s
19 708 Pages

baunei
commun
Baunei - Crest
Baunei - Voir
localisation
état Italie Italie
région Sardaigne-Stemma.svg Sardaigne
province Province de Nuoro-Stemma.png Nuoro
administration
maire Salvatore Corrias (liste civique) De 06/06/2016
territoire
Les coordonnées 40 ° 02'N 9 ° 40'E/40.033333 N ° 9.666667 ° E40.033333; 9.666667(baunei)Les coordonnées: 40 ° 02'N 9 ° 40'E/40.033333 N ° 9.666667 ° E40.033333; 9.666667(baunei)
altitude 480 m s.l.m.
surface 211,9 km²
population 3614[1] (30-4-2017)
densité 17,06 ab./km²
fractions Santa Maria Navarrese
communes voisines dorgali, lotzorai, talana, Triei, Urzulei
autres informations
Cod. Postal 08040
préfixe 0782
temps UTC + 1
code ISTAT 091006
Cod. Cadastral A722
Targa NU
Cl. tremblement de terre zone 4 (Très faible sismicité)
gentilé baunesi
patron Saint-Nicolas de Bari
Jour de fête 6 décembre
cartographie
Carte de localisation: Italie
baunei
baunei
Baunei - Carte
Placez la ville de Baunei
dans la province de Nuoro
site web d'entreprise

baunei est un commune italienne des 3.614 habitants province de Nuoro en Sardaigne.

Géographie physique

territoire

Le territoire de Baunei, parsemé presque partout de calcaire, détente dans la partie centre-est de la Sardaigne, dans la province de Nuoro, une région qui est historiquement et géographiquement la frontière nord, derrière Codula Elune, une région préservée qui se traduit par une baie, le plus connu pour les touristes comme Cala Luna.

Le groupe le plus important de Baunei étend sur une crête calcaire orientée sud-ouest, divisé par S.S. 125 (le soi-disant « Sarda orientale ») qui se connecte au district en amont Colcau. A une distance de 8 km, surplombant le golfe de Arbatax le hameau de Santa Maria Navarrese, attenant au village de Tancau sul Mare, près de lotzorai.

Bien que Baunei ouvre de plus en plus de touristes à valoriser ses côtes, il reste le profil montagneux net du village principal, marqué par avoir été pendant des siècles un pays de bergers et chevriers. En particulier, le centre historique est raide l'église paroissiale Saint-Nicolas de Bari, dont le XVIe siècle a été modifié au cours de la XX siècle. L'église se caractérise par un couvercle dôme et un portail fleuri, séparé du corps central avec les fonctions faux façade.

Une route goudronnée raide de 4 km est détaché de la SS 125 et atteint Pedra Longa, un sommet pointu de la roche calcaire de 128 m qui se dresse comme une flèche de la mer. Derrière elle se démarquer les sommets des montagnes Argennas (711 m), Giradili (757 m), Ginnirco (811 m), en bordure de ripidissimamente mer Tyrrhénienne.

Merci à l'exposition et l'altitude de 480 m, Baunei se penche sur 'Ogliastra contemplant un amphithéâtre de collines et de montagnes (y compris la pointe S'Abbadorgiu) Sur lequel les plus hauts sommets se détachent sur le Gennargentu.

La quasi-totalité du territoire étendu, 216 km², répartis sur 400 m au-dessus du niveau de la mer, et est sillonné par des vallées profondes et étroites, la codule, des traces de courants qui circulent sur mer Tyrrhénienne rythmant murs de calcaire étendues et raides, entre falaises, criques, falaises, gouffres, canyons karstiques et les vallées. Sur le plateau de Golgo ouvre Sterru, les plus profondes fosses karstiques de l'Europe, près de laquelle sont les piscines anciennes appelées « Comme Piscinas » et l'église rurale dédiée à Saint-Pierre.

En ce qui concerne ce territoire peu fertiles, Baunei a toujours équilibré son économie entre les terres appartenant à la municipalité et des terres privées, sans près de 40 km de côtes et un intérieur original pratiquement intact: entre les zones peintes de bleu et de vert, vous l'un des plus beaux, robuste et sauvage de la côte italienne, avec des qualités naturelles uniques dans la mer Méditerranée.

