
  • tchèque: Astérix à Velká zámořská plavba - Egmont ČR, Rép. Tchèque Rép. Tchèque, 1998
  • coréen: 아스테릭스, 신대륙 을 발견 하다 (Asteriks, sindaeryug-oul balgyeonhada) - Moonhak-Kwa-Jisung-Sat, Corée du Sud Corée du Sud, 2002
  • danois: Astérix opdager Amerika! - Egmont Serieforlaget A / S, Danemark Danemark, 1978
  • finnois: Astérix ja suuri merimatka - Egmont Kustanus Oy, Finlande Finlande, 1976
  • grec: Το μεγάλο ταξίδι - Agence Anglo hellénique, Grèce Grèce, 1979
  • Anglais: Astérix et la Grande Traversée - Orion, Royaume-Uni Royaume-Uni, 1976
  • norvégien: Astérix oppdager Amerika - Egmont Serieforlaget A / S, Norvège Norvège, 1978
  • néerlandais: De grote Oversteek - Hachette Livre, Pays-Bas Pays-Bas, 1976
  • polonais: wielka przeprawa - Egmont Pologne Ltd., Pologne Pologne, 1995
  • Portugais: Un grand Travessia - Edições ASA, Portugal Portugal
  • espagnol: Le Gran Travesía - Salvat Editores, Espagne Espagne, 1975
  • suédois: Resan över Atlanten - Egmont Kärnan AB, Suède Suède, 1977
  • allemand: Die große Überfahrt - Egmont Ehapa Verlag, Allemagne Allemagne, 1977

autres médias

La présente histoire dans cet album a été transposée à propos de cinéma dans un long métrage animé la 1995, intitulé Astérix et Amérique (original Astérix et les Indiens)[12]. Le tracé de la dessin animé cependant, il est très différent de celui de la bande dessinée: en particulier ne figure pas sur les Vikings, le druide Panoramix arrive dans le Nouveau Monde avec Astérix et Obélix (en fait, il était juste pour le sauver des griffes des Romains que les deux ont été mis sur la route) et la fille de chef indien est une fille avenante dont l'affection est un mouvement alternatif par Obelix.

notes

  1. ^ Liste des livres sur le site officiel, asterix.com. Récupéré 24 Octobre, 2011.
  2. ^ à b c onglet du registre sur le site officiel, asterix.com. Récupéré 19 Octobre, 2011.
  3. ^ sur le caractère de kérosène carte, en Asterix.com. Récupéré 12 Janvier, 2012.
  4. ^ à b onglet du registre des Asterixweb.it, asterixweb.it. Récupéré 19 Octobre, 2011.
  5. ^ Hachette Livre, nouveau owner d '' Astérix ', en Le Monde, 14 décembre 2008.
  6. ^ Astérix passe sous le d'Hachette Contrôle, en Le Monde, 12 décembre 2008.
  7. ^ à b Publications Astérix italien, en Asterix-obelix.nl (Astérix dans le monde).
  8. ^ à b c Publications Astérix italien, en Dimensionedelta.net.
  9. ^ Données édition italienne, en iafol.org. Récupéré le 6 Janvier, 2012.
  10. ^ Pour des questions de lisibilité, il a été limité à la liste des traductions figurant dans de la carte de registre en Asterix.com; pour obtenir une liste complète, consultez notre site Web Astérix dans le monde et à la page Bourse aux traductions sur le site officiel
  11. ^ Les traductions du registre, en Asterix-obelix.nl (Astérix dans le monde).
  12. ^ Carte sur le film « Astérix en Amérique », en Asterix.com. Récupéré le 23 Octobre, 2013.

Articles connexes

liens externes