La faune et le patrimoine naturel est au centre des sentiers pour randonnée, souvent ils sont tirés avec un marqueur, ce qui nécessite une approche prudente, en raison de la forme et la taille du territoire lui-même; il signifie que nous pouvons aujourd'hui profiter des paysages intacts, anciens et inchangés. Heureusement des guides spécialisés accompagnent chaque année des milliers d'explorateurs attirés par les paysages accidentés et la présence de colonies de peuplement remontant à 120 nuragique, 20 tombeaux des géants, 5 adorer temples et autres ouvrages anciens mégalithiques.

Les quelques plages sont accessibles par voie terrestre par des chemins muletiers ou en bateau le long des tronçons de côtes magnifiques. Les plus connus sont chutes Elune (Ou Cala Luna) cala Sisine, Cala Biriola, cala Mariolu (En Sardaigne est appelé Ispuligedenie ou Ispuligiadenie« Signification séance damage) et chutes Goloritzé.

Flore vient de la forêt primaire méditerranéenne. prédomine maquis méditerranéen, avec des exemples de chêne vert qui comptent vieux de plusieurs siècles. Répandue est la genévrier, en particulier dans les sous-bois vieux et enchevêtrés qui couvre la tête de Monte Santo.

La faune est caractérisée par plusieurs espèces rares dont certains dans la liste Liste rouge dell 'Union internationale pour la conservation de la nature en voie de disparition. Jusqu'à il y a quelques décennies était souvent aperçues joint moine; Maintenant, cela arrive rarement, semble avoir réduit à quelques exemples. La côte est l'une des zones de mouette, qui niche uniquement en particulier intact. aussi les nids Falcon Eleonora (Falco eleonorae), Qui dans cette région a sa colonie méditerranéenne la plus peuplée. Ils sont également présents l 'aigle royal, la mouflon, l 'autour, la falco pellegrino, l 'l'aigle de Bonelli.

Même l'écosystème marin n'est pas affecté en particulier la pollution modérée résultant des villages de Santa Maria Navarrese et la fraction de Dorgali, Cala Gonone. Les prairies sous-marines de zostères et océanique posidonie développer largement tout au long de l'arc de la côte à des profondeurs non atteint par d'autres sites sur l'espèce, en raison de la qualité de l'environnement.

Les origines du nom

Parmi les différentes hypothèses sur le nom Baunei, un soi-disant dérive d'une voix semblable à grec « bainos », à savoir un four pour la fusion de métaux ou de cuisson typique calcaire jusqu'à obtenir chaux.

histoire

baunei
Bétyle de San Pietro di Golgo

Les plus anciens témoignages de la présence humaine dans ce territoire remontent néolithique et ils ont été tracés grotte "De su Marinaiu" Cala Elune (Cala Luna). La première fois que le nom Baunei apparaît de manière documentée de retour à 1316 Liste des villas de Curatoria d 'Ogliastra, Quirra, Sarrabus et Colostrai, appartenant à Les juges de Cagliari, au moment sous le contrôle de République de Pise. Les archives couronne d'Aragon, dans le registre de l'exacte imposée par pise, Il écrit des "Baunei de Montibus judicatus Ullastre".

baunei
L'église paroissiale de Saint-Nicolas

Reparaît à Baunei ripartimento de Cerdeña la 1358, qui énumère les impôts aragonais payable aux propriétaires fonciers locaux. Ce document enregistre une économie faible dans une réalité démographique modeste. La ville a grandi avec l'incorporation des territoires villages OSONO et Eltili, Puis spopolatisi tout à fait. la comté Il est venu à être marquisat en 1603 (Famille Centelles et Osorio). A Osorio, elle a ensuite été sauvé dans 1839.

en 1806 Baunei a été incorporée dans la province de Tortolì, puis supprimé en 1857, quand il a créé l'environnement de lanusei jusqu'en 1927. Cette année-là, il a été créé le province de Nuoro. Baunei faisait partie jusqu'à la mise en place de la province de Ogliastra, opérationnel à partir 2005, supprimé en 2016, puis réincorporé dans province de Nuoro.

société

Démographie

recensement de la population[2]

baunei


Les minorités étrangères

Au 31 Décembre 2010 la population étrangère composée de 36 unités. Les groupes avec plus d'un élément sont les suivants:

http://www.demo.istat.it/str2010/

Langues et dialectes

La variante de Sardaigne Il est parlé dans Baunei campidanese ogliastrino.

culture

éducation

musées

historien Musée Ethnographique

Le musée expose des environnements locaux, divers objets et mobilier de l'histoire Baunei, présentant aux visiteurs des moments intéressants dans la vie de la communauté.

Legends

Golgo, le Scultone et la bande dessinée

A San Pietro in Golgo, à quelques kilomètres de l'église, il y a un gouffre large et profond connu sous le nom sur Sterru. Selon la légende locale, une fois un être appelé Scultone, comme un dragon et capable de tuer quelqu'un incrociasse ses yeux, il a terrorisé la population locale, mais l'intervention de Saint-Pierre, qui est arrivé dans ces lieux et, après l'utilisation de l'appareil de regarder le Scultone que par un petit miroir, il a pris le monstre pour la queue claquant à plusieurs reprises au sol, signifiait que le sol a cédé la place sous le poids de Scultone, qui se sont précipités dans la fente si son origine. Cette légende est connue pour les célèbres lecteurs de bande dessinée Martin Mystère, puisque dans l'histoire intitulée « Le Mystère des dolmen »[3] le « détective de l'impossible » va précisément dans ces endroits, descendre dans l'abîme et le traitement à son tour Scultone! La ville de Baunei apparaît dans la saga de Martin aussi dans le Mystère article intitulé "The Machine Invincible":[4] dans la même fosse de défense Scultone (dont l'origine est dans la nature comique technologique étant une mutation générée par une unité d'une ancienne civilisation) est en fait trouvé une base construite par un groupe de Atlanteans échoué dans la zone pendant le conflit avec Mu, contenant un produit particulier de la technologie Atlante, appelé par la population locale grande Mère, une véritable arme capable de restaurer la mort de Good Old Uncle Marty d'un client. aidé par Bepi Vigna (Personnage du nom de l'écrivain éponyme Bepi Vigna et il est montré en tant que gestionnaire d'un lieu existe réellement Baunei, le mouflon), Notre réussite dans leur mission après une procédure délicate, mais immédiatement après l'opération est terminée irruption dans la base avant Sergey Orloff, archennemi Mystère, le Men in Black dont un est un clone d'un Atlante, tue le client à Martin. Dans la prochaine bataille, qui voit Orloff aide Mystère, un circuit court-circuité laser défensif en raison d'une catastrophe avec l'explosion de la Grande Mère et l'effondrement de la base. Seul et sa gestion Mystère pour échapper (bien que le détective impossible est convaincu que Orloff si elle a échappé). Finalement, et prendre son Mystère congé de Bepi Vigna, tandis qu'au Caire les hommes en noir détruire la maison de la femme était immortel après avoir fait disparaître les objets précieux d'une importance incroyable comme venant d'une époque ignorée par l'histoire conventionnelle.

cinéma

Le territoire de Baunei, avec les plages de Cala Sisine et Cala Luna, a été choisi comme la scène du tournage des films suivants:

Personnes liées à Baunei

Géographie anthropique

fractions

Santa Maria Navarrese

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Santa Maria Navarrese.

Le village est un lieu de vacances et des vacances plus prestigieux, avec un port de plaisance et de nombreuses villas qui donnent sur le golfe d'Arbatax. Environ un mile dans la baie qui brille roches porphyriques rouges de l'île de Ogliastra.

Une église espagnol dell 'XIe siècle dédié à Santa Maria, Il est à l'origine de l'adjectif "navarrais».

Près de l'église, vous rencontrerez un groupe d'impressionnant olive mille ans, un vieux puits et la tour qui surplombe la plage centrale. La tour a été construite à la fin XVIIIe siècle sur un poste de garde plus tôt espagnol XVIe siècle. De forme tronconique, a un diamètre de base de 12 mètres et une hauteur de 10 districts metri.I de Santa Maria navarrese sont: pedrassa, ùlbai, surrèle, courtes oes, s'olidone Longu, Foddeddu, taccerìe, Plammas, s' Erriu Mortu, triccài, baccu'e tidòri, coil'ecciu

notes

  1. ^ depuis ISTAT - Population résidante permanente le 30 Avril 2017.
  2. ^ I.Stat Statistiques - ISTAT;  Récupéré le 28/12/2012.
  3. ^ MM # 34 - Le mystère des dolmens
  4. ^ MM # 80 - La machine Invincible

bibliographie

  • Bepi Vigna, Baunei Santa Maria navarrais, histoire d'une communauté, Olbia: Taphros 2013.
  • Baunei Carte de randonnée - Echelle 1: 30 000, Florence: Abies 2013.
  • Serenella Cabras, Nasciu et Battiau, DVD, Municipalité Baunei en 2013.
  • Giampaolo Porcu, historique Location Guide Baunei et Santa Maria Navarrese, Cagliari: Pittoresque Edizioni 2011.
  • Michele Calia, langue sarde de Baunei, grammaire et vocabulaire, Nuoro: Studiostampa 2010.
  • Salvatore Cabras, Coiles. Architecture, histoire, conservation, Cagliari: Arkadia 2009.
  • Aldo Nieddu, Andalas et Caminus Supramonte de Baunei, dans 2 v, Nuoro. Poliedro 2004.
  • Sebastiano Cappai, Le Trek des Sept Coves, 2001.
  • Gianluigi Anedda, "Les anciens Cuiles le Supramonte de Baunei", en Sardaigne antique: les cultures méditerranéennes: revue tous les deux ans de l'archéologie, l'ethnologie, l'histoire. - Vol 8 A. 1999, n ° 15, 06/1999, Nuoro. [S.N.], Nuoro: Studiostampa 1999.
  • Gianluigi Anedda, « La route ancienne dans le Supramonte Baunei », en Sardaigne antique: les cultures méditerranéennes: revue tous les deux ans de l'archéologie, l'ethnologie, l'histoire, Vol 9 A. 2000, n ° 17, 06/2000, Nuoro. Studiostampa 2000.
  • Gian Luigi Anedda, "Pain de glands", dans: Sardaigne antique: les cultures méditerranéennes: revue tous les deux ans de l'archéologie, l'ethnologie, l'histoire, P. 21-24. Vol 8 A. 1999, n ° 16, 12/1999, Nuoro. Studiostampa 2000.
  • Alan Batzella, sauvage baunei, Cagliari: Vanishing Point, 2000.
  • Alan Batzella, Baunei. L'analyse et la planification d'une zone d'un grand intérêt environnemental, Cagliari: Vanishing Point, 1998.
  • Bibliothèque publique de Dorgali (ed) Gennargentu Park: Gennargentu (59.000 hectares): Aritzo, Arzana, Baunei, Desulo, Dorgali, Fonni, Gairloch, Oliena, Orgosolo, Seui, Talana, Urzulei, Ussassai, Villagrande Strisaili, 3 vol., Dorgali, 1994.
  • Innocenzo Cannas, Rapport sur les carrières de calcaire lithographique grandioses, ornemental et décoratif: site dans la commune de Baunei dans la région Forrola, Cagliari: Montorsi, 1904.
  • Peppino Cicalò, Mario Verin, Baunei sentiers: carte de randonnée - Parc Naturel de baunei, Florence: Florence Nouveaux graphismes, 1989
  • Cercle culturel des jeunes Baunei, Sardaigne aujourd'hui: Non! le parc de Gennargentu: Non! au plan régional du pastoralisme: lors d'un débat public organisé à Baunei sur 04/05/1969, Milano: Feltrinelli, 1969.
  • Flavio Cocco, Arzana, Barisardo, Baunei, Elini, Escalaplano, Esterzili Gairo, tournesol, Jerzu, série Monographie de données relatives à l'histoire des pays du diocèse de Ogliastra, Cagliari: TEA 1984.
  • Corrado Conca, Le sentier Wild Blue, Sassari: Balisage Editions, 2007
  • M. Gabriella Da Re, « Les héritiers du saint: une partie de la famille à Baunei (Sardaigne) » en La recherche folkloric: contribution à l'étude de la culture des classes populaires, p. 43-51, 04/1993, Brescia: Grafo 1993.
  • Gabriella Da Re, "les formes de mariage dans la parenté Baunei", dans: Anna Oppo (ed) La famille et le mariage dans la société traditionnelle sarde, p. 193-232, Cagliari: Le tarentule, 1990.
  • Jo De Waele [et al.], Les connaissances actuelles en spéléo Supramonte de Baunei, Cagliari: Antheo 1995.
  • Maria Luisa Ferrarese Ceruti, « S. Maria navarrais (Baunei) », en préhistorique Science Magazine, P. 406, vol 30 A. 1975, N. 1-2, Florence. Spinelli, 1975.
  • Maria Luisa Ferrarese Ceruti, « S. Pierre de Golgo (Baunei) », en préhistorique Science Magazine, P. 406, vol 30 A. 1975, N. 1-2, Florence. Spinelli, 1975.
  • Maria Antonietta Foddis, Bilinguisme et diglossie à Baunei: observations sur le comportement linguistique des adultes, thèse, Université de Sassari, 1982-1983, rapporteur. M. Leonardo Sole Faculté d'enseignement, diplôme en sciences humaines.
  • Maria Freddi, « L'église de Santa Maria navarrais » dans Bulletin technique des ingénieurs du cercle culturel et architectes de la Sardaigne n. 3. 1959
  • Maria Freddi, "Un bijou musulman à Santa Maria navarrais", Sassari: Gallizi, 1960. Dans: Des études de Sardaigne, 1958-1959, v. 16.
  • Giuseppe Grafitti, « Notes sur la faune de certaines grottes sur le territoire de Baunei et respecte leur conservation (Sardaigne centre-est, province de Nuoro), » Sassari: Groupe Spéléologique Sassari, 1989, Sardaigne spéléologie, n. 72, a. 18., 1989.
  • Institut géographique militaire, « Fiche n °. 517: Baunei », en Carte topographique de l'Italie 1:50 000, série 50, Institut géographique militaire Florence, 1995.
  • Antonella Loi, « Je me souviens des visages de femmes composés même dans la douleur: la mienne était une mission: rencontre avec Mme Bice Lavarotto, sage-femme historique de Baunei, dans sa quarante ans de carrière a donné naissance à plus de trois mille enfants » dans Lacanas: identités de magazines bilingues, Vol 2 A. 2004, n ° 9, 08/2004, Selargius. Domus de Janas, 2004.
  • Francesco Manconi Quesada, "Le Nuraghe Alvo Baunei et étagères nuragiche", en Nouveau Bulletin archéologique de la Sardaigne, P. 43-64, Vol 4 A. 87/92, Sassari. Delfino, 1992.
  • Francesco Manconi Quesada, "Le nuraghe Coa « e Serra Baunei", en Des études de Sardaigne, P. 215-230, vol. 29 A. 1990, n ° 29, 31/12/1991 1990-1991, Université d'études Cagliari, 1991.
  • Maria Rosaria Manunza, "archéologique de recensement Baunei (Nuoro): Nouvelles préliminaires" dans préhistorique Science Magazine - Vol 41 A. 1988, N. 1-2, 1987 Institut italien de la Préhistoire et de Protohistoire, Florence. Spinelli 1988.
  • Colleen McVeigh, Tourisme et développement en Sardaigne de montagne: une étude d'impact économique et socioculturel du tourisme dans Baunei, spécialisation thèse dactylographiée, Montréal: Université McGill, Département d'anthropologie, Université McGill Press 1992.
  • Aldo Nieddu, Andalas Caminus Supramonte de Baunei, Nuoro: Poliedro, 2004. 2 v.
  • Mario Pintor, « Santa Maria navarrais, un lieu de grande valeur touristique » dans: économique Sardaigne n. 8, Août 1962 Cagliari: C.C. I.A.A. Cagliari, 1962.
  • Geltrude Piquereddu Barranu "Profil historique et socio-économique Baunei", en études Ogliastra: histoire, art, la science, la littérature, les traditions, pp. 95-107, A. 1991 n ° 3, Cagliari: Editions de la Tour, 1991.
  • Alessandro Aperçus, Pasquale Zucca, Santa Maria Navarrese: l'infante de Navarre en Sardaigne dans le 11 siècle. Contes et légendes, Nuoro: Studiostampa 2004.
  • Angelino Usai, baunei, Cagliari: Fossataro, 1968.
  • Angelino Usai, Pain de glands et géophagie en Sardaigne, Cagliari: Fossataro, 1969.

Articles connexes

  • Monument naturel de Pedra Longa Baunei
  • Grotta del Fico

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers baunei

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR245907331